Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

De ce jeudi 30 à fin novembre, expo photos sur la jeunesse rebelle


de : takpi
jeudi 30 octobre 2008 - 11h41 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 21 ko

Galerie F. MOISAN, 72 rue Mazarine, metro Odéon, Patrick Mourral qui fréquente les milieux alternatifs et marginaux , ces jeunes qui fuient la vie d’ esclave en usine pour tenter de prendre à pleines mains une vie totalement différente, conviviale et festive, présente depuis ce Jeudi 30 son reportage photographique. Ci dessous, le contexte historique et social de cette jeunesse rebelle est décrit par un ethnologue.

Patrick Mourral, photographe de la retribalisation.

Le point de vue d’ un ethnologue.

Le mouvement littéraire beatnik l’avait annoncé : la civilisation occidentale est au bout du rouleau. Les jeunes lecteurs enthousiastes de Jack Kerouac, d’Allen Ginsberg, d’Alan Watts, de William Burroughs, de Ken Kesey (qui inspira le film « Vol au-dessus d’ un nid de coucou », expression anglaise pour « bande de fous » !) jusqu’au dernier Aldous Huxley, celui des « Portes de la perception », se lancèrent à fond dans le mouvement hippie.
Le pape du L.S.D.Timothy Leary donnait trois mots d’ordre à la subversion psychédélique :
Turn on, Tune in and Drop out = Tourne le dos au vieux monde, Branche-toi et Barre-toi, fou le camp, laisse tomber les conneries du monde des adultes !
Patrick Mourral observe avec tendresse depuis des années ces jeunes qui « foutent le camp ».

Tandis que la vieille Europe tentait encore de rejouer la geste héroïque des révolutions seulement sociales en essayant de ressusciter le cadavre marxiste : cette façon désuète de lancer une nouvelle fois des luttes ouvrières : les 10 millions de grévistes dans la France de Mai 68, les ados de Mai, eux, préféraient la Contre-Culture hippie.

Cette jeunesse intrépide et contestataire se voulaient « freaks », pacifiste, romantique, pleine de fleurs dans les cheveux, plutôt que soldats (« miles »= militaire ou militant) d’une énième secte ouvriériste trotskiste ou non.
Face à l’ arrivisme, l’obsession de l’ascension sociale, ils hurlèrent hilares :

« Ne perdons pas notre vie à la gagner ! »

A la place du militantisme sacrificiel des « établis » en usine, ils lancèrent cet appel à l’utopie, à la vie en communauté, des chèvres des Cévennes aux moutons du Larzac ou aux chevaux de Mérens en Ariège en passant par les tipis qui apparurent alors en Pays de Galles comme en Bretagne :

« Vivons nos rêves au lieu de rêver notre vie ! »

Fini, la « société de consommation » (Henri Lefebvre, Jean Baudrillard) . Herbert Marcuse montrait comment les révolutions à venir n’auraient plus rien à voir avec la vieille partition seulement économiciste en classes sociales. Ce qui va ébranler la société occidentale viendra de ses marges, de cette jeunesse « trans-classes » et jouisseuse, lectrice de la « fonction de l’orgasme » (Wilhem Reich) et intriguée par les spectacles orgiaques du peintre actioniste viennois Otto Muehl, apologue de la sexualité collective dans le lit gigantesque de Friedrichhof, cette jeunesse prompte à adopter la révolte féministe et la remise en cause des anciennes catégories masculin/féminin, comme la remise en cause de la vie de famille misérablement étriquée dans le seul triangle « Papa/Maman/Enfant »…
Cette jeunesse autant bourgeoise qu’ouvrière qui se moque de l’espoir d’être riche un jour, qui ne rêve plus de possessions matérielles, mais vise directement le bonheur à travers l’éthique d’une vie simple, belle, harmonieuse. Cette pauvreté volontaire qui est le contraire de la misère, comme l’a démontré Majid Rahnema dans son ouvrage déstabilisant de 2003.

« Faisons de notre mode de vie une œuvre d’art »

pouvait-on lire dans ACTUEL ou dans SEXPOL. Abondance des caresses, doux bisous dans la fusion collective, amour de la nature. Pour la première fois une branche des sciences devient porte-parole de la subversion : l’écologie.
Par elle, le vieil anthropocentrisme issu de l’hérésie du Moyen-Orient : l’étrange monothéisme orgueilleux qui ose mépriser tant la femme –au corps diabolique, donc à voiler- que la nature qu’il faut maîtriser, « violer » dira Bacon et Descartes nous assignera d’en être « comme maître et possesseur », charpentant ainsi la Religion du Progrès, cet anthropocentrisme délirant qui fera de nous hélas des occidentaux s’ effritera au profit du retour au biocentrisme. Les visions cosmiques des religions d’Asie comme les visions du monde des Indiens d’Amérique ou des Aborigènes d’Australie eurent les préférences des « enfants-fleurs » de la révolte.

Patrick Mourral va en rencontrer les descendants : ces « guerriers de l’arc-en-ciel » qui tentent de donner corps corps nus pour subvertir les injonctions à voiler le corps et diaboliser la sexualité que voulurent nous inoculer les missionnaires venus des trois religions du Livre donner corps donc, à la prophétie des indiens Hopi :
« Notre Sainte mère la Terre va être entièrement ravagée par les outrecuidances de l’Homme Blanc, mais au dernier moment vont apparaître les Rainbow Warriors, guerriers de l’arc-en-ciel qui vont in extremis sauver la planète ».

« Soyons ces guerriers de l’arc-en-ciel, soyons ces mutants qui choisissent de bouleverser notre mode de vie pour lier l’utile à l’agréable : un mode de vie en harmonie avec les équilibres écologiques, par respect pour nos sœurs les plantes et nos frères les animaux, et à la fois un mode de vie jouissif qui mène au bien-être, au bonheur, hymne à la beauté, à travers une vie d’artiste et d’artisan ».

Sous l’un des trois tipis plantés au festival de Woodstock l’été 1969, fut lancé l’idée d’un gigantesque rassemblement annuel en pleine nature, sans électricité, des « Rainbows ». Le premier eut lieu en Oregon en 1971, et pour l’Europe, ce fut à la frontière italo-suisse en 1981, cette même frontière qui vit naître pour la première fois au monde le mouvement hippie (avant la lettre ! ) vers 1900 avec Gusto Gräser (1879-1958) et la communauté de Monté-Vérita, près d’Ascona. Hermann Hesse et la danseuse Isadora Duncan en furent certains des plus célèbres visiteurs…
Car déjà, sortis de la société la plus horriblement industrielle de l’époque : l’Allemagne, apparurent les premiers contestataires de la modernité occidentale, les premiers à oser hurler : « A bas le Progrès » ! Bientôt suivis en France par le mouvement des Naturiens : juillet 1894, sortie du premier numéro du « Sauvage ou l’Etat Naturel » de l’artiste peintre Emile Gravelle et de Henri Zisly.

L’ artiste photographe Patrick Mourral a su saisir avec son objectif les frémissements des mondes nouveaux qui percent à travers toutes les failles d’une civilisation enfin agonisante, ces failles prometteuses décelées par le sociologue Michel Maffesoli qui voit venir le « temps des tribus » (2000) à travers toutes les lézardes salutaires d’un monde qui s’écroule.

Quelle joie ! Il était grand temps !
Car si on avait laissé faire ce monde matérialiste devenu fou, il nous aurait mené d’ici peu aux pires horreurs prophétisées par George Orwell, ce « cauchemar climatisé »( Henry Miller, 1945) ou cette « modernité-merdonité » de Michel Leiris, à coup de fichage généralisé avec les puces R.F.I.D. incluses sous notre peau et autres monstres engendrés par les apprentis-sorciers des nanotechnologies.

Patrick Mourral est un pionnier. Un témoin du 21e siècle entrain de naître, le vrai. Le 21e siècle de la liberté enfin reconquise. Pas le 21e siècle des conservateurs, ceux qui veulent conserver benoîtement les antiques idéaux marxistes et capitalistes, ces frères jumeaux de la même sinistre farce : la civilisation industrielle. Une utopie folle, absurde, car écologiquement impossible.

A bas la civilisation, vive les sylvilisations multiples et discrètes. A bas le développement : vive l’enveloppement, ou art de vivre en occupant peu de place sur cette planète, pour laisser libres les immenses espaces dont a besoin la vie sauvage.
A bas la vie indigne d’ animal domestique ! rugit l’enragé de Mai 68, René Riesel qui continue à fourbir les jeunesses rebelles d’aujourd’hui d’armes situationnistes infiniment subversives depuis sa cachette en Lozère.
Vive la vie sauvage. A bas la police et la « polis ». Insurrection de la vie !
La sagesse d’un Pierre Rabhi rencontre l’intrépide rébellion des jongleurs et des cracheurs de feu, saltimbanques qui inventent sous nos yeux les nouvelles vies tribales qui vont dissoudre la prétention occidentale, les Etats tentaculaires et pointilleux, les folies mondialisatrices des multinationales !
« On va gagner ! » pensent-ils (et elles) malicieusement. Sans le dire, sans « manifs » . Il suffit de vivre de suite la révolution : « Pour nous, le Grand Soir commence tous les matins »(André Gorz). « Dans nos camions-habitations, nos roulottes, nos yourtes et nos tipis. Plus besoin de ces vieilles structures que sont les partis politiques, organes antédiluviens de « l’administration du désastre » (René Riesel 2008). Nous, gais lurons et joyeuses luronnes, nous révolutionnons l’art de faire de la politique. »

Quelle joie ! Cette exposition de photos tombe pile au moment même où les signes de l’agonie de l’économie industrielle font les grands titres de la presse en cet automne 2008.

Cette exposition démontre que nous pouvons sortir de l’impasse.
Le bonheur est possible.
« D’autres mondes sont possibles ».
Voyez ces visages éclatants de bien-être. Patrick Mourral a fixé sur la pellicule les « Nomades de la plénitude », et non les « Nomades du vide » comme osa intituler son étude sur la jeunesse allant de festival en festival un sociologue englué dans une vision conservatrice. Non ! ces nomades nous montre le chemin ! Le seul possible car le Titanic de la civilisation coule. Il est temps d’expérimenter tous les chemins de traverse.

Voici venu le temps du « Retour des Tribus » comme disait le poète beatnik Gary Snyder.

Manquer l’exposition de Patrick Mourral, c’est manquer l’aube de la révolution qui est entrain de poindre.

Vive la crise !

Paris, ce 29 octobre 2008…
Thierry Sallantin, ethnologue, élève de Robert Jaulin, Pierre Clastres, Jean Monod, et Jacques Lizot..

Pour en savoir plus sur cette révolution, outre les auteurs cités dans ce texte on lira les ouvrages d’ Ivan Illich, de Serge Latouche, de Gilbert Rist et surtout de Majid Rahnema : son dernier qui vient de paraître fin octobre 2008 : « La Puissance des Pauvres », chez Actes Sud.

Pour visiter l’ exposition : du jeudi 30 Octobre au samedi 29 novembre 2008
du mardi au samedi de 11H à 19 H=L’ archipel, exposition photographique. Patrick Mourral Galerie Frédéric Moisan 72 rue Mazarine, 75006 Métro Odéon tel. 01 49 26 95 44 ; 06 79 64 80 78
Téléchargement des visuels à partir du site :
www.galerie-fmoisan.fr/presse
puis taper le code = archipel ; contact presse = Anne-Flore Mazet = 01 49 26 95 44 et = contact@galerie-fmoisan.fr



Imprimer cet article





AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire
Journal de confiné (1).
mercredi 1er - 12h09
de : L’iena rabbioso
Aérien, grande distribution, courrier, transports, les salariés tombent comme des mouches
mercredi 1er - 08h02
Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
Survivre au virus : une méthode anarchiste
mardi 31 - 18h59
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Certains et certaines sont "au front de l’essentiel"
lundi 30 - 12h49
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Double peine pour la banlieue (video)
lundi 30 - 11h33
de : azard
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite