Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
de : La Louve
mercredi 13 janvier 2010 - 15h48 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 152 ko

de La Louve

Le Monde titre : "67% des Français n’ont plus confiance dans la politique"

Suivait un sondage extrêmement intéressant qui aura quelque peu rallumé cette journée du 12 janvier...

Le Monde est pessimiste.

Et je le comprends, lui qui ne fait plus que défendre, au fond, le système existant, sous toutes ses formes, tel qu’il est, il y a de quoi être marri.

Moi je suis ravie car je ne lis pas du tout que les Français seraient 67 % à ne plus avoir confiance en LA POLITIQUE, mais bien au contraire, et beaucoup plus simplement, à ne plus avoir confiance ni dans les partis ni dans les politiciens, ce qui est vraiment une autre paire de manches.

A peine ce jugement sévère est il tempéré pour les exécutifs locaux. Mais quand même.

Que disons, nous, d’autre que cela, depuis des années ? nsou passons notre temps à dire aux partis "de gôche" : vous vous plantez - les Français adorent la politique, c’est peut être un des peuples les plus politiques qui soit, mais il vous vomissent VOUS, et ce système que vous contribuez à maintenir.

Que les habitants de France, quelle que soit leur origine, aiment profondément LA POLITIQUE mais sont tout aussi profondément dégoûtés de ceux qui prétendent la représenter et en avoir le monopole professionnel.

Ce en quoi nous n’avons plus confiance, ce n’est pas dans "la politique ", et au contraire - sinon, justement, nous continuerions à aller voter majoritairement comme des bœufs - c’est dans ceux, individus et partis, qui prétendent la faire, et dans leur manière de la faire.

Plus que jamais, au contraire, ce sondage montre que s’il y a bien une chose à sortir à tous prix des griffes du capitalisme, c’est justement LA POLITIQUE.

Pour la remettre entre nos mains, là d’où elle n’aurait jamais du partir - entre nos mains de travailleurs, de poètes, de musiciens, de chômeurs, d’amoureux, d’enfants...

Ce n’est pas la moindre des monstruosités de la pensée dominante d’avoir réussi, pendant si longtemps, à faire de l’essence même de notre vie, si on en croit Aristote, une quasi abstraction dont la contemplation ou la mise en œuvre serait réservée à une élite, prétendument élue par nous et pour nous.

Chapeau bas à toutes celles et ceux qui ont œuvré patiemment tranquillement, pour que le capitalisme puisse faire de "la politique" un sujet à part entière alors qu’elle est notre essence même !

Maintenant c’est terminé. 67 % des Français en ont ras-le-bol de cette façon de procéder.

L’auteur de l’analyse du sondage estime que la question va se reposer vis à vis de l’ État régalien et/ou Etat providence.

Je pense qu’il fait totalement erreur.

L’État (et avec lui "la Nation") va apparaître de plus en plus clairement comme une machine au service de la bourgeoisie. C’est cela que la politique néo-libérale et autoritaire de l’UMP, couplée à l’hallucinante apathie coupable de la "gauche", pour la France, fait apparaître.

L’État, n’a jamais existé, et n’existe toujours pas ; ce n’est qu’un gant dont la couleur dépend de la main qui l’enfile.

"L’État" c’est une fiction.

Autrefois tout entier incarné dans la personne du Roi, puis représenté par des "corps" - législatif, administratif, judiciaire...- ce n’est pas l’existence d’êtres humains, de centaines de tonnes de paperasses, de collectes de fonds au nom du "Trésor Public", ou de milliers de bâtiments administratifs qui pourront suffire à donner corps à cette fiction dans les années à venir.

Il n’y aura pas de "miracle de la transubtanciation" pour l’État dit moderne.

L’auteur poursuit en disant : "Les hôpitaux (86 %), l’école (83 %), l’armée (75 %), la police (71 %) et – dans une moindre mesure – les grandes entreprises publiques, ainsi que la justice (60 %), figurent parmi les institutions ou organisations en lesquelles les Français ont le plus confiance."

On pourrait y voir, comme lui, la justification de son propos sur l’Etat régalien ou providence. Moi j’y vois l’espoir de l’en-commun qu’incarnent encore toutes ces institutions qui créent, qui sont, du "corps", de "la solidarité", qui fonctionnement sur le principe même du "groupe", de "la masse".

Le vieux spectre va revenir hanter l’Europe.

Et plus la crise va venir faire de ravages chez nous (et pour les prochaines années à venir, "la mondialisation" n’a pas fini de nous faire manger des larmes de sang et de sueur, croyez-moi, car pour les capitalistes, nos peuples deviennent in-intéressants - trop pauvres, ou pas assez riches pour leur permettre de maintenir leur taux de profit sans les exploiter à mort, mais également et désormais, "trop gourmands", en droits, en libertés, en garanties), plus le vieux spectre va revenir hanter l’Europe.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 16h58

D’où l’importance des associations et autres ONG, qui ne briguent rien, et sur lesquels vont se rabattre les politos en vue des régionales et 2012. Attention



Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 17h40 - Posté par

il n’y a jamais tant d’associations ou d’OGN, et les choses n’ont jamais été aussi mal.Chaque assos ou OGN à son president, son tresorier et aucun ne veut vraiment laisser sa place , chacun defends sa paroisse et ses centres d’interet, mais en definitive ne regarde pas plus loin que leur prochaine AG.

On voit tout ces mouvements lors des reunions unitaires, p’mem, om aoc, fase, pplm , gu, alternatif, j’en passe et des meilleurs, tous se regarde le nombril et les places à prendre.


Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 17h44

Ton analyse sur l’Etat est assez juste car il ne se maintient en la forme actuelle que par la connivence des élites qui y trouvent interêt , Gauche-droite confondue pour permettre au peuple de l’accepter et de le modifier si nécessaire pour augmenter le profit des classes possédantes .

La participation des révolutionnaires , à travers ses partis (PCF-NPA-LO-POI et autres chapelles plus ou moins importantes ), à cette démocratie bourgeoise est en question depuis longtemps parce que marginale et sans influence réelle sur les décisions du parlement aux mains de la Nomenklatura élue par 40 à 50% des électeurs inscrits avec de plus un scrutin majoritaire qui exclut les minorités ponctuelles ou permanentes . Les programmes affichés ne sont jamais appliqués si ce n’est aux marges par démagogie et sans faire de peine aux élites qui s’engraissent sur les impôts citoyens .

La crise du capitalisme actuelle permet un regain d’intérêt sur le rôle de l’Etat et de son utilité . Les étatistes bourgeois refont surface pour sauver le système avec l’argent du contribuable tandis que les gauches ne parlent pas de la suppression de l’Etat au profit de l’autogestion citoyenne . On annonce la gratuité des transports pour le PCF , la taxe carbone pour les faux-écolos-bobos , l’union de la gauche de rien pour le PS , la non-gestion des collectivités avec le PS pour le NPA . De même la CGT a renoncé dans ses textes à l’abolition du salariat . Cet imbroglio idéologique ne permet pas la mobilisation du peuple pour changer la socièté et nous assistons à "l’incroyable"que les descendants d’esclaves en Martinique et en Guyane votent la poursuite de leur domination étatique de la métropole coloniale par peur de perdre leurs indemnités d’assistanat (allocations familiales , RSA , chômage et autres charités municipales ) . Cette aberration est possible parce qu’une certaine gauche ne raisonne qu’en termes électoraux et non pas en volonté de combattre l’Etat capitaliste .

La nécessité de détruire l’Etat bourgeois est absolument en adéquation avec une volonté révolutionnaire exprimée par MARX en son temps pour libérer les possibilités créatives des populations exploitées . Nous ne parvenons pas pour l’instant à aller dans ce sens parce que les militants sont encore majoritairement acquis à l’idée de prendre le pouvoir étatique , sous une forme ou une autre, pour croire qu’ils changeront la socièté par en haut d’un coup de baguette magique . L’exemple soviètique traîne encore dans les pensées en se servant de l’erreur-faute du stalinisme dénaturant le rôle de l’Etat . Camarades , il faut se rendre à l’évidence, l’Etat est coercitif même révolutionnaire . L’Etat doit être détruit par les masses populaires et non par les dirigeants élus ou non élus du ou des partis révolutionnaires . Cette confiance dans le rôle actif et créateur du citoyen en mouvement ne sera pas linéaire comme dans les textes les mieux élaborés , mais ce cheminement sans pause évitera les apparatchiks permanents ou les dirigeants sans foi ni loi que nous avons connu ou connaissons encore .

Le mouvement historique qui s’accélère aujourd’hui sur la fin du capitalisme doit et devra permettre la remise en cause de l’Etat , des élites auto-proclamés , des élus d’un suffrage universel tronqué au profit de cette autogestion entreprenariale et citoyenne du peuple lui-même . Cette utopie inconsciente encore est une nécessité pour libérer les énergies dans tous les domaines de la connaissance intellectuelle et manuelle . Etre révolutionnaire aujourd’hui c’est mobiliser tout son être idéologique et physique au service de cet objectif .

La remise en cause des habitudes militantes est à l’ordre du jour pour atteindre la fin de l’Etat dit de "droit" , mais pour qui ? Le bourgeois et l’apparatchik permanent ne sont pas en désaccord sur cet Etat de "droit" . Pour éviter l’erreur de l’Etat de Droit même révolutionnaire avec ses exactions à la Staline-Mao-Pol pot , il vaut mieux le supprimer au profit de cette confédération citoyenne autogestionnaire en renouvellement constant pour le bien de tous .

Bernard SARTON,section d’Aubagne

PS ; La louve ouvre un débat trés intêressant à alimenter en propositions réalistes ou pas ...



Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 17h55

Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris (1871) :

« Citoyens,

Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux.

Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables.

Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel.

Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère.

Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue.

Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.

Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

Le Comité Central de la Garde Nationale »

actualisé 2010 : hommes et femmes



Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
14 janvier 2010 - 12h11 - Posté par

Le problème dans La Commune c’est que la question des contre-pouvoirs du peuple n’a pas été évoquée ni envisagée autrement que comme possibilité d’insurrection en armes je crois.
Et que les mêmes notions dans les différents clubs partis etc non plus.





Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu'une armée debout. Thomas Jefferson
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite