Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Régionales en Bretagne


de : Pierre
vendredi 5 février 2010 - 12h34 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Réponse de J-Pierre ANFRE à "Communistes" 3/2/2010

aux camarades Olivier DARTIGOLLES, directeur de « Communistes »

Patrick LE HYARIC, directeur de l’Humanité

Marie-George BUFFET, secrétaire nationale du P.C.F.

Cher(e)s camarades,

La lecture de l’article paru ce jour dans « Communistes » sous le titre « Bretagne : le choix des Communistes » me conduit à prendre la plume.

Et tout d’abord à évoquer mon parcours personnel. Aujourd’hui âgé de 73 ans j’ai adhéré au P.C.F. en novembre 1956, quelques jours avant mes 20 ans, à l’issue des obsèques de camarades tués en défendant le siège de l’Huma contre les bandes fascistes qui se déchaînaient au lendemain de l’intervention de l’Armée Rouge à Budapest. Étudiant, sympathisant du P.C.F. depuis plusieurs années, j’avais des doutes réels sur les modalités - sinon sur le bien fondé - de la mise en pratique de « l’internationalisme prolétarien » qui venait de se produire. Mais totalement hostile à la guerre d’ Algérie qui faisait rage alors et pleinement conscient de l’instrumentalisation du drame Hongrois par les impérialistes Américains, leurs alliés Français - de droite ou socialistes - et nos néo-fascistes nationaux, je considérais que l’heure n’était plus aux états d’âme sur ce qui me déplaisait ou me semblait douteux en Union Soviétique mais que la situation me commandait de m’engager dans ce qui était à coup sûr la force démocratique et anticolonialiste de loin la plus conséquente dans notre pays.

Mon demi-siècle d’engagement – toujours en cours – au P.C.F. a été jalonné presque continûment par la même démarche. Démarche qui a été a des degrés divers – du moins à ce qu’il me semble - aussi celle de mon Parti de façon collective aussi bien vis à vis de l’Union Soviétique que de l’union de la Gauche après 1977 ou de notre vie interne jusqu’à il y a quinze ans. Parce que je croyais – et ne suis d’ailleurs pas sûr de m’être trompé sur ce point – que l’existence de l’URSS et du « camp socialiste » était un point d’appui pour l’émancipation des peuples et du monde du travail, j’ai voulu à toute force aussi longtemps que cela a pu sembler crédible et même un peu au delà croire et tenter de faire croire que le « socialisme réel » pouvait se réformer et se transformer un jour en socialisme tout court. De même tout en mesurant au long de 40 années de participation aux instances départementales de direction de notre Parti et comme délégué à trois de nos Congrès que tout n’allait pas pour le mieux dans le meilleur des Partis possible j’ai, au nom du même type de référence à des appréciations de l’ordre du « globalement positif », considéré que les défauts que je pouvais voir de près dans notre fonctionnement ne pouvaient annuler nos points forts essentiels : engagement de classe, attachement aux acquis des luttes ouvrières et de la pensée marxiste etc... En vertu de ce raisonnement j’ai en particulier adhéré jusqu’au bout au principe du « centralisme démocratique » : non parce que j’en avais une vision idéalisée – je savais les entorses qui pouvaient être faites à sa mise en pratique – mais parce qu’il me semblait globalement « moins pire » que les modes de fonctionnement des partis réformistes, gauchistes ou bourgeois... Nous avons finalement fait le choix de l’abandonner et, sans renier le Marxisme ni la réalité de la lutte des classes, de devenir - ou plutôt de déclarer vouloir être - aussi bien pour la France que pour notre vie interne le Parti de la « démocratie en tout et jusqu’au bout ». J’adhère sincèrement et pleinement à ce choix.

Et c’est là que j’en viens à l’article paru dans le « Communistes » de ce jour sur la Bretagne et le choix des Communistes Bretons en vue des Régionales.

Je n’aborderai pas ici le fait qu’un recours porté devant notre Commission nationale des conflits ait fait l’objet d’un traitement d’une totale légèreté sur lequel j’attends toujours que le camarade BRYNHOLE daigne répondre aux remarques qu’avec mes camarades cosignataires du recours nous lui avons adressé il y a maintenant plus de trois semaines le 11 janvier dernier.

Pour m’en tenir à l’article signé P.F. dans « Communistes » qui motive ce courrier, j’observe essentiellement que cet article est censé INFORMER ses lecteurs de l’ensemble de la France sur ce qui s’est passé parmi les Communistes dans notre région.

Or il passe sous silence le FAIT qu’au mois de novembre deux départements sur quatre ont majoritairement rejeté le texte proposé par les directions et les élus sortants. Les lecteurs de « Communistes » ignoreront donc ce fait qui est pourtant une part pour le moins non négligeable de la RÉALITÉ.

Comme ils ignoreront que la deuxième Conférence régionale de janvier qui n’a pu se tenir pour cause d’intempéries a revêtu finalement la forme originale ( et d’avenir peut-être ?! ) d’une conférence téléphonique....

Comme ils ignoreront que des sections entières et de nombreux adhérents ont refusé de prendre part après cette « conférence » à la consultation des 15 et 16 janvier parce qu’ils la tenaient pour une mascarade.

Comme ils ignoreront que les 1048 communistes qui ont donné à nos dirigeants départementaux la majorité relative de 63, 79 % des exprimés dont ils se gargarisent n’étaient dans l’absolu que 39, 6 % des 2644 adhérents dont on était censé solliciter l’avis.

Et comme ils ignoreront que de nombreux communistes et des sections entières ( une majorité dans mon département ) ont fait avec regret mais en toute conscience le choix de constituer avec les représentants régionaux qualifiés de nos 2 partenaires nationaux du Front de gauche – Parti de Gauche et Gauche Unitaire - mais aussi de la F.A.S.E., du mouvement des Alternatifs et du M.P.E.P., une liste qui aura l’originalité d’être la seule à porter l’ensemble de notre offre politique nationale et à faire référence au rejet du TCE ainsi qu’à notre combat contre le traité de Lisbonne dont le vote avait donné à Jean-Yves LE DRIAN l’occasion de menacer de quitter le P.S. si ses parlementaires ne le ratifiaient pas !

Cette liste est annoncée depuis plus de quinze jours et la direction nationale de notre Parti n’est pas sans le savoir. Elle sera bel et bien présente le 14 mars. « Communistes » fera-t-il - ou plus précisément maintiendra-t-il - le choix de faire comme si elle n’existait pas ?

Je regrette de devoir dire que si tel était le cas cela relèverait au niveau du principe de très anciennes pratiques de notre défunt « grand Parti frère » consistant à retoucher des clichés historiques pour en sortir Trotsky, Kamenev, Zinoviev...

J’ai, et je le regrette mais m’en suis expliqué dans la première partie du présent courrier, excusé ces pratiques durant une longue période de ma vie militante.

Parce que je prends au sérieux l’affichage des statuts actuels de mon Parti je ne saurais admettre que le camarade P.F. au prétexte d’informer censure une partie de la réalité. Et je ne pourrais comprendre que la direction nationale du Parti cautionne explicitement ou même tacitement de pareilles pratiques.

Sachant que « Communistes » se présente en sous-titre comme un « lien d’ÉCHANGES et de communication » je demande donc instamment que son prochain numéro donne un droit d’expression aux nombreux militants Bretons du P.C.F. qui ont fait le choix de constituer une vraie liste de type « Front de Gauche élargi ».

Et si cela paraissait ne pouvoir être accordé – au nom d’une primauté de la majorité sur la démocratie et sur le pluralisme qui resterait à débattre dans notre prochain congrès – je demande à tout le moins qu’un rectificatif aussi clairement visible que l’encart bleu paru dans le numéro de ce jour informe les lecteurs de notre bulletin de l’existence en Bretagne d’une liste totalement dans la ligne du Front de Gauche sur laquelle figureront davantage de membres de notre Parti Communiste qu’il n’en est annoncé sur la liste conduite par Jean-Yves LE DRIAN ;

Dans l’attente de savoir ce que vous en pensez je vous prie d’agréer mes salutations Communistes.

Jean-Pierre ANFRÉ

Adhérent PCF depuis 1956,

Membre du Comité et du bureau de section d’Antony (Seine-sud) de 1958 à 1963,

Membre du Comité Fédéral du Morbihan de 1968 à 2008,

et du bureau fédéral de 1986 à 1996,

Membre du bureau départemental de l’Amicale des Vétérans,

Maire honoraire de LANESTER.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Régionales en Bretagne
6 février 2010 - 14h56

Bravo ,camarade, de contester des décisions nationales "imbéciles" qui acceptent le ridicule politique de certains dirigeants fédéraux de Bretagne,de Bourgogne,de Lorraine,de normandie,de champagne-ardennes de s’allier avec le PS bourgeois pour conserver des strapontins indemnisés . Les militants du PCF doivent réagir lorsque les décisions de directions sont inadéquates à leurs idées . La stratégie d’aider le PS depuis le programme commun a fait des ravages dans nos rangs et a conduit à notre déclin électoral que nous avons du mal à surmonter . La lutte contre le capitalisme passe par la rupture avec la social-démocratie qui a accompagné les réformes antisociales du capital, la reprise en main de l’activité des sections partout par les militants eux-même , comme nous le faisons à Aubagne , est un signe que la délégation de pouvoir recule malgré la pression de certains élus communistes .

Tout le pouvoir aux cellules peut créer les conditions d’un renouveau du PCF conquêrant et retrouvant toute sa place dans le jeu révolutionnaire alors que la crise du capitalisme s’accentue et résonne de discours agressifs contre la Chine , la Russie, l’amérique Latine ...L’oncle Sam a du mal à accepter la fin de son hégémonie tout comme la haute bourgeoisie du monde occidental .

la classe ouvrière est durement frappée par cette crise , il lui faut réagir vite avec son parti de classe pour combattre le capitalisme et le mettre à terre et ouvrir enfin une voie originale vers le communisme .

Le courage des communistes qui luttent contre la compromission et la corruption sera reconnu par le peuple malgré le rideau noir médiatique .

Bernard SARTON,section d’Aubagne






L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
5 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite