Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le marxisme est vivant !


de : Jean-Paul LEGRAND
mardi 30 septembre 2008 - 20h23 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Le marxisme ne vit que par la lutte démocratique

Dès que la démocratie recule, le marxisme recule aussi, la pensée de Marx est caricaturée, voire dogmatisée ou totalement exclue des lieux de connaissance. Au contraire dès que la démocratie avance, que les gens du peuple participent à l’engagement politique, le marxisme avance à condition que les communistes soient d’une part au plus près des gens pour participer avec eux aux luttes pour le progrès et dans un même mouvement porteurs des idées de Marx. Non comme un catéchisme mais comme une aide théorique à la création de pratiques innovantes face aux problèmes posés.

Toute sa vie Marx a essayé de faire preuve de cette créativité. C’était un homme libre, il ne devait rien à personne, son jugement il le construisait à partir de sa propre expérience et en débat avec les autres intellectuels de son époque, en partage avec ses camarades de combat. Marx savait que les idées révolutionnaires ne naissent jamais de façon spontanée dans la tête des opprimées. Qu’elles sont un processus liées à un apprentissage social, qu’elles sont le fruit d’une expérience démocratique liée à un travail théorique permanent.

Ainsi penser la révolution, ce n’est pas inventer de toute pièce une société imaginaire comme l’avaient fait les penseurs socialistes utopistes. Penser la révolution nécessite d’examiner, d’analyser la réalité concrète de la société, de comprendre le mouvement dialectique de la lutte de classes dans ses spécificités locale, nationale et mondiale. C’est découvrir au sein même du capitalisme les potentiels de son dépassement vers un autre type de développement humain non plus fondé sur l’exploitation du travail mais sur sa libération par l’abolition du salariat, la fin du fétichisme de l’argent, la transformation de la force de travail en un bien social et non plus une marchandise privée.

Marx a entrepris un immense travail d’économie politique avec son oeuvre "Le capital". Jamais on n’avait jusque-là élever l’économie politique à une analyse aussi fine du capital et en même temps à une théorisation qui a permis à Marx de faire cette découverte fondamentale : la valeur ne provient pas de qualités intinsèques des marchandises mais elle est un rapport social de production.

Ce travail lui a permis de dégager des catégories comme celles du caractère spécifique de la force de travail du salarié qui est une marchandise créatrice de plus-value, de l’accumulation de cette plus-value dans le capital sous différentes formes, de l’écart toujours grandissant entre la part consacrée à la société et celle consacrée à cette accumulation privée qui conduit à une baisse générale du taux de profit capitaliste et à la crise du capitalisme lui-même.

Marx est révolutionnaire dans sa pensée et il l’est dans sa pratique. Il l’est non seulement parce qu’il fut un rebelle, cela n’est pas suffisant, il l’est parce qu’il a cherché et montré que pour le capitalisme comme en tout objet de connaissance il y a au delà des apparences, une réalité cachée fondamentale qui est l’essence du phénomène. Il l’est parce qu’il ne s’est pas contenté de fournir ce remarquable travail théorique mais l’a mis au service du prolétariat international dans une pratique politique conséquente notamment par le rôle qu’il a joué au sein de l’Association internationale des travailleurs.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le marxisme est vivant !
30 septembre 2008 - 21h14

Que fait Sarko quand il réunit à 5 heure du matin tous les boss de nos banques et assurances : Il reçoit les ordres de la bourgeoisie, à exécuter illico, pour sauver ses intérêts !

En 1848 Marx écrivait, dans le Manifeste : "le gouvernement moderne n’est qu’un comité qui gère les affaires communes de la classe bourgeoise toute entière".

CN46400



Le marxisme est vivant !
1er octobre 2008 - 12h15 - Posté par

Je préfère cette phrase de Marx que l’autre, un peu creuse, qui a servi à tout : "le communisme est le mouvement réel qui abolit l’état actuel."


Le marxisme est vivant !
21 juin 2012 - 00h18 - Posté par via CD

EVOLUTION DU NATIONALISME QUEBECOIS ET MARXISMES
Séparatisme, indépendantisme, souverainisme.

Ces trois notions - séparatisme, indépendantisme, souverainisme - indique avec plus ou moins de force la volonté de la population du Québec de constituer un "vivre ensemble" séparé du Canada. Cette volonté s’est manifestée fortement au moment des processus de décolonisation d’après-guerre et surtout vers 1968 mais elle en fait est plus ancienne. Le nationalisme francophone en Amérique remonte jusqu’à 1534, année de la découverte du Québec par Jacques Cartier. On cite une date proche avec fondation en 1608 de la Ville de Québec par Samuel Champlain. Une colonie française s’installe dans le Canada-Est.

Quel Marx ?

Avant la décennie 1960, dans le Québec francophone, la pensée de Marx et des auteurs marxistes n’est pas absente de l’enseignement universitaire mais elle sert essentiellement de repoussoir à la doctrine sociale de l’Église. Le marxisme ne fait pas partie des théories agréées par l’autorité catholique ; il est condamné parce qu’il est athée et fondé sur les postulats philosophiques du matérialisme. Il prône en plus la lutte des classes et la révolution prolétarienne dans le but d’instaurer le communisme. Nicole LAURIN
Le marxisme est venu féconder le mouvement nationaliste québécois vers 1963 - 68. Jean-Marc Piotte compare les vues de Serge Mallet et d’André Gorz sur les rapports entre réforme et révolution (Piotte, 1965a). Pierre Maheu aborde le thème de la justice de classe en s’appuyant sur une conception marxiste du droit dont les notions proviennent de deux articles, l’un de Nicos Poulantzas et l’autre de Jean-Marie Vincent (Maheu, 1965). De son côté, Piotte a découvert le Traité d’économie marxiste du trotskiste Ernest Mandel dont la lecture, affirme-t-il, lui permet de comprendre Marx (Piotte, 1965b). Il n’a jamais lu Le Capital, jugé trop difficile, mais il insiste néanmoins sur le fait que sa « vision du monde » prend sa source désormais dans le « marxisme-léninisme » (Piotte, 1965b, p. 109). André Pollender s’appuie sur l’économiste marxiste français Henri Denis dans un article sur la planification en URSS (Pollender, 1965). Les théories économiques de Marx, telles qu’appliquées en URSS, sont exposées par Georges Kostakeff dans « Marxisme et créditisme » (Kostakeff, 1966). Chamberland se réfère lui explicitement à l’ouvrage de Louis Althusser, Pour Marx.

Première décantation

Le thème « Aliénation et dépossession » devient fort après 1967, au détriment du langage de la colonisation et de la décolonisation qui s’éclipse. Formé à l’anthropologie culturelle, Marcel Rioux s’est intéressé au marxisme et au socialisme dans les années 1940, lors d’un séjour à Paris. Dans son Essai de sociologie critique, en 1978, il affirme privilégier un marxisme culturel qui serait distinct du marxisme économique (Rioux, 1978). Cette version humaniste du marxisme se rapprocherait de la pensée d’Ernst Bloch et de l’école de Francfort.

Nationalisme et socialisme :

Jean-Guy Loranger essaie lui de clarifier ce qu’il considère comme ses positions nationalistes par rapport aux positions socialistes de Van Schendel (Loranger, 1969). Loranger veut « justifier les fondements de la nation québécoise sur les plans culturel, social, économique et politique » de même que « les possibilités de la réalisation socialiste de la nation québécoise » (Loranger, 1969, p. 43).

Charles Gagnon présente sa problématique de la question nationale, dans « Classes et conscience de classes au Québec », qu’il a écrit en 1966, au cours de son emprisonnement (Gagnon C., 1969). Il critique férocement les artisans de la défunte revue Parti pris, qu’il considère comme un groupe petit-bourgeois qui mettait sur le même pied socialisme et nationalisme. Or, le nationalisme, selon Gagnon, est l’idéologie des bourgeois. Néanmoins, la conscience de classe des travailleurs a une dimension nationale. Ils aspirent à la libération nationale et socialiste car les deux sont indissociables.

Critiques entre marxistes

Michel Pichette établit, à partir de plusieurs citations de Marx, que « le syndicat se trouve lui-même inséré dans la structure des rapports de production capitalistes » (Pichette, 1969, p. 14). D’où il conclut que le syndicalisme « allie les travailleurs au système établi » et « retarde... l’émergence de la conscience révolutionnaire » (Pichette, 1969, p. 18).

Gilles Dostaler et Luc Racine signent « Contre Marcuse. Essai sur la pensée idéologique dans les sociétés industrielles », une brillante critique du caractère idéaliste et inopérant, selon les auteurs, de l’analyse marcusienne de la société capitaliste (Dostaler et Racine, 1969). « Marcuse ne retient de Marx, écrivent-ils, que les aspects secondaires et dépassés, par Marx lui-même, de sa pensée » (Dostaler et Racine, 1969, p. 45), c’est-à-dire les aspects hégéliens, idéalistes, bref non scientifiques. Les concepts et les hypothèses de Marcuse sont donc récusés en tant qu’ils s’opposent à une approche scientifique.

xxx

Genèse de la sociologie marxiste au Québec | Érudit | Sociologie et sociétés v37 n2 2005, p. 183-207 |
http://www.erudit.org/revue/socsoc/...





COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
5 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite