Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Crise économique et chômage : Les bonnes recettes du Sénat
de : Slovar
vendredi 28 novembre 2008 - 13h06 - Signaler aux modérateurs

A force de chercher des formules et idées en provenance des agences de communication, il se trouve un moment où le mots, même les plus jolis ne suffisent plus. Le gouvernement est obligé de reconnaître que le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE en catégorie 1 a augmenté de 2,4% (soit +46.900 personnes) en octobre par rapport à septembre et de 4,4% sur un an.

JPEG - 35.1 ko

On peut trouver le détail des chiffres sur le site de l’INSEE qui propose plusieurs analyses (voir ci-dessous)

Chiffres officiels : Date de mise à jour : octobre 2008 Transitions emploi-chômage entre T-1 et T Chômage de longue durée selon la catégorie socioprofessionnelle Taux de chômage par tranche d’âge Proportion de personnes au chômage de longue durée parmi les chômeurs Répartition des chômeurs selon les circonstances de recherche d’emploi Taux de chômage par catégorie socioprofessionnelle Taux de chômage des immigrés selon le sexe et l’âge Nombre de chômeurs et taux de chômage

C’est tellement grave que Laurent Wauquiez n’a trouvé que ... Paris Match, pour évoquer le spectre de la perte d’emploi et le retour d’un chômage de masse.

Paris Match. Les chiffres du chômage sont attendus cette semaine. Quelle est la tendance ?

Laurent Wauquiez. Elle est très mauvaise. La dégradation est nette, proche de celle du mois d’août, qui avait enregistré 42 200 chômeurs supplémentaires. Il faut ­répéter la vérité aux Français : nous entrons dans une période difficile qui peut durer un an. C’est une raison supplémentaire pour agir encore plus vite que prévu pour faire les réformes : plus de contrats d’accompagnement, plus d’emplois dits “verts”, plus de services à la ­personne...

Citigroup, la première banque américaine, annonce 53 000 suppressions d’emplois dans la foulée de la crise des subprimes. Doit-on s’attendre à des diminutions d’effectifs de même ampleur dans la banque française ?

Nos banques sont nettement plus diversifiées que leurs consœurs américaines. Il n’y a donc aucun signe d’alerte, aucun risque, chez elles, de plans de licenciements massifs. On peut être serein sur ce front-là. Cela dit, si Nicolas Sarkozy n’avait pas dégainé avec un plan d’aide (remboursable) de 320 milliards d’euros, je dis aux beaux esprits qui l’ont critiqué qu’il ­aurait pu y avoir de la casse.

Dans l’automobile, la casse a commencé massivement chez les constructeurs et leurs sous-­traitants. Que comptez-vous faire ? C’est de loin le secteur qui me préoccupe le plus. Il était déjà un peu fragile. La crise ne l’a pas arrangé. Or, il pèse autour de 7 à 11 % de l’emploi en France, soit 2 millions de salariés. D’ores et déjà, nous aidons les sous-traitants à se ­reconvertir dans les technologies ­propres et les voitures propres. Chez Renault, dont l’Etat est actionnaire et où il y a urgence, nous nous sommes engagés à accompagner les chômeurs à temps partiel au travers de formations professionnelles avec un complément de salaire.

Que dites-vous aux patrons qui profitent de la crise pour ­licencier un peu trop vite ou pour ­déloca­liser ?

Si nous avons la preuve qu’un chef d’entreprise profite de l’alibi de la crise pour licencier, on tapera. Par ailleurs, si une entreprise qui réalise des bénéfices importants annonce des délocalisations, on fera tout soit pour limiter les dégâts en imposant des obligations de reclassement, soit pour les en ­empêcher en refusant leur plan. ... / ...

L’Etat va-t-il suspendre les plans de ­réduction d’effec­tifs dans la fonction ­publique ?

Il faut assainir l’Etat pour qu’il coûte moins cher aux contribuables. Ce n’est pas parce qu’il y a crise qu’il faut faire valser l’anse du panier - Source Paris Match

Tout cela est bien beau, et surtout incantatoire puisque le MEDEF a annoncé son opposition à toute obligation ou contrainte. Mais ceux qui ont regardé l’émission "ça vous regarde" hier soir sur LCP AN(ou y ont participé, comme Slovar) ont pu comprendre comment les députés et sénateurs de l’UMP envisagent de gérer le problème du chômage des seniors.

L’objet du débat : Le 18 novembre, la majorité sénatoriale a donné son feu vert à l’article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009, donnant la possibilité à tout salarié du secteur privé de travailler jusqu’à 70 ans, et ce à partir de 2010. L’opposition a voté contre, fustigeant une atteinte au droit à la retraite sur la base d’un pseudo volontariat, tandis que François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, a estimé que le Gouvernement « jouait avec le feu » sur les dossiers sociaux.

Début novembre, l’Assemblée nationale avait déjà amendé l’article, proposé par le député UMP de Moselle Denis Jacquat, laissant « la possibilité aux salariés qui le souhaitent de prolonger leur activité au-delà de 65 ans sous réserve d’en avoir préalablement manifesté l’intention auprès de leur employeur et dans la limite de cinq années ».

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, je leur recommande les interventions d’Alain GEST député UMP particulièrement satisfait de lui et de cet amendement.

Amendement, il faut le noter, au débat sur le budget de la sécu voté de surcroît ... à 23H00.

Monsieur GEST qui ne répond JAMAIS lorsqu’on lui parle du problème de l’emploi des plus de 50 ans dans les entreprises de 20 personnes et moins (qui représentent pourtant 97% du parc) et évoque des mesures de "contraintes" pour celle de plus de 500 personnes !!!

Monsieur GEST qui trouve particulièrement judicieux de voir des retraités de 70 ans reprendre un travail pour compléter une pension trop faible.

Un exploit de plus de nos parlementaires et notamment du Sénat qui cherche systématiquement à se distinguer dans le démantèlement idéologique de tout ce qu’on pu obtenir les salariés depuis 1981. Si l’objectif est de revenir en 1967, on peut dire que les parlementaires de la majorité font un travail de démolition rapide et convaincant !!!

Mais ne soyons pas trop dur avec nos Sénateurs puisque leur Président Gérard Larcher et ses trois questeurs ont déposé un amendement au projet de budget 2009 (partie crédits) pour ramener à zéro la progression du budget du Sénat initialement fixée à 1,39%. Source l’Express

"L’amendement Larcher a pour objet de réduire la dotation du Sénat de 4,554 millions d’euros, pour ramener son taux de progression à 0%", précise la présidence du Sénat dans un communiqué. La dotation du Sénat avait été initialement fixée à 332,248 millions d’euros, avec un taux de progression de 1,39% ... / ...

Le sénateur des Yvelines s’est enfin engagé à présenter une gestion "transparente" et "un schéma complet des procédures de contrôle" lors du bureau du Sénat du 16 décembre. Les français vont attendre attentivement de voir si cet amendement sera aussi facilement adopté que celui sur l’emploi jusqu’à 70 ans ou la fiscalisation des indemnités journalières des accidents du travail

Gérard Larcher ayant déclaré : " Dans ces temps difficiles qui exigent des efforts de tous les Français et de l’Etat, il est du devoir du Sénat de se doter d’une gestion plus économe et de travailler efficacement à moindre coût" Ce qui signifierait que le Sénat devrait se contenter de reconduire le montant de 2008 soit : 340 millions d’€

Devant tant de bonne volonté et de solidarité avec les français qui souffrent, nous aimerions toutefois rappeler à nos lecteurs que :

Le Sénat dispose de trois caisses dont une seule seulement est soumise au contrôle de la Cour des comptes. Il disposerait donc de près de 1,49 milliard d’euros de budget qui permettrait à la fois de financer les personnels mais surtout le régime autonome de retraite des sénateurs. En effet, ce système repose à la fois sur les cotisations et sur la capitalisation. Le Sénat prétend que ce recours aux caisses permettrait de faire des économies à l’Etat. Mais, en regardant de près la répartition des cotisations, on se rend compte que ces caisses de retraite du Sénat ne financent que la moitié de la totalité du montant. Ainsi, sur les 24,3 millions d’euros de pensions attribués aux sénateurs en 2007, 13,1 millions d’euros provient de ces caisses et 3,3 millions sont issus des cotisations sénatoriales. Il reste donc encore 7,9 millions d’euros qui sont eux financés par l’Etat. Source Politique.net

Les français apprécieront que le Sénat dans ces conditions puisse "se contenter" de 340 millions d’€ et ait l’intention de "Présenter une gestion "transparente" et "un schéma complet des procédures de contrôle".

Décidément nos Sénateur ont de l’humour et ... une assez belle dose de cynisme.

Slovar les Nouvelle

http://slovar.blogspot.com

Crédit et copyright dessin

Bauer/Webmatin

Crédit Video

LCP AN



Imprimer cet article





Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite