Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Cesare Battisti : REVEIL !!!
de : R. LE PERRON
jeudi 17 juin 2004 - 19h42 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Depuis bientôt deux semaines ça me tourne dans la tête.

Finalement, impossible de ne pas réagir après ce qui s’est passé le 12 mai dernier, autour de l’affaire Cesare Battisti. Désinformation, dissimulation, déformation, propagande... J’en ai du mal avec le vocabulaire !

J’ai lu la presse, écouté la radio, maté la télé, erré des ténors italiens réclamant la crucifixion aux limiers français exigeant l’absolution. Comment se faire sa religion ? En se réveillant, peut-être, et en se rappelant que qui veut tuer son chien l’accuse de la rage… Car c’est bien, à la fin, ce qui ressort de cet étalage d’arguments, qui jette le pathos à l’assaut de l’analyse, et le recul à la face de l’émotionnel ! Alors réveillons-nous !

Comprenons l’entreprise d’intoxication de nos cerveaux que mènent les médias - NOS MEDIAS ! -, attachés dirait-on à présent à conforter la thèse portée par notre - NOTRE ! - gouvernement, en vue de faire plaisir à celui de Sylvio Berlusconi - LE Berlusconi, celui de l’alliance avec le fascisme, celui des lois commandées sur mesure pour lui permettre d’échapper à sa propre justice, celui qui Sait que les attentats de Madrid sont forcément dus à ETA, car les quatre Bédouins d’Al-Quaeda sont trop bêtes pour avoir organisé un truc aussi complexe, celui qui recrute les figurants Kapos au Parlement Européen, celui qui professe la supériorité des Blancs sur les Noirs, etc.

Lisons comment NOTRE presse s’intoxique et désinforme et donne le « la » de la curée sur Battisti. Constatons que l’éditorialiste italien le plus virulent qui s’y exprime y a par ailleurs son e-mail de correspondant. La presse, qui ouvre ses colonnes au magistrat italien qui avait condamné Battisti, sur la foi de témoignages de repentis (des condamnés qui balancent, se contredisent et sont quand même blanchis, c’est le tarif !).

Et prenons un peu de hauteur : rappelons-nous les rapports d’Amnesty sur la justice italienne des années 80, expéditive, tortures, déni de droit. Réalisons que l’Italie gère actuellement ses Années de Plomb comme il y a dix ans la France gérait l’Algérie : dans le déni, la honte, le silence.

Réalisons, bon sang, qu’on est en train de condamner un homme à la mort lente parce qu’il gêne la bonne conscience, parce qu’il n’a pas demandé pardon humblement, en tournant son bérêt entre ses doigts gourds, et en promettant de ne plus penser de travers !! Où sommes-nous, les démocrates, défenseurs de la libre parole, du libre- arbitre, de la liberté de penser ?? Qui on dérange, quand on se demande si le doute ne devrait pas profiter à l’accusé ? Qui va faire la gueule, si le principe de précaution appliqué à la démocratie signifie qu’on ne livrera pas un individu d’abord (et peut-être seulement) coupable de faire fausse note dans le concert d’auto-congratulation républicaine-démocrate-politiquement-correcte ? Berlusconi ? Ca vous gêne de le gêner ? Perben ? Ca vous gêne de le gêner, ce ministre qui ment en direct à ses électeurs - NOUS !! - à la télé ?

Quelle difficulté insurmontable nous empêche de dire aux italiens "Vous savez, on a l’impression que vous manquez de lucidité dans cette histoire, dans cette Histoire, et on pense que vous faites une erreur" ? C’est bien ce que Chirac a dit aux Américains juste avant le bombardement sur Bagdad, non ? Et nous Français, de gauche comme de droite, nous étions solidaires de cette position, non ? A-t-on matière aujourd’hui à se désoler de celle-ci ?

Qu’est-ce qu’on attend, pour enlever les peaux de saucissons que nous nous sommes collés sur les yeux !! Qu’il y ait un sacrifié de plus, ou cent, parce que Battisti n’est pas le seul, ils sont plus d’une centaine qui attendent patiemment (de patior, souffrir) de passer à la trappe avec lui ? Et là, on osera dire "Ah ben ouais, mais c’était compliqué, vous savez, assez confus en fait, on savait pas trop, on a pas osé dire non, parce que..." Parce que QUOI ??? Encore faire les trois petits singes ?? Encore le voile pudique sur la triste affaire ?

Mais j’ai déjà du mal à expliquer à mes gosses comment un Le Pen est arrivé au second tour d’une élection présidentielle, comment l’armée française - la nôtre, oui, celle qui fait de l’humanitaire - a regardé les Tchetniks massacrer des milliers de civils a Srebrenizca, ou fourni les machettes qui ont égorgé huit cent mille Tutsis ! Pour l’armée, je peux encore dire que j’y étais pas, pour Le Pen, que ça a eu un côté salutaire... Et pour les réfugiés italiens ? Cent personnes détruites pour satisfaire des égos, des carrières, des rancoeurs nauséabondes ? Qu’est-ce que je leur dis, à mes gosses ?

Réveillons-nous !!! Parlons-en, parlez-en autour de vous, plein de gens croient que Battisti a tiré sur le gamin qui depuis est sur un fauteuil, c’est faux !! Archi-faux !! Plein de gens croient que l’Italie fonctionnait comme une démocratie au sens actuel, noble du terme, dans les années soixante-dix et quatre-vingt, c’est faux ! Archi-faux !! Que pour les Italiens ce soit difficile à accepter, c’est compréhensible, mais croyez-vous que le lynchage annoncé va les aider à faire ce travail de deuil ?

Les Italiens ont beaucoup reproché à Battisti de se considérer comme l’un des perdants d’une lutte intérieure, en arguant qu’il n’y avait pas de lutte, simplement des criminels attaquant une communauté. Ne font-ils pas précisément cette lecture-là, en identifiant clairement chacun des camps ? Berlusconi, ses amis, et au-delà toute la classe politique italienne, ont choisi la version qui doit figurer dans les livres d’histoire : il acquittent et décorent les anciens d’extrême-droite, et s’appliquent à salir l’autre camp. On dort mieux quand on sait qui sont les bons et qui sont les méchants…

Et nous, les Français, si soucieux du Droit, de la Justice, de l’Equité, garants d’une « certaine idée » de la démocratie, toujours prêts à donner des leçons aux brebis égarées, nous allons soutenir nos amis démocrates transalpins dans cette entreprise négationniste ? Je le crois pas, mais je le crois pas !! Réveillons-nous ! Réveillons-les !!

Nous appartenons depuis trois semaines à une communauté de vingt-cinq pays. Qui se veut une sorte de phare pour l’humanité du vingt-et-unième siècle - je me trompe ? La Troisième Voie, tout ça... Toutes ces avancées, obtenues à 6 , puis à 9, puis 12, 15, et parmi elles la libre circulation des citoyens... Schengen, ça. Mais est-ce qu’au nom des nécessaires concessions qui sont le prix du consensus, doit-on aller jusqu’à la compromission, transformer la libre circulation en libre entravement ?

Dans ce cas, exigeons solennellement l’arrestation, l’extradition et le jugement et la condamnation bien sûr et l’exécution de la peine (lourde, s’il vous plaît, pis incompressible, hein) immédiats de Monsieur Berlusconi, pour crimes contre l’intelligence, apologie de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, incitation à la violence policière et à la haine raciale, trafic d’influences et délits d’initié. Et avec lui Monsieur Perben, pour association de malfaiteurs en vue d’une entreprise de diffamation aggravée, de faux témoignages, de dissimulation de déni de justice, transaction illicite d’êtres humains et complicité de négationnisme historique….

Réveil, chanson québécoise d’alarme aux Anglais. La tunique n’est plus rouge, elle est brune : REVEIL



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Cesare Battisti : REVEIL !!!
17 juin 2004 - 21h15

" Plein de gens croient que l’Italie fonctionnait comme une démocratie au sens actuel, noble du terme, dans les années soixante-dix et quatre-vingt, c’est faux ! Archi-faux ! "...

Bon d’accord, durant la période ’70-’80 il y a eu d’innombrables excès flicardiers en Italie (ils ne sont hélas d’ailleurs toujours pas passés de mode : le G8 de Gênes en est, passez-moi l’expression, l’exemple le plus frappant...).

Mais je regrette, Monsieur Le Perron : les élections et la presse y étaient libres, et l’opposition de l’époque (avec à sa tête un PCI qui cartonnait à 30-35%) a fait ce que toute opposition "démocratique au sens actuel et noble du terme" se devait de faire à partir du moment où ça flinguait grave à tous les coins de rue du pays : soutenir un gouvernement d’unité nationale pour préserver les institutions démocratiques (des institutions certes imparfaites, mais certainement plus "perfectibles" dans un contexte parlementaire plutôt que dans celui d’improbables dictatures de prolétariat...).

Monsieur Battisti doit rester en France, car la France lui a proposé un deal qu’il a scrupuleusement respecté depuis ’91 : se tenir à carreau.
Pour le reste (si, bien sûr, reste il y a), qu’il se démerde avec sa conscience.

Amicalement

Brunz

PS : un vrai persécuté, un du fascisme des années ’30 par exemple (pour rester dans le registre transalpin), n’a jamais eu la "chance" de se retrouver sous la coupe d’une demande d’extradition : les tueurs déboulaient direct chez lui...
C’est encore en celà que réside la différence entre cette chose sordide et ridicule qu’est Silvio Berlusconi et cette chose atroce que fut Benito Mussolini.






Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Un peuple qui n'aide pas son théâtre est moribond, s'il n'est déjà mort.Federico Garcia Llorca
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite