Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
de : Slovar
vendredi 5 septembre 2008 - 16h35 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

de Slovar

Eric Woerth, le ministre du Budget, et Martin Hirsch, le Haut commissaire aux solidarités actives, ont pris leur plume ensemble pour rédiger une lettre sur le Revenu de solidarité active. Alors que le texte a été adopté en conseil des ministres mercredi et qu’il doit être examiné dans trois semaines à l’Assemblée, les deux membres du gouvernement expliquent et tentent de convaincre dans ce document. Car au sein de la majorité, la mesure fait grincer des dents ... / ...

JPEG - 292.4 ko

Sur Europe 1, le député UMP Lionnel Luca a revendiqué le fait d’être le " porte-parole des égoïstes, des petites gens qui ont travaillé leur vie et qui travaillent encore et qui veulent pas se voir spolier au nom d’une pseudo-solidarité ".

Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton a lui estimé sur notre antenne qu’une telle mesure "aussi fondatrice" aurait au moins mérité un débat. Une réunion de concertation au sein de l’UMP est prévue le 16 septembre prochain. Elle s’annonce tendue - Source Europe1

Monsieur Lucas se faisait-il l’avocat des petites gens évoqués dans notre article : "Solidarité nationale : Sauvons les très riches" ? Car à vrai dire, les classes moyennes ne semblent pas rechigner à payer pour la mise en place du RSA pour lequel 50 % des ménages ne paieront rien, 35 % paieront moins de 20 euros par an et les 15 % restants, au moins 20 euros par an.

Il n’en reste pas moins qu’une véritable fronde s’organise parmi les élus UMP contre ce mode de financement.

Pour contrer la grogne, alimentée par plusieurs personnalités de droite (Edouard Balladur, Bernard Accoyer, etc.), le gouvernement et les dirigeants de la majorité développent un service après-vente offensif. « Dire que ce sont les classes moyennes qui vont financer le RSA est un contresens », a conclu le haut-commissaire.

Interpellé par le député (UMP) Hervé Mariton, qui relayait l’exaspération des petits épargnants de sa circonscription , Martin Hirsch avait déjà rodé dimanche le même argumentaire, repris hier matin par le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre : « Un ménage possédant 100 000 euros rapportant 6 % à 8 % paiera entre 60 et 80 euros par an. » ... / ...

Et pourtant, Monsieur le Haut Commissaire, on apprend que :

Les militants allergiques aux impôts auront trouvé une maigre consolation dans les propos de Christine Lagarde qui a confirmé hier que la taxe pour le RSA serait intégrée dans le calcul du bouclier fiscal. Martin Hirsch avait déclaré vendredi que, « pour l’instant », le projet de loi se situait « hors bouclier fiscal »

Et un chapeau à manger !!!

Qu’en aurait-il été si le projet de RSA avait été soutenu par le Chef de l’Etat sur la base des anciens calculs ?

En 2005, Martin Hirsch avait chiffré les besoins pour le RSA entre 4 et 8 milliards d’euros. Lors de la campagne présidentielle, quand Royal et Sarkozy avaient tous les deux acheté son idée, la facture oscillait entre 2 et 3 milliards. « Avec 1,5 milliard, on sait faire », dit-il. RMI et CMU, ont coûté autant. « Pour le RMI, j’ai refait le calcul ce matin. » Sources Challenge et Libération A vrai dire on serait tenté de penser que d’un chiffrage généreux, on est passé à une peau de chagrin

Au delà des chiffres et du mode de financement qu’un grand nombre de députés UMP vont contester soit au nom des égoïstes, petites gens qui ne veulent pas être spoliés de M. Luca et des petits épargnants de la circonscription de M. Mariton, il serait bon de rapeller les effets pervers que vont engendrer le RSA de MM Sarkozy et Hirsch.

c’est Thomas Piketty, Professeur à l’Ecole d’économie de Paris qui nous en indique le mode d’emploi : Il ne voit « aucun effet statistique significatif » dans cette expérimentation. Plus, il estime que le RSA va rendre le marché du travail encore plus précaire. « On choisit de mettre le paquet sur le temps partiel, et on diminue l’incitation au travail à temps plein » (…) « la personne qui est au SMIC à plein temps, 1 000 euros nets par mois, non seulement on ne lui donne rien mais on gèle la prime pour l’emploi dont elle bénéficiait auparavant, l’écart entre le temps partiel et le temps plein va être réduit (…) Le risque, c’est que les employeurs soient encouragés à découper encore davantage les emplois ».

Nul ne doute que l’effet d’aubaine jouera à plein et que ce sont ceux qui se situeront dans les limites du SMIC qui seront les plus exposés. En effet, les chasseurs de primes vont pouvoir s’en donner à coeur joie en embauchant à temps partiel. Faudra t-il dans ce cas que ceux qui sont à la frontière tombent eux même dans la misère pour pouvoir s’en sortir.

Le RSA est une grande idée qui à cause d’un bouclier fiscal idéologique, injuste et disproportionné va au mieux pérécliter au pire devenir un gadget comme le fameux "plan banlieues" de Fadéla Amara.

On pourrait dire que Fadéla Amara comme Martin Hirsch seront allés jusqu’au bout de ce que leurs maigres budget leur permettaient de faire. Nénmoins, on entend beaucoup plus Madame BOUTIN et les ténors de l’UMP que nos deux égaré du gouvernement. Et pourtant, Martin Hirsch continue de nous fait le coup de la "foi du charbonnier"

Martin Hirsch assume et assure avoir toujours eu le soutien du président de la République. Il y a "de plus en plus de voix en faveur du Revenu de solidarité active et de son financement", a expliqué sur Europe 1 le Haut commissaire qui revendique un travail "collectif" autour de ce projet, le "fruit d’un équilibre".

Et de tacler au passage le député Hervé Mariton qui lui aurait demandé depuis deux ans de venir inaugurer un rue Abbé Pierre. "Il doit savoir que si c’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% qu’on demanderait sur les revenus du capital, pas 1,1%", fait remarquer Martin Hirsch.

Oui mais l’abbée Pierre, lui, même diminué, avait tenu, en janvier 2006, à se rendre à l’Assemblée nationale pour s’opposer aux députés qui voulaient vider de sa substance la loi obligeant plusieurs centaines de communes à construire des logements sociaux sur leur territoire (n’est ce pas MMes BOUTIN et AMARA).

Sur cette affaire de RSA, il n’aurait certainement pas mangé son béret en acceptant de passer de 4 ou 8 milliards à ... 1,5.

Autres temps autres moeurs .... Mais puisque Nicolas et Martin sont heureux.

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
5 septembre 2008 - 16h45

Une seule réponse : GREVE GENERALE et le plus vite possible. Y en a marre de commenter les gesticulations de ces guignols dont le seul but est de nous endormir. Debout les veaux. lul



Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
5 septembre 2008 - 16h53 - Posté par

L’abbé Pierre est mort.

Il n’était pas un héros révolutionnaire, mais plutôt de la stratégie de la conservation de l’ordre social.

Il est temps désormais de cesser de parler de l’abbé Pierre comme un progressiste.


Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
5 septembre 2008 - 17h38 - Posté par Slovar

Lutter contre la misère reste malheureusement ... moderne

Si tous les "conservateurs" avaient ressemblé à l’abbé nous n’en serions certainement pas là

A méditer ....


Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
5 septembre 2008 - 19h29 - Posté par

au contraire, il faut toujours et encore parler de l’abbé Pierre.
Il nous manque !


Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
6 septembre 2008 - 17h53 - Posté par

ceci vrai, d’accord avec vous,il a fait avec les moyens du bord ,aprés la guerre il faut se souvenir !!!!!!!!!!!"souvenir a cet homme qui a fait beaucoup pour les personnes dans le besoin,oui a méditer !!!!!!!!si beaucoups des politiques et autres,s’investiraient davantage," au lieu de courir aprés l’assiette au beurre "et penser a leurs glorioles,et mettre leurs fiertées de côté ,ceci depuis des lustres ,nous n’en serions pas là actuellement ; !!!!!!!!!!!oui il est temps de réagir !!!!!!!!!!!!!avec qui, ?quand et comment ? vrai que le RSA doit être encor une belle arnaque,"l’arbre qui cache la forêt"comme beaucoups de choses antérieures


Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
5 septembre 2008 - 21h00

Le RSA c’est la perrenité de la précarité, les CES, les TUCS, etc, en plus grave. La crise des sociétés occidentales s’accentuent. 400 millions pour Tapie tout seul (mais c’est l’homme ultra précieux pour le patronat : il a permis à celui-ci de redéployer dans les années 70-80 ses capitaux dans des lieux plus lucratifs où la main-d’oeuvre est moins chère en rachetant pour une bouchée de pain les usines sacrifiées - de leur salariés - Wonder, Manufrance, etc...) et un milliard et demi pour des millions de pauvres !



Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
6 septembre 2008 - 12h48 - Posté par Patrice Bardet

le RSA est une autre saloperie pour intensifier la guerre contre les pauvres.

lire l’excellente analyse du collectif RTO, datée de 2007

 RSA, la précarité sur la durée

et celles ci, récentes

 Reprise d’emploi : grâce au RSA, je ne peux plus payer mon loyer

extrait

Dans les médias, les rares témoignages de précaires désormais allocataires du RSA sont tous calibrés sur le même modèle, dans le style conte de fées cheap : grâce à l’invention de Mr Hisrch, les ex-Rmistes, non seulement sont heureux de bosser comme femmes de ménage ou garde d’enfants à temps partiel, mais peuvent aussi s’offrir le luxe d’un steak haché deux fois par semaine. Généralement, on a droit aussi aux minois ravis des petits enfants de Rmistes qui ont désormais droit à UN tour de manège, voire à une paire de chaussures neuves.

Vive la valeur travail ?

On peut se demander en tout cas si les journalistes ne sont pas de sacrées fainéasses : pas un seul pour aller constater la réalité. Dans les départements expérimentateurs, personne ne comprend rien à un dispositif complexe dont les règles varient d’un "territoire " à un autre, à commencer par les salariEes de la CAF. Et comme on expérimente de manière beaucoup plus discrètes, suppressions de postes et fermetures d’antennes dans ces mêmes CAF, la plupart d’entre elles ont des semaines, voire des mois de retard dans le traitement des dossiers.

Le RSA, au quotidien, pour beaucoup d’entre nous, non seulement ce n’est pas mieux que le cumul RMI/salaire, mais ça se résume souvent à que dalle pendant plusieurs mois.

Illustration ci-dessous :

Vous recherchez des témoignages concernant le RSA ( Revenu de Solidarité Active), voilà mon histoire.

J’étais au RMI depuis 2002.Depuis janvier 2008 j’ai repris une activité de 10h par semaine

Je garde un bébé chez un particulier : cet emploi je l’ai trouvé seule, sans l’aide de l’ANPE, ni d’aucun organisme d’insertion.

Au mois d’avril, j’ai fait ma déclaration trimestrielle et déclaré les revenus de mon emploi concernant les trois mois précédents.

Dans le dispositif normal, j’aurais du cumuler pendant trois mois mon salaire et le montant de mon RMI, et ensuite garder un complément sur la base de mon salaire.

Mais début mai, je reçois une lettre de la CAF, m’informant que j’entre dans le cadre du RSA. Bonne nouvelle ?

Pas du tout, la CAF me retire 409 euros de prestations, l’intégralité de mon RMI. Mon dossier RSA doit être instruit, il faut que je fournisse un tas de documents supplémentaires

Grâce au RSA,pour ce mois ci, on ne mange pas ou alors on ne paie pas le loyer ! Quel choix !

Je dois vivre avec 1000 euros pour 5 personnes en attendant qu’ils étudient mon dossier.Je ne sais pas s’ ils imaginent la galère.

J’ habite Marseille et je peux vous dire qu’ils ne savent plus ou ils en sont avec le Rsa .

Mon assistante sociale est sympathique et humaine, malheureusement elle ne comprend rien non plus au RSA, c’est moi qui recherche les infos et les lui apporte au fur et à mesure.

Ce que je sais, c’est qu’il y a de quoi réfléchir avant d’aller travailler.

Si vous écrivez à Mr Hirsch, demandez-lui s’il a une idée pour payer mes factures.

Post scriptum :après un mois d’attente, je perds 164 euros par mois


bonjour je reviens vers vous pour vous informer de la suite du feuilleton rsa. Donc j’aurai droit a 245e de rsa et 174e de rmi

Avant que je reprenne un emploi je percevais 1085e de prestations caf dont 585e de rmi.

Je travaille depuis janvier avec un salaire de 400 euros. Leur calcul est le suivant : ils me donnent 174e de rmi et 245e de rsa ce qui fait un total de 921e de prestations et 400e de salaire. J’ ai une difference de 164e en négatif sur mes prestations.

J’ ai pas trop à me plaindre mais ils mentent.Je comprends qu’ on nous enlève une certaine somme car sinon ceux qui travaillent 35h gagneraient moins que nous mais ce n’est pas ce qu’ ont annoncé mr hirsch et sarko.

Selon eux, on ne devait rien perdre, hors SUR MES PRESTATIONS JE PERDS 164E on m’a aussi baissé le quotient familial qui sert aux colonies et centres aérés, j avais 359 de quotient et maintenant 312 cela veut dire que si j inscris ma fille je paierai plus. Je n ai pas encore de nouvelle pour l’apl alors ? MR HIRSCH VOS DIRES SONT DES MENSONGES. J’ ai repris un travail on m a baissé mes droits sociaux pour le prochain travail je tacherai de travailler au black merci pour votre ecoute.

 RSA :même financée par le Capital, une régression sociale reste une régression sociale

introduction

Les seules critiques émises concernaient son financement ? Qu’à cela ne tienne, grand prince, le Président accepte de taxer les "revenus du Capital ". .... qui va le récupérer et même centupler la mise grâce au contenu même de la réforme.

Est-ce que les députés et sénateurs communistes vont dénoncer ces saloperies ?

J’ai malheureusement quelques doutes....



Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
6 septembre 2008 - 15h53 - Posté par kounet

Est-ce que les députés " socialistes " ont crié au scandale ?Je n’ai rien entendu !


Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
8 septembre 2008 - 01h30 - Posté par Central Scrutenizzer

Est-ce que quelqu’un va réagir ?

Je n’ai encore entendu aucun appel à la grêve sur aucun média national.

Sarkozy a-t-il réussi à mettre tout le monde au tapis ?

Plus personne dans la rue ?

Je ne veux pas y croire...


Martin HIRSCH : "... C’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% ... "
8 septembre 2008 - 08h26 - Posté par marie.lina

La lecture de votre témoignage ne m’étonne malheureusement pas, des cas comme le votre sont de plus en plus fréquent. C’est nul et on se laisse faire , en pensant que cela ne nous arrivera jamais ,on a tord, la machine à hacher est bien en marche.
Que faire:baisser la tête et tendre le coup ?? Ou bien instaurer la désobéissance civil, créer des marchés parallèles, bref reprendre la main.

Grève générale, il faut faire ployer ces affameurs qui spéculent même sur le blé, le lait, bref sur des produits que l’on croyait à la portée de tous. D’accord cela fait un peu misérabiliste, mais c’est comme cela qu’ils nous tiennent par le bas du ventre !
Comme au 19e et au 20e siècle !
Le quotidien précaire ,voilà leur méthode afin de nous rendre stupides et soumis,je me dis : stop aux mirages ,nous sommes hallucinés, devant nous, des montres des portables ,( couverts de diamant des cadeaux à 20500e minimum,) des voitures inabordables,et nous on regarde cela dans les médias !!!!!!

Que nous faut-il encore de plus comme humiliation ? Peut-etre un petit commentaire : " Fini de profiter des aides sociales, il va falloir travailler !"

Ou et comment, cela personne ne le dit,libéraux ,je vous hais, partout dans le monde vous semez la mort et encore plus grave vous semez la bêtise.

Marie.lina





(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
3 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout compromis repose sur des concessions mutuelles, mais il ne saurait y avoir de concessions mutuelles lorsqu'il s'agit de principes fondamentaux. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite