Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

New Fabris, Bernard, Bosal, Servisair, Manufacture française de sièges, MOLEX... : Travailler encore !!


de : Slovar
jeudi 13 août 2009 - 17h18 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Comme le chante Bernard Lavilliers, les MOLEX comme tant d’autres, ces derniers mois voudraient : "Travailler encore ..."

"... / ... J’voudrais travailler encore - travailler encore

Forger l’acier rouge avec mes mains d’or

Travailler encore - travailler encore

Acier rouge et mains d’or ... / ..."

Si le combat des New Fabris a pris fin avec de maigres compensations, il ne faudra jamais oublier que c’est la rage au coeur qu’ils ont cédé.

" ... / ... Beaucoup de salariés se sont mis à pleurer avant de quitter les lieux comme Maryse, agent de production depuis 34 ans : "si on m’avait dit ça il y a 35 ans, je ne l’aurais pas cru. J’ai plus de 50 ans, je sais que je ne retrouverai jamais de travail ici. Nous serons des chômeurs de longue durée".

Même sentiment pour Dominique, huit ans d’ancienneté : "ici le chômage a augmenté de plus de 100%, rien que chez les jeunes de 17 à 25 ans. J’ai des charges, je n’arriverai pas à vendre ma maison qui n’est pas finie de payer. Je m’attends à devenir Rmiste .../ ... " - Source Nouvel Obs

Pour d’autres, dont certains, cités dans le titre, c’est aussi finit !

Un des derniers où on a encore une petite chance de survie, c’est à Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) chez MOLEX. Le conflit relayé par les media, n’est pas récent puisqu’il remonte à 2008 comme on peut le lire sur le blog des salariés

L’annonce du 23.10.08 - : "Voilà la nouvelle est tombée ! Molex décide de supprimer l’activité du site. Ceci rentre dans la procédure de restructuration de la branche TPD (Transportation Product Division)"

Le 11 Novembre 2008 : "Je rencontrerai dans les prochains jours les responsables de l’actionnaire américain de Molex pour les encourager à accepter une cession de l’entreprise" et renoncer à leur projet de délocalisation, a déclaré M. Chatel"

Et les salariés d’écrire : "Pourquoi Molex Villemur doit vivre !??

Parce que, le site de Villemur c’est avant tout une histoire humaine ! Une histoire qui, pour certain, est unique.
Parce que, ces gens ; mes collègues, ont bâti, autour de cette usine (qui fut jadis une scierie), toute une vie.
Parce qu’il n’est pas rare d’en croiser qui ont plus de 30 ans d’activité sur ce site. Et je ne compte plus, ceux que j’ai vu partir à la retraite durant ces 15 derniers mois, clôturant ainsi une carrière entière à Villemur.

Parce que, tout simplement, réussir ce combat et sauver notre emploi c’est aussi sauver leur vie !"

Depuis, le ton s’est durcit et : Le groupe a fermé le site à la suite d’incidents entre salariés grévistes et direction .

JPEG - 33.9 ko

Que s’est-il vraiment passé et où en est-on ?

Mardi 4 août, 8h30 : Alors que la veille, le lundi, les grévistes ont décidé en assemblée générale, de dégager les voies d’accès aux services d’urgence, ils s’aperçoivent que les serrures de certains bâtiments ont été changées par la direction. Ce mardi matin, ils se rendent au poste de garde pour demander les clés d’un autre bâtiment, mais celles-ci ne s’y trouvent pas.

Mardi 4 août, 14 h 30 : Lors d’une réunion entre les représentants des salariés et la direction de Molex, cette dernière annonce que les contacts entre Molex et d’éventuels repreneurs sont stoppés. Les propositions du comité d’entreprise pour sauvegarder l’emploi sont jugées « irréalistes ». La direction déclare également que des vigiles seront déployés pour sécuriser le site de l’entreprise. À 19 heures, deux vigiles entrent dans l’entreprise, accompagnés d’un huissier.

Mardi 4 août, 21 h : Ce sont désormais six vigiles qui filtrent l’entrée de l’entreprise. Ils se relaieront 24 heures sur 24. Le dirigeant du développement, Eric Doesburg, sort, encadré de deux vigiles. Il est pris à parti par des employés grévistes. Selon la direction, il est « blessé dans un incident violent sur le site ». Selon le personnel, il a été bousculé et atteint par un œuf. Une ITT de sept jours lui est prescrite par un médecin. Dans la foulée, la direction informe les cadres de l’entreprise, par e-mail, que l’entreprise est fermée à compter du lendemain, mercredi 5 août. Elle annule également une réunion concernant d’éventuelles solutions de reprise, prévue le 5 août.

Jeudi 6 août, 10 h : Devant le juge des référés du Tribunal de grande instance de Toulouse, Molex demande « d’autoriser la fermeture de l’usine par mesure de sécurité, le temps de faire un état des lieux et de remettre de l’ordre, et l’expulsion immédiate et sans délai de toute personne perturbant les entrées et sorties des bâtiments de l’établissement si nécessaire par l’intervention des forces de l’ordre » » (lire ci-dessous). Le juge des référés met sa décision en délibéré au mardi 11 août, à 9 heures ... / ...

Jeudi 6 août, 15 h : Devant les grilles de l’entreprise, Denis Parise, délégué CGT au comité d’entreprise, propose à ses collègues grévistes de voter la reprise du travail. « On veut travailler mais on ne peut pas », déclare-t-il. La décision de reprendre le travail est votée à main levée. Dans la foulée, un huissier vient constater, devant les six vigiles de permanence, que les salariés ne peuvent pas entrer dans l’entreprise pour reprendre le travail. Un courrier est adressé à la direction de Molex, pour demander le paiement de la journée de travail et des suivantes à tous les salariés présents, jusqu’à ce que l’entreprise soit rouverte. Par un communiqué, à 15h30, la préfecture de la Haute-Garonne rejette les accusations d’un représentant de Molex mettant en cause le « manque de soutien » des forces de l’ordre locales lors de la sortie mouvementée d’Eric Doesburg, mardi soir.

.../ ... Un rendez-vous entre les dirigeants de Molex et le cabinet de Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, est normalement toujours prévu pour le 25 août.

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Toulouse a rejeté mardi une demande de fermeture provisoire de l’usine déposée par la direction tout en ordonnant l’expulsion "de toute personne provoquant des entraves à la liberté du travail". - Source Le blog de MOLEX

Et maintenant, que font les pouvoirs publics ?

Luc Chatel ayant changé de ministère, c’est maintenant Christian Estrosi qui s’y colle. Et que compte t-il faire ?

Le ministre de l’Industrie Christian Estrosi s’est dit "prêt à nommer un médiateur" entre la direction de Molex et les salariés, après que la justice a rejeté la demande de l’équipementier automobile américain de fermer provisoirement l’usine. Le juge des référés du TGI de Toulouse a rejeté mardi la demande de fermeture provisoire de l’usine, la considérant "sans intérêt" puisque la direction a déjà fermé le site le 6 août, et a ordonné aux représentants du personnel de faire "cesser les entraves à la liberté du travail".

Il a ainsi ordonné "l’expulsion immédiate et sans délai, y compris avec le concours de la force publique si besoin est, de toute personne perturbant les accès aux entrées et sorties du site et établissements de la société Molex Automotive" - Source AFP/Google

Les dirigeants de MOLEX ont probablement été terrorisés par les mises en garde du ministre puisque : jeudi 13 août 2009 : "Aujourd’hui le site était toujours fermé pour les employés et représentants du personnel. Malgré une énième tentative de l’inspectrice du travail, les vigiles ne nous ont pas laissé entrer" écrivent les salariés sur leur blog, où on peut voir une vidéo témoin !

Belle preuve d’éfficacité !!!

Au fait, le 25 août 2009, date fixée pour la rencontre entre Christian Estrosi et les salariés de Molex, "le Président de la République réunira, mardi 25 août, jour du premier Conseil des Ministres de la rentrée, les représentants du secteur bancaire et financier français, afin de faire le point sur le respect de l’ensemble des obligations souscrites par les banques et les acteurs financiers à l’occasion de la crise financière. Le Chef de l’Etat entend tout d’abord s’assurer du maintien des financements bancaires à l’égard des entreprises et des ménages. Cet engagement des banques de préserver les crédits indispensables à l’économie est la contrepartie du plan de soutien au secteur bancaire français, mis en place en octobre 2008 ... / ... " - Source Elysée

Notre Président aura peut être, à l’issue de ces réunions, l’occasion de nous expliquer de quelle façon, ils va enfin, réformer le capitalisme, et s’occuper de sanctionner les "patrons voyous" comme on peut encore le lire sur l’abécédaire de ses propositions sur le site de l’UMP

"J’ai employé le premier l’expression « patrons voyous », qui ne respectent ni les règles du marché, ni les droits des salariés. Je n’aurai aucune bienveillance à leur égard car je ne fais pas de différence entre la délinquance de la rue et celle au sein de l’entreprise. Je crois même que c’est pire, car, quand on est patron, on a, à l’égard de la société, une responsabilité particulière. C’est pourquoi j’ai parlé de tolérance « double zéro » pour celui qui déménage son usine la nuit, ou qui vide la caisse pour n’avoir à payer ni les salaires, ni les indemnités de licenciement."

Et répondre à cette demande : " J’voudrais travailler encore - travailler encore "

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Si vous voulez faire part de votre solidarité aux salariés de MOLEX, vous pouvez le faire sur leur blog et si vous le souhaitez, signer la pétition de soutien .

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de faire un don en ligne

Autres articles sur ce thème

"Nous sommes tous des New Fabris, Bernard, Bosal, Servisair ..."

Crédit photo

Le blog de MOLEX



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
New Fabris, Bernard, Bosal, Servisair, Manufacture française de sièges, MOLEX... : Travailler encore !!
13 août 2009 - 19h27 - Posté par Robert Baradat

Un grand salut ,un "abrazo" fraternel à celles et ceux qui ne baissent pas la tête...vous n’ètes pas seuls ..la marée va remonter impitoyable pour les hypocrites .
" un jour un jour d’épaules nues de feuillages au front..."






MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite