Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE


de : La Louve
mercredi 13 janvier 2010 - 15h48 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 152 ko

de La Louve

Le Monde titre : "67% des Français n’ont plus confiance dans la politique"

Suivait un sondage extrêmement intéressant qui aura quelque peu rallumé cette journée du 12 janvier...

Le Monde est pessimiste.

Et je le comprends, lui qui ne fait plus que défendre, au fond, le système existant, sous toutes ses formes, tel qu’il est, il y a de quoi être marri.

Moi je suis ravie car je ne lis pas du tout que les Français seraient 67 % à ne plus avoir confiance en LA POLITIQUE, mais bien au contraire, et beaucoup plus simplement, à ne plus avoir confiance ni dans les partis ni dans les politiciens, ce qui est vraiment une autre paire de manches.

A peine ce jugement sévère est il tempéré pour les exécutifs locaux. Mais quand même.

Que disons, nous, d’autre que cela, depuis des années ? nsou passons notre temps à dire aux partis "de gôche" : vous vous plantez - les Français adorent la politique, c’est peut être un des peuples les plus politiques qui soit, mais il vous vomissent VOUS, et ce système que vous contribuez à maintenir.

Que les habitants de France, quelle que soit leur origine, aiment profondément LA POLITIQUE mais sont tout aussi profondément dégoûtés de ceux qui prétendent la représenter et en avoir le monopole professionnel.

Ce en quoi nous n’avons plus confiance, ce n’est pas dans "la politique ", et au contraire - sinon, justement, nous continuerions à aller voter majoritairement comme des bœufs - c’est dans ceux, individus et partis, qui prétendent la faire, et dans leur manière de la faire.

Plus que jamais, au contraire, ce sondage montre que s’il y a bien une chose à sortir à tous prix des griffes du capitalisme, c’est justement LA POLITIQUE.

Pour la remettre entre nos mains, là d’où elle n’aurait jamais du partir - entre nos mains de travailleurs, de poètes, de musiciens, de chômeurs, d’amoureux, d’enfants...

Ce n’est pas la moindre des monstruosités de la pensée dominante d’avoir réussi, pendant si longtemps, à faire de l’essence même de notre vie, si on en croit Aristote, une quasi abstraction dont la contemplation ou la mise en œuvre serait réservée à une élite, prétendument élue par nous et pour nous.

Chapeau bas à toutes celles et ceux qui ont œuvré patiemment tranquillement, pour que le capitalisme puisse faire de "la politique" un sujet à part entière alors qu’elle est notre essence même !

Maintenant c’est terminé. 67 % des Français en ont ras-le-bol de cette façon de procéder.

L’auteur de l’analyse du sondage estime que la question va se reposer vis à vis de l’ État régalien et/ou Etat providence.

Je pense qu’il fait totalement erreur.

L’État (et avec lui "la Nation") va apparaître de plus en plus clairement comme une machine au service de la bourgeoisie. C’est cela que la politique néo-libérale et autoritaire de l’UMP, couplée à l’hallucinante apathie coupable de la "gauche", pour la France, fait apparaître.

L’État, n’a jamais existé, et n’existe toujours pas ; ce n’est qu’un gant dont la couleur dépend de la main qui l’enfile.

"L’État" c’est une fiction.

Autrefois tout entier incarné dans la personne du Roi, puis représenté par des "corps" - législatif, administratif, judiciaire...- ce n’est pas l’existence d’êtres humains, de centaines de tonnes de paperasses, de collectes de fonds au nom du "Trésor Public", ou de milliers de bâtiments administratifs qui pourront suffire à donner corps à cette fiction dans les années à venir.

Il n’y aura pas de "miracle de la transubtanciation" pour l’État dit moderne.

L’auteur poursuit en disant : "Les hôpitaux (86 %), l’école (83 %), l’armée (75 %), la police (71 %) et – dans une moindre mesure – les grandes entreprises publiques, ainsi que la justice (60 %), figurent parmi les institutions ou organisations en lesquelles les Français ont le plus confiance."

On pourrait y voir, comme lui, la justification de son propos sur l’Etat régalien ou providence. Moi j’y vois l’espoir de l’en-commun qu’incarnent encore toutes ces institutions qui créent, qui sont, du "corps", de "la solidarité", qui fonctionnement sur le principe même du "groupe", de "la masse".

Le vieux spectre va revenir hanter l’Europe.

Et plus la crise va venir faire de ravages chez nous (et pour les prochaines années à venir, "la mondialisation" n’a pas fini de nous faire manger des larmes de sang et de sueur, croyez-moi, car pour les capitalistes, nos peuples deviennent in-intéressants - trop pauvres, ou pas assez riches pour leur permettre de maintenir leur taux de profit sans les exploiter à mort, mais également et désormais, "trop gourmands", en droits, en libertés, en garanties), plus le vieux spectre va revenir hanter l’Europe.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 16h58

D’où l’importance des associations et autres ONG, qui ne briguent rien, et sur lesquels vont se rabattre les politos en vue des régionales et 2012. Attention



Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 17h40 - Posté par

il n’y a jamais tant d’associations ou d’OGN, et les choses n’ont jamais été aussi mal.Chaque assos ou OGN à son president, son tresorier et aucun ne veut vraiment laisser sa place , chacun defends sa paroisse et ses centres d’interet, mais en definitive ne regarde pas plus loin que leur prochaine AG.

On voit tout ces mouvements lors des reunions unitaires, p’mem, om aoc, fase, pplm , gu, alternatif, j’en passe et des meilleurs, tous se regarde le nombril et les places à prendre.


Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 17h44

Ton analyse sur l’Etat est assez juste car il ne se maintient en la forme actuelle que par la connivence des élites qui y trouvent interêt , Gauche-droite confondue pour permettre au peuple de l’accepter et de le modifier si nécessaire pour augmenter le profit des classes possédantes .

La participation des révolutionnaires , à travers ses partis (PCF-NPA-LO-POI et autres chapelles plus ou moins importantes ), à cette démocratie bourgeoise est en question depuis longtemps parce que marginale et sans influence réelle sur les décisions du parlement aux mains de la Nomenklatura élue par 40 à 50% des électeurs inscrits avec de plus un scrutin majoritaire qui exclut les minorités ponctuelles ou permanentes . Les programmes affichés ne sont jamais appliqués si ce n’est aux marges par démagogie et sans faire de peine aux élites qui s’engraissent sur les impôts citoyens .

La crise du capitalisme actuelle permet un regain d’intérêt sur le rôle de l’Etat et de son utilité . Les étatistes bourgeois refont surface pour sauver le système avec l’argent du contribuable tandis que les gauches ne parlent pas de la suppression de l’Etat au profit de l’autogestion citoyenne . On annonce la gratuité des transports pour le PCF , la taxe carbone pour les faux-écolos-bobos , l’union de la gauche de rien pour le PS , la non-gestion des collectivités avec le PS pour le NPA . De même la CGT a renoncé dans ses textes à l’abolition du salariat . Cet imbroglio idéologique ne permet pas la mobilisation du peuple pour changer la socièté et nous assistons à "l’incroyable"que les descendants d’esclaves en Martinique et en Guyane votent la poursuite de leur domination étatique de la métropole coloniale par peur de perdre leurs indemnités d’assistanat (allocations familiales , RSA , chômage et autres charités municipales ) . Cette aberration est possible parce qu’une certaine gauche ne raisonne qu’en termes électoraux et non pas en volonté de combattre l’Etat capitaliste .

La nécessité de détruire l’Etat bourgeois est absolument en adéquation avec une volonté révolutionnaire exprimée par MARX en son temps pour libérer les possibilités créatives des populations exploitées . Nous ne parvenons pas pour l’instant à aller dans ce sens parce que les militants sont encore majoritairement acquis à l’idée de prendre le pouvoir étatique , sous une forme ou une autre, pour croire qu’ils changeront la socièté par en haut d’un coup de baguette magique . L’exemple soviètique traîne encore dans les pensées en se servant de l’erreur-faute du stalinisme dénaturant le rôle de l’Etat . Camarades , il faut se rendre à l’évidence, l’Etat est coercitif même révolutionnaire . L’Etat doit être détruit par les masses populaires et non par les dirigeants élus ou non élus du ou des partis révolutionnaires . Cette confiance dans le rôle actif et créateur du citoyen en mouvement ne sera pas linéaire comme dans les textes les mieux élaborés , mais ce cheminement sans pause évitera les apparatchiks permanents ou les dirigeants sans foi ni loi que nous avons connu ou connaissons encore .

Le mouvement historique qui s’accélère aujourd’hui sur la fin du capitalisme doit et devra permettre la remise en cause de l’Etat , des élites auto-proclamés , des élus d’un suffrage universel tronqué au profit de cette autogestion entreprenariale et citoyenne du peuple lui-même . Cette utopie inconsciente encore est une nécessité pour libérer les énergies dans tous les domaines de la connaissance intellectuelle et manuelle . Etre révolutionnaire aujourd’hui c’est mobiliser tout son être idéologique et physique au service de cet objectif .

La remise en cause des habitudes militantes est à l’ordre du jour pour atteindre la fin de l’Etat dit de "droit" , mais pour qui ? Le bourgeois et l’apparatchik permanent ne sont pas en désaccord sur cet Etat de "droit" . Pour éviter l’erreur de l’Etat de Droit même révolutionnaire avec ses exactions à la Staline-Mao-Pol pot , il vaut mieux le supprimer au profit de cette confédération citoyenne autogestionnaire en renouvellement constant pour le bien de tous .

Bernard SARTON,section d’Aubagne

PS ; La louve ouvre un débat trés intêressant à alimenter en propositions réalistes ou pas ...



Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
13 janvier 2010 - 17h55

Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris (1871) :

« Citoyens,

Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux.

Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables.

Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel.

Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère.

Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue.

Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.

Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

Le Comité Central de la Garde Nationale »

actualisé 2010 : hommes et femmes



Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
14 janvier 2010 - 12h11 - Posté par

Le problème dans La Commune c’est que la question des contre-pouvoirs du peuple n’a pas été évoquée ni envisagée autrement que comme possibilité d’insurrection en armes je crois.
Et que les mêmes notions dans les différents clubs partis etc non plus.





Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
2 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite