Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Frédéric Lefebvre a deux amours : Sarkozy et Gainsbourg et n’aspire qu’à être... Utile !!!
de : Slovar
vendredi 14 août 2009 - 13h12 - Signaler aux modérateurs

Après les belles histoires de l’été du Figaro, où on apprend, entre autre, que :

"Nadine Morano aurait rêvé être photographe de presse et qu’elle " aime emprunter le matériel des photographes de presse pour saisir ses collègues du gouvernement"

 Que Xavier Bertrand aurait voulu être journaliste,
 Henri Guaino militaire

et

 Valérie Pecresse en pleine Starmania aurait voulue "être une artiste ..." puisqu’elle " aimait monter des spectacles, chanter en play-back avec elles Nini la chance d’Annie Cordy ou bien Alexandrie Alexandra de Claude François" - Source Le Figaro "La vie rêvée des politiques"

Et qu’on s’étonne qu’avec leurs études et cursus, aucun ne rêvait d’être politicien ....

On finissait par se dire que le seul dont on ne parle pas cet été est le communicant/porte parole de l’UMP : Notre "ami" Frédéric Lefebvre

JPEG - 150.2 ko

Et bien, Slovar les Nouvelles est content de réparer cet oubli du Journal du Sénateur UMP Serge Dassault !

En effet, bien qu’il soit aux Etats Unis, en famille à à Santa Barbara en Californie, nous avons trouvé dans la rubrique "En direct" de son site , la reprise d’un papier hagiographique écrit le 8 août 2009, par une journaliste de Paris Match.

Petite remarque : Le titre figurant sur le site de Frédéric Lefebvre n’est pas le même que celui de Paris Match, puisque sur le site du journal, on peut lire : " Frédéric Lefebvre lui aussi avait eu un malaise vagal " alors que sur celui de Frédéric Lefebvre, on peut lire : " ll a deux amours, Sarkozy et Gainsbourg "

Il semble assez inimaginable que l’auteur du "poinçonneur des Lilas" ou de "Love on the beat" aurait pu se trouver des points communs ou partager un instant d’intimité avec celui, qui a été désavoué par les parlementaires sur son projet de permettre aux : " salariés en congé maternité ou maladie de poursuivre leur activité professionnelle via le télétravail" et qui beau joueur démocratique a immédiatement déclaré avoir : "été pris en otage sur le plan politique" alors que : "son amendement visait la protection des salariés"

Cette modification de titre a t-elle un lien avec ses déclarations sur le récent accident du Président ?

Rappel

Le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre, qui avait évoqué lundi, devant des journalistes, un "accident cardiaque" à propos du malaise de Nicolas Sarkozy, a publié dans la foulée une mise au point, assurant qu’il parlait en élargissant le terme "à tous les Français" ... /... comme on lui demandait à l’occasion du point de presse de l’UMP s’il s’agissait d’une "alerte" pour la santé du président, M. Lefebvre avait répondu : "si personne ne considère qu’un accident cardiaque est une alerte, qu’est-ce qui peut être une alerte ?".

... / ... Or, dans son dernier bulletin de santé, l’Elysée a faisait état d’un "malaise lipothymique d’effort" sans cause, ni conséquence cardiologique .... / ... " - Source AFP/Google

Trop tard ! l’homme qui flingue plus vite que son ombre, et parle de tout, avait fait la boulette qu’il ne fallait pas faire !

Que nous apprend le portrait de Frédéric Lefebvre dans Paris Match ?

Extraits :

Une gueule, de l’abattage et des gaffes plus ou moins calculées... Ce groupie de Sarkozy détonne. Et s’interroge sur son avenir politique.

Lui aussi a fait son malaise vagal. « Un vrai de vrai ». Il y a quelques semaines, en faisant son jogging bihebdomadaire. « C’est peut-être pour cela que j’ai vécu plus intensément que d’autres celui du président ». Pour cela aussi qu’il a gaffé, Frédéric Lefebvre, en parlant d’accident cardiaque ? « Mais non, j’ai juste dit que, « si on ne se préoccupait pas de ce type d’alerte cardiaque, alors, de quoi fallait-il se soucier ? » Lassé d’avoir à se justifier pour la énième fois, le porte-parole plutôt atypique de l’UMP : « Avec moi, tout devient un drame. C’est à n’y rien comprendre ».

C’est pourtant simple : Frédéric Lefebvre, 46 ans dans deux mois, a deux amours. « Nicolas » - dans l’œil duquel il a vu, au premier regard, en 1983, une « lumière particulière » - et Gainsbourg. Le point commun entre le président joggeur et le chanteur imbibé ? « Ils cassent les codes ». Et lui-même ? « J’ai toujours cultivé ma différence dans un métier très codé, qui est la politique ». Sans doute est-il le seul du sérail à servir un président de la République en ballerines. Repetto : le modèle « Zizi », qu’affectionnait Gainsbourg. « Seulement en été. L’hiver, elles prennent l’eau », précise le fan devant un portrait grand format de son idole, exécuté pour lui par l’artiste brésilien Marcos Marin. L’hétérodoxe collectionne ce qui relève de sa marotte – Gainsbourg -, et les plasticiens contemporains. Il fournit la liste : Tian, Sasmayoux, Capdevielle, entre autres. Sa femme est dans son bureau : Valérie a fait l’aller-retour depuis le hameau de la Haute-Loire où ils passent le début de leurs vacances. Une ancienne boulangerie au bord de l’Allier, à Alleyras, propriété de la belle-famille

... / ... Chez ses parents aussi, il passe pour un peu « space » : "Ils étaient plutôt Algérie française, et moi j’admirais de Gaulle..."

... / ... Sa femme a décelé, il y a déjà longtemps dans son écriture, la caractéristique majeure de son tempérament : « La conviction ». En ce dernier vendredi de juillet, il plaide sa cause : non il n’est pas le « pitbull » que l’on décrit, mais « plutôt un chien de défense, jamais dans l’attaque – je suis très calme, moi j’ai juste quelques formules qui font mouche »… Envoyer Ségolène Royal à l’hôpital, par exemple ? « Mais je pense sincèrement que, lorsqu’elle demande des excuses au nom de la France pour les propos tenus par le président, elle a besoin d’aide psychologique ». Non, il n’a plus aucune activité – « depuis 2002 », il insiste – dans ses sociétés (de lobbying ou de production), dont il a confié les intérêts à un gestionnaire de patrimoine. ... / ...

Revenant sur sur le camouflet reçu au parlement sur son dernier amendement, la journaliste lui pose la question suivante :

"Est-il la voix de l’Elysée lorsqu’il propose de faire travailler les salariés en congé maladie ou maternité ? "Jamais ! Et ce que j’ai proposé offrait une protection. Pour ceux qui ne supportent pas qu’on leur pique leur boulot en leur absence, par exemple. C’est en discutant avec des cas de ce genre que j’y ai pensé ». Je rencontre des gens, moi"

Ah bon ! mais qui sont ceux qui ne rencontrent pas les gens ? On n’en saura pas plus ...

Frédéric Lefebvre, qu’on se le dise, n’aspire qu’à une chose : " Etre utile". Au retour des vacances, dessaisi de son siège de député, rendu à André Santini qui n’est plus ministre, cette tête brulée très contrôlée va se trouver un rien désœuvrée… " Chacun connaît mes centres d’intérêt : la culture et la communication, ainsi que l’économie. »

JPEG - 83.4 ko

En ce qui concerne la culture, on sait qu’il n’est pas le bienvenu au ministère puisque Frédéric Mitterrand explique "ne pas avoir besoin d’un secrétaire d’Etat à la Communication", ajoutant que "si le président souhaite que j’aie quelqu’un pour m’épauler dans le travail considérable que cela représente, je sais qu’il choisira quelqu’un avec qui je m’entendrai". Alors ailleurs ? "personne n’en veut dans les ministères…", glissait le collaborateur d’un ministre fin juillet - Source Nouvel Obs

Le porte-parole de l’Elysée, Franck Louvrier, ami de longue date, croit savoir qu’ "on" ne le laissera pas tomber. " Il est loyal et solide", concède son alter égo au parti majoritaire, Dominique Paillé. "Fred" aura-t-il un secrétariat d’Etat ? Un haut-commissariat ? "Le gouvernement, ça ne se demande pas. Ca ne se refuse pas non plus ". Et s’il avait trop "cassé les codes " ?

"Je ferais autre chose ! Je l’ai toujours pensé, depuis la mort, à 50 ans, de mon grand-père. Rien ne m’empêchera d’assouvir mes rêves". Réaliser un film sur l’un de ses héros. Mandrin, détrousseur des puissants… Ou jouer des solos de guitare. Son fils commence à lui apprendre. "De toute façon, ma vie sera passionnante". Drôle de paroissien que ce dévot du président.

C’est beau, au point qu’on viendrait à trouver l’homme sympathique ... et c’est bien l’objet de cet article ! Quand on connaît le profil et le parcours de Frédéric Lefebvre, on l’imagine pourtant mal manier la gibson sur scène ou embaucher Christian Clavier pour le rôle de Mandrin ! A défaut, il pourrait toujours faire appel à Doc Gynéco qui avait détroussé le fisc de 365 000 € ...

Pour le fun, nous vous donnons ci-dessous, une réaction de lecteur de l’article publié sur Paris Match, que nous trouvons franchement hilarante :

"Au temps de "l’algérie française" contre de gaulle ce garçon n’était pas né ! comment peut-on rapporter des inepties pareilles ?"

C’est vrai qu’il a 46 ans et est donc né en 1963, alors que le terme Algérie française était le nom qui a été donné à l’Algérie pendant la période de colonisation française de 1830 à 1962 ! Encore parlé plus vite .... que son ombre !!!

Pour finir en beauté, nous vous donnons le nom de la journaliste qui a réalisée ce portrait : Sylvie Santini. Celle-ci est une homonyme d’André, celui qui vient de reprendre son siège à l’Assemblée Nationale (et dont Frédéric Lefebvre est le suppléant) le mettant ainsi au chômage.

Il y a vraiment des coïncidences farces !!!

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Crédit et copyright interview

Paris Match

Le Blog de Frédéric Lefebvre

Crédit image

Le Placide



Imprimer cet article





VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite