Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Crise Cardiaque : ce que serait nos vies sans infirmières publiques


de : red1917
vendredi 19 juin 2009 - 18h56 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 18.9 ko

Une crise cardiaque.

Lisez cela comme une défense du service publique de santé.

C’est pas parce qu’on est sans coeur qu’on n’est pas sensible aux problèmes des gens, c’est simplement qu’on ne savait pas ce qu’était ce petit pincement.

Ce petit pincement mon cul.

Le monde s’écroule, c’est votre monde, c’est votre fin.
Pour les pompiers, c’est une intervention.

C’est trop con, pour une fois que j’avais pas trop bu.
Pin, pon, pin, pon.

Le pompier me demande ma date de naissance.
Mon lieu de naissance.
Et quel jour c’est aujourd’hui.
Il parait que je battais à 200 par minutes, je suis pas sûr d’avoir battu un record avant.

Le coeur s’arrête un jour, parole de pompier, parole d’infirmière.

Je me rappelle pas exactement de tout.
Pour une partie de l’humanité, pour une patrouille de pompier banale, c’est une crise.
Pour moi c’est la fin, pin, pon.

Non je ne m’appelle pas louis charles antoine de la petite grange, et je suis pas né en 1765.
Les lumières blanches violettes et pourpres ont disparues.

Voilà maintenant je suis dans un lit avec des fils blancs, rouges, bleus, jaunes, etc, scotchés sur ma peau.
Et la télé en haut de moi fait "Bip Bip Bip" en affichant des graphiques semi sinoisidaux.

ooahhhh !!!

Je suis comme dans la chambre en face, avec la petite vieille qui appuie sur son bouton pour appeler l’infirmière toutes les 10 minutes.
Mais je suis plus fort qu’elle, j’ai un "Pistolet", le truc qui sert à pisser quand on sort pas du lit, le truc que même les gonzesses elles n’ont pas.
Je suis en train de faire une "proche expérience de la mort".

Anormales les gouttes de sueurs sur mon front, anormales les données de "bmp" (battements par minute) de mon coeur, et sans doute anormale la composition chimique de mon sang (en terme de g/L).

Une infirmière brune, alors que ma sueur a inondé les courts draps reglementaires, vient tout prêt de moi et me demande à peu prêt combien de verres par jour.

Elle est jolie et douce, mais sa question est sans objet.

Mais pourquoi pas en bouteilles, en citernes et pourquoi c’est seulement les infirmières qui sont un peu gentilles dans les hopitaux ?

Ah je suis imprécis, et je déteste les médecins experts.

J’explique pourquoi ici, c’est ma contribution personnelle à la défense des services publiques de santé :

18h30 : je n’ai pas faim. Une femme (de service) vient m’apporter un plateau repas, composé :
De blettes salées (cela existe !!), d’un petit pot de faisselle assez bon, d’une tranche de jambon et de pomme vapeur.
Les gens déjà presque morts n’ont déjà pas faim, alors pourquoi donner cela à manger ???
En boisson, inutile de dire que niveau bière, NADA.
Le service, OK, rien à dire.

18h37 : Je termine la tranche de jambon et le petit pot de faisselle.

18h59 : Bon Ok, je mange aussi les blettes salées.

19h00 : Prise de tension par une infirmière. je demande pourquoi la poche reliée à mon bras ne fais plus plic-plic et elle me répond que c’est fermé la nuit mais que l’aiguille reste dans la veine pour ne pas qu’elle ne se ferme.
J’ai l’impression que c’est pas une nouvelle pour bien dormir la nuit, mais je lui dis aussi bonne nuit.

19h01-19h43 : les papiers peints des hopitaux des services publics, sont d’une originalité contestable.

19h44 : arrivée d’une vieille dame en urgence. Elle a mal car elle est tombée.

20H38 : Les infimières s’occupent toujours de la vieille dame qui a mal et qui crie très fort. En tant que spécialiste, je lui aurait donné un truc très fort pour lui fermer sa putain de gueule, mais je suis pas infirmière.

21h23 : La vielle dame continue a faire "arh, arh, arh", et les pas des infirmières "clip clap". Après le 15 juin, il fait toujours jour, ce qui fait qu’on voit bien la qualité du papier peint.

22H00 : Visite d’une infirmière . Non elle ne peut pas me retirer tous ces putains de fils, et oui mon pistolet de pisse a déjà été vidé par une autre, et oui, très bonne nuit.

22H13 : Eclat de voix : la vielle dame est tombée de son lit. Moi j’aimerai avoir sous la main un somnifère ultra puissant.

23H49 : Pour la 3 fois, le service de nuit a été remettre la vielle dame dans son lit. Je me demande depuis quand en France date la pénurie de sangles pour vieilles enervées.

00H00 : Visite de nuit d’une infirmière. Oh non tous mes putains de fils sont encore là.

01H28 : La nuit, sous certains angles, le papier peint a presque des aspects d’un de ne sait quoi de presque beau.

01H49 : J’ai compris pourquoi on meurt dans les hopitaux. Si j’avais un crayon ...

02H00 : Visite de nuit d’une infirmière. Non je ne dors pas lui réponds-je.

02H00 - 06H00 : Est-ce que je suis sûr que ces putains de fils, plantés dans mes bras, ne vont pas amorcer un processus inverses et commencer à POMPER mon sang dans les poches de plastiques, en eclaboussant le papier peint. Je crois que je suis en train de commencer à me lasser.

06H30 : quelques éclats de voix, il semble que c’est la fin du service de nuit.

06H30-08H00 : Plus jamais je ne dirai que c’est bon de rester au lit. plus jamais. plus jamais. plus jamais.

08H15 : Petit déjeuner : café au lait dans un grand bol avec un petit pain au lait et un bon morceau de pain avec une portion de beurre et de confiture de fraise. C’est faux de dire que les malades risquent de mourir de faim, on dirait au contraire que les plateaux sont là pour leur reprocher de ne pas avoir faim.

Il y a 3 castes distinctes dans les services hospitaliers :
- Les Maitres, les Docteurs, présents de 09H45 du matin jusqu’à 17H30 de la nuit.
- Les Infirmières, par équipes, qui sont les seules à être toujours présentes.
- Le personnel de nettoyage et de service, qui nettoient nos merdes dans le silence, comme des souris furtives.

08H39 : Bon ok je termine mon bol de café au lait.

08H44 : Je dis à l’infirmière que je veux m’en aller, que je veux quitter, que mon souhait est d’être ailleurs, que mon aspiration est de voir l’extérieur, que mon idéal profond est de ne plus voir le papier peint. Elle me sourit et me promet que les médecins seront là vers 09H00.

09H00 : Je constate avec tristesse l’absence des médecins. Ils sont ceux qui font sortir les malades.

09H15 : Comme une vieille dame, j’appuie sur le bouton pour appeler, et l’infirmière vient me dire que les médecins vont arriver.

09H19 : J’ai un rêve, j’ai une grosse seringue rouillée et le médecin me regarde avec stupéfaction et moi j’ai un petit sourire sadique, et puis ...

09H35 : Les medecins arrivent pour voir mon cas. Il m’expliquent la gravité, ils ne sont pas des infirmières. Létal que cela peut être, c’est à dire non vivant, si je déconne et ne respecte pas quelques indications. Allez vous faire foutre, ne puis-je pas m’empêcher de penser, vous êtes pas des infirmières. Donnez moi ce papier de sortie, cette ordonnance, et libérez moi de ce papier peint.

09H58 : Le médecin doit poursuivre avec ses étudiants sa visite juste avant. Je ricane intérieurement. Tout mon être ricane intérieurement.

10H45 : Je suis dehors, je ne suis pas mort. j’ai compris la raison pour laquelle il faut un service publique de santé, c’est parce que de 21H00 à 06H00, rien de bien rentable est possible, et par contre c’est encore obligatoire de nettoyer la merde.

Je suis vivant, je ne jure pas d’arrêter de boire, mais si un jour j’offre des fleurs, c’est à une infirmière ou une de ces dames qui lavent le carrelage ou servent le mauvais café au lait, pas à un de ces connnards de medecins spécialistes.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Crise Cardiaque : ce que serait nos vies sans infirmières publiques
19 juin 2009 - 19h23

meci pour cette ode au sce public hospitalier !
Ils bossent comme des dingues et bachelot et l’UMP leur crachent à la gueule.



Crise Cardiaque : ce que serait nos vies sans infirmières publiques
19 juin 2009 - 20h33 - Posté par virginie

la durée de vie professionnelle d’une infirmière est de 7 ans. au delà de cette période, si elles le peuvent, elles se reconvertissent (déléguées médicales) ou choisissent des services "plus calmes" (mèdecine du travail, consultations, ect).
le manque cruel d’infirmières dans les hopitaux publics est responsable de ces épouvantables conditions de travail.


Crise Cardiaque : ce que serait nos vies sans infirmières publiques
20 juin 2009 - 07h58 - Posté par airelle

Et cela ne va pas s’arranger puisqu’ils vont encore réduire les effectifs cette année, encore !!! En ces temps de crise, c’est pourtant le seul endroit accueillant les "misères" de toutes sortes !!! Il faut sauver l’Hôpital Public !!! et son personnel aujourd’hui plus que jamais, EN DANGER !!!






VENEZUELA : Alerte de Mémoires des Luttes, Maduro mort ou vif !
mercredi 8 - 18h07
de : JO
Journal de confiné (8).
mercredi 8 - 16h57
de : L’iena rabbioso
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
mercredi 8 - 15h52
de : jean1
1 commentaire
GOODYEAR : VICTOIRE HISTORIQUE
mercredi 8 - 14h59
de : Mickael Wamen
1 commentaire
SEINE-SAINT-DENIS : notre monarque en recherche de provocations ?
mercredi 8 - 10h50
de : JO
2 commentaires
Moins d’économie capitaliste, plus d’économie de service public et d’ESS
mercredi 8 - 01h06
de : Christian DELARUE (Conv SP)
La pandémie capitaliste
mardi 7 - 22h22
de : VIA CAMPESINA
Journal de confiné (7).
mardi 7 - 20h54
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Coronavirus : à Hautmont, une aide-soignante mise à pied pour avoir interpellé sa direction
mardi 7 - 19h44
de : azard
COVID-19 : Les responsables devront payer !
mardi 7 - 16h44
de : JO
1 commentaire
Sois confiné et tais-toi !
mardi 7 - 16h27
de : Claude Janvier
La campagne 7 avril 2020 « Notre Santé n’est Pas à Vendre » - Réseau européen
mardi 7 - 00h17
de : Christian DELARUE (Conv SP)
1 commentaire
TRAVAIL SALARIE : ne pas dépasser la dose prescrite (35H)
lundi 6 - 21h01
de : Christian DELARUE
Journal de confiné (6).
lundi 6 - 18h54
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
La réponse de Cuba au coronavirus fait honte aux autres pays
lundi 6 - 15h40
de : JO
CHINE : durant l’Hommage aux morts du Covid19, BFM TV en manque de respect !
lundi 6 - 15h16
de : JO
AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite