Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La "votation" ou l’illusion démocratique


de : Patrick Mignard
dimanche 11 octobre 2009 - 11h23 - Signaler aux modérateurs
24 commentaires
JPEG - 20.8 ko

Matière à réflexion

de Patrick Mignard

Pourtant tout y est, la juste cause, (défense du service public), la mobilisation du ban et de l’arrière ban de la « gauche » (autrement dit la fameuse Union) - même celle qui, une fois au pouvoir privatise sans états d’âme- les urnes, la propagande, une participation, pas ridicule dans le contexte actuel et avec les moyens à disposition.

Pourtant, malgré tout cela, ce sera à n’en pas douter, un « coup d’épée dans l’eau ».

CONFLIT DE « LÉGITIMITES »

Organiser un vote, une consultation, un référendum, en dehors du cadre de la loi, en marge des institutions officielles est incontestablement un défi lancé au Pouvoir en place.

Alors, de deux choses l’une :   ou bien le Pouvoir est illégitime, et dans ce cas cette « votation » prend tout son sens et peut se draper d’une légitimité qui manque à celui-ci ;   ou bien, ce Pouvoir est légitime et dans ce cas c’est cette « votation » qui est marquée du sceau de l’illégitimité.

Or, à ce que l’on sache, toutes les forces politiques et syndicales à l’initiative de cette « votation », ne tiennent pas pour illégitime le pouvoir en place. Sans partager ses conceptions, ses méthodes sa philosophie, elles le reconnaissent comme légitime, représentant la « volonté du peuple ».

Le Pouvoir a donc beau jeu de tourner en dérision cette action et de la qualifier d’illégitime, illégale et même anti démocratique… Et il a formellement raison. Doit-il tenir compte de cette consultation ? Rien ne l’y oblige… il peut la considérer – ce qui est d’ailleurs le cas - comme nulle et non avenue, et ce d’autant plus que perfidement, il nie, contre toute évidence, que son objet n’a pas de sens : « loin de lui l’idée de privatiser ».

Il ment bien sûr, comme il a menti pour les autres services publics, mais il a les moyens du mensonge, il a le pouvoir légitime. Notons au passage l’attitude non moins faux-cul du Parti Socialiste qui s’est « opportunistement » associé à cette opération. Quelle aurait été son attitude si, quand il était au pouvoir et qu’il privatisait (sans le dire comme le gouvernement actuel), une telle action avait été entreprise ? Y aurait-il participé ?

LE « RÉFÉRENDUM BOOMERANG »

Le référendum, souhaité par les organisateurs de la « votation » est en apparence une consultation tout ce qu’il y a de simple et de démocratique. C’est d’ailleurs au nom de ces qualités qu’ils ont agi. Et pourtant ! Imaginons un instant que les partisans du « rétablissement de la peine de mort » organisent une « votation » pour que la guillotine reprenne du service.

Formellement, les tenants de la « votation » pour La Poste n’ont rien à dire contre cette procédure… et pour cause ! Imaginons alors que la consultation donne une majorité « pour le rétablissement »,… ce qui, reconnaissons le, est loin d’être irréaliste… surtout si un fait divers sordide précède la consultation.

Question : ceux là même qui organisent la "votation sur la Poste" auront-ils le même enthousiasme pour qu’un vrai référendum sur le « rétablissement de la peine de mort » soit officiellement organisé ? Le réponse ne fait évidemment aucun doute.

Alors ? Le procédé de la « votation » serait correct ou non correct en fonction du contenu de la question posée ? Si oui, curieuse conception de ce que l’on entend par « volonté populaire » ! On voit là qu’il y a quelque chose de gênant qui relativise largement le recours à une telle pratique.

CONCLUSION

Même fondée sur les meilleures intentions du monde, dans le cadre d’un système qui se dit démocratique – et qui est reconnu comme tel par la majorité – la « votation » est un acte de désespérance militante (un de plus !) qui donne l’illusion de la force et de l’unité… Stratégiquement et tactiquement nulle, elle traîne des contradictions difficilement surpassables. Elle est une démonstration militante d’organisations qui ne savent plus quoi inventer pour exister et montrer qu’elles ont encore prise sur la réalité.

Que restera-t-il finalement de cette opération dans quelques semaines… rien, ou plutôt si, une nouvelle vague d’amertume et de déception. Quant au référendum espéré, il est en fait une arme à double tranchant dans le cadre d’un système politique pervers, pseudo démocratique et fondé sur le mensonge et la manipulation de masse. Il peut aboutir au meilleur comme au pire.

Ce n’est pas avec de tels moyens, stratégiquement et même tactiquement dérisoires que l’on va mettre à mal le système marchand. De plus, mobiliser sur de telles actions, c’est faire preuve d’impuissance au regard du pouvoir et entretenir, une fois encore, l’illusion de l’efficacité politique... C’est du même acabit que les « grandes manifestations » qui battent vainement le pavé.

Devait-on finalement procéder à cette « votation » ? Oui, pourquoi pas ! Si c’est un moyen de doper le moral des militants... Mais là n’est pas la vrai question. La vrai question est : quelle est la valeur stratégique d’une telle opération ? Et la réponse est claire et nous sera fournie par la suite : elle est nulle. S’il s’agit de faire du marketing politique pour certaines organisations politiques et syndicales, alors, c’est certainement réussi.

Si c’est une opération à vocation de déstabilisation du gouvernement, voire du système, alors c’est raté. En effet, qui peut croire sérieusement que ce gouvernement va obtempérer et organiser la consultation demandée. Le croire c’est de la naïveté, le faire croire, de la manipulation.

Patrick MIGNARD

Octobre 2009

http://www.altermonde-sans-frontier...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La "votation" ou l’illusion démocratique
11 octobre 2009 - 11h45 - Posté par Mengneau Michel

C’est, me semble-t-il, une bonne analyse. Sans concession certes, mais cela à l’avantage de réfreiner des enthousiames sans doute légitimes au regard du succes de la votation, mais qui pourrait masquer que cette votation ne va pas servir à grand-chose. Il est probable qu’une grève générale sur une durée consèquente aurait eu plus d’impact...



La "votation" ou l’illusion démocratique
11 octobre 2009 - 12h54 - Posté par

Cette votation nous a permis de reprendre contact avec des gens qui sont invisibles dans le système médiatique actuel ...La lutte n’est pas fini et doit prendre de l’ampleur sur le traité de lisbonne par exemple . La poste peut rester publique à condition que les postiers restent unis et organisent eux-même l’entreprise postale en débarquant les cadres qui cherchent à la privatiser avec l’aide gouvernementale.Plier la tête devant la loi inique de l’UMP-PS c’est rester l’esclave du système et accepter ce qui se passe à france-Télécom, à EDF-GDF,dans les banques , etc ....

La votation citoyenne n’est qu’un moment militant pour sonder la popularité d’une action des salariés d’une entreprise en train d’être démantelée par le capitalisme .La seule action efficace c’est de débarquer le système capitaliste de la conscience humaine en mobilisant les révolutionnaires pour la construction d’une autre socièté comme la socièté communiste prônée par Marx-Engels-Lénine en l’adaptant au 21ème siècle ...

Cela exige une grève générale insurrectionnelle le plus vite possible car le capitalisme ,en crise permanente ,est en train d’éliminer des dizaines de millions de producteurs inutiles pour lui en ces temps de bouleversement technologique et robotique .

La poste sans facteurs comme le métro sans conducteurs ou les supermarchés sans caissières c’est déjà en cours .Avant eux les mineurs,les sidérurgistes,les soudeurs,les travailleurs de la navale et autres professions manuelles ont subi le couperet des élites pour renforcer le profit actionnarial . C’est au tour aussi des Professeurs trop nombreux et trop chers de rejoindre l’inutilité sociale-éducative au profit de l’auto-éducation des masses par la télévision cadenassée par les experts bourgeois ..

Référendum ou pas..Il faut chercher comment se débarasser au plus vite de ce système inhumain qui entraîne l’humanité dans le précipice sans espoir de survie comme les dinosaures ..

bernard SARTON,section d’Aubagne


La "votation" ou l’illusion démocratique
11 octobre 2009 - 14h25 - Posté par

Je pense Bernard SARTON que tu de berces d’illusions, justement celles que dénon ce à juste titre cet article.

Quand tu dis :

« Cette votation nous a permis de reprendre contact avec des gens qui sont invisibles dans le système médiatique actuel ».
Peut-être, mais pour le proposer quoi ? Faire quoi avec eux ?

Quand tu dis :

« La lutte n’est pas fini et doit prendre de l’ampleur sur le traité de Lisbonne par exemple »

Allons, soyons sérieux… Tu sais très bien que ce sont des mots grandiloquents, qui n’ont aucune résonance politique concrète.

Et quand dans une envolée lyrique tu déclame le plus sérieusement du monde :

« La seule action efficace c’est de débarquer le système capitaliste de la conscience humaine en mobilisant les révolutionnaires pour la construction d’une autre socièté comme la socièté communiste prônée par Marx-Engels-Lénine en l’adaptant au 21ème siècle ... ».

Tu prends réellement tes désirs pour la réalité.

Tu vis sur un rêve qui a animé, il y a un demi siècle, les militants communistes. ..dont j’étais ! On sait où ça nous a mené.

Redescend sur Terre et fait une analyse concrète d’une situation concrète… c’est plus dur que le rêve, mais c’est plus efficace.

Allez,… on fait le pari ? Dans 15 jours on ne parle plus de cette « votation ». Je ne m’en réjouie pas, mais c’est un fait !


La "votation" ou l’illusion démocratique
11 octobre 2009 - 12h26

Usager quotidien voyant journaillement la transformation de nature de l’activité postale,j’ai le regret de constater que la privatisation est effective .

Elle est deja interiorisée par les usagers comme par les guichetiers de plus en plus precarisés.

Par de multiples modifications distillées depuis des années les operateurs sont devenus les servants executants des logiciels des ordinateurs de la Poste,sans aucune autonomie.

Depuis des années les facteurs ne distribuent plus de mandats au fin fond des campagnes aux retraités isolés ou en maison de retraite.

Ce fameux lien social est une fiction qui n’a pas resisté au minutage chronometré des operations
programmées.

Les precaires du service postal sont en train de devenir les “robots” des directives internes informatisés imposées par des directions invisibles et de rejoindre les “France Telecom” dans le stress de la frenesie commerciale.

Les bureux de poste vendent deja des gadgets, des livres, des CD ,demain on exigera des guichetiers des quotas journaliers de vente de produits debiles uniquement pour les pousser a la demission.

Les graines de suicide sont deja plantées...



La "votation" ou l’illusion démocratique
11 octobre 2009 - 21h49 - Posté par JC

Très bien, fallait pas la faire ...

Mais alors, face à ce projet, il fallait faire quoi ?

Parce que c’est facile de tout critiquer, c’est un peu plus dur de proposer.
Il y a des milliers de militants qui se sont bougés, il y a des (un) parti(s) qui tentent de se refaire la cerise .... Ben justement, plus il y aura de monde qui se bougera, moins le(s) parti(s) en question pourra(ont) faire machine arrière par la suite.

en tout cas c’est la première fois qu’on assiste à une mobilisation pareille contre un projet de loi. Ca dérange beaucoup de monde.

Maintenant il faut gagner le pari de la poursuite de l’action, non pas s’interroger si ce qui a été fait n’aurait pas pu être fait autrement.

pour ça tous les bras et toutes les têtes disponibles seront les bienvenues, et tant pis pour les spectateurs qui resteront au bord de la route à observer, critiquer.

Continuez à ennuyer les mouches, nous nous continuons à lutter.



La "votation" ou l’illusion démocratique
11 octobre 2009 - 23h35 - Posté par

Désolé, mais ce n’est pas parce que l’on est nombreux et mobilisés que l’on est efficace et que ce que l’on fait fasse avancer les choses,... toutes les mobilisations de ces derniers mois le prouvent.

Quand tu dis qu’il faut "lutter", ça veut dire quoi exactement : voter, protester, manifester, pétitionner,... et alors, tu sais très bien que tout ceci ne sert plus à rien. Alors, au lieu de continuer à recommencer bêtement les mêmes actions inutiles, ne serait-il pas possible de réfléchir à d’autres modes d’action ? Mais la plupart des militants politiques et syndicaux, par suivisme, voire bêtises préfèrent continuer ce qu’ils savent faire et qui ne sert à rien et obéir aux bureaucrates qui pensent pour eux.


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 00h36 - Posté par loulou 34

Quand tu dis qu’il faut "lutter", ça veut dire quoi exactement


ca veut dire, arreter de geindre et se bouger le cul au lieu de critiquer !!! loulou34


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 08h18 - Posté par

Alors si c’est ça "lutter", le capitalisme n’a aucun soucis à se faire - continuez vos manifs "traine savates" et vos "votations" stériles !


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 21h38 - Posté par

ca veut dire, arreter de geindre et se bouger le cul au lieu de critiquer !!! loulou34

Désolé, mais "se bouger le cul" c’est pas obligatoirement de la lutte.

Et surtout pas obligatoirement de la lutte politique et sociale.

Le "jerk" en est un bon exemple. Et ce qu’on demande aux militants c’est tout simplement du "jerk". CàD se "bouger le cul" pour se "bouger le cul".

Se "bouger le cul" pour aller voir les gens et tout au plus leur expliquer qu’on n’a RIEN de concret à leur proposer, sinon de venir se "bouger le cul" avec nous dans le but d’élire des gens qui agiront à leur place, pour et dans le but de ... ???

Dans le but de QUOI au fait ???

De moins se faire massacrer chaque fois qu’on attaque leurs maigres acquis ? De vivre un peu poins mal que ça pourrait être demain tout en vivant bien plus mal qu’hier ??? Etc.. Etc...

Y A PAS DE PROGRAMME REALISTE qui ait été étudié et mis en place pour l’avenir par AUCUN des partis qui se prétendent de gauche.

ET Y A PAS DE STRATEGIE PRECISE qui ne soit pas noyée dans la langue de bois du politiquement correct, le clientélisme, le politique alimentaire.

ET Y A PAS UN SEUL PARTI DE GÔCHE qui respecte vraiment ses électeurs et ses militants. Sinon ils auraient cessé de prendre les gens et leurs militants pour des cons au nom d’un sacro-saint "réalisme politique" qui en réalité cache leur peur de franchir le Rubicon du langage et de l’action révolutionnaire.

C’est à dire d’une action globale qui intègrerait tous les moyens "reconnus" de la Démocratie bourgeoise comme le suffrage populaire et ses institutions, mais aussi TOUS les autres moyens alternatifs, même non reconnus par les mêmes institutions et dans le but affirmé de renverser ces institutions.

Et ce proportionnellement aux réactions du système en place.

Et quoi que ça puise leur coûter personnellement ou collectivement.

Et comme les gens ne sont pas des cons, comme les biens pensant le rabâchent à longueur de journée, en attendant il font autre chose pour compenser individuellement ce que leurs élites politiques ne font pas à l’échelon collectif.

C’est-à-dire ils tentent de limiter les dégâts à leur niveau. Et ils votent "utile" : Il vont à la pêche. Ca leur évite les désillusions.

Et ils vont peut-être aussi danser le "Jerk".

Mais au moins ils le font tout seuls, pour le fun, et sans illusions.

G.L.


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 22h24 - Posté par loulou 34

Désolé, mais "se bouger le cul" c’est pas obligatoirement de la lutte.


c’est sur chacun ses gouts ! désolé je préfère la lutte aux branlages de c....
quand au jerk, moi c’est plutôt rock’n roll fraternellement loulou34


La "votation" ou l’illusion démocratique
13 octobre 2009 - 09h09 - Posté par anasthasia

le problème mon ami , c’est que le programme, la stratégie etc... c’est pas l’entité dominante,paternelle des "partis" qui le fait..
c’est toi dans les partis , si tu t’y mets. Se plaindre , avec l’argument du concret n’a jamais fait avancer les choses. Et la majorité des militants , même ceux qui organisent ces votations citoyennes "inutiles" le sait.


La "votation" ou l’illusion démocratique
13 octobre 2009 - 09h30 - Posté par

Hélas non,... tu sais très bien que les partis sont des organisations bureaucratiques (parisiennes) structurées qui produisent leur propre idéologie et ont leurs intérêts particulier... Essaye de faire changer le NPA, le PS, le PC,... Ton action est noyée dans la routine bureaucratique et tu t’y épuise,... c’est pour cela que nombre de gens comme moi ne sont plus dans les partis,...

Dans les partis, point de salut !


La "votation" ou l’illusion démocratique
13 octobre 2009 - 10h05 - Posté par

"Anasthasia" n’est pas "Anastasia"....

Quelle illusion...

funeste !


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 10h06 - Posté par

en tout cas c’est la première fois qu’on assiste à une mobilisation pareille contre un projet de loi. Ca dérange beaucoup de monde.

Pas la peine de demander d’où tu tiens cette intoxication grave...

Pffff...

Maintenant il faut gagner le pari de la poursuite de l’action, non pas s’interroger si ce qui a été fait n’aurait pas pu être fait autrement.

Excuse mais on fait un peu ce qu’on veut mon pote et des questions on s’en pose et particulièrement sur ton parti, et de plus en plus et c’est pas fini

pour ça tous les bras et toutes les têtes disponibles seront les bienvenues, et tant pis pour les spectateurs qui resteront au bord de la route à observer, critiquer.

Continuez à ennuyer les mouches, nous nous continuons à lutter.

Petit con.

Y’a rien d’autre à dire.

Deux claques et rentre chez ta mère. Tu fais pitié avec ton discours pré-mâché et lyophilisé, ton prêt à penser néo stal et méprisant.


La "votation" ou l’illusion démocratique
15 octobre 2009 - 19h41 - Posté par JC

La grave intoxication je la tiens du nombre de personnes que j’ai rencontrées lors de la semaine de votation.

Les interrogations sur "mon parti" ? Je ne suis encarté nulle part ...

Cette interprétation est sans doute due au fait que je signe de mes initiales JC.

Le qualificatif de "petit con" est sans doute, lui aussi, du à cette interprétation, ben je suis désolé de n’être ni jeune, ni communiste ...

Je retournerai bien volontiers chez ma mère, mais cela est momentanément impossible, au moins tant qu’elle sera décédée ...

Dernière chose, je posais la question suivante : S’il ne fallait pas organiser la votation, alors que fallait-il faire ? C’est curieux mais je n’ai pas vu l’ombre d’un réponse ...

C’est si difficile d’être positif et de proposer ?

JC.


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 10h04

Devait-on finalement procéder à cette « votation » ?

Oui, pourquoi pas !

Non et absolument non mais il fallait avoir les couilles d’expliquer pourquoi on n’y participait pas et ça pour l’instant personne ne les a parce que touts ou presque sont encore tenus par "la gôôôche" qui est le déterminant commun "incestuel".

Si c’est un moyen de doper le moral des militants...

Y’a des moyens moins risqués de doper le moral des militants je pense non ? ;)

Mais là n’est pas la vrai question. La vrai question est : quelle est la valeur stratégique d’une telle opération ? Et la réponse est claire et nous sera fournie par la suite : elle est nulle.

Je vais même aller plus loin, elle n’est pas nulle elle est clairement négative.

S’il s’agit de faire du marketing politique pour certaines organisations politiques et syndicales, alors, c’est certainement réussi.

Je ne suis même pas certaine.

Si c’est une opération à vocation de déstabilisation du gouvernement, voire du système, alors c’est raté.

En effet, qui peut croire sérieusement que ce gouvernement va obtempérer et organiser la consultation demandée. Le croire c’est de la naïveté, le faire croire, de la manipulation.

Bon moi je crois qu’à un moment le peuple qui accepte ce genre de jeu est volontaire pour être cocu - c’est comme la femme de Besson qui maintenant nous fait un bouquin sur sa raclure de bidet de mari- rien qu’au jour du mariage tu sais que ça va être du sport. Après faut pas chouiner.

Donc j’appellerai pas ça de la naïveté - j’appellerais ça du désespoir, ou de la connerie, si je suis sympa , et du masochisme, ou de la facilité, si je suis méchante.

Quant aux orgas, elles font leur boulot d’orga de la 5ème République, issue s de l’immédiate après guerre - ce sont des ogres.

Et comme chantaient Beaucarne et Reggiani d’après Hugo Victor de son prénom,

"Un brave ogre des bois, natif de Moscovie,

Etait fort amoureux d’une fée, et l’envie

Qu’il avait d’épouser cette dame s’accrut

Au point de rendre fou ce pauvre coeur tout brut :

L’ogre, un beau jour d’hiver, peigne sa peau velue,

Se présente au palais de la fée, et salue,

Et s’annonce à l’huissier comme prince Ogrousky.

La fée avait un fils, on ne sait pas de qui.

Elle était ce jour-là sortie, et quant au mioche,

Bel enfant blond nourri de crème et de brioche,

Don fait par quelque Ulysse à cette Calypso,

Il était sous la porte et jouait au cerceau.

On laissa l’ogre et lui tout seuls dans l’antichambre.

Comment passer le temps quand il neige en décembre.

Et quand on n’a personne avec qui dire un mot ?

L’ogre se mit alors à croquer le marmot.

C’est très simple. Pourtant c’est aller un peu vite,

Même lorsqu’on est ogre et qu’on est moscovite,

Que de gober ainsi les mioches du prochain.

Le bâillement d’un ogre est frère de la faim.

Quand la dame rentra, plus d’enfant. On s’informe.

La fée avise l’ogre avec sa bouche énorme.

As-tu vu, cria-t-elle, un bel enfant que j’ai ?

Le bon ogre naïf lui dit : Je l’ai mangé.

Or, c’était maladroit. Vous qui cherchez à plaire,

Jugez ce que devint l’ogre devant la mère

Furieuse qu’il eût soupé de son dauphin.

Que l’exemple vous serve ; aimez, mais soyez fin ;

Adorez votre belle, et soyez plein d’astuce ;

N’allez pas lui manger, comme cet ogre russe,

Son enfant, ou marcher sur la patte à son chien."

LL



La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 21h08 - Posté par

LL

" Devait-on finalement procéder à cette « votation » ?

Oui, pourquoi pas !"

je pense que dans l’article il y a une touche d’ironie qui montre le dérisoire de la situation, y compris sur le "moral des militants" mais que tu as pris au 1er degrés... tout le reste de l’article le confirme.

Faut savoir aussi être ironique !


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 22h24 - Posté par

l i’ronie n’était pas immédiatement perceptible. désolée. LL


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 22h40 - Posté par

Mais non, c’est pas grave, dans le feu de la discussion on s’emporte ! ! ! !


La "votation" ou l’illusion démocratique
13 octobre 2009 - 10h07 - Posté par

c’est pas tant ça que le fait que pour faire passer l’ironie il faut que les deux "communicants" se connaissent assez bien (c à d soient des habitués de leur système de pensée réciproque) ou que celle ci soit flagrante ou signalée.

c’est con mais c’est comme ça.

bref. le truc habituel de la communication

LL


La "votation" ou l’illusion démocratique
13 octobre 2009 - 10h16 - Posté par

Exact !...................


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 20h48 - Posté par Roberto Ferrario
_ Paroles Trust The big illusion (La grande illusion)
 
Toi qui parle de nouvelles libertés
_ Fier de l’argent que ton père t’a laissé
_ Tu cracheras ta haine sur nous pauvres manuels
_ En répandant nos ghettos que tu nomme HLM
_ Tu veux que je vote pour te rassurer
_ Tu veux que je vote pour me sécuriser
_ Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
_ Je ne suis qu’un bulletin
_ Qu’on intoxique et qu’on glisse dans une urne
 
Tu as pour toi les "fout la merde" les contents d’eux
_ Tu as promis en un temps record de tous nous rendre heureux
_ Passe voir les vieux plus assez jeunes pour décider
_ Ils sont usés, fatigués d’être consultés, dirigés
_ Tu veux que je vote pour mon équilibre
_ Tu veux que je vote pour être libre
_ Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
_ Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
 
Allez couchez
_ Tu vas voter !
_ Vote, vote, vote, vote,
_ Vote, vote, vote, vote
 
Mon bulldozer est le symbole d’une jeunesse
_ Qui refuse toutes vos magouilles politiques
_ Je veux parler de nous, victimes
_ De nous vulgaires pions sur vos échiquiers
_ Pour nous vous avez tant d’estime
 
Demain pensez qu’on va voter
_ Elire un fabuleux élixir
_ Qui donnera travail, prospérité
_ Alors vote, vote, vote, vote,
_ Vote, vote, vote, vote
 
[Répétition] x2 :
_ Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
_ Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
_ Vote, vote, vote, vote,
_ Vote, vote, vote, vote
 
Pour nous vous avez tant d’estime
_ Demain pensez qu’on va voter
_ Elire un fabuleux élixir
_ Qui contrôlera ma façon de penser
_ Alors vote, vote, vote, vote,
_ Vote, vote, vote, vote
 
Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
_ Je ne suis qu’un bulletin qu’on intoxique
_ Et qu’on glisse dans une urne
_ Vote !
_


La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 21h10 - Posté par LE BRIS RENE

Dans les luttes sociales comme dans les luttes politiques, il y a toujours eu des
gens, qui du haut de leur balcon, voient passer ceux qui ont encore le courage de distribuer des tracts, de coller des affiches, de battre le pavé en essayant de réunir toutes les forces militantes ! de ce point de vue, la votation fut un succès, pas dans la tête de quelques intellectuels de salon, mais dans ma commune à Hérouville, nous avons insisté pour aller là où sont les gens, dans les centres commerciaux, dans les quartiers, toute la gauche à l’exception de quelques dogmatiques a participé, et ce fut un véritable succès et nous sommes conscients que l’on aurait pu faire plus ! oui, bien au contraire, cette mobilisation exceptionnelle sur la Poste serait à reproduire sur d’autres sujets ! Tristes sont ceux qui appuient sur la désespérance qui font en fait le jeu de ceux qui veulent toujours freiner la lutte finale contre le capitalisme !



La "votation" ou l’illusion démocratique
12 octobre 2009 - 21h17 - Posté par

Je comprends ce que tu dis mais tu confond, courage, abnégation et ténacité avec efficacité politique. Ce n’est pas parce qu’on répète indéfiniment des actions stériles que l’on parvient à changer les choses. C’est toute une culture de l’action politique qui est à refaire et ton discours montre que l’on est loin d’y arriver... d’où notre stagnation et même régression sociale.

Nous sommes aujourd’hui incapables de victoires et même de conserver les acquis sociaux du passé... il faut avoir le courage de le reconnaitre et non se bander les yeux et foncer en faisant croire que l’on va de l’avant.





LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite