Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ce parti mue en profondeur


de : Gérard Filoche.
samedi 22 novembre 2008 - 13h24 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires

Ce parti mue en profondeur et, après la victoire de Martine Aubry, sa gauche a une chance de l’emporter

Ce congrès de Reims du parti socialiste est un des plus passionnants et des plus politiques qui soient. Il passionne dans le parti. Il passionne hors du parti. Les enjeux politiques sont énormes : le sort de toute la gauche !

Contrairement aux présentations qu’en font la droite et les grands médias, ce n’est pas une bataille de personnes, c’est une des plus grandes batailles d’idées qu’ait connu ce parti dans la grande tradition socialiste. Même si ces idées s’expriment de façon déformée, elle sont là, éclatantes : un choix entre un cours à gauche, ou un cours droitier. D’où la lutte vivante au coude à coude, à rebondissement : une mue ne se fait pas sans souffrance. Pour la première fois depuis longtemps, la direction sortante ne s’auto reproduit pas

C’est la première fois depuis longtemps que la direction sortante ne s’auto reproduit pas. Elle s’est éclatée en trois : une aile droitière avec Gérard Collomb - Jean Noël Guérini - Ségolène Royal (courant complexe, tiraillé mêlant le plus vieux de l’appareil et des aspirations impatientes neuves mais mal formulées), deux morceaux du “centre” profondément usés d’avoir hésité sempiternellement entre compromis et radicalité.

Il s’est dégagé avec la motion C une gauche socialiste unie, à contre courant d’abord, puis qui profite de la crise du capitalisme pour polariser le débat, mais qui est encore minoritaire, repoussée par les médias, avec une sympathie progressive mais encore une incrédulité chez les militants les plus légitimistes.

Même avec 42 voix d’avance pour martine Aubry le 21 novembre, il y a un résultat, il est serré mais il existe. On comprend qu’il soit contesté, mais il y a une majorité écrasante au CN. Une majorité moins contestable celle de Ségolène Royal. Le vote sur des motions et plus important que celui sur des personnes. Il y a contradiction entre un vote proportionnel et un vote plébiscitaire majoritaire. (Il faut supprimer ce vote plébiscitaire personnalisé, présidentialiste et en revenir à une premier secrétaire désigné au sein des instances) Derrière tout cela, il y a de la politique vivante. Et une chance d’influer ce parti vers la gauche. Une chance d’influencer ce parti vers la gauche

D’abord si Ségolène est montée à ce niveau, et quoiqu’elle soit droitière (refus du smic à 1500 euros, de la retraite à 60 ans, des 35 h, pas un mot pour défendre le code du travail…) elle exprime aussi une partie du puissant besoin de gauche chez les militants. Elle était candidate, elle a eu, en notre nom à tous, 17 millions de voix, et même si elle renié des éléments clefs de sa campagne l’électorat de gauche n’en voit toujours pas d’autre :

Le paradoxe existe en effet :
 d’une part la candidate délibérément provocatrice et messianique qui déclenche des phénomènes passionnels, se fraye un chemin à l’esbroufe, et une partie de ses supporters la magnifie en “sauveuse” d’où la dynamique dont elle bénéficie. Il y a, mêlé à cela, des désirs positifs, une impatience de battre Sarkozy, de dépasser les “querelles” complexes du parti, de changer vite : elle réussit à masquer, en se présentant pour le renouvellement, le fait qu’elle roule dans les allées centrales du pouvoir depuis 1983, cinq fois ministre, une des plus anciennes de la direction depuis 25 ans, partie prenante de toutes les politiques majoritaires jusqu’à 2007 inclus. Qui ne voit qu’elle doit, au départ ses voix, sur les plus vieux secteurs conservateurs de l’appareil ?
 d’autre part l’effondrement du “grand bloc central” que François Hollande aspirait de ses vœux. Les deux morceaux de ce défunt “bloc central”, les motions A et D, se sont affaissés tour à tour, divisés chacun en leur sein et se divisant l’un face à l’autre. C’est la fin de la gestion Hollande post-Jospin. Ils n’ont jamais voulu trancher entre un choix droitier, et un retour aux fondamentaux de gauche, ils ont perdu. Bertrand Delanoë d’abord qui a écouté ses conseillers pour se présenter à contre courant en social et libéral et qui a perdu ses chances de ce fait. Martine Aubry ensuite qui a payé le prix d’un attelage contradictoire derrière elle. Incapables de s’unifier ils ont fait le lit de la dynamique adverse : comment Ségolène Royal ne progresserait elle pas, après une absence d’entente pareille ?

La seule solution eut été de jouer tous ensemble aussi franc et clair que Royal, en lui opposant un candidat vraiment neuf défendant un cours plus à gauche, Benoît Hamon : les deux morceaux de l’ex bloc central A et D n’ont pas su s’y résoudre. En maintenant division et impasse le 16 novembre à Reims, ils ont nourri les votes des 20 et 21 novembre. Cela aurait pourtant été un tournant et un renouvellement plus fort, plus attractif de soutenir Benoit Hamon : ils l’ont freiné, ils ne pouvaient pas plus l’accepter que la main mise sur le parti par Ségolène Royal. Ce n’est qu’avec + 0,04 % que Martine Aubry bénéficiant des voix de l’aile gauche, motion C, l’emporte. Mais rien n’est fini avec cela, la mue va continuer, érodant inexorablement le “centre” sortant et la polarisation va continuer son chemin. Les exigences sociales vont pousser à la clarification vers la gauche

Tant mieux, ça ne pouvait plus continuer comme avant, il faut clarifier. Il faut fortement lutter contre tout découragement militant hâtif, nous vivons un moment passionnant. Toute haine irrationnelle doit être balayée. Nous devons aider à mettre en lumière le choix politique qui se pose derrière tout cela. Hé, oui, les chemins de la transformation sociale, ne sont pas limpides, en ligne droite. Il y a des méandres, des obstacles, des sursauts et des coups de théâtre.

En fait, c’est toute la société, derrière le PS qui cherche une issue à gauche au sinistre sarkozysme ! La politique suivie depuis mai 2007 est une politique arrogante, totalement réactionnaire, socialement explosive, entièrement tournée vers 2 % de privilégiés. Le pays entier va bientôt connaître une mue lui aussi, liée à cette crise aiguë du capitalisme dans laquelle nous sommes. Le libéralisme est désormais discrédité. Nous allons connaître d’immenses mouvements sociaux. Cette crise, ce débat aigu, cette mue du PS sont totalement d’actualité, et reflètent et anticipent ces grands événements. La gauche du parti a une grande chance si elle est constante, sérieuse, unie et plus profondément sociale, de l’emporter : “ceux qui vont à contre courant arrivent parfois avant les autres !” Or nous n’allons plus à contre courant, nous sommes devenus indispensables à la direction et nous sommes moteurs dans le débat d’idées.

Vivent la redistribution des richesses, les 35 h, la hausse massive des salaires, le Smic à 1500 euros, la retraite à 60 ans a taux plein, la Sécu pour tous, un code du travail protecteur, les services publics, une fiscalité directe et progressive ! Vive une VIe République sociale, laïque, démocratique, parlementaire.

Gérard Filoche

http://www.democratie-socialisme.or...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 13h44 - Posté par Mengneau Michel

Même si ces idées s’expriment de façon déformée,

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit d’un euphémisme ! Car non seulement ce furent de façon défornées, mais qui plus est inaudibles. Gérard Filoche, j’ai beaucoup de respect pour le travail que vous avez mené, et que vous menez encore, pour la défense du code du travail. mais pour vos amis socialistes, ouvrez les yeux et vous en conviendrez que c’est minable.

httP ://le-ragondin-furieux.blog4ever.com



Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 13h51 - Posté par joel

elle fait 17 millions de voix certes. Mais l’entendre se les approprier m’exaspère. Jai voté pour elle au deuxieme tour sans aucune estime pour ce qu’elle incarnait mais seulement pour éviter sarkozy. Elle fut la pire candidate de gauche depuis defferre. On ne m’y reprendra plus.


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 14h11 - Posté par

moi non plus.On doit etre quelques millions dans ce cas.


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 14h17 - Posté par

Gérard tu vas nous expliquer comme je vois partout y compris dans l’huma , la fable sur la CMU, c’est une grande conquête sociale et patati et patata !

Alors que c’est une magouille pour casser la secu , respecter les critères de convergences , faire rentrer les assurances complémentaires dans le code de la secu, faire casquer aux salariés la solidarité , exonérer les patrons, ne pas améliorer les remboursements secu pour tous , ne pas débattre du financement etc.. !

Et, aujourd’hui avec l’accès aux données de santé vendu ,aux complémentaires santé pour 1 milliards d’Euros la boucle est bouclée !

On n’oublie pas non plus que c’est ta Martine la oui ouiste qui à refusé d’organiser les élections à la secu en 1986 !

Quand aux 35 heures sans embauches , sans assurer des financements pérennes, des soutiens ciblés et faire évoluer le cadre législatif , bonjour les degats dans les hôpitaux , le médico-social, les entreprises etc...

Elle a vraiment Delors dans le sang !

Quand à sego la prédicatrice , là ça dépasse mes compétences matérialistes , on est dans le PS du cosmos !

boris


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 20h32 - Posté par Anti Tartuffe

Boris,

Tu devrais expliquer à ceux qui en bénéficient que la CMU c’est de la merde,même si ce que tu dis est peut être vrai.

Eviter aussi et pour le moment de confondre mutuelles et assurances complémentaires privées est aussi un gage de sérieux.

A propos des mutuelles,que ce soit de santé et automobiles,habitations et autres,pourquoi les communistes ont désertés les élections dans les conseils d’administrations de ces organismes ??

Et qui a pris la place ?et pourquoi avoir rabâché aux camarades qui y participaient que c’était de la collaboration de classe ?

Quand à Gérard Filoche je suis désolé pour lui mais vu l’image que donne le PS de la politique ce WeekEnd il n’y a plus sa place,il mérite mieux que ça !


Ce parti mue en profondeur
23 novembre 2008 - 16h01 - Posté par

"Tu devrais expliquer à ceux qui en bénéficient que la CMU c’est de la merde, même si ce que tu dis est peut être vrai."

"Si c’est peut -être vrai" , pourquoi pas dire la vérité aux CMUiste et aux citoyens , ou au moins en débattre , j’ai toujours trouvé insupportable que l’on mente au peuple pour faire son bonheur !

Cela dit, je n’ai pas dit que c’était de la merde , les socio-démocrates sont trop malins pour faire de la merde , j’ai dit :

"Alors que c’est une magouille pour casser la secu , respecter les critères de convergences , faire rentrer les assurances complémentaires dans le code de la secu, faire casquer aux salariés la solidarité , exonérer les patrons, ne pas améliorer les remboursements secu pour tous , ne pas débattre du financement etc.. !

Et c’est exactement cela pour moi et quelques chercheurs , je m’explique un peu :

En 1995 au somment du plan Juppé , le rapport de force, la mobilisation sociale est plutôt favorable à la gauche sur une question fondamentale , la protection sociale !

Dans le même temps le rapport du CREDES pointe qu’un français sur quatre ne peut pas se soigner , dents, lunettes, forfait hospitalier etc..

1997 un gouvernement de gauche est au pouvoir , il peut donc décider d’améliorer pour tous la couverture obligatoire , d’organiser des élections à la secu par exemple !

Que nini, il continue le plan Juppé , maintient la maitrise des dépenses de santé remboursées , le numérus clausus , refuse de débattre du financement , embarque les hôpitaux publics dans la galère etc.....

Pour faire un peu gauche charitable, il faut bien trouver un truc , pour les pauvres !

Mais problème, avec la qualification pour l’Euro, les critères de convergence de Maastricht ... le respect des déficits publics, en bref toute la politique sociale/ libérale de UE !

Sur les 4 millions sans aides, c’est bien une fable , les departements avaient mis en place des couvertures complémentaires , il est vrai inégalitaires, mais parfois au-dessus de la CMU !

Par contre, 150 000 personnes étaient sans secu , des SDF pour la plupart, mais pas la peine de monter une usine à gaz pareil pour traiter ce problème !

La CMU à permis de changer le code de la secu pour y intégrer le complémentaires santé, les assurances étaient favorables à la CMU pour cette raison pour y trouver aussi une légitimité sociale !

Autres problèmes , la segmentation des population entre bénéficiaire et non bénéficiaire pour un euro , l’effet de seuil , l’exclusion des personnes en situation de handicap , la stigmatisation de CMUistes et de leurs enfants !

Plus tard nous aurons les professionnels de santé payés avec beaucoup de retard , entrainant chez eux un comportement condamnable de rejet des CMU !

Enfin dans ce tableau, il faut parler du financement de la CMU , les patrons qui licencient, qui foutent les gens sur le carneau ne participent pas financièrement , un vrai "scandale" .

Le fric est piqué aux gens qui peuvent se payer une complémentaire , via une taxe de 1,75 % et l’état , donc double punition , leur cotisation et leur impôt augmentent !

Cette taxe passera à 2.9% plus tard et en 2009 à 5.9%, l’état se désengageant complètement

Le concept CMU, c’est tout le contraire de la volonté du conseil national de la résistance , faire payer le patronat via la cotisation sociale avec l’universalité du système !

Alors, elle n’est pas belle la CMU !

boris


Ce parti mue en profondeur
23 novembre 2008 - 16h28 - Posté par

"A propos des mutuelles,que ce soit de santé et automobiles,habitations et autres,pourquoi les communistes ont désertés les élections dans les conseils d’administrations de ces organismes ?"

inversion mentale , ce sont les communistes qui se sont fait dégager , notamment avec la fusion FNMF/FMF et la disparition des mutuelles d’entreprises remplacées par des accords groupe signés avec assurances, caisses de prévoyance etc.. par les organisation syndicales ! !


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 14h19 - Posté par

Pour ma part ,je n’ai jamais voté pour un Socialiste sauf en 1965.Même en 81,connaissant le sieur Mitterrand, je me suis abstenu sachant qu’il ne mettrait pas à bas le capitalisme .Gérard FILOCHE mène un beau combat au sein du PS mais il doit dire ouvertement qu’il est pour en finir avec le capitalisme et cette socièté de bourgeois actionnaires.Pour sortir de la crise il faut remettre les clefs des entreprises de plus de 500 salariés à ces travailleurs qui désigneront les plus compétents d’entre eux pour animer la "boîte" en coopération avec d’autres entreprises,sous le contrôle vigilant de ces mêmes salariés qui exigeront toute leur place dans l’orientation de travail.Pour les entreprises de moins de 500 salariés qui en sont capables elles peuvent prendre le même chemin avec la dynamique syndicale en action permanente .

Gérard FILOCHE,bats-toi pour unir tous les communistes et socialistes révolutionnaires..Tu sera dans le sens de l’histoire qui aujourd’hui s’accélère .

Bernard SARTON,section d’Aubagne du PCF


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 14h31 - Posté par JP 40

QU’ELLE MUTATION ?

Le NON des Français en 2005 sur le TCE a été dilapidé par le Parti socialiste au congrès à Versailles lorsqu’il a fallu valider le traité de Lisbonne.....Ségolène et Martine sont des pro européens de Mastrich........
Le Peuple a voté non par référendum en 2005, le PS qui se gause de démocratie n’ a a eu_ cure.......
La société Française glisse à droite ,et le PS de G Filloche nous enfume....L’histoire se refait...Il n’ y a pas eu de débats politique au congrès à Reims, sauf, le programme de B Hamon, mais qui est minoritaire. H Emmanuelli doit manger son chapeau !!
Et, si on parlait des Services Publics, il y a eu plus de privatisations sous les gouvernements de la GAUUUCHE que par la droite.
Pendant que le PS Landais défend le SP de l’eau, le Conseil Général subventionne une entreprise privée d’eau en bouteille. Il défend le SP de la ROUTE, mais il subventionne et supporte une autoroute privée. Il défend le service public de la poste, mais les élus PS sont absents lors des manifs ou alors ils ont laissé faire les suppressions.. Il défend le SP de l’énergie, mais le CG fais son "marché" avec la déreglementation....
C’est triste cette FARCE !


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 15h07 - Posté par pedrito communista

Entre Sarkolène et Ségozy, on ne m’y a pas pris !

Ce sont les mêmes olibrius, l’une en jupe, l’autre en futal : encore faut-il oser gratter un peu, et pas avaler son repas sans regarder ce qu’il y a dans l’assiette !

Mais je préfère M. Filoche dans d’autres rôles que celui-ci : c’est pas une mue, c’est une implosion !


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 14h29

Salut Gérard,

Je ne me prononcerai pas sur ton article ce qui se passe au PS (parti mort et désormais enterré) ne m’intéresse absolument plus (en tout cas pas autrement qu’à titre anecdotique parce qu’il fait partie du paysage politique bourgeois en France). Il faut faire avec certes, mais comme vous croyez.

MAIS ÇA :

Même avec 42 voix d’avance pour martine Aubry le 21 novembre, il y a un résultat, il est serré mais il existe. On comprend qu’il soit contesté, mais il y a une majorité écrasante au CN. Une majorité moins contestable celle de Ségolène Royal.

....Une "Majorité écrasante" au CN avec 42 voix d’écart ?????.....

....Ah oui ....bien sûr....si on reste dans une pure logique apparatchik, c’est à dire qui méprise totalement LA BASE MILITANTE... Parce que pour la "majorité écrasante" A LA BASE, Aubry avec 42 petites voix d’avance, elle repassera....

Pour le reste, et notamment pour votre tentative à toutes et à tous de regonfler ce vieux fantôme crevé qu’est "la gauche", surtout avec des "fers de lance" comme Aubry, Lang (l’homme par qui la réforme de la Constitution sarkozyste passa d’une voix), Delanöé ("libéral", je le rappelle, "de l’audace, encore de l’audace" !) et j’en passe....NE COMPTEZ PAS SUR NOUS POUR VOUS FAIRE LA COURTE ÉCHELLE.

Il faut appeler tous les communistes de France à se battre comme des démons CONTRE ce MENSONGE ÉHONTÉ qui consiste à vouloir faire croire que le PS serait "encore" ou "de nouveau à gauche".

Sur ce, amusez-vous bien avec la Mère Emptoire (qui ne fera "jamais" d’alliances avec le MODEM... Sauf à Lille et Sauf aux municipales bien sûr...)

LL



Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 15h11 - Posté par

Au Ps on "mute", au PCF c’est la "métamorphose" , un vrai film d’horreur la gauche en ce moment !


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 17h49 - Posté par

C’est clair...

J’hésite entre "la nuit des morts vivants " et "freddy les griffes de la nuit"....

 ;-)

La Louve


Ce n’est pas un film d’horreur, c’est le sens d l’Histoire !
22 novembre 2008 - 18h54 - Posté par pantxoa

Ce n’est pas un film d’horreur, c’est le sens de l’Histoire, la simple réalité, jeu complexe des contradictions politiques comme le démontre si bien Filloche :
 pour le PS, c’est bien la conséquence de n’avoir jamais fait le bilan du 21 avril et du 29 mai.
 pour le PC, c’est bien la conséquence de n’avoir pas voulu faire le bilan de St Ouen en décembre 2006

Sachant cela, les centaines de milliers d’acteurs du mouvement social, militants de collectifs sous toutes formes, et militants politiques de la base, doivent avoir pour seul objectif la volonté d’imposer, en dehors des calculs suicidaires des appareils, les 2 axes de combat vitaux pour virer Sarko et s’opposer à la dictature de la Finance mondiale :
 un projet politique clairement en rupture et en alternative au capitalisme
 l’unité indispensable, la convergence de TOUS les courants et individus de la vraie gauche pour porter ce projet : de la gauche du PS (Filloche) jusqu’à l’Alternative libertaire, SANS EXCEPTIONS, SANS EXCLUSIVES !

Pantxoa


Ce n’est pas un film d’horreur, c’est le sens d l’Histoire !
23 novembre 2008 - 17h30 - Posté par

Tien le "Pantxoa du CL de Pau" le méga pro Bove que viens nous donne des leçon, d’anti PS...


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 21h38 - Posté par

D’accord avec ça .

Pour le reste, et notamment pour votre tentative à toutes et à tous de regonfler ce vieux fantôme crevé qu’est "la gauche", surtout avec des "fers de lance" comme Aubry, Lang (l’homme par qui la réforme de la Constitution sarkozyste passa d’une voix), Delanöé ("libéral", je le rappelle, "de l’audace, encore de l’audace" !) et j’en passe....

Mélanchon nous a expliqué en long et en large que la gauche du parti avait énormément regréssé. Filoche nous dit que son avenir au sein du PS est radieux. Pour deux vieux complices, de la même gauche du PS, c’est curieux. Elle s’est déjà scissionnée.

Hamon la ligne claire . Vous rigolez. Il s’est empressé de cirer les pompes des éléphants qui ont déjà cadenassé le PS. En fait c’est comme le Montebourg de la VI éme république, il s’est fait avalé avant d’avoir pu dire ouf. Il suffit de lui permettre de cumuler les mandats ou d’avoir un poste au conseil national et c’est bon. Comme volonté de transformer le parti, on fait mieux.

ah au fait , Aubry n’a plus que 18 voix d’avance sur Royal. Et il semble que ce ne soit pas fini .


Ce parti mue en profondeur avec Aubry ou se dilue dans la cacophonie participative avec Ségolène
22 novembre 2008 - 15h30

Vous écrivez : "La seule solution eut été de jouer tous ensemble aussi franc et clair que Royal, en lui opposant un candidat vraiment neuf défendant un cours plus à gauche, Benoît Hamon"
Quand j’entends que, la veille du second tour, Benoit HAMON indique qu’il étudierait les propositions de la Reine médiatique si elle est couronnée, je m’interroge quand même un peu... Les tenants de la motion E (M. Valls...), disons le clairement, ont pour projet de participer à la "dépolitisation" du P.S. sous le prétexte de sa modernisation. Résultat : un P.S. ni de gauche - ni de droite, cacophonie participative où l’on scande des idées selon l’air du temps, où s’affrontent des intérêts contradictoires, bref le grand n’importe quoi.
Désolé, mais face au cynisme coupable de nombre de décideurs, face à toutes les anomalies et les injustices de ce monde, des solutions clairement de gauche, des choix mûrement réfléchis et arrêtés , s’imposent. Et des projets forts : agriculture profondément revue et corrigée, vraie ambition maritime, transports en commun, villes remodelées pour contrer la "rurbanisation" incontrôlée, la culture accessible à tous...
On sent bien que le PS est traversé par deux courants radicalement opposés : d’une part, l’"embourgeoisement" de son électorat dont parlait F. MITTERRAND (à savoir les bo-bo bien pensants et humanistes mais ces belles valeurs sont insidieusement faussées par leur conditionnement au matérialisme et à l’individualisme) et, d’autre part, des gens plus sensibles aux injustices et qui, au fond d’eux, s’accrochent farouchement à un idéal. Dans ce contexte, le fait que le PS soit littéralement déchiré à l’issue de ce vote me parait finalement normal.
La victoire de Martine AUBRY n’est pas encore confirmée, à ce jour, ça sent l’embrouille avec un Manuel Valls contestataire (attiré par bien des propositions de l’UMP) qui nous montre aujourd’hui qu’il aurait été le bras droit de Ségolène en gesticulant comme un hyper-président que l’on connait bien. Où est passé M. PEILLON ? On ne l’entend pas ce samedi.
Je veux être un peu optimiste dans la perspective d’un premier secrétaire appelé Martine, même si je sais que son action sera forcément contrariée les contradictions qui tiraillent le parti.



Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 16h22 - Posté par satya

je me demande bien comment il peut encore croire à ce qu’il écrit !!

sidérant.



Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 17h04 - Posté par

Le parti "socialiste" n’a rien de socialiste.

Les travailleurs ne doivent rien en attendre.


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 20h08 - Posté par JULES

Il s’agit bien d’une mue du PS le terme est approprié, car aprés sa mue un serpent reste un serpent.


Ce parti mue en profondeur
22 novembre 2008 - 22h12 - Posté par Pierre Granet

Gérard est un homme comme les autres. Il ne peut s’avouer son propre échec. Il s’invente une histoire.


Ca y est Filoche s’est mis aux champignons hallucinogènes...
23 novembre 2008 - 14h20 - Posté par Copas

Ca y est Filoche s’est mis aux champignons hallucinogènes....

A l’entendre on aurait l’illusion d’un mouvement vers la gauche du PS et qu’une population entière serait suspendue à un formidable débat passionnant les travailleurs.

Il n’en est rien, strictement rien , le PS continue de glisser un peu plus vers la droite :

1) Il y a quelques mois l’essentiel des dirigeants se sont ralliés théoriquement à l’économie de marché et au capitalisme . Ils y étaient déjà pratiquement depuis des années, l’écrit rejoint la pratique.

2) La gauche du PS , qui disputait il y a quelques années la majorité, est écrasée et fait moins de 20%.

3) Les deux candidates restantes pour disputer le rôle de "chef", sont des ralliées pur sucre au capitalisme, à la variante ultra-libérale du capitalisme, aux alliances avec le MODEM : Ainsi Martine Aubry qui fait alliance locale avec le MODEM et bénéficie du soutien du très libéral Delanoé, est opposée à Ségolène Royal qui est elle pour l’alliance avec le MODEM, et toujours bien pro-capitaliste (la propension d’en faire une poularde de l’année perdure, elle qui fait partie des cercles dirigeants du PS depuis maintenant très longtemps).

4) Le PS continue de fournir à la direction des directions des institutions les plus ultra-capitalistes du monde , du personnel...

5) Au concret, peu on eu la moelle de faire le strict minimum d’opposition au sarkozisme en votant non aux cadeaux gigantesques à la bourgeoisie faits par Sarko. La plupart se sont abstenus, quelques uns disant OUI.

6) Il y a très peu de temps le PS a soutenu le traité de Lisbonne, qui n’est qu’une nouvelle forme de TCE, avec encore plus de majorité (donc une position encore plus à droite), ne s’abstenant (en partie) que parce que Sarko était à la manœuvre.

Faire croire à un virage à gauche est risible alors que c’est une intégration plus profonde dans le dispositif du pouvoir capitaliste qui progresse dans le PS, au point d’en être l’essence même.

 A l’heure où les ultra-libéraux dans le PS, dans les faits, dans la pratique comme dans les votes, font maintenant plus de 80% , ....

 A l’heure où gonflent des forces à l’extérieur du PS, qui agissent elles, ..... il est plus que temps de se barrer de ce parti pour se mettre au travail réel, au combat social réel contre Sarko , la bourgeoisie et........... les nomenclaturistes bourgeois qui dirigent le PS qui mènent des politiques anti-sociales, contre les travailleurs et de + en +.

L’heure est à la sortie du PS. les désillusions à gauche des lendemains de 68 qui amenaient du monde vers le PS par petits ruisseaux sont finies.

Le courant s’est inversé , ce qu’il y a d’encor vivant qui était dans le PS est largement sorti déjà.

Le reste qui croie encore qu’il faut au concret lutter contre le capitalisme doit sortir.



Ce parti mue en profondeur
23 novembre 2008 - 16h23

_vote-page1_m-301a3






La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite