Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre ouverte d’un nouveau demandeur d’emploi au Président des français


de : Slovar
mercredi 4 février 2009 - 14h57 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Monsieur le Président, vous allez prendre la parole jeudi. Vous allez très certainement axer votre intervention sur la montée du chômage et les "formidables" réformes déja engagées et celles incontournables dont vous exigez la mise en place.

JPEG - 45.5 ko

Justement, parlons en des ces réformes dans le domaine de l’emploi.

 Après avoir remis en cause le code du travail à la demande des organisations d’employeurs qui, une fois de plus vous chantaient la chanson du "Pour embaucher, il faut pouvoir licencier plus facilement".
 Après avoir augmenté la durée de cotisation pour la retraite en sachant que notre pays compte le plus grand nombre de plsu 50 ans sans emploi (voir Medef)
 Après avoir visité la France des usines que vous "adorez" et ne plus pouvoir vous y rendre sans un cordon de police permanent,
 Après avoir décidé qu’il était nécessaire de faire travailler les gens le dimanche "puisque c’et le cas des pays étrangers que vous avez visité"
 Après avoir provoqué les salariés par l’humiliant : "Aujourd’hui lorsqu’il y a une grève en France plus personne ne s’en aperçoit"
 Après avoir évoqué puis zappé le scandale des paradis fiscaux
 Après avoir montré votre impuissance ainsi que celle du gouvernement à empêcher les entreprises de partir là où le dumping social et fiscal

Vous allez selon toute logique nous déclarer que tout le gouvernement est mobilisé pour sauvegarder l’emploi. Mais que sait-on au gouvernement du chômage et des chômeurs à part des chiffres tronqués ou améliorés fournis par l’INSEE ?

Nul doute qu’Henri GUAINO a déja écrit la majeure partie de ce vous déclarerez à tous ceux qui sont sans emploi ou vont le perdre.

Nul doute que vous retrouverez les accents de votre campagne pour fustiger les inconscients qui ont ruiné l’économie (et dont un certain nombre étaient les plus fervents défenseurs de votre candidature)

Par contre, cette fois, il ne se trouvera aucune référence à Edgar Morin, Guy Môquet ou Jean Jaurès qui puisse vous exonérer des choix de socité que vous avez fait pour la France. Invoquer la crise mondiale ne suffira pas. En effet, toujours prisonnier de votre loi TEPA (travailler plus pour gagner plus pour les plus modestes et payer moins pour gagner plus pour les plus aisés) vous avez voulu appliquer au pays une cure de mauvais libéralisme conseillé en cela par les plus extrèmes des économistes, des grands patrons et de leurs cercles ou think tanks.

Savez-vous, vous même ce que ressent le salarié à qui on annonce que dans quelques jours ou heures, il ne viendra plus travailler ? Il est clair que vos nombreux collaborateurs vous font parvenir des notes sur l’Etat des faillites ou dépôts de bilan mais certainement pas sur ce qui attend celui qui pour des raisons de spéculation financière va découvrir votre nouveau pôle emploi.

La première sensation d’incrédulité passée, c’est toujours la peur (et non pas l’angoisse, le nouveau joli "mot" des miinsitres) qui survient

 Peur de ne rien retrouver pour des raisons d’âge, de compétences, d’origine ou simplement d’emploi localement
 Peur de ne pas pouvoir assumer ses engagements financiers auprès des banques ou organismes de crédit (ils vont bien et vous en remercient)
 Peur de ne pas pouvoir payer son loyer
 Peur de se voir imposer des stages parking et des obligation impasses
 Peur de la désocialisation (voir les autres partir et revenir du travail) est la pire des tortures)
 Peur d’apprendre que la durée et les conditions d’indemnisations soeint revues à la baisse
 Peur de la durée de cette absence du monde du travail Et enfin : peur de la dégringolade sociale qui peut aujourd’hui mener au RSA puis à la rue.

Ensuite, il y a la honte

 Lorsqu’on se retrouve entre amis ou en famille d’être le seul sans emploi et ne rien avoir à raconter
 Du regard compatissant ou sévère de ceux qui connaissent votre situation
 De devoir encore diminuer ses achats (si c’est encore possible) les plus essentiels
 Provoquée par les remarques ou déclarations d’élus ou de ministres qui expliquent que de l’emploi il y en a partout alors que personne ne répond à vos courriers
 De faire état de son échec devant les conseillers de l’ANPE
 D’aller quémander de l’aide auprès des services sociaux ou des associations
 Que provoque le refus gêné des gens que vous connaissez et qui brutalement ne vous prennent plus au téléphone ou ne vous reçoivent plus

Puis la colère

 Parce qu’on ne peut parler à personne de son problème (tellement de gens ont le même)
 Parce qu’on vous explique que : La mondialisation, la concurrence et ... la crise
 De savoir que vous n’êtes pour rien dans la perte de milliards de milliards
 D’apprendre que les budgets de fonctionnement de l’Elysée et des assemblées continuent à augmenter
 D’entendre que les seuls gisements d’emploi actuels sont des postes à quart temps source d’un nouveau prolétariat
 De comprendre que :" c’est dommage mais qu’on fait pas d’omelette sans casser d’oeufs" et que les oeufs ... c’est vous

Saviez-vous tout cela ?

C’est possible, comme le prétendait une partie de votre slogan de campagne. Il n’en reste pas moins que la seule justification d’un état et de ceux qui le dirigent est de pourvoir à l’avenir de ses citoyens. Et ça, nous n’avons pas l’impression que ce soit inclut dans votre mode de fonctionnement. Les syndicats que vous espériez mettre au pas, voir laminer, semblent cette fois-ci comprendre que la pression populaire pourrait les ignorer et mettre à jour frustrations et colère en direct.

Vous avez déclaré : "J’aurai l’occasion d’y répondre (aux inquiétudes se manifestant dans le pays), mais pas au prix de l’immobilisme, pas au prix du conservatisme, pas au prix du refus d’une évolution qui condamnerait le pays à ne pas créer les emplois dont nous avons besoin"

Très honnêtement, après avoir pris connaissance des 1000 projets lancés par votre Premier Ministre (et qui sont les cartouches qui étaient prévues pour 2010-2011) on se dit que le conservatisme et l’immobilisme sont deux qualités que vous continuez à cultiver.

Au lieu de croire que vous pouvez réformer le capitalisme et "adapter" les populations à des sous emplois, sous payés, vous devriez, justement faire preuve de modernité en décidant de basculer dans une nouvelle ère où l’Etat, faisant fi de la seule théorie des pouvoirs régaliens reprendrait ses droits pour donner la priorité aux hommes au détriment des projets individuels sans autre avenir que celui de l’enrichissement et la spoliation.

En êtes-vous capable ? Sincèrement je n’y crois pas une seconde.

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre ouverte d’un nouveau demandeur d’emploi au Président des français
4 février 2009 - 16h34 - Posté par pilhaouer

La peur, la honte, la colère, je les connais, pour avoir été licencié 4 fois dans ma vie.
Mais à des personnages comme Sarkozy, je pense qu’il ne faut parler que de colère, parce que la peur, la honte des exploités, ils ne peuvent qu’en être conscients et sans doute en éprouver le plaisir des Maîtres !






L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
1 commentaire
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite