Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Changer plus pour gagner plus…
de : forki
jeudi 11 juin 2009 - 20h33 - Signaler aux modérateurs

Les élections européennes ont donc rendu leur verdict, riche d’enseignements :

Tout d’abord une très forte abstention. Sur ce point, il serait intéressant d’étudier la sociologie et les motivations (ou l’absence de motivation) des abstentionnistes. Quoi qu’il en soit, cette très forte abstention conforte l’enjeu primordial de l’éducation populaire et politique du plus grand nombre. Il acte aussi l’impuissance absolue des appareils politiques à utiliser les médias pour démontrer l’importance de la chose politique. C’est donc au niveau local que les choses peuvent (et doivent) se jouer. Il ne faut rien attendre d’un miracle médiatique et cesser de se lamenter sur l’absence de nos idées dans les principaux médias généralistes. Nous devons nous emparer des enjeux de la société, de notre société, afin de porter nos propositions alternatives au niveau local. Cette « propagande » doit s’opérer de deux manières : propagande des idées à travers des réunions publiques, des distributions de tracts… et propagande par le fait en mettant en œuvre, concrètement, nos idées. Cela peut exister à travers l’action des associations et des collectivités locales.

Deuxième enseignement, l’UMP reste en tête, le PS termine sa lente agonie et la valse des partis zapping se poursuit.
-Après le Modem, c’est au tour d’Europe écologie de créer la « surprise » du scrutin. On peut toutefois penser que cette aventure risque de ne pas devoir se confirmer tant cette formation, même si elle est porteuse d’enjeux essentiels et que personne ne saurait plus nier, ne parait pas « armée » pour remporter des élections locales : déficit de structure, contradictions idéologiques des principaux leaders…
-Le PS, parti politique qui n’a plus rien de « socialiste » depuis bien longtemps, la moitié de ses électeurs ne le jugeant pas suffisamment de gauche, poursuit sa lente agonie.
-L’UMP serait donc le grand vainqueur de ses élections, surfant sur la disparité des partis de « gauche » (au fait ça commence où la gauche ?) et sur l’inculture politique d’un grand nombre de citoyens. Ce parti doit être combattu sur le terrain des idées, à la fois en proposant une analyse des thèses libérales de l’UMP et de leurs conséquences concrètes et en étant capables d’être à l’initiative de propositions communistes (ici au sens large du terme) réalistes.

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à la question, centrale chez l’UMP, des salaires. Tout le monde a encore à l’esprit les promesses de campagne du candidat Sarkozy : « travailler plus pour gagner plus ». Cette promesse reposait sur la possibilité « offerte » aux salariés d’effectuer des heures supplémentaires défiscalisées afin d’augmenter le salaire inscrit sur leur feuille de paie.

Cette théorie est bien entendu une absolue escroquerie intellectuelle, je développerai ici deux points particuliers pour l’attester :
-tout d’abord, les salariés étant subordonnés à leur employeur, ils ne peuvent pas « choisir » librement d’effectuer des heures supplémentaires. Cette mesure, loin d’être un avantage offert aux salariés, est en fait une possibilité pour les patrons de mettre en concurrence leurs salariés, les plus enclins à effectuer des heures supplémentaires prenant à leurs yeux un avantage sur le reste des salariés.
-Ensuite parce que cette mesure va avoir pour conséquence de réduire les rentrées fiscales, parce que les heures sup’ sont défiscalisées et parce qu’il devient moins couteux de faire des heures sup’ que d’embaucher de nouveaux personnels.

Or, il faut bien garder à l’esprit que notre salaire « global » est composé à la fois du salaire « direct », celui qui se trouve en bas de notre feuille de paie, et d’un salaire « indirect », c’est-à-dire l’ensemble des prestations sociales auxquelles nous avons droit (sécurité sociale, retraite, éducation gratuite…).

Il faut aussi garder à l’esprit que ce salaire « indirect », ces prestations sociales sont fortement liées aux rentrées fiscales. Qui dit baisse des rentrées, dit baisse des prestations et donc baisse du salaire « indirect » !!

A quoi assistons-nous ces dernières années : à une baisse continue de ce salaire indirect, déremboursement des médicaments, franchises médicales, allongement des cotisations retraites et baisse de cette même retraite…la liste est longue !

Le constat s’impose donc de lui-même et il est important de le diffuser : notre salaire global est en chute libre ! On nous propose de travailler plus pour gagner moins !

Ce que nous devons proposer c’est : changer plus pour gagner plus ! Changer radicalement la logique capitaliste par exemple en rétablissant les cotisations sur les heures supplémentaires, en supprimant les allégements de charge pour les entreprises, en conditionnant l’attribution de subventions publiques à la possibilité pour les salariés de peser dans les choix stratégiques des entreprises…Bien d’autres propositions existent que je n’évoquerai pas ici.

Les solutions existent, nous devons en débattre localement, pour ensuite les diffuser et les faire vivre. Nous devons, chacun d’entre nous, nous emparer du débat politique. Participer à la vie de structures politiques locales (je ne ferai pas ici de prosélytisme pour un parti en particulier, même si ma démarche s’inscrit dans la logique du Front de Gauche), sans nécessairement y adhérer mais en permettant d’y faire entendre sa voix, ses convictions ses propositions, de les partager et de les confronter peut nous permettre de nous enrichir politiquement et de partager autour de nous cette richesse.

J’ai la conviction que participer activement à la vie politique locale, permettre la diffusion (et l’application) de propositions alternatives est la seule solution qui permettra aux citoyens de voter et d’agir en conscience.

N’hésitez pas à réagir pour partager vos idées, vos divergences et enrichir cette réflexion

Cédric Forcadel, Romilly sur Andelle
 http://www.lemotpourdire.over-blog....



Imprimer cet article





solidarité
samedi 14 - 17h28
de : jean1
(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
3 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Avant les médias, il y avait une limite physique à l'espace qu'une personne pouvait occuper toute seule. Andy Warhol
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite