Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Larmes de Ministres contre les licenciements : Larmes de crocodiles !!


de : Slovar
mercredi 11 mars 2009 - 19h01 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Souvenez-vous : Le gouvernement dopé par les discours de campagne de son Président n’avaient que la valeur travail à la bouche. Le Président paradait à l’université d’été du MEDEF en annonçant la mort des 35H00 et le retour du pouvoir d’achat.

L’époque était à fustiger les salariés "quasi oisifs" et à lancer un train de mesures stakhanovistes comme : Le cumul emploi retraite, l’allongement de la durée de cotisation, les "formidables" heures supplémentaires, l’extension du travail du dimanche. Le tout ponctué de textes législatifs destinés à réduire le code du travail à la portion congrue.

L’adoption de la séparation à l’amiable entre l’employeur et le salarié étant un chef d’oeuvre d’hypocrisie puisque carrément écrit par les juristes du MEDEF.

JPEG - 105.7 ko

Quelques discours sur la mobilité, la flexibilité et le bonheur de la mondialisation appliqués au monde du travail plus tard, pour nos altesses, il est temps de chanter un autre refrain !!!

La construction de l’Europe et son credo (validé par tous les élus UMP) de libre concurrence et de libre circulation des capitaux a permis à de plus en plus d’entreprises de jouer à saute frontière sans aucun problème puisqu’il n’y a ... plus de frontière économique.

Nos libéraux de profession, relayés par notre Président et sa majorité nous ayant expliqué que pour donner du pouvoir d’achat il était nécessaire de faire baisser les prix et par voie de conséquence de profiter des pays de l’Union ayant les conditions sociales les plus extrêmes et les salaires les plus bas, il est logique que les usines soient parties pour ces nouveaux eldorados sans idée de retour.

Seulement, crise économique oblige et surtout, l’envie de conserver sa place dans les palais de la république étant impérative, nos ministres se lancent dans des déclarations enflammées avec forces sanglots dans la voix sur les très nombreux licenciements, fermetures, et délocalisations que connaît notre pays.

Ainsi, Laurent Wauquiez qui a déclaré, concernant les licenciements chez TOTAL : "en cette période de crise, beaucoup d’entreprises sont dans des situations dures, ne font plus de bénéfices, ont des chiffres d’affaires dégradés, et font pour autant tous les efforts possibles pour garder leurs salariés, notamment dans les PME. Qu’un groupe comme Total qui fait plusieurs milliards de bénéfice ne soit pas capable dans cette période d’avoir un comportement exemplaire en terme d’emplois me reste en travers de la gorge" - Enviro

Luc Chatel se devait de dire quelque chose : "Je comprends que, dans le contexte actuel, ça choque, surtout si on met face à face 555 suppressions de postes et 14 milliards de profits annoncés", a commenté M. Chatel lors du compte-rendu du conseil des ministres. "C’est une annonce particulièrement maladroite, malvenue dans le contexte actuel". Mais "la réalité n’est pas aussi simple que ce raccourci" a nuancé le secrétaire d’Etat à l’Industrie"- AP/Yahoo

Comme la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide, nos ministres considèrent que la situation est à moitié scandaleuse ou à moitié bénéfique. Probablement pour se rattraper, Luc Chatel s’est "ému" du sort des salariés de Continental

"Le fabriquant de pneus Continental a annoncé mercredi la fermeture du site de production de Clairoix (Oise), qui emploie 1.120 salariés. Le porte-parole du gouvernement français Luc Chatel, informé par voie de presse, a rappelé avoir rencontré les dirigeants du groupe. Il a affirmé leur avoir dit que "si le groupe persistait dans sa volonté d’une restructuration, il aurait à justifier devant les tribunaux de la raison, de la motivation de tels licenciements, surtout dans une période où le groupe Continental a annoncé en 2008 des résultats positifs dans sa branche pneumatiques " - AP/ Yahoo

" Retenez-nous ou on fait un malheur " Ces apitoiements et ces postures de lutteurs de foire pourraient être comiques si on ne parlait pas de femmes et d’hommes dont le futur ne s’écrit plus, en termes d’emplois.

La réalité est plus simple : Ni Monsieur Chatel, ni Monsieur Wauquiez n’ont le moindre pouvoir sur les entreprises et leurs stratégies. L’Etat qui se veut de plus en plus régalien ne peut que donner ou supprimer des subventions. Le rôle de l’état aujourd’hui, coupé du monde économique, se résume à sabrer dans les dépenses sociales et pondre des réglementations sur le mode de vie des populations.

Ceux qui détiennent les leviers de la vie économique, ce sont les dirigeants des organisations d’employeurs comme le MEDEF et dans une moindre proportion la CGPME. Et ce sont eux qui dictent à nos élus et à des millions de français leur futur.

Des preuves de l’incapacité du pouvoir à résoudre nos problèmes ?

Les dernières déclarations de Laurence Parisot : "... / ... La crise, ce n’est pas la mort" ... / ... "Ce que la crise actuelle signe, c’est la faillite de l’administration Bush" ... / ... alors qu’elle répondait à une question sur la "faillite du système libéral". Elle s’est en revanche montrée mitigée sur l’action de l’Etat. "Le gouvernement n’a pas suffisamment pris la mesure du nombre de faillites prévisibles au premier semestre 2009. Il va y avoir, je crains, des catastrophes en chaîne", a-t-elle déclaré ... / ..." "A cause du poids des charges sociales et fiscales, les entreprises françaises [...] sont entrées dans la crise plus faibles et plus fragiles que leurs voisins" européens, a-t-elle accusé. "Nous avons les charges les plus élevées au monde. Mais personne ne veut nous croire ... / ... " - La Tribune

 Les plans sociaux comme tout le monde le sait sont le fait des charges sociales et certainement pas du système libéral qui devenu fou s’est auto détruit.

 Les licenciements boursiers ou par anticipation n’existent pas ?

 Les entreprises du CAC40 qui sont toutes membres du MEDEF n’ont-elles jamais utilisé leur trésorerie pour "jouer" ou spéculer sur les marchés ?

 Les banques dont madame Ariane OBOLENSKY, Directrice Générale de la Fédération bancaire française et Présidente du Comité exécutif de la Fédération bancaire européenne et vice présidente du MEDEF n’ont-elles aucune responsabilité dans la crise financière ?

Réponse et colère de nos ministres ?

Alors que notre Président avançait une répartition en trois tiers des résultats des entreprises, Laurence Parisot déclarait lors de son dernier point presse mensuel : " ... / ...Tout d’abord, nous pensons qu’il y a une sorte de confusion intellectuelle sur ce débat. Le travail est rémunéré par le salaire, le capital est rémunéré par le dividende ... / ... Seul l’actionnaire peut décider du montant des dividendes. C’est son droit, ce droit est attaché au droit de propriété ... / ...

Pour enchaîner par ce plaidoyer magnifique sur le rôle de l’état dans la négociation sociale : "Je terminerais en vous disant que nous sommes ouverts à toutes les discussions mais nous recommandons que cela puisse se passer sous la forme d’une Délibération sociale. ... / .... Mais nous considérons que s’il doit y avoir une Délibération sociale, avec les syndicats, celle-ci doit porter sur des enjeux qualitatifs et non pas quantitatifs. Par exemple, nous considérons qu’il serait très utile engager une Délibération sociale modernisation du marché du travail 2. Dans cette Délibération, nous pourrions aborder des sujets tout à fait utiles pour faire face à la situation actuelle, qui sont surtout des sujets d’organisation, d’optimisation des fonctionnements ... / ... " - source Medef

Cause toujours mon joli Nicolas !!!

En ce qui concerne les licenciements, la seule solution est de les rendre encore plus rapides comme elle l’expliquait sur M6 : " Le Medef, qui a proposé aux syndicats de discuter d’une nouvelle étape de "modernisation du marché du travail", souhaite en particulier que les licenciements économiques ne traînent pas en longueur , a exposé sa présidente Laurence Parisot sur M6 ce lundi 2 mars. " Il faut sécuriser certaines formes de licenciement", a jugé Laurence Parisot dans l’émission Capital, en citant notamment "le licenciement économique "."

Quid des colères et coups de mentons de nos ministres ?

Le MEDEF souhaite faire croire à la délibération avec les syndicats de salariés alors que celles-ci affirment que le MEDEF refuse toute négociation. Cette mystification n’a pour but de de gagner du temps et de faire comprendre aux pouvoirs public que l’arbitre c’est le MEDEF !!!

Un dernier exemple ?

Lorsque le gouvernement et les parlementaires discutent de laïcité et de séparation entre religion et vie publique, le MEDEF International lui, a des préoccupations d’un autre genre. Il organise des séminaires dont nous vous donnons ci-dessous un exemple : " Mode d’emploi de la finance islamique, une nouvelle source de financement pour les entreprises françaises », séminaire organisé en partenariat avec le cabinet Clifford Chance et d’autres experts, Présidé et animé par Madame Ariane OBOLENSKY, Directrice Générale de la Fédération bancaire française, Présidente du Comité exécutif de la Fédération bancaire européenne, et Vice Présidente de MEDEF International "

C’est vrai que l’introduction de la charia dans le monde des affaires français est certainement une priorité !!!

Dans ce cas, il se trouve des élus appartenant à la majorité présidentielle pour prêter main forte à ce nouveau "mode" de financement. Ainsi, on peut lire sur le site la Finance Islamique une préface à l’ouvrage : "La finance islamique à la française" écrite par Hervé de Charette (un des meilleurs Thuriféraires du libéralisme économique) le texte suivant :

" ... / ... De quoi s’agit-il ? La finance islamique est apparue principalement avec l’interdiction qui est faite dans le Coran et la Charia du prêt à intérêt, le « riba ».

De cette prohibition religieuse est né un système ingénieux et innovant qui vise à répondre aux besoins d’une économie moderne, notamment la rencontre entre les prêteurs et les emprunteurs de capitaux. Ceci montre que la finance islamique, loin de représenter un recul, ou une abdication face à la religion, est, au contraire, le signe que l’on peut, avec un peu d’imagination et de savoir-faire, marier tradition et modernité, religion et économie. De ce point de vue, la finance islamique représente une véritable opportunité géopolitique. ... / ... Le développement de la finance islamique apparaît ainsi, potentiellement, comme le prolongement du « doux commerce », facteur de paix cher à Montesquieu ... / ...

Enfin, dernier élément, qui ne doit pas être négligé : la meilleure prise en compte des besoins d’une partie de notre population qui, bien que respectant les lois de la République et s’intégrant parfaitement dans la vie de la Cité, souhaitent disposer d’instruments financiers conformes à leurs croyances religieuses ... / ... "

Monsieur de Charette n’est pas ministre mais député de la majorité. Ce texte montre, si cela était nécessaire, que lorsque le politique est au service des intérêts économiques ça sonne toujours mieux que les larmes "sociales" que nous savons ... de crocodiles.

 http://slovar.blogspot.com/2009/03/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Larmes de Ministres contre les licenciements : Larmes de crocodiles !!!
11 mars 2009 - 19h19

Une seule réponse : GREVE GENERALE et pas un défilé de plus derrière les meilleurs licenciés(es) du mois.



Larmes de Ministres contre les licenciements : Larmes de crocodiles !!!
11 mars 2009 - 19h38 - Posté par Mengneau Michel

De toute façon, il ne fallait pas s’attendre à autre chose que de l’hypocrisie, pour être plus directe, se sont néanmoins des mots juste, disons qu’une attitude de faux-culs résume bien leurs façons de faire. Faut pas rêver ils ne vont pas pour nous faire plaisir gueuler, comme des forcenés, haro sur le capitalisme, d’autant que ce serait encore plus méprisable sachant qu’ils en sont les plus ardents gardiens. Mais pour calmer la vindicte populaire, il, emploient alors des formules souvent tordues faisant croire au béotiens qu’ils compatissent en fustigeant apparemment ces vilains patrons. Oh... les vilains ! Ca dit bien ce que ça veut dire, traduit en clair : "l’exploité va te faire voir, on va quand même pas taper sur nos pôtes à bras raccourci..."






RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
2 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
2 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite