Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La reprise ? Quelle reprise ?
de : L'Huma
jeudi 13 août 2009 - 13h29 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

De Rosa Moussaoui

Conjoncture. La Commission européenne prévoit, sur l’ensemble de 2009, une contraction de 4 % du PIB. On est loin des scénarios de sortie de crise .

JPEG - 45.2 ko

Ce n’est plus de l’optimisme, c’est de l’exultation. Une éclaircie boursière, et voilà les pythies du libéralisme prédisant en coeur une imminente sortie de crise. « Croissance : les voyants passent au vert », assurait hier, à sa une, le supplément économique du Figaro en s’appuyant, entre autres, sur la hausse de 0,4 % de la production industrielle en juin. Cet enthousiasme est à peine tempéré dans les pages de Libération, qui loue « l’interventionnisme » d’Obama et veut croire que « le climat économique a changé ». « Les indices montrent que, cette fois, le monde a su réagir à la dépression », s’avance le quotidien. Seul bémol : « La bataille de l’emploi (…) n’est pas gagnée. »

Indicateurs contradictoires

C’est le moins que l’on puisse dire. Si des indicateurs, contradictoires, peuvent nourrir l’hypothèse d’une moindre sévérité de la récession, les prévisions, sur le front de l’emploi, restent désastreuses. D’après les projections de l’Organisation internationale du travail (OIT), le nombre de privés d’emploi dans le monde devrait augmenter de 39 millions à 59 millions entre 2007 et fin 2009, ce qui porterait leur nombre entre 210 millions et 240 millions pour 3,3 milliards d’actifs recensés. En France, selon l’INSEE, « l’emploi se replierait, au total, de plus de 590 000 postes en 2009, après une baisse de plus de 90 000 postes en 2008 ».

« La crise économique mondiale et ses conséquences signifient que le monde est confronté à la perspective d’une augmentation prolongée du chômage et d’une aggravation de la pauvreté et des inégalités. Habituellement, le redressement de l’emploi n’intervient que plusieurs années après la reprise économique », souligne un document de l’OIT. Laquelle pointe l’insuffisance des politiques de soutien à l’emploi, auxquelles ne sont consacrés que 10 % à 15 % des sommes colossales mobilisées par les plans de relance. Pour « contribuer à la reprise et au développement », cette organisation internationale juge indispensable « une attention prioritaire à la protection et à la croissance de l’emploi par le biais d’entreprises durables, de services publics de qualité et de la mise en place d’une protection sociale adéquate pour tous ». Un programme qui ne colle pas franchement aux chemins empruntés, en Europe, par des gouvernements mus par les impératifs libéraux de compression des dépenses sociales et de démantèlement des droits des salariés.

Peu de signes d’embellie

Problème de ces politiques : en fragilisant les salariés, en étouffant la demande, elles alimentent le cercle vicieux de la crise. Dans sa note de conjoncture de juin, l’INSEE esquissait déjà, pour la France, un scénario contradictoire. Celui d’une « modération progressive du recul de l’activité », doublée d’une poursuite de la « dégradation rapide du marché du travail ». Le pouvoir d’achat, dans un tel contexte, pâtirait de « la baisse des revenus d’activité », bridant une consommation qui « marquerait le pas ».

En fait, les ingrédients d’une sortie de crise durable sont loin d’être réunis. D’autant que la conjoncture offre en réalité peu de signes d’embellie. Dans la zone euro, où le PIB a reculé de 2,5 % au premier trimestre, la Commission européenne prévoit, sur l’ensemble de l’année 2009, une contraction de 4 %, une estimation proche de celle du FMI (- 4,2 %), mais plus optimiste que celle de l’OCDE (- 4,8 %).

Aux États-Unis, où l’incertitude demeure sur le montant exact des actifs toxiques détenus par les institutions financières, le géant du crédit hypothécaire Fanny Mae a enregistré, au deuxième trimestre, la perte abyssale de 15,2 milliards de dollars, dont 411 millions de paiement de dividendes. La faillite de ce mastodonte de la finance, placé sous tutelle de l’État, entraînerait une réaction en chaîne. Bien loin de la « stabilisation » des marchés financiers tant louée par certains éditorialistes…

Rosa Moussaoui

http://www.humanite.fr/2009-08-12_P...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La reprise ? Quelle reprise ?
13 août 2009 - 13h50 - Posté par Gnafron

Reprise :

Réparation à l’aiguille d’une étoffe trouée, avec reconstitution des fils de trame et de chaîne

(Dictionnaire Hachette encyclopédique 1994)



La reprise ? Quelle reprise ?
13 août 2009 - 15h53 - Posté par Gnafron

Correction de l’Insee sur le PIB français

L’Insee annonce avoir inversé par erreur deux lignes de son tableau du produit intérieur brut français au deuxième trimestre. Lire la suite l’article

Il en ressort que l’investissement des entreprises non financières a baissé de 0,9% au deuxième trimestre, après -3,6% au premier, et l’investissement des ménages de 1,8% (après -1,9%), et non l’inverse.

Nous rediffusons l’ensemble des dépêches mentionnant ces chiffres pour tenir compte de la correction.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090813...



La reprise ? Quelle reprise ?
13 août 2009 - 18h01

La crise ? Quelle crise ?



La reprise ? Quelle reprise ?
14 août 2009 - 01h09

Quelle naïveté de croire que la reprise est là, quand il y a hémorragie de plans sociaux et de mise au chômage !

Mais je suppose que le terme de "reprise", lancée dans les médias par qui vous savez, ne s’adresse pas à la population salariée, mais plutôt aux nantis et aux patrons. Les mots ont un autre sens quand c’est prononcé par l’ump. On a bien vu que la crise a surtout profité aux riches, aux patrons et aux politiques mais aucunement aux salariés. C’est ça la réalité.



La reprise ? Quelle reprise ?
14 août 2009 - 11h49 - Posté par momo11

Mais oui c’est la reprise !Les riches sont encore plus riches.momo11



La reprise ? Quelle reprise ?
14 août 2009 - 17h51

Bonjour,
Nous sommes trés loin de la reprise ! les bourses ont beau se reprendre, elles ne sont que l’anticipation de l’économie dans 6/8 mois. D’ici là le chomage va croitre de plus en plus, la désindustrialisation de la france, en autre, va s’accentuer !
Reste un probléme trés épineu, celui des dettes colossales pour les différents "plan de relance". Les marchés de dette des états sont saturés, plus personnes ne voulant des bons du trésor US entre autre etc...
Bref la vraie crise ne fait que commencer, une aggravation pour l’automne sans doute !!
Quelques chiffres statistiques trafiquent la réalité d’un changement structurel important. Les files dans les anpe privatisées n’en sont qu’à leurs début ! :((



La reprise ? Quelle reprise ?
16 août 2009 - 14h00 - Posté par Domino

Je ne suis pas un économiste distingué

Cependant, apparaît bien ce que l’on pourrait appeler "une danse du ventre capitaliste"

Premier élément me senble t il, à la "subprime" privé, encore dans les coffres, s’est substituée la "subprime" publique, cela différencie de 29. Et cela en effet, au niveau financier, crée un palier à la crise, d’autre part les plans de relance (par exemple prime à la casse et tout le reste) tasse ausi un peu.

Deuxième élément, le déstockage massif dans l’industrie de fin 2008 à début 2009 (toujours l’automobile par exemple), et ses corolaires chômage partiel et tout court, implique un rééquilibrage par de la production, il faut bien avoir quelque chose à vendre et de la plus value à extraire.

Au delà des béatitudes boursières et des spéculations politiciennes, c’est un phénomène réel, et les chiffres sa température.

Mais que cache l’arbre ?

Comme le dit si bien Louis

"Ils se croient libre sur un fil d’acier
quand tout l’équilibre vient du balancier"

De ce côté (balancier), il y a transformation entre Etats et planè !e financière de conserve, pas plus, et cela constitue une nouvelle bulle (et nos banquiers se pavanent la "belle rustine" et rebelote bonus), mais les Etats ne sont pas à l’abri de se faire noter sur leurs dettes, cela n’est pas infini, exactement comme les "subprimes" et si celle là éclate il n’y a plus de roue de secours !

Il y a aussi le difficile équilibre entre consommation et exploitation, si une multitude est sur la paille, elle ne consomme que peu, et alimente la crise.

Pour être attentif je crois qu’il est dur de lire dans le marc de café...

En tout état de cause, en revanche, nous subissons cette incurie et sommes toujours canuts... même habillés de gauche ou de vert, il serait peut être temps de changer de braquet, parce que là ils éclairent singulièrement leurs obscénité quant au genre humain et à la planète.

Révoltant non !

Domino



La reprise ? Quelle reprise ?
17 août 2009 - 15h32

Etats-Unis : des nouvelles du secteur financier.

Les faillites bancaires s’accélèrent aux Etats-Unis.

Colonial Bank, dont les dépôts s’élèvent à 20 milliards de dollars, est la 77ème banque à disparaître cette année.

http://www.lefigaro.fr/societes/200...

Etats-Unis : des nouvelles du secteur non-financier.

Hausse spectaculaire du nombre de faillites aux Etats-Unis.

Le nombre de faillites a bondi de 38 % d’avril à juin 2009 aux Etats-Unis, montrent des documents publiés par l’administration judiciaire, signe que les particuliers et les entreprises ont payé un lourd tribut à la hausse du chômage et au gel du marché du crédit.

Au total, 381.073 procédures de faillite ont été ouvertes au deuxième trimestre, 15 % de plus que lors des trois premiers mois de l’année, 38 % de plus que lors de la même période l’année dernière.

Plus de 16.000 entreprises ont déposé leur bilan d’avril à juin, un chiffre sans précédent depuis le deuxième trimestre de 1993.

La hausse des faillites de sociétés a grimpé de 64 % par rapport à l’année dernière et le placement sous la protection du "chapitre 11" a plus que doublé au cours des six premiers mois de 2009 par rapport au premier semestre 2008.

Parmi les procédures les plus retentissantes, figurent celles de Chrysler et General Motors.

"Nous assistons à une hausse sensible des mises sous protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites dans le secteur des petites entreprises, des sociétés traditionnellement à l’abri des tempêtes économiques", souligne Jack Williams, enseignant à la Georgia State University.

Il estime que fin 2009, 1,4 million de procédures de faillite auront été ouvertes, un chiffre inédit depuis 2005, année lors de laquelle un nombre record de particuliers s’étaient placés en faillite avant l’entrée en vigueur d’une nouvelle législation.

Les dépôts de bilan, explique-t-il, ont toujours un décalage d’un an par rapport au rebond de l’économie et il s’attend donc à une augmentation du nombre des procédures.

L’Etat le plus touché est celui du Tennessee où l’on recense 8,1 faillites pour 1.000 habitants, plus du double de la moyenne nationale qui s’inscrit à 3,9 pour 1.000.

http://www.zonebourse.com/informati...

Christine Lagarde réagit : « Ah ben … voilà voilà voilà … c’est-à-dire que … euh … toutes ces informations confirment que la crise est finie. »

Merci, Christine.






À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nul n'est plus esclave que celui qui croit à tort être libre. Goethe
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite