Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Chômeurs , "Ensemble tout est possible"… surtout le pire


de : Slovar
mercredi 17 septembre 2008 - 13h35 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

de Slovar

Alors que la crise financière bat son plein, le gouvernement n’a trouvé qu’une solution immédiate pour ne pas plomber les futurs chiffres du chômage : Rendre encore pus difficile la vie des chômeurs

JPEG - 59.3 ko

Selon la loi, tout demandeur d’emploi est "tenu d’accepter les offres raisonnables d’emploi" telles que définies dans le texte.

Refuser, sans motif légitime, à deux reprises une offre raisonnable d’emploi expose à une radiation de deux mois, au lieu de 15 jours actuellement, selon le décret.

A partir d’octobre, "au plus tard dans les quinze jours suivant l’inscription à l’ANPE", un demandeur d’emploi devra élaborer avec son conseiller un projet personnalisé d’accès à l’emploi.

Au bout de trois mois de chômage, il devra se satisfaire d’"un emploi compatible avec ses qualifications et compétences professionnelles", dès lors qu’il est "rémunéré au moins 95% du salaire antérieurement perçu".

Après six mois de chômage, il devra accepter une offre d’emploi, même si le salaire proposé atteint 85% de la rémunération précédente et devra accepter d’aller travailler plus loin.

Après un an d’inscription à l’ANPE, une offre d’emploi sera "raisonnable" si elle est "compatible avec les qualifications et les compétences du demandeur d’emploi et rémunéré au moins à hauteur du revenu de remplacement" versé par les Assedic ou, pour les chômeurs en fin de droit, l’Etat.

Environ 40.000 sanctions par an

Selon l’entourage de Laurent Wauquiez, "l’objectif n’est pas d’augmenter le nombre de sanctions mais d’avoir un système plus efficace qui incite davantage la petite minorité de gens qui ne cherchent pas forcément activement un emploi à rentrer dans le jeu".

Environ 41.000 sanctions, quelque soit le motif (refus d’emploi, absence aux entretiens, fausses déclarations, etc) ont été prononcées en 2007, et 42.000 en 2006, par les Directions départementales du Travail, selon la même source.

Un chômeur s’exposera aussi à une radiation s’il refuse d’élaborer ou d’actualiser au moins tous les trois mois son projet personnalisé d’accès à l’emploi. Source Nouvel Obs

Ces mesures ont été il faut le préciser, prises, sous la pression ou avec l’accord des parlementaires de la majorité présidentielle. Mais, au fait, puisque ceux-ci semblent agir en experts du monde du travail, est-il possible de connaître la profession d’origine de nos députés ?

Et bien oui, et c’est disponible sur le site INEGALITE

L’origine sociale des députés - le 9 septembre 2008

Employés et ouvriers représentent la moitié de la population active, mais à peine 6 % des députés.

Alors que les employés et les ouvriers représentent plus de la moitié de la population active, seul 1% des députés proviennent de leurs rangs. Et encore, certains élus ont quitté leur profession d’origine depuis de longues années. A l’inverse, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 59 % de l’ensemble. Avec les professions libérales, ils forment les trois quarts des députés.

Pour se faire élire, il faut d’abord pouvoir mobiliser des moyens importants, notamment financiers. Il est préférable d’appartenir aux réseaux du pouvoir, mais aussi de savoir et d’oser s’exprimer en public, notamment. Toutes ces "compétences" vont souvent de pair avec un bon niveau de diplôme et un niveau de vie suffisant. Il faut aussi pouvoir être candidat, c’est-à-dire y consacrer de longues heures au-delà de son temps de travail. Enfin, il faut assumer le risque d’un "retour sur terre" difficile en cas de non réélection. Dans ce domaine, les catégories les plus avantagées sont les fonctionnaires - qui peuvent se mettre en disponibilité - et les indépendants qui peuvent faire gérer leurs affaires par un tiers (par exemple les médecins ou les avocats).

… / …

Dominique Andolfatto, maître de conférence en science politique à Nancy-Université. Tableau extrait de "Revue politique et parlementaire" n°1044 - juillet/août/septembre 2207.

Source : Calculs réalisés par l’auteur * d’après les données de l’Assemblée nationale. Année des données : 2007 - Sources INEGALITES

Révélateur non ?

Mais par contre, en termes de chômage, les premiers à se protéger ont été ces mêmes députés comme nous le révélions dans un article de Slovar :

Avant de quitter la présidence de l’Assemblée Nationale, Jean Louis Debré, nouveau président du Conseil Constitutionnel, a fait un joli cadeau à ses amis députés de tous les partis : une loi, votée en catimini par tous les groupes, permettant à tous les députés non-réélus en juin prochain, de continuer à percevoir leur indemnité parlementaire pendant encore 60 mois au lieu de 6 actuellement

Bien entendu cette généreuse "indemnité chômage" est totalement inconditionnelle, et l’heureux bénéficiaire de cette jolie rémunération sur cinq ans n’est tenu à aucun engagement quelconque, comme par exemple justifier de la recherche d’un nouvel emploi, d’une visite mensuelle auprès d’un conseiller ANPE, ou d’une activité justifiant cette "aide sociale", bref, tout ce qui est demandé à des chômeurs ordinaires.

(...) Les indemnités attribuées aux députés ont été définies par l’ordonnance n°58-1210 du 13 décembre 1958. L’indemnité de base est calculée "par référence au traitement des fonctionnaires occupant des emplois de l’État classés dans la catégorie présentement dite hors échelle. Elle est égale à la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie", ce qui correspond au traitement d’un conseiller d’État ayant moins d’une année d’ancienneté dans son grade.

S’y ajoute l’indemnité de résidence, comme pour les fonctionnaires, au taux de 3%. Selon l’article 2 de l’ordonnance précitée : "L’indemnité parlementaire est complétée par une indemnité dite de fonction. Le montant de cette indemnité est égal au quart du montant de l’indemnité parlementaire (indemnité parlementaire proprement dite majorée de l’indemnité de résidence).

Depuis le 1er février 2007, les indemnités mensuelles brutes sont les suivantes :

 Indemnité de base : 5 427, 33 €
 Indemnité de résidence (3%) : 162, 82 €
 Indemnité de fonction (25% du total) : 1 397, 54 € Soit un brut mensuel de 6 987, 69 €

Retenues obligatoires. Doivent être déduites du brut mensuel diverses retenues :
 Cotisation à la caisse des pensions pendant les 15 premières années de mandat : 1 158, 84 €
 Contribution exceptionnelle de solidarité : 55, 90 €
 Contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale : 550, 68 €
 Cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,14 € Soit un net mensuel de 5 195, 13 €

 source

On a vraiment la sensation que ceux qui sont ou vont être au chômage vont se sentir encore un peu plus seuls, surtout s’ils ont voté aux dernières élections législatives. La célèbre phrase de Coluche : " Un chômeur qui vote, c’est comme un crocodile en visite dans une maroquinnerie " est semble t-il en train de devenir une sordide réalité.

Il est à noter que cette mesure sort en même temps que le nouveau cheval de bataille du MEDEF :"La présidente du Medef Laurence Parisot a déclaré mardi que la priorité du patronat dans la prochaine négociation sur la convention d’assurance chômage va être "d’étudier la possibilité d’une baisse des cotisations".

"Alors que nous sommes sur le point d’aborder la négociation, notre priorité va être d’étudier la possibilité d’une baisse des cotisations d’assurance chômage. Les taxes ne sont pas la solution, elles sont le problème", a-t-elle dit lors de sa conférence de presse mensuelle." Source Le Monde

Là où le serpent se mord la queue, c’est lorsqu’on lit : "La ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi Christine Lagarde a expliqué mardi qu’elle ne savait pas si l’objectif de faire baisser le taux de chômage à 5% en 2012 serait atteint, compte tenu des "chocs extrêmes du type de celui que prennent actuellement les économies".

"L’objectif défini par la président de la République et le Premier ministre c’est 5%. C’est l’objectif vers lequel on tend tous nos efforts", a déclaré Mme Lagarde mardi lors d’un point de presse à Paris devant l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS).

"Est-ce que c’est tenable ? C’est comme si vous me demandiez quel sera le taux de croissance en 2012", a-t-elle ajouté. "Les chocs extrêmes du type de celui que prennent actuellement les économies arrivent forcément à des ralentissements qui étaient imprévisibles", a-t-elle ajouté.

"Le ralentissement, s’il devait se poursuivre, aurait forcément des effets en matière d’emploi et de chômage qui sont inchiffrables", a-t-elle souligné" Source Nouvel Obs

EUREKA, on a trouvé un système pour faire moins contribuer les entreprises tout en mettant en route la machine à déclasser et à radier !!!

Si cette fois-ci, il se trouve encore quelqu’un pour prétendre que "Ensemble tout est possible" reste un slogan d’actualité, ce sera à n’y rien comprendre ...

Slovar les Nouvelles http://slovar.blogspot.com

Crédit image Sud Autoroute



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Chômeurs , « Ensemble tout est possible » … surtout le pire
17 septembre 2008 - 14h04 - Posté par momo11

Si,si "ensemble tout est possible" ;surtout le pire pour les plus démunis,les malades, les chomeurs,les sans papiers,les retraités enfin pour "le bas peuple".Cela avec l’assentiment des plus riches et des protégés (les députés) qui se votent des lois toujours plus avantageuses a leurs encontre.Alors c’est quand la révolte des gueux ?momo11



Chômeurs , « Ensemble tout est possible » … surtout le pire
17 septembre 2008 - 14h15

La commune et l’URSS des débuts avaient allignées les revenus des députés sur ceux des ouvriers.
Contrairement à ce que beaucoup disent je vois pas ce qu’il y a de "dépassé" dans une telle exigence. Vous voulez bien vivre ? Faites nous bien vivre !



Chômeurs , « Ensemble tout est possible » … surtout le pire
17 septembre 2008 - 15h01 - Posté par

Mais ça c’est nul !!!

Ce qu’il faut c’est ALIGNER NOS SALAIRES SUR CEUX DES DEPUTES ET SENATEURS !

 :-)


Chômeurs , « Ensemble tout est possible » … surtout le pire
17 septembre 2008 - 15h00

Alors que les employés et les ouvriers représentent plus de la moitié de la population active, seul 1% des députés proviennent de leurs rangs. Et encore, certains élus ont quitté leur profession d’origine depuis de longues années. A l’inverse, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 59 % de l’ensemble. Avec les professions libérales, ils forment les trois quarts des députés.

BRAVO SLOVAR !! Encore un sacré bon boulot - tu es une mine d’infos.

Je me tue à le dire, mais tu le démontres sources à l’appui, c’est PARFAIT : cette pseudo démocratie est une dictature bon sang de bois !

Quand plus de 50 % de nos "représentants" provient d’une classe qui ne représente maximum 15 % de la population active...

Si on ne commence pas par changer ça on ne s’en sortira pas...

LL



Chômeurs , « Ensemble tout est possible » … surtout le pire
17 septembre 2008 - 16h16 - Posté par Slovar

Merci LL,

Tes encouragements vont droit au coeur du futur demandeur d’emploi que je suis. Et oui, travailler plus ne garantit en aucun cas la moindre durabilité dans l’emploi. Je vais peut être me présenter à la législative partielle qui remplacera Dutreuil, on ne sait jamais ....

@mitiés


Chômeurs , "Ensemble tout est possible"… surtout le pire
17 septembre 2008 - 21h28

Excellente comparaison !

J’en conclus que les élus à un niveau élévé (maires de gdes villes, députés, sénateurs) forment une caste que l’origine sociale de ses memblres, comme les revenus, avantages et pouvoirs, rendent non-représentative de la population qu’ils sont censés re-présenter.

Egalement, les privilèges dont bénéficient cette caste ne peuvent en aucun cas l’inciter à vouloir s’en priver. En conséquence, le vote et toutes procédures démocratiques visant à remettre le corps des élus en phase avec la population ne peuvent que très difficilement, et lucidement pas du tout changer les choses, même si certains élus, par rigueur morale ou crainte, estiment qu’ils doivent refonder le système. Il ne forment, à l’évidence, qu’une infime minorité de cette caste et sont baillonnés, comme des exemples récents nous le prouvent, dès qu’ils tentent un peu de ruer dans les brancards.

La démocratie est donc empêchée de fonctionner par les gardiens de son fonctionnement. Sans parler, évidemment, des acteurs sociaux qui ont intérêt à ce que cette démocratie dénaturée perdure.

Quelle est la solution pour sortire de ce piège ?..Voilà à quoi la gauche est confrontée, fondamentalement.

Soleil Sombre



Chômeurs , "Ensemble tout est possible"… surtout le pire
18 septembre 2008 - 09h46 - Posté par Central Scrutenizzer

Tu voudrais dire que notre société égalitaire et que les conquètes des luttes du 19ème, de 36 et du CNR ne furent que des rêves ? Que la société des "cents familles" n’a été que mise au repos et qu’aujourd’hui elle revient plus revencharde que jamais ? Que ce serait toujours une société de castes ? De classes . D’oligarches ?

Le réveil est dur comme une baffe dans la gueule à grand coup de gants cloutés.

Ils sont bien décidés à nous faire payer pour un siècle et demi de rêve d’égalité, et puisque personne ne se bouge : ils le feront au prix fort.


Chômeurs , "Ensemble tout est possible"… surtout le pire
18 septembre 2008 - 09h52 - Posté par copas

On a bien compris maintenant pourquoi les banques centrales ont été mises hors contrôle, pour la plupart, de la démocratie.

La zone ultra-libérale de l’euro et sa BCE au service de la caste bourgeoise fait ce qu’elle veut sans aucun contrôle démocratique.

Les tenants de l’UE ultra-libérale, notemmet ceux qui cherchent à en empirer l’orientation par le TCE et le TCE-Bis, ont une responsabilité gigantesque, et pour nos tyrans respectifs nationaux ce sont l’UMP, le MODEM, le PS, les Verts.

Le PCF qui eut sa responsabilité dans le développement de la tyrannie ultra-libérale en participant à des gouvernements de droite (politiques de droite = de droite !) est revenu fort heureusement là dessus (même si actuellement sa direction essaye de replonger le PCF dans des alliances au service des grands groupes financiers).

Les questions concrètes des politiques ultra-libérales construites sur un partage plus inégalitaire qu’avant des richesses produites produisent de la crise et encore de la crise, produisent une spirale sans fin due à une sur-accumulation parasitaire des richesses produites.

La bourgeoisie a trop de fric, infiniment trop de fric. Et face aux ravages provoqués par ce surplus, et comme elle a l’essentiel des leviers de pouvoir, elle ne connait de solutions qu’en accentuant cette sur-accumulation, ce qui fera encore plus de crise, de loin en loin.

La crise n’est pas pour tout le monde, elle épargne totalement la bourgeoisie qui, face aux risques systémiques, réclame toujours plus de douceurs, toujours plus de protection. Bien +, la crise c’est la marche en avant de la classe bourgeoise.





Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
1 commentaire
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite