Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

COMMUNIQUE CRIIRAD Base militaire de San Stefano Sardaigne


de : CRIIRAD
jeudi 24 juin 2004 - 19h16 - Signaler aux modérateurs

CRIIRAD Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité 471, avenue Victor Hugo - 26000 Valence Site Internet www.criirad.org Tel : 04 75 41 82 50 B. Chareyron Communiqué CRIIRAD Jeudi 24 juin 2004

Base militaire de San Stefano Sardaigne

· Sur la piste du Hartford…

En novembre 2003, l’attention du public était attirée sur la base militaire américaine de San Stefano, située entre la Corse et la Sardaigne, dans l’archipel de La Maddalena. Avec plus de 10 jours de retard, les populations et leurs représentants apprenaient en effet que l’un des sous-marins nucléaires abrités par la base - le Hartford - avait été accidenté le 25 octobre 2003 et que des mesures disciplinaires sévères avaient été prises à l’encontre de l’équipage.

· La CRIIRAD découvre un excès de thorium 234

A la demande des associations WWF Gallura et ABCDE à Bonifacio, le laboratoire de la CRIIRAD a procédé à des mesures par spectrométrie gamma sur 5 échantillons d’algues marines prélevées en novembre et décembre 2003, à différentes distances de la zone de l’accident. Le résultat de ces contrôles radiologiques était présenté le 15 janvier 2004. Aucune pollution par des radionucléides artificiels émetteurs gamma n’était mis en évidence. En revanche, les analyses montraient clairement un excès de thorium 234, radionucléide naturel descendant de l’uranium 238.

La présence de thorium 234 pouvait être d’origine naturelle ou traduire l’impact d’une activité humaine, et notamment de la base militaire ou du site d’expérimentation implanté en Sardaigne. Afin de tenter de répondre à cette question, il était nécessaire de mesurer directement l’activité des isotopes de l’uranium. Ces mesures par spectrométrie alpha ont été confiées à l’Institut Scientifique de Santé publique (ISS), en Belgique, et réalisées en mai-juin 2004. Les résultats ont été rendus publics par la CRIIRAD dans le cadre d’une conférence de presse organisée par le WWF Gallura à l’Hôtel de Ville de La Maddalena, lundi 21 juin 2004.

· L’hypothèse de l’uranium est écartée

Les analyses de l’ISS ont révélé des niveaux d’uranium 238 très inférieurs à ceux du thorium 234 : dans les algues rouges de La Maddalena, l’activité de l’uranium 238 est de l’ordre de 10 Bq/kg sec alors que celle du thorium 234 atteignait 3 900 et 4 700 Bq/kg sec. Par ailleurs, le rapport isotopique uranium 238 / uranium 235 est très proche, compte tenu des marges d’incertitude, du rapport naturel (21,7). Ceci montre que l’uranium fixé par les algues n’est ni appauvri, ni enrichi (ce qui aurait signé l’impact d’activités nucléaires, civiles ou militaires).

Pour autant, la cause de la sur-concentration en thorium n’est pas élucidée et l’on ne peut encore exclure une origine anthropique. Si l’uranium est en effet naturellement présent dans les roches, les sédiments marins et l’eau de mer, certaines activités industrielles génèrent des rejets en mer susceptibles d’augmenter les concentrations (industrie des terres rares, du zircone, des engrais phosphatés, certains pigments pour les peintures anti-fooling des coques des navires, etc).

· Les chiffres des autorités italiennes confirment ceux de la CRIIRAD

Les autorités italiennes (APAT) ont publié, en mai 2004, les premiers résultats d’une étude sur la radioactivité des sédiments marins, de l’eau de mer et de 3 espèces d’algues marines prélevées sur les côtes sardes. Ces résultats ont confirmé la forte concentration en thorium 234 dans certaines algues des côtes nord (jusqu’à 7 700 Bq/kg sec), alors que les mêmes espèces collectées au sud, à Cagliari, ont des concentrations 10 fois inférieures. Ces variations ne sont cohérentes ni avec les concentrations mesurées dans les sédiments marins, ni avec celles mesurées dans l’eau de mer dont la variabilité est inférieure à un facteur 2. Des études plus poussées sont donc nécessaires pour expliquer ces fortes concentrations en thorium 234. D’autant que les résultats de l’APAT révèlent par ailleurs des rapports isotopiques uranium 238 / uranium 235 dans l’eau de mer très variables.

· Question autour du plutonium

Au cours de la conférence de presse, la CRIIRAD a également fait état de la présence de plutonium dans certaines des algues : l’activité en plutonium 239 + 240 est de 0,6 Bq/kg sec dans le Golfe de Ventilegne, près de Bonifacio, et de 0,9 Bq/kg sec dans l’archipel de la Maddalena. Ce plutonium peut correspondre à une contamination ancienne liée aux retombées des essais nucléaires atmosphériques militaires (particulièrement intenses dans les années 50-60, ils ont concerné l’hémisphère sud et, plus encore, l’hémisphère nord provoquant une contamination généralisée). On ne peut toutefois exclure qu’une partie de la contamination soit imputable au fonctionnement de la base militaire américaine. Afin de répondre à cette question, il conviendrait de réaliser des études plus poussées et de disposer d’un point zéro radiologique que les autorités italiennes et américaines se refusent toujours à communiquer. Il aurait dû être effectué à la fin des années 60, avant l’implantation de la base militaire. Le silence des responsables conduit à s’interroger sur son existence.

Dans un courrier en date du 19 novembre 2003, la CRIIRAD avait demandé à l’Ambassadeur des Etats-Unis à Paris la communication du point zéro et des suivis des dernières années ainsi que des précisions sur le mode de gestion des effluents radioactifs liquides et gazeux que génère le fonctionnement et la maintenance des sous-marins et armes nucléaires. La réponse ne contenait aucun des renseignements demandés.

· Les demandes de la CRIIRAD

Lors de la conférence de presse du 21 juin, la CRIIRAD a également demandé avec insistance :

Ø L’amélioration du dispositif de surveillance radiologique mis en œuvre par les autorités italiennes. Les récents rapports de l’APAT (mai 2004) et de l’ASL (octobre 2003) ne comportent, par exemple, aucune mesure sur le plutonium et l’américium 241. De même, les dispositifs d’analyse de la radioactivité de l’air portent sur l’activité bêta totale journalière des poussières alors que les rejets atmosphériques liés au fonctionnement de réacteurs nucléaires sont en majorité des gaz (krypton 85, tritium, carbone 14, iodes) qui ne peuvent être décelés au moyen de ce type d’échantillonnage ;

Ø La publication du plan d’évacuation en cas d’accident nucléaire dans l’archipel de la Maddalena ainsi que les critères retenus pour la mise en œuvre des contre-mesures et le montant des sommes provisionnées par les autorités pour dédommager les populations en cas de contamination irréversible ;

Ø L’organisation, à l’automne et avec l’aide de parlementaires italiens, d’une visite de la base militaire incluant des discussions avec les ingénieurs et techniciens américains en charge de la protection radiologique. Il s’agira d’obtenir des précisions sur la gestion des effluents radioactifs et les risques de contamination liés au fonctionnement normal de la base et aux incidents ;

Ø La recherche de l’origine des secousses ressenties par de nombreux témoins du secteur de la Maddalena tant le 20 octobre 2003 que ces derniers jours. Certaines sources font en effet état d’explosions à l’intérieur de la base.

Débat à l’Assemblée territoriale corse

Demain 25 juin 2004, l’assemblée territoriale corse doit examiner la motion déposée par le collectif corso-sarde de défense des Bouches de Bonifacio.

Cette motion demande notamment :

Ø que le trafic des sous-marins soit soumis à la réglementation qui régit la circulation des navires dans les Bouches de Bonifacio ;

Ø l’établissement de plans d’urgence de secours aux populations en cas d’accident nucléaire (stockage d’iode stable, système d’alarme, plan d’évacuation, etc) ;

Ø la prise en charge par des budgets publics d’un programme d’analyse par des laboratoires indépendants type CRIIRAD ;

Ø le démantèlement total de la base de San Stefano dans un délai préalablement établi et raisonnable.



Imprimer cet article





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite