Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre de Thierry Deronne à J.L.-Mélenchon sur Chavez et l’Iran


de : Thierry Deronne
vendredi 26 juin 2009 - 22h38 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 14.7 ko

Lettre de Thierry Deronne* à Jean Luc Mélenchon

Dixit Debray, la fonction de l’intellectuel est de refroidir la fièvre, de ralentir les délais de réponse. Au risque de décevoir "l’opinion". On peut aussi parler d’autres thèmes. Ou même aller a contre-courant.

Malgré la répression sanglante des manifestants d’opposition en Iran, le président sortant a très probablement gagné les élections. Malgré des fraudes partielles mais insuffisantes pour remettre en cause la victoire d’une majorité d’électeurs. Le Figaro avait titré à la veille de ces élections sur le "pourquoi de sa popularité".

Les deux correspondants du Washington Post concluaient dès le 15 juin "Le fait est que le peuple iranien a peut-être tout simplement choisi de réélire le Président Ahmadinejad"

Vous pouvez lire aussi l’article mesuré du 19 juin signé de Robert Fisk - journaliste de The Independent et qui fait autorité sur le Moyen Orient - sur ce qui se passe en Iran "Peligrosa fusión entre realidad y fantasía en Iran". Son analyse confirme ce que l’historien Richard Gott nous racontait après un voyage sur place. Il y a un fossé entre ce que l’Occident veut voir à travers ses médias, et la réalité profonde de l’Iran. Tant sur la réalité du vote que sur les reformes sociales entreprises en faveur de couches populaires que nous ne voyons pas, et pour cause, à la télé. Je parle d’un abîme sociologique entre un Téhéran américanisé (eh oui), où on parle beaucoup l’anglais et l’autre Iran, qui pense et qui vote, aussi...

Cela excuse-t-il qu’un Etat se défende, par la suite, en tirant dans la foule ? Personne n’appuie la répression, pas plus le président Chavez que vous. Pourquoi dire alors comme vous le faites si lapidairement comme pour mieux vous en démarquer, qu’il donne raison au président iranien ? Pour faire croire au lecteur qu’il appuie un massacre ? Vous ne donnez aucun autre élément à votre lecteur, ce qui est grave lorsqu’on connaît l’image construite par les médias du "Chavez dictateur", "assassin" et donc identifié à un Iran répressif.

J’imagine déjà votre protestation, celle que j’entends souvent à Paris : "soutenir le processus de Chavez, cela n’empêche de pouvoir le critiquer sur tel ou tel point, un soutien aveugle n’a pas de sens, nous ne sommes plus chez les stals ni le doigt sur la couture, etc... etc..."

Nous en sommes bien d’accord, Monsieur Mélenchon, mais ce qu’a dit Chavez, et nous espérons que vous saurez le transmettre avec autant de chaleur que votre rectificatif sur Bové, c’est ceci : une partie de la population qui perd des élections ne peut se substituer à la décision de la majorité, et on ne peut tolérer aucune ingérence en ce sens.

Fisk parle aussi de certaine ingérence. Pas vous, curieusement, ni de qui est ce candidat d’opposition, ou de qui vote pour lui, etc... Autant je partageais, admiratif, votre analyse sociologique, historique tout en résistance au discours dominant sur le Tibet et au chantage médiatique en faveur de ces potentats féodaux-theocratiques reçus en héros à Paris ou votre démontage de RSF, etc.. autant je regrette dans ce cas ce qui me semble relever du conformisme le plus primaire sous un bel élan laïc et aussi inattaquable que celui de Val ou Sarkozy.

Votre "islamisme égal fascisme", etc.. ne correspond guère à la réalité de la société iranienne ni de ses institutions, qui ne dépendent pas que du religieux. Le socle laïque et républicain auquel nous adhérons serait mieux servi par des réflexions plus analytiques, moins soumises à l’Église médiatique et aux papes qui semblent vous faire peur par leurs mises en demeure. Pourquoi ne pas leur répondre, à contre-courant, qu’il n’est pas normal que l’Occident, qui parle tant de démocratie électorale, refuse l’exercice de celle-ci dès lors que les résultats ne lui conviennent pas ? Pourquoi ne pas dénoncer ce circuit fermé des medias occidentaux, inquiétant pour l’avenir de la démocratie sur cette planète ? On en sait quelque chose ici, au Venezuela, ou récemment avec le cas Colom au Guatemala, dont on n’imagine pas une seconde, en Europe, les enjeux et la perversité mediatico-politique et dont le scénario réel est l’inverse de que nous ont dit les médias.

Accepter d’entrer dans le tribunal du parti de la presse et de l’argent, c’est déjà légitimer son "agenda". Projeter sur Chavez ce que vous croyez qu’il dit sans vérifier à la source est grave.

Coupé de notre réel, couplé aux médias de France, vous ne concevez que la politique extérieure de la république bolivarienne qu’en creux, comme pure dialectique négative "primaire, erronée".

"Les ennemis de nos ennemis sont nos amis", vous moquez-vous. Vous trouverez normal que pour comprendre le Parti de Gauche on étudie Robespierre, la Commune, Jaurès ou le Front Populaire . Sachez que le Venezuela a une Histoire, lui aussi, et que Bolivar en parlant de l’équilibre du monde, des deux tiers du monde, en organisant contre l’Empire naissant, un congrès de Panama (1826), se fichait des contingences électorales "Ahmadinejad" ou autres et se situait déjà dans une construction à long terme d’États souverains, indépendants et libres de coopérer entre eux. L’histoire laïque, multipolaire, s’avance sous des masques obligés. Celui de l’islamisme, du Hamas, du Hezbollah ou des islamistes iraniens ne sont que ceux d’États qui se cherchent, déjà en prise avec la globalisation capitaliste. Rabaisser le jacobinisme au niveau de Charlie-Hebdo, se fabriquer une identité politique en creux par rapport à tout ce qui fleure l’islamisme, c’est abdiquer l’initiative de l’Histoire en faveur des Obama. Dans une France qui a toujours éprouvé quelque difficulté à comprendre ce qui se passe aux limites d’un monde dont elle se croit encore le centre, votre discours aidera sans doute quelques militants du PG, déjà réticents face aux brèves références initiales à Chavez, à s’en éloigner un peu plus. Et sans doute à nous éloigner de vous.

*Thierry Deronne vice-pdt de VIVE- Vénézuéla, http://www.vive-fr.org/blog/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre de Thierry Deronne à J.L.-Mélenchon sur Chavez et l’Iran
26 juin 2009 - 23h02 - Posté par maxime vivas

Je connais bien Thierry Deronne qui a préfacé mon livre « La face cachée de reporters sans frontières. De la CIA aux Faucons du Pentagone » et je sais gré à Jean-Luc d’avoir été le seul homme politique qui a osé le promouvoir dans les médias, lesquelles avaient organisé une omerta terrible. Jean-Luc est allé, en direct sur Europe 1, jusqu’à enjoindre à Elkabbach de lire le livre.

Pour les besoins de l’écriture de ce livre et afin d’y rapporter des informations de première main sur le comportement de RSF et de ses deux correspondants au Venezuela pendant le putsch d’avril 2002 contre Chávez, j’ai passé 3 semaines à Caracas en mai 2007.

Cela a été possible grâce à Thierry Deronne qui a mis à ma disposition les moyens logistiques et des archives de Vive TV, une télévision communautaire dont il est un des principaux dirigeants. A cette occasion, Thierry m’a confié le bon souvenir qu’il avait gardé de la visite de Jean-Luc dans leurs locaux. Il faudra un jour raconter le travail admirable de Thierry au service de la liberté de la presse, grâce aux médias alternatifs qu’il a créés au Venezuela et qu’il aide à créer dans toute l’Amérique latine au nom du « droit citoyen d’informer et d’être informé ».

Il se trouve que, pendant que je travaillais là-bas à mon livre, une campagne médiatique mondiale a été déclenchée contre Hugo Chávez au prétexte banal du non renouvellement de contrat de la licence d’exploitation hertzienne d’une télé (RCTV) qui fut un acteur important du coup d’Etat d’avril 2002.

De mon bureau de Vive TV, j’ai correspondu avec Jean-Luc et d’autres hommes de bonne volonté, dont des députés européens du groupe GUE (où siège désormais Jean-Luc). Echanges de documents, rétablissements de la vérité, bref, allumage de contre-feux.

J’ai alors pu mesurer le travail courageux et à contre-courant de celui qui était alors sénateur membre du PS pour alerter ses collègues du parti socialiste et les députés européens socialistes.

Tous les députés socialistes européens s’apprêtaient alors à voter une résolution condamnant le gouvernement de Chávez pour ses atteintes à la liberté de la presse et pour la « fermeture d’une télévision d’opposition » (sic. RCTV émet toujours).

L’instigateur était Jean-Marie Cavada, député du Modem (passé à l’UMP depuis).

A mesure que les informations vraies parvenaient aux députés européens, le nombre de votants potentiels diminuait et la résolution initiale était réécrite en recul dans sa formulation.
Finalement, le 15 mai 2007, une alliance entre les partis de la droite européenne, PPE, ALDE, UEN avec l’ITS (groupe politique d’extrême droite, notamment de Jean-Marie et Marine Le Pen) a obtenu, contre l’avis de tous les autres partis, qu’une falote « Résolution du Parlement européen sur le Venezuela » soit inscrite à l’ordre du jour, pour un vote. C’est ainsi que, le 24 mai 2007, sur 785 députés que comptait le parlement européen, 65 seulement étaient présents. Le vote a été acquis par 43 voix contre 22.

On mesure avec cette anecdote la violence des attaques, la grosseur des mensonges que subit un pays qui revendique, ainsi que le disait de Gaulle « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ».

On en déduira que la vivacité de ton de ceux qui, sur place, le défendent et qui y jouent leur peau (ce n’est pas une image) en cas de réussite des complots et des putschs ne doit pas forcément être lue comme une signe d’hostilité contre ceux qui avancent un avis mal compris à Caracas sur telle ou telle question de politique internationale.

J’ai de l’estime pour Thierry et pour Jean-Luc. Je vois tellement de convergences générales sur ce qu’ils pensent et qu’ils souhaitent qu’il me semble que les lecteurs de ce blog ne devraient pas les voir comme des adversaires. Regardons-les plutôt échanger des points de vue différents.

Une politique de la main tendue aux frères d’armes au-delà des frontières me paraît aussi utile que celle qui fut tentée en direction du NPA chez nous, et dans les deux cas contre un redoutable adversaire commun.

Je crois, sur le fond du désaccord ponctuel, que si Ahmadinejad et Moussavi sont tragiquement proches en ce qui concerne les libertés, les droits des femmes, la laïcité, etc., s’il n’y a pas lieu d’en aimer l’un plus que l’autre, il n’est pas indifférent de voir que le second ne fera pas progresser plus que l’autre les droits humains et la démocratie dans son pays, mais qu’il servira par contre les intérêts des USA. Pour cela, ce n’est pas tout à fait bonnet blanc et blanc bonnet. Je subodore aussi que les mois qui viennent nous renseigneront sur la « spontanéité » de la « révolution verte ».

Cela dit, Jean-Luc, Thierry et moi n’avons pas de raison de nous bloquer sur cette question, de même que la question bien plus grave du nucléaire ne doit pas être prétexte à une brouille entre les partis de la vraie gauche chez nous. Il n’est demandé à personne, à aucun parti d’être le clone de l’autre.

Je termine par des abrazos fraternals a todos, ce qui me distingue de Chávez qui prend volontiers congé par un « Dios te bendigo » (Que Dieu te bénisse), ce que je lui pardonne malgré une opinion radicalement différente sur le sujet.



Lettre de Thierry Deronne à J.L.-Mélenchon sur Chavez et l’Iran
27 juin 2009 - 00h57 - Posté par

"L’histoire laïque, multipolaire, s’avance sous des masques obligés. Celui de l’islamisme, du Hamas, du Hezbollah ou des islamistes iraniens ne sont que ceux d’États qui se cherchent, déjà en prise avec la globalisation capitaliste."

En dehors des querelles et des amitiés que vous semblez partager tous les trois, cette citation résume ce qui me semble une thèse importante souvent énoncée et reprise dans ce texte.

L’Iran, c’est peut être bien autre chose de plus important que ces trucs, ces voiles, ces masques obligés islamistes . Si Lulla défend l’Iran, c’est que le brésil est en danger et un peu plus depuis qu’il vient de découvrir des réserves immense de pétrole. Si le verrou iranien cède, alors rapidement l’Amérique latine sera mis à feu et à sang par l’appétit insatiable et revigoré de big brother.

On a l’impression que l’Iran est la ligne de front politique, économique, et militaire dans la lutte des pays du tiers monde et de leurs quelques pays émergent , (le bric), contre l’impérialisme transnational des oligarchies occidentales.

Si ce verrou ne cède pas, l’inadéquation contradictoire dont il est le signe concret, entre le mode de production capitaliste mondial uni polaire sous sa forme impérialiste et financière et les forces de production devenues multipolaires se creusera un peu plus.


Lettre de Thierry Deronne à J.L.-Mélenchon sur Chavez et l’Iran
27 juin 2009 - 08h00 - Posté par Mengneau Michel

Ce qui ressort de tout cela, c’est que si l’on aime pas la théocratie iranienne et le régime Armanimedja il semble encore préférable à beaucoup à un regime qui donnerait la part belle à l’impérialisme US. C’est, je pense, l’unique raison qui font que s sont pas opposé à celui-ci.

Comme il est évident qu’il faille empêcher l’égémonie US, dans l’état actuelle des choses il y a-t-il d’autres solutions que le régime en place, là est la vraie question. En effet, partout où l’on pourra eviter que les ricains imposent leurs façons de voir et de faire il est primordiale de faire en sorte que ce joug ne soit pas...


Lettre de Thierry Deronne à J.L.-Mélenchon sur Chavez et l’Iran
27 juin 2009 - 11h48 - Posté par

Jean-Luc, Thierry et moi.... et mon chat, et ma souris, et Martine et Marie George....

Le "name Dropping" (sans parler de la langue de bois et du racontage de soi) quelle activité délicate ! on se croirait dans les salons de Solférino pour un peux - Maxime tu files un mauvais coton....


Lettre de Thierry Deronne à J.L.-Mélenchon sur Chavez et l’Iran
27 juin 2009 - 13h52 - Posté par maxime vivas

Je file du mauvais coton, mais je ne le fais pas planqué dans ma cave, un masque sur le nez, cher anonyme.

Cela dit, je dis ce que j’ai vu faire contre la révolution bolivarienne, le hasard m’ayant placé là où on voyait tout bien. Plein de journalistes vous raconteront autre chose après avoir lu ce qu’écrivent les journalistes qui ont lu d’autres journalistes qui n’ont pas bougé de Paris.





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite