Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

De Jean-Claude Pirotte à Cesare Battisti
de : Louise
samedi 11 septembre 2004 - 01h21 - Signaler aux modérateurs

d’un post sur
Sent : Saturday, September 11, 2004 1:19 AM
Subject : Métajournalisme : de l’écrivain Jean-Claude Pirotte à l’écrivain Cesare Battisti
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FAIRE PART D’ECOUTE
ENTRE TROIS HEURES ET QUATRE HEURES ET DEMI L’APRES MIDI :
France Culture
Mardi 14 septembre 2004

Sur les ondes hertziennes
ou en direct en ligne, accessible à tous nos amis francophones :

http://www.radiofrance.fr/chaines/f...
(cliquer sur "écouter le direct")

-> Voir détail après l’intro et le rappel des liens pour Cesare Battisti

Ce n’est pas parce que je serai présente (quoique) au débat retransmis en direct qui suivra l’émission citée, si je souhaite attirer votre attention sur le prochain sujet de la série "Le vif du sujet", le mardi 14 septembre, à France Culture... Il n’y a pas Oreste Scalzone et j’ignore pourquoi, n’étant pas dans la confidence des relations entre les défenseurs et soutiens de Cesare (et Fred n’ayant jamais évoqué dans ses mails de soutien des problèmes de cet ordre), donc à remarquer qu’il ne s’agisse que d’invités natifs, alors je me dis que la raison serait plutôt du côté de l’animateur souhaitant cadrer des questions particulières.

Ce n’est pas davantage parce que "Le vif du sujet" se situe dans le champ décryptant l’actualité au carrefour des archives et du reportage, de l’exceptionnel au plus banal, contribuant à innover le métajournalisme critique en tendance de l’investigation et de l’expression créatives en France (après feu le documentaire et le journalisme modernes et post-modernes), au lieu de l’ordinaire métajournalistique de la Presse locale et internationale où l’épreuve des sources se réduit principalement aux dépêches des agences de Presse et aux rumeurs, sous des raisons prioritairement d’économie de l’emploi, et d’organisation du business en réseau d’intérêts d’entreprises plutôt qu’en relai de reporters...

Ce n’est même pas si de tels actes en matière de son reporté ou direct, avec le travail singulier de arteradio.com, paraissent une contribution médiatique à défendre, face à cette décrédibilisation des medias et à leur concentration soumise aux agences des marchands d’arme relookés par leur séjour dans l’entertainment, et de leurs hommes ou alliés du MEDEF lesquels ont obtenu, toujours cet été (l’été des réformes sordides en France), la réquisition d’un numerus closus arrêté à la citation des agences de Presse déjà existantes - contrôle de l’information et de l’économie de l’information : ON NE PEUT PLUS CREER D’AGENCE DE PRESSE EN FRANCE... Est-ce une pression locale, ou/ et une prescription européenne ou mondiale des organisations du commerce ? Reste de plus cette étrange conception de la concurrence libérale sous l’empire du voisinage attaché au Président totalité.

De cette série, j’avais déjà cité ici l’émission sur Jean Seberg, au début du mois de juillet, car elle ne donnait pas dans la psychologie mais dans l’actualisation de l’environnement et la beauté de la réactualisation des interviewes, contrairement à la plupart des ouvrages parus sur cette actrice à propos de sa mort, liée à un engagement personnel aux points politiques les plus chauds ou les plus secrets aux Etats-Unis et en France, que les explications sur la personnalité elle-même cherchent toujours à affaiblir...

C’est qu’aujourd’hui je souhaite attirer votre attention sur le destin de Jean-Claude Pirotte, avocat devenu l’écrivain francophone que vous connaissez certainement, né de sa clandestinité en France alors qu’il s’était insoumis à une décision de justice ignominieuse dans son pays, la Belgique, il n’y a pas si longtemps (à la fin des années 70)...

Bien sûr, à lire le synopsis de l’émission qui lui est consacrée, nous pensons chaleureusement à Battisti, lui aussi écrivain de l’exil, plus jeune, auquel nous souhaitons un semblable destin...

Sauf si, par un revirement soudain du Président Chirac, la cour de cassation annulait la décision de la cour d’appel qui prononça l’avis favorable à l’extradition. Alors, ce serait une grande joie pour lui et une grande fête pour nos propres droits.

Peut-on encore y croire, à avoir observé le rythme des lois inouies qui ont atteint prédictivement les français dans tous les domaines de la jouissance de la vie personnelle et en société (santé, culture, information, communication, expression), depuis un an et en accéléré après le mois de mai cette année, particulièrement en juin, en juillet, et au début du mois d’août ?

Cette année, il n’y a pas eu de vacances pour les empêcheurs de liberté, c’est dire tout ce qu’ils avaient à gagner.

Louise D.

- - - - - - - - - - - - - - -

Rappel des livres de Cesare Battisti :

http://www3.fnac.com/item/author.do...

Achetez massivement ses ouvrages, c’est pour l’instant et où qu’il se trouve le moyen le plus structuré pour lui de pouvoir contribuer à la vie de ses filles et à la sienne.

Signer massivement et transmettre le lien pour faire signer en ligne la pétition de la ligue des droits de l’homme :

http://www.ldh-france.org/agir_mani...
(cliquer sur "signez ceet appel en ligne")

Toutes les infos sur Battisti rassemblées :

http://www.vialibre5.com

Voir la pétition des 25 000
http://www.mauvaisgenres.com/arrest...

Le site par Claude Mesplède
http://cesarebattisti.free.fr/
http://cesarebattisti.free.fr/archi...

L’EMISSION ET LE DEBAT SUR FRANCE CULTURE :

France Culture
Mardi 14 septembre 2004

Sur les ondes hertziennes
ou en direct en ligne, accessible à tous nos amis francophones

http://www.radiofrance.fr/chaines/f...
(cliquer sur "écouter le direct")

15:00 <-> 16:30

LE VIF DU SUJET

15:00

" Jean-Claude Pirotte ", protagoniste et auteur de "Cavale" : cinq ans de clandestinité ampélographique...

Avec : Jean-Claude Pirotte, écrivain belge, ex-avocat ; Denis Chaussey et Claude Jannin, viticulteurs à Marsannay ; Jean-Claude Fournier, restaurateur à Joinville.

Producteur-coordonnateur : Alexandre Héraud, Production : Olivier Chaumelle

Réalisation : Yvon Croizier

16:00

Débat sur la clandestinité de Cesare Battisti et sur les réflugiés Italiens, animé par Alexandre Héraud avec les invités :

Fred Vargas, Jean-Jacques De Felice, Aliette Guibert.

- - - - - - - - - -

JEAN-CLAUDE PIROTTE

" Je suis satisfait d’être hors la loi. La comédie de ce procès véreux me fait sourire. Ce qui compte c’est le loisir merveilleux que me ménagent aujourd’hui ceux qui m’ont condamné, en m’apprenant à leur insu que la lumière éblouissante de l’exil se mérite. Je n’ai pas l’intention de rentrer dans le rang. " J-Cl. Pirotte, "Cavale" éditions de La table ronde, Paris.

Jean-Claude Pirotte était un avocat du barreau de Namur. Un bon avocat. On lui sentait néanmoins plus de proximité avec ses clients truands, délinquants, paumés divers, qu’avec l’institution judiciaire belge. Un jour, en 1973, l’un d’eux tenta de s’évader, sciant les barreaux de sa cellule avec une petite lime. Jean-Claude Pirotte fut accusé d’avoir fourni l’outil en question, poursuivi et condamné : à vingt mois de prison. Pirotte n’avait pas du tout envie d’accomplir cette peine pour un délit qu’il a toujours nié et qu’il n’a d’ailleurs probablement pas commis. Il s’est aussi rendu compte que sa vie d’avocat contenait trop de petites choses méprisables dont il voulut soudain se départir, définitivement. La veille du prononcé de la peine, Pirotte entra dans la clandestinité, en France, où il resta jusqu’à ce que sa peine fut prescrite, ou plus exactement périmée... Un mandat d’arrêt international avait été délivré contre lui, mais il ne se fit jamais prendre. Cinq ans plus tard, en 1980, il retourna en Belgique faire constater la péremption de sa peine, et put à nouveau circuler librement dans son pays d’origine.

Cinq ans, qui ne furent pas un enfermement, qui ne furent pas l’absolue liberté non plus, loin de là, mais qui lui firent connaître le goût de la vraie liberté.

Cette aventure qui l’a "contraint" aussi à devenir un écrivain, un poète, et peintre. Joliment.

Pirotte passa cinq ans discrets, toujours dans des régions viticoles, car le bougre aime les vins de France, passionnément, comme il aime les bières de Belgique, passionnément. Encore aujourd’hui, il réside à Arbois, venant tout juste de quitter l’Aude.

L’homme avait trente-six ans lorsque la décision s’imposa à lui de partir en cavale. Il laissait une épouse plus ou moins compréhensive, et deux petites filles. La clandestinité oblige à rompre avec tout ce qu’on vous sait proche. Vos connaissances et vos amours deviennent dangereuses, parce qu’elle peuvent être surveillées...

Toute la routine de la vie, toutes vos plus menues habitudes doivent vous quitter.

Pour Pirotte qui abandonnait aussi une condition sociale et un travail qui lui pesaient lourdement, cette fuite ne fut pas une renaissance, mais une naissance, dit-il.

- - - - - - - - - -

Les ouvrages de Jean-Claude Pirotte

http://www3.fnac.com/item/author.do...

- - - - - - - - - - -

http://www.criticalsecret.com/n14
Dans le cadre de l’opus N°14 "Résistances, Au coeur de la tourmente" Tout pour les psys" dédicace aux réfugiés politiques : publication du film intégral de Vincent Dieutre "Bologna centrale" à partir du 11 septembre, memorandum de la sidération de la catastrophe du World trade center.

En effet, l’attentat de la gare de Bologne s’inscrivit dans une stratégie terroriste de masse des instances de pouvoir et des services secrets Italiens contre la montée des mouvements populaires, et dont l’un des auteurs vient d’être gracié contre toute justice de la répression des activistes d’extrême gauche.



Imprimer cet article





Projection-débat “Nous ne vendrons pas notre avenir” 21 novembre 2019 - 18h30 (video)
jeudi 21 - 11h44
de : Info’Com CGT
Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
1 commentaire
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite