Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

RSF : face aux audits du GAO aux Etats-Unis, Ménard préfère s’éclipse
jeudi 9 octobre 2008 - 09h01 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 28.4 ko

de ALLARD Jean-Guy

Alors que son organisation, Reporters sans Frontières, se trouve sous la loupe du Government Accountability Office (GAO), à Washington, pour être un des principaux bénéficiaires du Center for a Free Cuba impliqué dans une fraude gigantesque, Robert Ménard annonce à Paris qu’il abandonne son poste de secrétaire général parce qu’il a "envie de faire autre chose".

"Je vais trouver une autre façon de continuer le combat que je mène pour les droits de l’Homme", déclare Ménard dans une dépêche complaisante de l’AFP.

Le collaborateur assidu du renseignement américain ajoute avoir préféré partir "une fois la campagne sur la Chine terminée" – une référence aux campagnes qu’il a menée au cours des derniers mois pour le compte du gouvernement de Taiwan.

Ménard laisse son poste quelques semaines à peine après que le Congrès nord-américain ait ordonné à l’Agence de développement international (USAID) de congeler les fonds du Center for a Free Cuba, une créature de Freedom House, gérée par l’agent CIA Frank Calzón. Cette situation sera maintenue jusqu’à la fin de l’audit des opérations de son Programme Cuba.

USAID dispose cette année d’un budget de 45 millions de dollars pour effectuer son travail de propagande et d’espionnage, par le biais d’un réseau de prétendues ONG, toutes liées d’une façon ou d’une autre au dispositif anti-cubain des services spéciaux étasuniens.

Depuis la publication en 2004 du Plan Bush d’annexion de Cuba, RSF (identifiée dans le document) n’a eu d’autre choix que de reconnaître sa collaboration avec le Département d’État, fortement rémunérée non seulement par l’intermédiaire de Calzón mais également par le National Endowment for Democracy (NED), et par un de ses subsidiaires, l’International Republican Institute (IRI).

Le lien économique considérable entre RSF et le gouvernement nord-américain a été l’objet d’un travail de recherche important de la journaliste californienne Diana Barahona qui a obtenu des autorités, grâce à la loi sur l’accès à l’information (FOIA), des preuves irréfutables de cette confabulation jusqu’à ce que les organismes fédéraux cités refusent illégalement leur collaboration.

Il est intéressant d’observer qu’au cours des dernières années, c’est le nouveau patron de RSF désigné par Ménard, Jean-François Julliard, qui s’est consacré au nom de l’organisation (avec des lettres ouvertes et des déclarations scandalisées) de nier catégoriquement de tels liens entre le groupe parisien et les fonds gouvernementaux nord-américains mis à la disposition d’opérations de la CIA.

DE CELA, LA PRESSE FRANÇAISE NE DIT PAS UN MOT

La fraude à la USAID a provoqué la démission du chef de cet organisme pour l’Amérique latine, le fonctionnaire mafieux Adolfo Franco, et de Felipe Sixto, le principal collaborateur du patron du Center for a Free Cuba, qui a confessé avoir détourné un demi million de dollar.

Curieusement, Ménard a aussi perdu il y a quelques mois son bras droit, Régis Bourgeat, qui a géré de façon très particulière les opérations de RSF contre Cuba, au point d’accompagner son maître à Miami durant une visite aux cabecillas de la mafia cubano-américaine. Un voyage dont n’a jamais parlé la presse française, très compromise avec les principaux parrains parisiens de Ménard, plusieurs d’entre eux impliqués dans le monde de l’édition et de la publicité.

Dans le cas de Calzón, l’audit non seulement du GAO mais aussi des inspecteurs assignés par la loi à la USAID pourrait provoquer un scandale majeur dans lequel RSF pourrait être tenu de révéler sa comptabilité secrète, pour laquelle Ménard dispose d’un cabinet comptable et d’un compte bancaire en Virginie, à quelques kilomètres du QG de la CIA.

Si Julliard et son chef ont finalement dû confesser en 2006 les revenus illégitimes qu’ils ont perçu des Etats-Unis par le biais du Center for a Free Cuba et de l’International Republican Institute, ils n’ont pas parlé jusqu’à maintenant de leur connexion avec Freedom House, un autre mécanisme secret d’aide économique pour les collabos de l’empire.

Freedom House ne se soumet pas à la loi FOIA pour être techniquement une organisation privée, bien qu’elle reçoive 75% de son budget du Département d’État et seulement 25% de contributions privées.

Cette organisation répète dans ses rapports qu’elle distribue ses fonds aux « journalistes, activistes des droits de l’homme, et autres associations ». RSF s’insère totalement dans ces prétentions.

Mais la USAID et la NED sont des organisations de l’état et ont, d’une façon ou d’une autre, l’obligation légale de rendre des comptes au sujet de l’argent du contribuable, bien qu’elles ne s’y conforment pas à moins d’y être contraintes.

L’HOMME À LA MERCEDES D’OR

Chose certaine, la dernière campagne de Ménard contre la Chine n’aura pas été déficitaire : il y a quelques mois, le gouvernement de Taiwan, férocement anticommuniste, annonçait qu’il lui faisait cadeau de 100 000 dollars. Le 28 janvier 2007, Ménard a voyagé jusqu’au pays de Tchiang Kai-shek pour recevoir son prix des mains du président taiwanais Chen Shui-bian.

Le 8 septembre dernier, les services d’information de Taiwan annonçaient cette fois que Ménard avait signé un appel à l’intention de l’ONU pour que l’on accrédite des journalistes taiwanais à l’organisation internationale.

Les dernières nouvelles au sujet de Ménard, qui prétend vouloir se consacrer désormais « à autre chose », révèlent qu’il a accepté un poste de chef du "Doha Centre for Media Freedom" dans les émirats arabes. Au début du mois, il a effectué une visite au Bahrain où il a eu des conversations cordiales avec le ministre de l’Information Jehad Bu Kamal.

Le modeste activiste des droits de l’homme, louangé par la presse de droite mondiale, n’a jamais dissimulé son faible pour l’argent.

JPEG - 34.5 ko

Il y a quelques années, il a tenu un encan très couru dans la grande salle dorée de l’un des hôtels de Paris réservés aux privilégiés de la planète, où on a fait le tirage d’une Mercedes dernier modèle couverte de feuilles d’or.

On suppose que l’active collaboration de Ménard avec l’empire lui aura laissé, l’essentiel pour jouir d’un niveau de vie correspondant à son zèle, quelque soit le sort de l’organisation qu’il a géré, dont le véritable objectif, tôt ou tard, sera connu du public qu’il a trompé.

http://www.granma.cu/espanol/2008/o...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
RSF : face aux audits du GAO aux Etats-Unis, Ménard préfère s’éclipse
9 octobre 2008 - 20h05

Est-ce que c’est pas trop d’honneur fait à ce type, qui n’a quand même pas la dimension d’un chef d’état ? Franchement, à lui tout seul il ne peut pas déranger l’activité politique internationale ou j’ai du mal à saisir. De Ménard, je m’en tape et de plus il est quelconque, sans intérêt aucun.



RSF : face aux audits du GAO aux Etats-Unis, Ménard préfère s’éclipse
14 novembre 2008 - 11h14 - Posté par callebout

Je crois qu’effectivement tu as "du mal à saisir"

Crois-tu que Menard et RSF auraient reçu autant de pognon rien que pour leurs beaux yeux ?

Le sale boulot idéologique qu’il assurait complétait le blocus, les attentats à Cuba, l’arrosage des agences de presse et les journaux et journalistes(?) qui passaient leur tempsà baver.

Absoudre ou minimiser le rôle très toxique de son activité relève pour le moins de la naïveté. Mais l’étude l’Histoire peut guérir cette affection, si on le désire.


RSF : face aux audits du GAO aux Etats-Unis, Ménard préfère s’éclipse
11 octobre 2008 - 19h21

Ce type roule pour la cia et le département d’état. Il a une mission très précise : dénigrer les pays où le parti communiste est au pouvoir. C’est naturellement le cas pour la chine et cuba. Les gesticulations de cet individu et de son association ne doivent tromper personne. Sous l’occupation allemande, de tels personnages faisaient les beaux jours de la milice et de la gestapo.
Monsieur Ménard n’a pas des fins de mois difficiles. C’est une certitude. Le capitalisme sait récompenser celles et ceux qui le servent.






Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
4 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
17 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre vraie nationalité est l'humanité. Herbert George Wells
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite