Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Un financier, ça n’a jamais de remords. Même pas de regrets. Tout simplement la pétoche" - Michel Audiard


de : Slovar
jeudi 25 septembre 2008 - 13h10 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de Slovar

Comme il était agréable et décontracté Henri de Castries ce matin sur Europe 1 en nous expliquant tel le serpent KA du livre de la jungle : "aie confiance" ... Il déclarait : que le groupe étudie les « opportunités » de rachat de sociétés dévalorisées.

JPEG - 80.9 ko

Le séisme qui frappe les banques et les marchés financiers pourrait faire les affaires d’Axa. Henri de Castries, le président du directoire de l’assureur, a en effet indiqué jeudi matin sur Europe 1 que son groupe pourrait profiter de la baisse des cours de Bourse pour opérer des rachats de sociétés. « La situation d’aujourd’hui nous offrira, dans quelques mois, les opportunités de conforter encore nos positions », a-t-il précisé ... / ...

En omettant (involontairement bien sur) que

Au premier semestre 2008, Axa a enregistré 786 millions d’euros de dépréciations. Sur la période, le bénéfice du groupe a atteint 2,16 milliards d’euros. Ce montant, supérieur aux attentes des marchés, représente une baisse de 32% sur un an - Source Le Figaro

Autre son de cloche de la part de Jacques ATTALI interviwé par le Parisien

Plusieurs scénarios sont possibles. Le plus vraisemblable, c’est que la panique va continuer, avec de nouvelles annonces, dans les jours ou les semaines à venir, concernant le rachat de certaines banques américaines d’affaires par des banques de dépôt étrangères ou américaines. On va aussi voir se préciser des incertitudes autour de banques suisses, belges, anglaises, peut-être françaises, et autour de certains rehausseurs de crédit ces établissements financiers qui apportent leurs garanties lors d’émission d’emprunts sur les marchés et collectivités locales, dans de nombreux pays.

Comment expliquer le rebond du 19 septembre ?

Jusque-là, une question restait en suspens : qui des contribuables ou des actionnaires allait payer les erreurs des banquiers ? Aux Etats-Unis, les divers acteurs semblent avoir décidé que c’est aux contribuables de payer. En mettant 700 milliards de dollars (soit 483 milliards d’euros) au pot, le gouvernement américain a sorti assez d’argent pour calmer le jeu… un moment. Le plan qu’il vient de déclencher est aussi important que celui de Roosevelt en 1933. Mais cela va représenter des dépenses publiques considérables et risque de reporter les échéances sur les contribuables, par les impôts, ou sur les consommateurs, par l’inflation, sans soigner les causes de la crise.

« L’économie de la cupidité doit cesser » ... / ... Source Le Parisien

Nous serions tentés de croire plus volontiers le second que le premier puisque : "Le gendarme boursier américain, la SEC, soupçonne une vingtaine de fonds spéculatifs d’avoir propagé des rumeurs sur plusieurs établissements financiers afin de faire baisser les cours et d’en tirer profit, d’après le Wall Street Journal.

Et si des fonds spéculatifs avaient agi pour faire baisser les cours de plusieurs entreprises du secteur financier américain pour en tirer profit ? C’est ce que soupçonne la SEC, l’autorité de régulation de la Bourse américaine, selon le Wall Street Journal. D’après le quotidien, plus d’une vingtaine de hedge funds ont déjà reçu une citation à comparaître devant le gendarme de Wall Street.

Ils sont soupçonnés d’avoir propagé des rumeurs afin de faire baisser artificiellement les cours de plusieurs institutions financières, dont Goldman Sachs, Morgan Stanley, Washington Mutual, Merrill Lynch, Lehman Brothers et l’assureur AIG. L’enquête en cours vise à déterminer s’il y a eu utilisation abusive de la vente à découvert, une méthode de spéculation parfaitement légale à l’origine, mais dont l’utilisation a été interdite il y a quelques jours, notamment pour les valeurs financières, sur plusieurs marchés, dont aux Etats-Unis et au Royaume-Uni - Source La Tribune

GIF - 62.5 ko

Alors, qui va payer ? Car, les assureurs sont avant tout les principaux gestionnaires des retraites par capitalisation dont une grande partie des experts et élus de droite vantent avec délices les vertus. Justement plus proche de nous, les suisses qui sont habitués à la capitalisation retraite, on s’interroge.

ÉLISABETH NICOUD ZURICH | 25.09.2008 |24Heures.ch

Les chiffres donnent des frissons : cet été, on estimait que 60 milliards de francs de l’argent des retraites étaient partis en fumée dans la comptabilité des caisses de pension, emportés dans la spirale de la crise financière. Hier, cette descente aux enfers se voyait quelque peu freinée – à 30 milliards de francs selon Swisscanto, le centre de compétences des banques cantonales –, mais elle n’en reste pas moins toujours très alarmante. Le point avec quelques spécialistes.

MA CAISSE DE PENSION A-T-ELLE PERDU DES PLUMES DANS LA CRISE FINANCIÈRE ? Oui, indirectement, parce que comme tous les investisseurs, les caisses, qui gèrent quelque 650 milliards de francs, placent aussi une partie de cet argent en actions. Ces dernières ont plongé en moyenne de 20% ces douze derniers mois en Suisse. Par contre, cette mauvaise performance boursière affecte diversement chaque caisse. Les plus touchées sont celles qui possèdent une proportion élevée d’actions dans leur portefeuille, soit des niveaux pouvant aller jusqu’à 40% ou même 50% de leurs placements ... / ...

LES CAISSES DE PENSION NE SONT-ELLES PAS INSUFFISAMMENT PROTÉGÉES ? Selon une étude menée par Complementa sur un échantillon de 427 caisses de pension – pour une fortune globale de plus de 400 milliards de francs pour plus de 2,3 millions d’assurés –, le degré de couverture, qui s’établissait à 109% en 2007, a reculé à 103% en août, soit une baisse de 6%. Cette pondération donne une tendance générale, mais les situations divergent d’une caisse à l’autre. Ainsi, selon Swisscanto, 13% des caisses privées et 62% des caisses publiques n’ont pas une couverture suffisante (en dessous de 100%) ... / ...

Résultat de ce franc succès : Les futurs retraités toucheront moins

Les cotisants au 2e pilier pourraient perdre 10% de leur rente. La faute, surtout, au vieillissement de la population, souligne le camp bourgeois, qui l’a emporté hier au Conseil national.

Concrètement, le taux de conversion LPP, qui permet de calculer les futures rentes, est aujourd’hui de 7,05% pour les hommes et de 7,1% pour les femmes. Exemple théorique : un actif qui a accumulé un capital de prévoyance professionnelle de 100 000 francs au moment de partir à la retraite touche aujourd’hui une rente annuelle de 7050 francs, respectivement de 7100 francs.

Des montants auxquels il faudrait soustraire 700 francs avec un taux de conversion abaissé à 6,4%, tel que l’a avalisé la Chambre du peuple. Le dossier retourne au Conseil des Etats, mais tout indique que les sénateurs confirmeront la mesure. Pourquoi une intervention aussi drastique ? La crise qui secoue les marchés financiers a certes été évoquée par les élus. Mais, plus fondamentalement, c’est l’augmentation de l’espérance de vie, conjuguée à une baisse des rendements des placements, qui motive une diminution des prestations, a souligné Pascal Couchepin (Président de la Confédération helvétique) ... / ...

Il n’y aurait aucune raison de s’alarmer, même en période de turbulences boursières, le système du deuxième pilier reposant précisément sur des investissements à long terme. « La baisse du taux de conversion n’est qu’un cadeau, un de plus, fait aux assureurs », dénonce le socialiste bâlois Rudolf Rechsteiner . Certains spécialistes ne lui donnent pas tort.

Pour ménager les actifs qui sont aux portes de la retraite, le National a néanmoins décidé d’échelonner la baisse du taux sur cinq ans au lieu des trois ans prévus par le gouvernement. La réduction ne devrait donc être achevée qu’en 2015.

Super. Après une telle démonstration, on est obligé de réclamer au gouvernement la mise en place d’un tel système qui forcément sauverait notre système par répartition.

Mais, pas d’inquiétude pour la planète puisque : Hier, le FBI, allié à l’Autorité américaine des marchés financiers, a annoncé avoir entamé une enquête auprès de quatorze acteurs financiers, à tous les échelons du système. Les limiers cherchent à savoir si certains ont alimenté la bulle de l’immobilier par des moyens frauduleux : surévaluation de biens immobiliers pour faciliter l’octroi de prêts, emprunteurs trompés sur l’évolution future de leurs taux hypothécaires, etc. Le FBI n’en est pas à son coup d’essai : entre mars et juin 2008, il a déjà inculpé 406 personnes dans le cadre d’une opération baptisée « Malicious Mortgage » (hypothèques véreuses) ... / ... Source 24Heures (Suisse)

C’est bizarre, mais les grands media audiovisuels français semblent d’une pudeur de rosière sur le sujet ... Allons, n’oublions pas le duel de titan pour la présidence du Sénat et surtout le prix d’homme de l’année (Fondation Appeal of Conscience à l’occasion de la remise du prix "World Statesman Award" ) remis à notre président par un groupe d’ultra religieux et de droite ultra conservatrice

JPEG - 107.1 ko

"Vous n’avez pas su faire payer les gros, maître Pergamon sera faire payer les petits" disait Georges Descrières dans le film "le sucre" Et oui, tout va devenir possible mais cette fois-ci, combien de gens croient encore que le mot "ensemble" fera partie du slogan ?

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Crédit images

Delucq

Garnotte



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"Un financier, ça n’a jamais de remords. Même pas de regrets. Tout simplement la pétoche" - Michel Audiar
25 septembre 2008 - 16h22

et pendant ce temps,"Un militaire, ça n’a jamais de remords. Même pas de regrets..." !

USA : Un énorme budget de la Défense adopté à la Chambre des représentants

Associated Press le 25/09/2008 05h14

A la demande de George W. Bush, la chambre des représentants a approuvé un énorme budget en faveur du Pentagone, qui prévoit un relèvement de la paie des militaires, des milliards de dollars pour la guerre en Irak et en Afghanistan, et quelques cadeaux rajoutés par les parlementaires, pour 5 milliards de dollars, destinés à faciliter leur réélection.

Le projet, qui se monte à 612 milliards de dollars (415 milliards d’euros), a été soutenu par 392 représentants, seuls 39 s’y opposant. Les parlementaires ont écartés les dispositions qui auraient pu amener un veto de la présidence. Le budget militaire ira ensuite au Sénat.

Le paquet permettra notamment de financer des installations radar en République tchèque, et un système d’interception de missiles en Pologne, premier étape du déploiement d’un système européen de défense antimissiles, qui agace fortement Moscou. Toutefois, le budget voté est 246 millions de dollars (167 millions d’euros) en dessous de la somme demandée par l’administration Bush pour le site polonais, et 90 millions de dollars (61 millions d’euros) en retrait pour le site tchèque. AP

xo/v0796/v0819

http://www.boursorama.com/pratique/...






Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
1 commentaire
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite