Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CONTESTATION POLICIERE


de : Patrick MIGNARD
lundi 14 décembre 2009 - 12h49 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Il est rare que la contestation, du moins sous la forme que l’on connaît habituellement, gagne les rangs de la Police. Généralement la « contestation policière » est beaucoup plus feutrée et se règle – quand elle se règle – sur les tapis moelleux des palais de la République entre responsables syndicaux et autorités.

Plus rarement, cette action prend la forme de manifestation. On assiste alors au spectacle stupéfiant de « policiers manifestants » contrôlés par d’autres policiers. Le clou du spectacle - et qui ne manque pas de sel - étant l’estimation du nombre de manifestants par les deux « camps ».

Il faut noter que les organisations politiques de « gauche » et d’ « extrême-gauche » sont d’une prudence de Sioux pour s’exprimer sur ces faits, quand ce n’est pas un silence éloquent qui les habite.

Au delà de l’aspect « surréaliste » de ce type de manifestation et des réactions, ou non réactions qu’elles suscitent, se posent deux questions essentielles :

Quel sens véritable a ce type de contestation ?

Doit-on ou non soutenir ces revendications ?

SUR LE SENS

Le Policier en tant que fonctionnaire – c’est-à-dire employé de l’Etat – est un salarié qui a tous les problèmes des fonctionnaires : conditions de travail, moyens pour l’accomplir, grille indiciaire pour le traitement, avancement, mutuelle,… A ce titre on peut considérer ses revendications et les moyens – légaux – qu’il utilise comme « normaux » et légitimes. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’agissent les syndicats de Police, comme tout autre syndicat de salariés.

Il est sûr, et ce serait malhonnête d’affirmer le contraire, que les policiers ne sont pas avantagés – sur le plan matériel - de manière exorbitante par rapport aux autres fonctionnaires. Ils n’ont rien à voir avec ce que serait un groupe particulier qui, du moins sur le plan matériel, bénéficieraient de privilèges, car au service de la classe dominante.

Les conditions de travail, d’avancement, et là-dessus les syndicats de police ont raison, sont loin d’être satisfaisantes,… on peut même parler d’économies faites sur leur dos et même d’exploitation.

La contestation syndicale a donc un sens au sens syndical et même salarié du terme. Et c’est bien cette situation qui est gênante pour celles et ceux qui éprouvent à la fois un sentiment de répulsion pour la fonction policière répressive et de compassion pour ces salariés en lutte pour leurs conditions de vie. Il est vrai que, de surcroît, lorsqu’un conflit les oppose au simple citoyen ils bénéficient d’une longueur d’avance car quasi systématiquement soutenus par leurs syndicats ( ce qui est logique), mis aussi et surtout, leur hiérarchie et le Pouvoir en place… et c’est la Police qui enquête sur… la Police…

UNE CONTESTATION MOLLE

Manifestement la Police met moins d’ardeur à lutter contre la « politique du chiffre » du Gouvernement qu’à expulser des travailleurs de leur entreprise qu’ils occupent., ou à rafler les « sans papiers »…

Cette « politique du chiffre » est aux policiers ce que les cadences sont aux travailleurs à la chaîne.

"Jour après jour, les policiers nationaux s’épuisent à réussir des objectifs inatteignables - la politique du chiffre - loin des réalités d’une délinquance mobile, violente, dont vous avez ou pouvez être victime" dit un tract distribué à Paris lors de la manifestation du 3 décembre 2009. La révision générale des politiques publiques (RGPP) est dans la ligne de mire, qui "n’a qu’un but : réduire les dépenses de l’Etat et démanteler les services publics essentiels".Précise-t-il et ajoute que la Police est la profession la plus touchée par les suicides.

A lire de tels propos on ne peut qu’être admiratif devant autant de lucidité, mais au-delà de cette brillante analyse,… que fait ce corps qui est au cœur de l’autorité de l’Etat ? Rien,… erreur, il gémit : «  Policiers usés, policiers démotivés » scandaient les manifestants parisiens.

On a peine à croire que cette force, et qui sait l’utiliser, se laisse asservir comme de vulgaires salariés rivés à leurs machines. Pourtant c’est bien cela qui se passe… Rares sont les débordements, rares sont les coups de gueule, rares – et même inexistantes - sont les occupations de commissariats et autres actions plus musclées. Ce grand corps si rapide à réprimer celles et ceux qui se battent est incapable de se battre pour ses propres revendications et appelle à son secours celles et ceux qu’il n’hésitera pas à réprimer au premier ordre qu’il recevra.

Le culte de l’obéissance et la certitude de l’impunité.

On est pour le moins hésitant à soutenir une telle profession.

SUR LE SOUTIEN

Il est, bien évidemment déterminé par la conception de la fonction que l’on a de la Police.

Si on la considère, dans son ensemble, Gendarmerie comprise (quoiqu’elle ait un statut militaire), comme un service public – ce qui est la version officielle diffusée dans le public, alors il n’y a pas de différence entre un policier et un autre fonctionnaire…. C’est l’attitude des principales formations politiques à vocation d’occuper le pouvoir : conservateurs, centristes et sociaux libéraux,… sans parler de l’extrême droite.

Si l’on considère par contre que la Police n’est pas un service public – au sens où on l’entend généralement – mais un groupe de mercenaires au service d’un système social inégalitaire et d’exploitation, alors, tout en reconnaissant le bien fondé matériel des revendications et même la situation de salarié, il est difficile et même impossible d’être solidaire avec la Police.

Soutenir les revendications d’une force de répression est en effet difficilement acceptable, d’autant plus que l’on a affaire à cette même police lorsque l’on revendique comme elle, les mêmes conditions de travail et de vie.

« Mais la Police n’est pas que la répression » vont proclamer en chœur les syndicats policiers et leurs soutiens politiques… Certes, mais c’est essentiellement ça dans un système où règnent les inégalités, facteurs de délinquance et conflits sociaux…et la tendance actuelle s’accélère.

A moins de faire croire, ce que voudraient certains, ou d’être persuadé, que l’on vit dans une société plus ou moins harmonieuse, simplement perturbée par des délinquants agissant sans raison, on peut difficilement imaginer que la « paix publique » et la « sécurité » ne soient pas, surtout et avant tout, un problème politique et social. Or la police, n’entre pas dans ce genre de détail et ne pose les problèmes que de manière technique : matériels, effectifs, rythmes de travail,… et se fait d’ailleurs un « honneur » d’être neutre… ce qui est une douce illusion, ce qui entraîne une confusion extrême dans ce qu’elle croit être et ce qu’elle veut faire croire qu’elle serait.

Situation d’autant plus complexe, comme on vient de le noter que fonction de répression et opérations « humanitaires » s’enchevêtrent au point de ne plus parler des unes au profit exclusif des autres,… ce que tout Pouvoir s’attache consciencieusement à faire.

Exemple : « Un CRS c’est quelqu’un qui risque sa vie sur la plage ou en montagne, mais pas du tout un cogneur de lycéen ou de d’ouvrier ». « Un policier est toujours une victime, jamais un agresseur ». Tous les reportages officiels sur le sujet montrent des policiers bien intentionnés, serviables, polis, presque des travailleurs sociaux. On comprend difficilement, dans ces conditions, que les policiers violentent des journalistes et leur confisque les images d’intervention au nom d’un droit à l’image qui n’existe pas, du moins dans ce cas.

Devant une telle malvoyance ou mauvaise fois on ne peut que mettre en parallèle les revendications des policiers avec leur véritable rôle dans la cité et ce d’autant plus que l’aspect social et politique est totalement passé sous silence au profit d’une pratique des plus suspecte (chasse aux « sans papiers » par exemple)… ce qui ne veut d’ailleurs pas dire efficace.

La contestation policière, et elle ne le fait pas exprès, présente cependant un réel intérêt : elle est un signe, parmi d’autres, de la décadence du système dominant. D’une certaine manière, les conditions de travail et le mépris affiché par le Pouvoir peuvent être – tous ne sont pas obtus – à l’origine d’une prise de conscience. Une faille dans ce corps apparemment monolithique est donc à exploiter, encore faut-il le faire avec tact et non dans un but bassement électoral.

A n’en pas douter nous n’entraînerons pas la Police dans une dynamique d’alternative de rapports sociaux, elle demeurera le dernier garant du système, mais on peut faire douter certains de ses éléments et fragiliser ainsi le Pouvoir…

Ce sera toujours ça de gagné.

Décembre 2007 Patrick MIGNARD

http://endehors.org/news/contestati...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
CONTESTATION POLICIERE
14 décembre 2009 - 15h04 - Posté par Ersatz

D’un point de vue purement personnel, je ne peux que me réjouir de cette "réaction", aussi molle soit-elle, à l’encontre d’une politique intérieure visant à gonfler des statistiques, à les biaiser. Et tout ceci pour encenser un bilan gouvernemental médiocre : l’absolue nécessité de faire du chiffre n’est qu’un coup de com’ en vue de la pérennisation statutaire des huiles en place. Je l’approuve donc comme contestation politique et déstabilisation du pouvoir en place, pouvoir qui se discrédite aux yeux de ses chiens de garde.

Cependant, ma solidarité n’ira pas à ces Pandores de la République. Quand cesseront les violences policières morales ou physiques, la répression et le contrôle par la peur, la distillation de la notion d’insécurité parmi la population, mon allergie aux forces de l’"ordre" se résorbera peut-être. Là, il n’est question que de gémissements face à des conditions de travail fragilisées par des objectifs politiques, et non à une réaction citoyenne quant à l’absurdité et la tendance immorale de ces objectifs. Le souci économique prime sur celui du bon sens. Étonnant.






Des Lannionnais déterminés : La retraite aux flambeaux finit au buffet de Lannion agglo (vidéo)
samedi 25 - 23h15
de : nazairien
1 commentaire
Funérailles grève 24 janvier Lycée français de Barcelone
samedi 25 - 22h15
de : coppola
Déjà en 2018 : Mise en scène d’une « décapitation » de Macron : 3 gardes à vue
samedi 25 - 12h44
de : laVeuve
8 commentaires
Le Conseil d’Etat, réforme des retraites : Le Gouvernement devra revoir sa copie !
samedi 25 - 10h05
de : JO
Le peuple-classe de France tient à l’Etat social.
samedi 25 - 01h36
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Beyrouth - y’a Carlos G., mais y’a aussi ça :
vendredi 24 - 20h03
de : Rolon
E3C : épreuves surveillées par des enseignants retraités, lycée du pays de Retz, Pornic
vendredi 24 - 19h30
de : Rolon
Les 200 familles
vendredi 24 - 19h14
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La part anarchiste des communs
vendredi 24 - 19h12
de : jean1
La France s’embrase : Retraites aux flambeaux organisée à Paris et dans toute la France
jeudi 23 - 21h49
de : nazairien
10 commentaires
La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir
jeudi 23 - 15h24
4 commentaires
Avancée Sociale possible ? Oui en Espagne !
jeudi 23 - 15h21
de : JO
Affaire Benalla : "Le panier de crabes" vers son dénouement ?
jeudi 23 - 14h47
de : JO
1 commentaire
VENEZUELA : Rencontre Internationale Anti-impérialiste de Caracas !
jeudi 23 - 14h30
de : JO
3 commentaires
POUR UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE DE L’AMÉRIQUE
jeudi 23 - 13h37
de : Ernest London
Inondons l’Elysée avec un courrier "licenciement MACRON l’imposteur
jeudi 23 - 10h06
de : Martine
1 commentaire
La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’y a point d’assujettissement si parfait que celui qui garde l’apparence de la liberté. J.J. Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite