Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

G8 à L’Aquila : la dernière berlusconnerie
de : Roberto Ferrario
vendredi 10 juillet 2009 - 15h50 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 75.1 ko

de Roberto Ferrario

Huit ans ont passés depuis le tragique assassinat de Carlo Giuliani dans une manifestation contre le G8 à Gênes.

Non seulement, il a été tué à coup de pistolet, mais encore, la jeep des assassins eux-mêmes a-t-elle roulé sur son corps, au moins deux fois.

Qui fut blessé alors fut également "enlevé" à l’hôpital et, ainsi que d’autres jeunes manifestants arrêtés, transférés à la caserne de Bolzaneto où ils furent torturés psychologiquement et physiquement.

Les condamnations des auteurs de ces actes furent légères voire, nulles.

Le gouvernement a mis sous pression les magistrats et est même arrivé à étouffer les faits, pour aller jusqu’à donner des promotions aux principaux responsables !

Ce sont les mêmes policiers et carabiniers qui, pour célèbrer cet anniversaire, sans doute, et d’une certaine manière, se venger de l’affront fait dans ce processus, se sont livré à des vagues d’arrestations "préventives" dans les jours qui ont précédé le sommet du "G8" à l’Aquila - près d’une centaine d’arrestations, dont il est vrai, beaucoup ont déjà été libérés à l’heure où j’écris, mais, bien sûr, après l’ouverture du "sommet".

Penser que tout ceci serait une opération autonome des forces de l’ordre serait d’une stupidité enfantine, car clairement tout ceci a été décidé, comme en 2001, dans les ministères romains par les plus hauts dirigeants de l’Etat italien, autant par le président de la chambre de style néo-fasciste Gianfranco Fini (grand supporter de Sarkozy) que par les fascistes de la populiste Ligue du Nord et que par tous les anciens chrétiens-démocrates qui ont, une fois encore, approuvé la politique liberticide de Berlusconi.

Le choix de faire ce sommet à L’Aquila, ville dévastée par un énorme tremblement de terre, (qui s’est manifesté encore une fois il y a six jours par une secousse qui a réveillé la terreur de milliers de gens qui ont déjà tout perdu et vivent sous des tentes des mois après le tremblement de terre initial), ce choix qui nous rappelle aussi la phrase mémorable de Berlusconi qui avait plaisanté que "prendre ça comme un week-end en camping" et que c’était "bon pour la santé", et ce choix sonne comme un énième "foutage de gueule" du Premier Ministre.

Il faut se souvenir aussi que quelques jours avant, à Viareggio, lors d’un accident ferroviaire, l’explosion d’un wagon contenant du gaz liquide avait causé la mort de 23 personnes à ce jour (on cherche encore les derniers corps)... Dans un rayon de 300 m, tout, maison, arbres, animaux et personnes, tout a brûlé, et cela, en raison d’une restriction budgétaire sur la sécurité de l’infrastructure ferroviaire, (l’enfer des privatisations) décidée par ce même gouvernement Berlusconi.

Et lors de cet accident, le premier jour de cette catastrophe, notre "cher Berlu", plutôt que d’aller rendre visite aux survivants et de consoler les parents des victimes, qu’a-t-il fait ? Et bien, il a préféré se rendre à une réception donnée en l’honneur des (je cite) "meilleurs napolitains du monde", où il s’est fait prendre en photo en train de s’amuser et de danser avec une des participantes (très "avenante") de cette fête...

JPEG - 43.1 ko

Quand il se rendit finalement sur les lieux de l’accident, vous imaginez bien qu’il se fit huer et siffler aux cris de "dégage", "quelle honte, t’as rien à faire ici"... par une foule très en colère.

A L’Aquila, rien n’est fait, rien n’a bougé, les gravas sont toujours là, personne n’a déblayé les routes ni démoli les ruines, ni commencé à reconstruire les maisons.

Pour le moment les habitants commencent à se demander comment ils vont pouvoir passer l’hiver, extrêmement dur, dans cette région, sous les tentes. La lenteur de la reconstruction d’un lieu sinistré par un tremblement de terre est, en effet, en Italie, de notoriété publique.

Dans les villes de la Sicile qui ont subi un tremblement de terre dans les années cinquante, il y a encore des familles qui vivent dans les pré-fabriqués de l’époque.

Mais, "miracle à l’italienne", un parcours guidé et soigneusement fléché, digne des meilleures dictatures du 20ème siècle, a été organisé pour les "responsables" mondiaux de l’économie capitaliste à l’intérieur de cette ville.

"Naturellement", quelques centaines d’ouvriers se sont déchaînés dans les derniers jours pour mettre en sécurité le parcours téléguidé.

La route a été déblayée des gravas, poussés plus loin, les maisons ont été étayées, bref, une belle parodie dans le style "Cinecittà", tout étant mis en œuvre pour, à la fois, impressionner les visiteurs devant les ravages du tremblement de terre et également, pour faire voir comme le gouvernement italien aide bien ses concitoyens.

La parodie continue même pendant le "sommet", où Berlusconi (et sa perruque ridicule) se contorsionne dans d’infinies justifications de l’importance de maintenir le G8, quand la Chine a déjà quitté les lieux et que d’autres "G" (12, 20 ...) sont bien plus à la mode.

On dirait que mêmes les sept autres nations doivent se soumettre à la fameuse "anomalie italienne" lors de ce sommet irréaliste...

Alors, si on imaginait que le prochain G8 aura lieu sur l’Ile de Lampedusa, où les représentants des pays du G8, pourront admirer la beauté de la plus grande prison à ciel ouvert italienne... ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
G8 à L’Acquila : la dernière berlusconnerie
10 juillet 2009 - 16h52

C’est très étonnant de voir cette valse en 4 temps, avec un G8 qui n’est pas le même que le G7, mais qu’il faudrait élargir à un G 15, puis un G 20 il y a peu !

Qu’ils disent carrément qu’ils aiment bien se retrouver dans des soirées de bouffe et d’orgies, tout le monde comprendra mieux !

Sinon, je conseillerai que le prochain GX se tienne à Gaza. Ca fera venir du monde pour aider à la reconstruction, apporter des médicaments et de quoi nourrir la population. Voyez ce G.bidule en Italie va faire rentrer de l’argent grâce aux médias présents sur place parce qu’il y a le politique et le showbiz ensemble présents, comme d’hab cette collusion, avec la dame de France qui offre "généreusement" 50 000 € aux victimes sans-abris. Clooney est là aussi !

Y a pas à dire, Berlusconni sait faire des affaires, même avec le malheur des autres ! C’est indigne de sa fonction, à moins que l’Etat italien soit en cessation de paiment !



G8 à L’Acquila : la dernière berlusconnerie
10 juillet 2009 - 17h32

quelque chose m’etonne dans la mise en scene autour de ce G8. car il faut bien considerer la tenue d’un tel sommet au milieu d’une zone sinistré comme une mise en scene.

Les nations les plus puissantes de cette planete veulent elles signifier par la que les plus puissants se tiennent au coté des "déshérités" ou bien ont elles décidés de signifier ainsi le champ de ruine (metaphore de la crise actuel) au milieu duquel elle se débatte et qu’elles vont nous promettre de reconstruire.

Quelque soit le message qu’ils aient décidés de nous envoyer, j’ai peur pour eux qu’une partie du message risque de leur glisser entre les doigts.

si quelqu’un a une opinion a ce sujet, je lui serais redevable d’eclairer ma lanterne

merci...



G8 à L’Acquila : la dernière berlusconnerie
10 juillet 2009 - 17h55 - Posté par

j’ai une reponse.

Société du spectacle.

on se demande d’ailleur qui a la berlu devant le faschisme annoncé


G8 à L’Acquila : la dernière berlusconnerie
10 juillet 2009 - 17h55 - Posté par

Oh ben je pense que comme d’habitude, le pouvoir est du côté du peuple. Sarko protège la veuve et l’orphelin, c’est bien connu.


G8 à L’Acquila : la dernière berlusconnerie
10 juillet 2009 - 21h45 - Posté par

J’ai été très étonnée d’apprendre que ce sommet, initialement programmé dans un lieu plus fastueux, se tiendrait au milieu des décombres. Ma première pensée a été que Berlusconni voulait faire diversion par rapport à ses frasques amoureuses scandaleuses (des filles mineures), pour que l’expression moqueuse de ses hôtes se transforme en regard compatissant. Et puis, qui dit crise, dit problèmes de trésorerie publique. Donc, Berlusconni inaugure une nouvelle façon de capter de l’aide financière, sans que ça lui coûte trop dans l’immédiat. Une vraie mise en scène théâtrale d’un terrible drame pour de nombreuses familles, offerte aux pontes du monde, aux médias et au showbiz friqué. Ou alors, il s’est demandé comment contourner la mafia qui attend avec impatience de s’accaparer le chantier de reconstruction, maintenant que tous les regards des plus riches sont captés sur ce site. Ou bien c’est un peu de tout ça. L’avenir proche nous dira ce qu’il en est au juste. Patience !


G8 à L’Aquila : la dernière berlusconnerie
10 juillet 2009 - 21h26 - Posté par Orphée

Merci pour cet article, Roberto. La description du chemin balisé pour studio hollywoodien rappelle les murs de décors que le shah d’iran avait fait construire entre l’aéroport et le stade pour une grande manifestation internationale à Persépolis, je pense que c’était des jeux olympiques ou quelque chose comme ça...



G8 à L’Aquila : la dernière berlusconnerie
12 juillet 2009 - 09h58 - Posté par Louison

Berlusconi est une partouzard patenté et un admirateur de feu Benito Mussolini. Je me pose toujours la question de savoir pourquoi les électrices et les électeurs italiens accordent leurs suffrages à un paltoquet pareil ! Parce que el cavaliéri riche comme crésus, porte en lui, le virus du fascisme mussolinien. C’est un homme dangereux.
Quant aux chefs d’état du g8, qui se sont réunis dans les décombres de ce que fut un village italien, ils règnent sur la planète et ne sont que les porte-parole d’un capitalisme confronté à une crise de fin de règne, parce qu’il n’est plus en adéquation avec l’essor des forces productives.
Cette étroite aristocratie de notre temps s’efforce d’exploiter jusqu’aux limites du possible les travailleurs salariés. Dans le même temps, elle s’applique à subordonner les peuples à son bon plaisir ou, pour mieux dire, à ses intérêts égoïstes. Mais, messieurs, prenez garde car tout a une fin !





Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le silence est la plus grande persécution ; jamais les saints ne se sont tus. Blaise Pascal
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite