Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Revenus du travail : Vers des salaires de plus en plus ... conditionnels


de : Slovar
jeudi 30 octobre 2008 - 15h30 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

de Slovar

Pendant que le Chef de l’Etat continue à jouer au "super héro" qui va terrasser la crise et "refonder" le capitalisme en un outil à "visage humain", officiellement quelques ministres importants se lâchent.

JPEG - 52.9 ko

Eric Woerth déclare : "La réalité des choses, c’est qu’il y a un ralentissement extraordinairement fort de l’économie et qu’il faut surtout combattre contre ça", "On est en train d’essayer d’agir puissamment pour essayer (...) de faire en sorte que le choc de la crise soit le moins fort possible pour les Français et en même temps qu’il y ait une réponse mondiale"

Cool !!!

Christine Lagarde de son côté est une fois de plus ... contente ! : "Je suis contente de voir que pendant la crise, le crédit continue"... / ... "Le gouvernement souhaitait soutenir toute l’économie", a-t-elle rappelé. "La seule façon de le faire (...), c’était de permettre aux banques de continuer à faire leur métier", a-t-elle ajouté, avant de déclarer : "Je suis heureuse de voir (...) que tout le monde joue le jeu". "Aujourd’hui, les prêts sont disponibles aux guichets", a-t-elle affirmé. "Par ailleurs, je me réjouis qu’il n’y ait pas plus d’exigences, qu’on ne demande pas plus de cautions, (...) de garanties" Toutefois, du côté de la CGPME et de l’Association française des usagers de banque (AFUB), on faisait néanmoins état de difficultés à obtenir des prêts.

Oui, d’accord, mais elle est contente ! C’est dommage que ce ne soit pas communicatif.

C’est dans ce contexte de plus en plus néfaste que les sénateurs ont voté le texte sur les "revenus du travail" Le vote a été précédé d’une intervention de Xavier BERTRAND.

Discours de Xavier BERTRAND

Parce que pour partager des richesses, il faut d’abord les créer, et que c’est par le travail que l’on crée des richesses et donc du pouvoir d’achat. C’est par le travail que l’on prépare mieux l’avenir de la société et c’est par le travail qu’on peut améliorer sa situation professionnelle et personnelle ... / ...

Il est évident que le capital et le travail sont tous les deux indispensables au développement économique et à la vitalité d’une entreprise : l’un ne va pas sans l’autre et les opposer n’a jamais rien produit de positif.

La participation, ce sont 5 millions de salariés qui ont touché un peu plus de 7 milliards d’euros en 2006. L’intéressement, ce sont 4,3 millions de salariés, qui ont bénéficié de 7 milliards d’euros. Voilà des outils importants pour continuer à améliorer les revenus des Français.

L’intéressement et la participation donnent donc déjà des résultats, mais nous devons faire plus et mieux. Car aujourd’hui ce dispositif reste essentiellement limité aux grandes entreprises : seul 1 salarié sur 10 dans les PME de moins de 50 salariés bénéficie de ces dispositifs ... / ...

Alors que nous traversons une conjoncture économique difficile, il est d’autant plus crucial d’élargir les marges de manœuvre des entreprises et d’offrir davantage de possibilités pour augmenter les revenus.

6 millions de salariés aujourd’hui ne bénéficient ni de l’intéressement ni de la participation. C’est cela qu’il nous faut changer ! ... / ...

Je veux maintenant vous présenter les détails qui concernent l’intéressement, la participation et le SMIC, avant que Laurent Wauquiez vous présente plus précisément la conditionnalité des allégements de charge pour les entreprises et les branches ... / ...

Nous voulons développer l’intéressement. Et pour cela, nous mettons en place un crédit d’impôt de 20% sur les sommes versées en plus : c’est simple et c’est immédiat. Si un chef d’entreprise distribue en plus 1 000 euros d’intéressement à ses salariés, il bénéficiera de 200 euros de crédit d’impôts.

GIF - 41.3 ko

Pour inciter les entreprises à jouer le jeu sans attendre, et pour que les salariés puissent percevoir immédiatement une prime, le projet de loi permet aux entreprises qui auront signé un accord d’intéressement avant la mi-2009 de verser aux salariés une prime de 1 500 euros exonérée de charges et d’impôt ... / ...

Et vas-y dans le déficit !!! au point où on en est. Il n’est qu’à lire le sénateur DASSAULT (et oui ...) qui déclarait en commission le 22 octobre 2008 : " le crédit d’impôt en faveur de l’intéressement, prévu à l’article 1er du projet de loi, représentait une perte de recettes pour l’Etat évaluée entre 800 millions d’euros et 1,2 milliard d’euros .... / ... A l’appui de sa position, il a mis en exergue l’aggravation du déficit du budget de l’Etat, lequel pourrait dépasser 60 milliards d’euros en 2009, et de creusement de la dette publique, sur le point de franchir le seuil de 1.300 milliards d’euros en 2009, soit plus de 65 % du produit intérieur brut (PIB). A cet égard, il a précisé que la charge de la dette avoisinerait les 50 milliards d’euros, soit un montant équivalent aux recettes provenant de l’impôt sur le revenu. Enfin, il a regretté la progression constante depuis 1993 des allègements de charges, dont le montant actuel est actuellement évalué à 23 milliards d’euros ... / ...

Il n’a pas communiqué par contre sur l’augmentation du budget de la défense dont il sera sans nul doute un des bénéficiaire. Allons, allons ne mélangeons pas la politique de défense de la nation avec les aides 35H00 qu’évoque en partie M. DASSAULT dans la dernière partie de son intervention et dont son entreprise n’a certainement jamais bénéficié.

Notre deuxième objectif est de faire confiance aux salariés en leur laissant la liberté de choix : au moment où ils percevront leur participation, ils pourront soit disposer de leur épargne tout de suite, soit la bloquer. Il est temps de sortir d’une conception qui consistait à choisir à la place du salarié, pour lui constituer une épargne automatique sans prendre en compte sa situation, ses projets ou même ses besoins ... / ...

Permettre le déblocage systématique de la participation est particulièrement inadapté. Les salaires n’augmentant plus alors pour relancer la consommation on remet dans le circuit l’argent de la participation. Or, il est notoire que pour beaucoup de salariés le déblocage de la participation permettra de simplement payer leurs charges fixes. Au bout du compte, les sénateurs avalisent un système dans lequel le salarié n’aura quasiment rien capitalisé et ne pourra pas (comme c’était le cas jusqu’à présent) bâtir avec la somme accumulé des projets de vie ou de retraite) Compte tenu de la faiblesse des salaires, comme pour les heures supplémentaires, les français approuveront (de toute façon que peuvent-ils faire ?)

J’ai bien dit « ajouter », car l’intéressement et la participation ne remplacent pas les salaires. C’est en plus des salaires ! C’est d’ailleurs pourquoi ce projet de loi est un tout : il dynamise également la politique salariale, l’échelle des salaires et la négociation sur les salaires ... / ...

On se demande bien pourquoi et comment ? Mais puisque Monsieur BERTRAND le dit, ça doit être vrai

Nous pensons aussi à ceux dont la rémunération se situe en bas de l’échelle des salaires et c’est pourquoi nous voulons moderniser la manière de fixer le SMIC. Depuis trop longtemps, la fixation du SMIC est devenue un rendez-vous politique de plus en plus déconnecté de la réalité économique et sociale.

Les coups de pouce gouvernementaux, les multiples SMIC liés aux 35 heures, le rendez-vous annuel autour de partenaires sociaux, qui plaident les uns pour une augmentation significative, les autres pour un statu quo, n’ont pas vraiment conduit à améliorer la situation des salariés et des entreprises. Ils n’ont pas davantage permis de disposer d’une rémunération plancher dynamique tant pour la croissance des entreprises que pour l’échelle des salaires. Il faut donc que l’évolution du SMIC soit davantage en phase avec les conditions économiques et le rythme des négociations salariales, et qu’on sorte d’un jeu de rôle. En avançant la date de la revalorisation annuelle au 1er janvier, nous voulons donner enfin de la visibilité aux négociations salariales annuelles dans les entreprises et les branches.

Le SMIC : Dernier rempart avant la pauvreté. Il est la cible des organisations patronales depuis longtemps. Les mesures votées préparent "en douceur" sa disparition au profit de salaires négociés de gré à gré. On aura donc un SMIC par activités professionnelles ou branches ou entreprises. Malheur à ceux qui travailleront dans des branches à "faible rentabilité" ou qui se déclareront en trop forte concurrence avec des pays à faible coût de main d’oeuvre.

Devront-ils à terme "donner" un bout de leurs salaires pour continuer à travailler ? Seront-ils tous à termes de titulaires d’un RSA bis en attendant de connaître le vrai RSA ?

Nous proposons que des experts indépendants soient consultés et remettent chaque année à la Commission nationale de la négociation collective et au Gouvernement un rapport sur les évolutions souhaitables du SMIC. Il s’agit de faire en sorte que la fixation du SMIC soit l’objet d’une analyse sereine, objective et indépendante, comme chez nos voisins européens. L’Assemblée Nationale a voulu qu’il s’agisse d’un groupe d’experts indépendants et non d’une commission supplémentaire et je veux vous assurer que ces moyens seront mutualisés avec ceux d’une instance existante.

Nous vous donnons ci-dessous un extrait de l’intervention de Nicole PRINZ Sénatrice PS au cours des débats sur ce sujet

En avançant au 1er janvier de chaque année la fixation annuelle du SMIC, on se dirige vers un lissage annuel depuis longtemps revendiqué par le MEDEF. Nous n’y sommes pas favorables. De plus, ce texte vise à confier à un groupe d’experts un avis annuel sur l’évolution du SMIC et de l’ensemble des revenus. Un décret devra fixer les conditions de leur désignation afin de garantir leur indépendance. Il y a de quoi se poser des questions sur les intentions réelles du Gouvernement, d’autant que, selon certains experts, le SMIC serait trop élevé par rapport à la productivité des salariés peu qualifiés et que, dans son rapport du 23 juillet 2008, le Conseil d’analyse économique émet de vives critiques sur l’efficacité du SMIC et propose de modifier les règles actuelles : « une commission d’experts pourrait être créée, les membres en étant nommés dans des conditions garantissant leur indépendance

Xavier BERTRAND - Enfin, nous allons conditionner les allègements de charges, pour qu’ils soient versés à ceux qui jouent le jeu de la négociation salariale ... / ... Est-il normal que presque le quart des entreprises qui ont l’obligation légale de négocier chaque année sur les salaires n’en fasse rien ? Bien sûr que non !

Il ne s’agit pas d’augmenter les salaires par la loi. Mais l’État peut en revanche choisir de retirer des allégements de charges sociales à ceux qui ne respectent pas un engagement minimal, à savoir dialoguer et échanger avec les représentants des salariés sur les possibilités de revalorisations salariales. Les entreprises qui ne respecteront pas leur obligation de négociations salariales se verront retirer 10 % des allégements de charges dont elles bénéficient. En outre, il n’est pas admissible que des minima de salaires fixés par la négociation de branche soient encore inférieurs au SMIC ... / ...

Tout d’abord, qui viendra vérifier ? Et, de toutes façon, le ministre parle " d’un engagement minimal, à savoir dialoguer et échanger avec les représentants des salariés sur les possibilités de revalorisations salariales " qui pourront aboutir à un constat de non revalorisation. ça coute pas cher mais ... ça a de la gueule.

Source Discours intégral : Ministère du Travail

Nous ajouterons le commentaire suivant :

Pourquoi le gouvernement et la majorité présidentielle proposent-ils ces projets au moment ou comme le dit Eric Woerth : "il y a un ralentissement extraordinairement fort de l’économie" ? Les français qui ne sont pas sot (même si on leur prépare des émissions de propagande économique) savent parfaitement qu’en fait de participation, d’intéressement ou de primes de fin d’année, il seront contents si leur emploi est maintenu. Ce texte est donc pratiquement caduc pour les salariés dans le contexte actuel.

Il n’en reste pas moins que le mécanisme voté induit pour les salariés la fin des augmentations de salaires. On viendra un jour au bout de la crise et là, en fonctions des accords et des taux de rentabilité de chaque entreprise, on observera des disparités plus qu’importantes.

Pas d’inquiétude puisque Xavier BERTRAND a également déclaré dans son discours : "Avec ce texte, comme l’a rappelé le Président de la République, il s’agit de donner au travail la juste part des richesses qu’il contribue à produire et dans le cadre du dialogue social" Comme disait Coluche : "Certains ont l’air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts" c’est exactement la sensation que nous avons.

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Crédits montages

Remerciements à Roots73



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Revenus du travail : Vers des salaires de plus en plus ... conditionnels
30 octobre 2008 - 16h21

Alors que nous traversons une conjoncture économique difficile, il est d’autant plus crucial d’élargir les marges de manœuvre des entreprises et d’offrir davantage de possibilités pour augmenter les revenus.

Ca ça pue l’allègement des charges patronales sur les salaires et la fin du smic/smig. Avant de se faire berner par ces charlatans, les organisations syndicales ont intérêt de bien expliquer ce qu’il y a sur un bulletin de salaire et d’où provient la source des charges sociales. Ca doit être absolument clair dans la tête des salariés, notamment des jeunes de façon à contrer le projet du merdef en connaissance de cause, ça aura plus de gueule et de force.

Instruire, informer les salariés c’est urgent.



Revenus du travail : Vers des salaires de plus en plus ... conditionnels
30 octobre 2008 - 16h33

Monsieur,

sur votre site sous l’epitaphe recuperatrice :

"Soyez réalistes : demandez l’impossible"
Ernesto "Che" GUEVARA

vous affichez les liens de tous les sites “socialistes” en competition aux places au prochain congres ...

Dans toute votre prose denonciatrice vous n’avancez jamais d’objectifs concrets mobilisateurs, vous contribuez seulement a la sinistrose ambiante par votre fausse indignation recuperatrice...

quelques propositions que vous n’avancez jamais de crainte de froisser vos amis :

SALAIRES ET REVENUS GARANTIS pour tous meme en cas de GREVE GENERALE

salaire minimum garanti europeen 1500 € pour 30H/semaine

revenu garanti europeen inconditionnel de 1000 € pour toutes et tous

droits sociaux garantis gratuits : santé education justice et transports collectifs

echelle mobile des salaires et des revenus

logement loyer 10% du revenu

moratoire sur tous les interets des dettes privées et publiques ;
50 Milliards d’interet de la dette publique a payer aux banques dans le budget de l’etat français pour 2009 !!!

souveraineté populaire a tous les niveaux de pouvoir y compris BCE,a commencer par la monnaie et le credit ;

controle populaire permanent partout

medias publics

etc



Revenus du travail : Vers des salaires de plus en plus ... conditionnels
30 octobre 2008 - 19h28 - Posté par Slovar

Bonjour Monsieur .. 86.***.53.***

Vous avez un avantage sur moi. Vous pouvez visiter mon blog alors que moi j’ignore jusqu’à votre ... pseudo.

Vous écrivez : "sur votre site sous l’epitaphe recuperatrice : "Soyez réalistes : demandez l’impossible" Ernesto "Che" GUEVARA.

vous affichez les liens de tous les sites “socialistes” en competition aux places au prochain congres ...

En etant honnête vous auriez également pu parler des sites communistes, NPA, CGT ainsi que de nombreux sites citoyens de gauche et si vous aviez bien regardé deux sites de centre droit (honte à moi !!!) Sachez monsieur 86.***.53.*** que ces sites correspondent au spectre politique de mes amis. Quant aux socialistes, même si, visiblement, vous ne les aimez pas, sachez qu’il n’existe pas de victoire possible sur la droite réactionnaire sans eux. Alors j’assume la totalité de la liste en proposant aux internautes qui me font l’amitié de me visiter la plus large palette de propos et propositions. J’ajouterais de surcroît que j’ai le droit de revendiquer la parole d’Erenesto Guevara auatnt que vous.

"Dans toute votre prose denonciatrice vous n’avancez jamais d’objectifs concrets mobilisateurs, vous contribuez seulement a la sinistrose ambiante par votre fausse indignation recuperatrice..."

Vous êtes vraiment un habitué de Bellaciao ? Alors vous devez souvent être atteint de sinistrose en lisant les très nombreux articles de conflits et plans sociaux. La sinistrose n’est pas provoquée par ceux qui dénoncent les injustices mais bien par ceux qui la provoquent tant au gouvernement que dans les milieux économiques

Ma "prose" n’est pas que dénonciatrice comme vous l’indiquez est est d’investigation. Ainsi étiez-vous au courant du texte scélérat voté par el Sénat ? Etiez-vous au courant que le déclassement d’un fonds d’investissement dirigé par un ancine président du Medef risque de ruiner Saint Gobain ? Denoncer des informations que les media traditionnels résument à 2 ligne ou occultent est le droit et dans certains cas l’obligation de tout citoyen engagé.

"quelques propositions que vous n’avancez jamais de crainte de froisser vos amis :
Vous les connaissez vraiment monsieur 86.***.53.***

SALAIRES ET REVENUS GARANTIS pour tous meme en cas de GREVE GENERALE
salaire minimum garanti europeen 1500 € pour 30H/semaine
revenu garanti europeen inconditionnel de 1000 € pour toutes et tous
droits sociaux garantis gratuits : santé education justice et transports collectifs
echelle mobile des salaires et des revenus
logement loyer 10% du revenu
moratoire sur tous les interets des dettes privées et publiques ; 50 Milliards d’interet de la dette publique a payer aux banques dans le budget de l’etat français pour 2009 !!!
souveraineté populaire a tous les niveaux de pouvoir y compris BCE,a commencer par la monnaie et le credit ;
controle populaire permanent partout"

D’un autre côté, il est plus facile de lancer des chiffres sans aucune justification et dans le plus parfait anonymat, ça fait plaisir et ça ne coute rien.

Bonsoir monsieur ... le censeur


Revenus du travail : Vers des salaires de plus en plus ... conditionnels
31 octobre 2008 - 07h52

Après le Karcher pour le bas...
A quand le lance-flamme pour le haut ?...



Revenus du travail : Vers des salaires de plus en plus ... conditionnels
1er novembre 2008 - 20h05 - Posté par bop

Les gens ne sont pas stupides et sont parfaitement conscient du hold-up en cours.

Ce qui est maladroit de la part des alliés du PS, c’est de faire croire qu’avec des ajustements même légèrement en défaveur des entreprises, cela changera quoi que ce soit au futur sort des futurs chomeurs.

Ce qui est maladroit de la part des alliés du PS, c’est de continuer à dialoguer avec des menteurs professionnels.

Avec cette stratégie maladroite, vous donnez des arguments au néo-poujadisme en cours de gestation.
Tous pourris, alors plus rien à foutre, tout le monde sauve ce qui être sauvé.

Le jour où le premier "PS" a dit "sociétal" au lieu de "social", il a creusé sa tombe.

bop.






Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite