Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.


de : Liberation
lundi 5 octobre 2009 - 18h17 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

« Le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d’accord avec ce projet ? »

Seuls 31.701 votants ont répondu « oui » (1,51 % des suffrages), contre 2.092.016 « non ».

http://www.liberation.fr/societe/01...

Aîe ! Il y a un énorme problème !

Le problème est le suivant : c’est le « oui » qui aurait dû gagner.

Nicolas Sarkozy a donc demandé une deuxième votation qui aura lieu la semaine prochaine.

Nicolas Sarkozy a précisé qu’il y aura des nouvelles votations sur le statut de La Poste jusqu’à ce que la réponse soit « oui ».

Nicolas Sarkozy a conclu : « Nous refaisons voter les peuples jusqu’à ce qu’ils répondent « oui ». C’est la nouvelle démocratie. C’est le progrès. C’est moderne. Ceux qui s’opposent à cette réforme sont des ringards. »


Statut de la Poste : le carton de la votation

Fort de ses 2.123.717 votants, le comité national contre la privatisation de la Poste, qui a organisé cette consultation citoyenne, réclame au gouvernement le retrait de sa réforme et la tenue d’un référendum. Bilan d’une semaine de mobilisation.

Ca va mieux qu’un lundi pour les syndicalistes, associatifs, élus et partis de gauche, réunis en comité national contre la privatisation de la Poste et massés, ce matin, à la mairie du IIe, le QG parisien de la mobilisation. Après un week-end de comptage des voix, le résultat de l’inédite votation citoyenne sur le statut de la Poste a, de loin, dépassé leurs espérances. Dopés par cette mobilisation populaire, les organisateurs entendent engager le bras-de-fer avec le gouvernement.

2.123.717 votants au compteur

Dans leur déclaration finale, les 62 organisations du comité ne boudent pas leur plaisir : « ce qui vient d’avoir lieu est énorme » ! Le côté plébiscitaire de la consultation était certes couru d’avance : à la question « le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d’accord avec ce projet ? », seuls 31.701 votants ont répondu « oui » (1,51% des suffrages), contre 2.092.016 « non ». Mais la participation, véritable indicateur, a pulvérisé l’objectif initial d’un million de votants. Un week-end pour synthétiser les résultats des comités locaux, le fax en surchauffe de la mairie du IIe, qui « n’arrête pas de sonner, ça remonte, ça remonte », se régale Nicolas Galepides, un des porte-parole, et le score tombe : 2.123.717 votants. Avec des piques dans les quartiers populaires et les milieux ruraux, les plus préoccupés par d’éventuelles fermetures de bureaux. « On a fait un coup, il faut le reconnaître. »

La votation citoyenne : une première

Au delà d’un « attachement profond de la population au servic public de la Poste » et à son « rôle de lien social indispensable et irremplaçable », ce résultat marque aussi le succès de la votation citoyenne, forme de mobilisation inédite, sans valeur juridique mais à fort impact politique, arme des plus efficaces pour s’emparer d’un débat public. En témoigne l’éclosion, au fil de la semaine de votation, des 10 000 bureaux de vote souvent montés de bric et de broc par des comités locaux qui ont téléchargé le matériel sur le site appelpourlaposte.fr. Secrétaire national du PS chargé du service public, Razzy Hammadi salue ainsi « l’initiative d’uine petite dame de 84 ans qui a installé son bureau de vote dans son village de 23 habitants en Haute-Corse ». Vantant « une leçon de choses », Olivier Besancenot fait un retour à l’envoyeur, rappelant que l’idée d’une votation citoyenne sur la Poste « est née au moment où Nicolas Sarkozy n’avait que le mot référendum à la bouche ».

Mais à ce jour, les organisateurs du comité ne pourraient contraindre juridiquement le gouvernement à organiser un référendum en bonne et due forme sur le statut de la Poste. Faute de texte d’application sur le droit au référendum d’initiative populaire, dispositif prévu dans la réforme constitutionnelle de juillet 2008. La loi organique permettant sa tenue devrait être discutée au Parlement d’ici fin juin 2010, probablement après la réforme du statut de la Poste. Et elle posera des conditions très strictes, comme l’approbation d’un cinquième des parlementaires, soutenus par 10% des électeurs inscrits.

Et après ?

Si cette fenêtre-là est fermée, reste à passer par la porte : « ce rassemblement historique doit se poursuivre », indique la déclaration commune. Alors que le PS tentera tout de même le coup en déposant une proposition de loi le 15 octobre pour demander un référendum et que les sénateurs PCF et PG défendront une « motion référendaire », le comité, fort des plus de deux millions de votes, va, évidemment, demander de nouveau l’ouverture d’un débat public. Et appelle le gouvernement à « renoncer définitivement » à sa réforme.

Pour maintenir le rapport de force, les comités locaux doivent interpeller les députés et sénateurs de leur cru et prendre contact avec les préfectures pour faire remonter les résultats de la votation. Le comité national réclame, lui, une rencontre avec le chef de l’Etat et les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale. La forme des prochains rendez-vous n’est pas encore arrêtée : forums citoyens, journées nationale de manifestations, etc. La tenue d’une nouvelle votation, destinée à doubler le score de la première fait aussi partie des pistes. « Le gouvernement peut compter sur notre créativité », prévient Hammadi.

Le gouvernement a-t-il accusé réception ?

La majorité a trouvé, ce week-end, son angle de contre-attaque : balayer un scrutin à l’intitulé biaisé puisque, selon la droite, la privatisation ne serait pas du tout à l’ordre du jour. Le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre le promet : « Chacun sait que le gouvernement veut que la Poste reste à 100% publique ». Il ironise sur le côté bricolo de la consultation, assurant, en citant des « témoignages », que certains avaient voté « 22 ou 23 fois » : « On me dit que Louis de Funès et Marlon Brando ont voté. »

Jean-Pierre Raffarin n’accorde pas plus de crédit à la votation : « de la fausse démocratie » revenant à « bourrer les urnes avec une information mensongère ». « On fait un référendum contre la privatisation » de la Poste alors qu’« il n’est pas question de privatiser la Poste », jure, à son tour, l’ex-Premier ministre sur LCI.

« Nous, on a pas de problèmes sur les mots », rétorque Nicolas Galepidès, accusant le gouvernement de camoufler ses intentions par des « ronds de jambe ». « Le gouvernement ne peut fuir le débat », renchérit Razzy Hammadi, « la droite doit cesser de se défiler ».

Pour toute réponse, le gouvernement a annoncé que le projet de loi serait examiné la semaine du 2 novembre au Sénat.

http://www.liberation.fr/societe/01...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 18h43 - Posté par Faites Sauter Les Urnes !

En effet... On n’est pas "sortis des urnes" !!!



Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 19h27

Il fallait s’attendre à ce que la droite se moque de ce peuple, de cette plèbe qui ose organiser un scrutin sans que ce soit elle qui en soit l’instigatrice.

Alors, on retrouve les électeurs fantômes comme d’habitude, celle que la droite connaît bien. Quand ce ne sont pas les emplois fictifs, ce sont les électeurs fictifs ( pas ceux dont on cache le vote dans les chaussettes).

Lefèvre y va de son couplet avec les grimaces de dédain et de dégoût qui vont avec.

Distiller son fiel lui a creusé deux rides de haine qui le font ressembler à un loup garou tel qu’on le voit au ciné. Quelle laideur d’âme !!!



Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 19h28

Il y a 44 millions de personnes en âge de voter en France.
Comment voulez-vous que le gouvernement change sa position avec seulement 2 millions de personnes (environ 4,8%) pour le maintien du service public de la poste.
Il y a des moments ou il y a de quoi rire franchement.



Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 19h38 - Posté par Naja

Il y a 44 millions de personnes en âge de voter en France. Comment voulez-vous que le gouvernement gouverne avec seulement 18 millions de personnes pour Nicolas Sarkozy. Il y a des moments ou il y a de quoi rire franchement.





8 mars : la lutte féministe partout et tout le temps
lundi 8 - 18h34
Les "Guerrilléros en sandales" (Houthis) avec armée Ansarallah du Yemen, font trembler l’empire (vidéos)
lundi 8 - 17h06
de : nazairien
1 commentaire
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 - 15h06
de : Roberto Ferrario
Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
1 commentaire
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
3 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
3 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
1 commentaire
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite