Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"900 chômeurs de plus, merci patron"
de : Mohamed Belaali
dimanche 2 novembre 2008 - 12h20 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 85.2 ko

de Mohamed Belaali

"900 chômeurs de plus, merci patron", pouvait-on lire sur les affichettes des salariés licenciés de la Camif. « Pour l’instant, on essaie de digérer la nouvelle », confie aux journalistes un salarié de Texas Instrument qui vient de supprimer 350 postes. « Le groupe a simplement besoin de 4 millions d’euros pour passer l’hiver. L’Etat annonce des centaines de milliards pour les banques, nous ne demandons que des millions » déclare un syndicaliste de la Camif.

Sanofi supprime 927 emplois, la Redoute 672, HP 580, Deshoulières 188, Renault et Peugeot mettent une partie de leurs salariés au chômage technique, ArcelorMittal va fermer la moitié de ses hauts fourneaux et force ses employés à prendre entre 12 et 15 jours de congés payés ou de RTT, Dim ferme son usine à Autun etc. etc. D’autres entreprises et d’autres licenciements viendront, hélas, allonger cette funeste liste et jetteront au chômage et dans la misère des milliers d’hommes et de femmes.

Derrière ces noms et ces chiffres se cachent de véritables drames humains. Monsieur Sarkozy très bavard, comme les grands médias, lorsqu’il s’agit d’apporter des milliards d’euros aux banquiers, reste étrangement muet face aux souffrances des travailleurs licenciés. Le bruit fait par le pouvoir politique et médiatique autour des aides apportées par l’Etat aux patrons des entreprises, petites et grandes, n’a d’équivalent que le silence sur la détresse qui frappe les salariés et leurs familles. Leur souffrance reste inaudible.

Le discours de N. Sarkozy, sur l’intervention de l’Etat, la nécessité de réglementer et de réguler l’économie contraste avec ses pratiques libérales. Pour le gouvernement les « réformes » sont toujours à l’ordre du jour. La crise est même utilisée pour les justifier. Ainsi le projet de privatisation de la poste n’est pas abandonné. Les dépenses liées au service public doivent diminuer : « Nous allons lancer une nouvelle étape de diminution de la dépense publique » déclarait Eric Woerth ministre du budget (1). Le projet de budget pour 2009 prévoit une diminution de 5% des crédits du ministère de l’emploi. Mais on supprime toutes les taxations sur les stock options (2). Le démantèlement du code du travail continue. Les patrons peuvent faire travailler leurs salariés « volontaires » jusqu’à l’âge de 70 ans ! (3) Les suppressions de postes par milliers dans l’Education, dans le secteur de la santé publique, de la justice etc. se poursuivent. On lutte contre le chômage tout en le créant. Comprenne qui pourra !

Pendant ce temps là des milliards d’euros par centaines sont déversés sur les banques et les entreprises. Pour les travailleurs c’est-à-dire les producteurs de richesses, rien ou presque n’a été donné. Celles et ceux qui sont exclus du travail, de plus en plus nombreux malheureusement, des miettes sous forme d’indemnités chômage dégressives leurs sont accordées. Si les caisses de l’Etat sont toujours pleines pour les banques et les entreprises, elles sont toujours vides pour les ouvriers et les salariés. Mais les salariés c’est-à-dire plus de 90 % de la population active, peuvent toujours se consoler : M. Sarkozy et les grands médias leur ont offert des mots ou plus précisément de la propagande, puisqu’ils ont mis sur le même pied d’égalité les milliards d’euros octroyés aux banques et aux entreprises et la flexibilité des contrats à durée déterminée (qui le sont déjà !), les emplois aidés et de transition professionnelle.

Le salarié précarisé, flexibilisé et méprisé devient de plus en plus pauvre. Les ouvriers d’aujourd’hui n’arrivent que difficilement à satisfaire leurs besoins les plus élémentaires alors qu’ils produisent de plus en plus de richesses. Et plus ils en produisent, plus ils s’appauvrissent ! La classe dominante est incapable d’assurer à l’ouvrier des conditions de vie décentes. Le président de la république, certains journalistes, intellectuels, économistes, moralisateurs et experts en tout genre expliquent aux salariés à longueur de journée que les intérêts des banques et des entreprises qui ont reçu des milliards d’euros coïncident exactement avec leurs propres intérêts. M. Sarkozy, dans son discours à Rethel (Ardennes), n’affirmait-il pas d’ailleurs que les travailleurs sont, avec les entreprises, « les bénéficiaires » de l’argent débloqué en faveur des banques, car ce soutien « est fait pour les salariés ». Les patrons ont donc les mêmes intérêts que les ouvriers ! Ce qui est bon pour les premiers est également bon pour les seconds. L’intérêt d’une classe devient ainsi celui de toutes les classes. Belle manière de masquer et de perpétuer toutes les tares de l’ordre établi.

Les spéculateurs, les patrons et tous les responsables de cette faillite économique, sociale et humaine qui ont réalisé des bénéfices fabuleux ne sont pour ainsi dire jamais désignés et encore moins jugés. L’Etat est même venu à leur aide, se mettant ainsi à leur service reniant hypocritement tout le discours qu’il tenait depuis des décennies sur les certitudes libérales (4). M. Sarkozy va jusqu’à les implorer en les suppliant de bien gérer les centaines de milliards d’euros qu’il leur a offerts. Il invoque même la morale (5) sachant très bien que le capitalisme n’en a qu’une seule, celle du profit.

Mohamed Belaali


(1) http://www.lesechos.fr/info/france/...

(2) http://www.lemonde.fr/web/depeches/...

(3) http://www.humanite.fr/Retraites-Tr...

(4) http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

(5) http://www.lepoint.fr/actualites-po...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
« 900 chômeurs de plus, merci patron »
2 novembre 2008 - 13h18 - Posté par JANUS

Attention à la désinformation qui est la pire des choses !

DIM ne ferme pas, encore, à AUTUN. Seule la partie lingerie sera fermée définitivement le 1er janvier 2009. Les 86 employés seront reclassés sur le site de DIM dans la fabrication des bas et collants (effectif : 1080 employés).



« 900 chômeurs de plus, merci patron »
2 novembre 2008 - 16h42 - Posté par

Votre remarque est excessive et montre en même temps une certaine volonté à masquer la réalité. Certes, Dim ferme définitivement sa partie lingerie de son usine. Mais cela ne change rien à la situation dramatique des salariés d’autant plus que les ouvrières et ouvriers du dernier "plan social" celui de 2006, ne sont pas encore tous reclassés.
http://www.lepoint.com/actualites-e...


« 900 chômeurs de plus, merci patron »
2 novembre 2008 - 23h15 - Posté par

DIM à , déja fermé à lodeve et je suis presque sur au vigan, le commentaire precedent est puant et complice en meme temps des choses qui se passent propos ahurissants


« 900 chômeurs de plus, merci patron »
2 novembre 2008 - 23h16 - Posté par

je voulais dire le commentaire de 88.***.196.**





Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
2 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
5 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite