Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Régionales : climat putride en Ile-de-France
de : Paris
dimanche 21 février 2010 - 00h28 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Des candidats UMP du Val d’Oise ont qualifié Ali Soumaré et Jean-Paul Huchon de délinquants. Ces derniers attaquent en diffamation.

La campagne des régionales en Ile-de-France s’est considérablement durci ces dernières 24 heures avec les attaques lancées par des candidats UMP du Val-d’Oise, à l’encontre d’Ali Soumaré, la tête de liste socialiste dans ce département.

Comme à la fin janvier, lorsqu’il avait fait allusion au candidat PS d’origine malienne en évoquant un "joueur de l’équipe réserve du PSG", c’est le maire UMP de Franconville, Francis Delattre, qui a lancé l’offensive (lire "des propos qui gênent l’UMP").

Nouvelle charge contre Ali Soumaré

Cette fois, point de blague à connotation raciste, mais une attaque directe sur le terrain judiciaire.

Dans un communiqué publié le 19 février, Delattre a déclaré que "contrairement à l’objectif de promouvoir un jeune de nos quartiers, la candidature (de M. Soumaré) ne peut être exemplaire"

Faisant état de condamnations passées et de procédures en cours contre le candidat PS du Val-d’Oise, le maire de Franconville l’a qualifié de "délinquant multirécidiviste chevronné".

Dans la foulée de ses allégations, Delattre a demandé à Martine Aubry, "si intransigeante sur les principes" et à Jean-Paul Huchon "si cynique dans sa stratégie électoraliste", de retirer la candidature d’Ali Soumaré.

Mise en cause de Jean-Paul Huchon

Axel Poniatowski, la tête de liste UMP dans le Val-d’Oise a surenchéri.

"Cette démarche outrageante n’est pas sans rappeler la situation peu glorieuse du candidat Jean-Paul Huchon, condamné à six mois de prison avec sursis et à 60.000 euros d’amende pour prise illégale d’intérêt au bénéfice de sa femme" a-t-il écrit dans un communiqué, estimant que "cette condamnation n’est en rien anecdotique, car elle concerne les fonctions mêmes de président de région qui se doit d’être insoupçonnable et désintéressé" (lire "Huchon en sursis").

Oubliant de mentionner que dans son propre camp, la tête de liste UMP-Nouveau Centre des Hauts-de-Seine, André Santini fait actuellement l’objet d’une procédure pour "prise illégale d’intérêt", "faux et usage de faux" et "pour détournement de fonds public ", Ponatiowski s’en est pris à "la discrétion de M. Huchon sur cette affaire", avant de pointer du doigt "d’autres repris de justice sur les listes PS (...) Michèle Sabban et Jean-Paul Planchou, tous deux condamnés pour emplois fictifs".

Manifestement embarrassée, Valérie Pécresse, la tête de liste régionale pour l’UMP en Ile-de-France a indiqué n’avoir "aucun commentaire à faire sur cette affaire".

La gauche tarde à réagir...

Dans un premier temps, côté PS, seule l’adjointe au maire de Paris Anne Hidalgo a réagi par Twitter interposé, écrivant tout d’abord "les bras m’en tombent... Je condamne l’acharnement obsessionnel du maire de Franconville contre Ali Soumaré" puis qu’"il est grand temps que l’UMP tire les conséquences de cette diabolisation et sanctionne le maire de Franconville."

Ce samedi, Elisabeth Boyer, la porte-parole de la campagne de Jean-Paul Huchon a déclaré qu’"au-delà des faits reprochés, on doit, d’ores et déjà, s’interroger sur l’origine de la transmission d’informations ou de documents apparemment de source judiciaire ou policière".

La socialiste relève que "cette nouvelle mise en cause d’Ali Soumaré, qui fut porte-parole des familles de Villiers-le-Bel" survient "quelques jours après l’engagement de poursuites judiciaires à l’encontre de fonctionnaires de police dans le cadre des incidents de Villiers-le-Bel" (lire "les familles des deux tués accusent" et "font appel").

... puis contre-attaque en justice

En marge du débat sur l’exclusion auquel il participait aujourd’hui, Jean-Paul Huchon, le président sortant du conseil régional d’Ile-de-France s’est lui aussi interrogé "sur la manière dont les pièces judiciaires et policières de ce soi-disant dossier sont parvenues" aux élus UMP, précisant qu’en théorie, "elles ne sont pas légalement accessibles".

Comme Ali Soumaré, qui a chargé ses avocats de "conduire une procédure en diffamation", Jean-Paul Huchon a indiqué que des "assignations" seraient "remises aux diffamateurs lundi".

Enfin, à gauche toujours, la vice-présidente du PRG et candidate sur la liste Huchon du Val-d’Oise, Elisabeth Boyer a dénoncé le "vrai visage" de l’UMP, "celui d’une vieille droite réactionnaire qui ne recule devant rien pour attaquer ses concurrents au moment où elle est en difficulté" et qui "recycle les vieilles méthodes du siècle passé quand la police et la justice étaient mises au service du pouvoir pour criminaliser le mouvement ouvrier".

http://www.metrofrance.com/info/reg...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Régionales : climat putride en Ile-de-France
21 février 2010 - 07h28 - Posté par vériane

Ali Soumaré a peut être aussi mal choisi ses amis socialistes....j’espère pour lui qu’il n’est pas musulman , que sa compagne ne porte pas un foulard, qu’il ne fréquente pas les Qicks Alal , car alors attention au lynchage médiatique.



Régionales : climat putride en Ile-de-France
21 février 2010 - 08h40 - Posté par

Tu parles, c’est un délinquant. Sa liste, c’est la liste noire :-)


Régionales : climat putride en Ile-de-France
21 février 2010 - 15h05 - Posté par Copas

Ali Soumaréc’est d’abord un symbole de l’histoire de Villiers-le-bel et il s’agit de punir et ostraciser ceux qui mettent en doute l’ordre policier sarkoziste.

Il nous faut bien prendre un peu de recul pour comprendre ce qui fait particularité et violence des attaques de la droite.

Multi-récidiviste ?

Allons...

Une droite qui a compté dans ses rangs des gens qui ont été criminels pro-nazis, des apôtres de la torture , des bombardeurs actuels de populations afghanes (des dizaines de milliers de morts depuis le début de l’agression américano-française), et des sous-ordres sur d’autres terrains qui ont mangé et abusé à échelle industrielle des biens publics, plus un nombre littéralement himalayesque d’aides à la bourgeoisie données par le personnel politique de la droite et de la gauche , qui dépasse le cout de n’importe quel budget de l’état, est totalement disqualifiée pour parler de morale, de délinquance ou de récidiviste.

C’est comme si on comparait un industriel du crime et un petit artisan sabotier qui met du plastique à la place de cuir de vachette.

A quoi peut-on comparer les dizaines de milliards d’euros dérobés du bien du peuple pour être filés par Sarko et ses épigones à la bourgeoisie. Un hold’up légal se donne-t-il ainsi une virginité, se place sur une autre plan ?

Le grand emprunt qui sera un immense et nouveau transfert de pognon vers les poches de la bourgeoisie, et rien d’autre, quel nom a-t-il une fois enlevé les oripeaux qui camouflent sa nature de hold-up ?

Donc, les simagrées de la droite sont hypocrites.

Sont-elles pour autant seulement ainsi, un donné pour un rendu ?

Non par vraiment , car le nom, car la couleur anthracite de l’agressé interrogent une fois de plus, puisqu’on a vu que d’autres à droite comme à gauche, ont été condamnés pour des histoires d’un tout autre calibre, c’est donc bien que se rajoute à cette charge brutale de la droite autre chose.

Et nous re-voici, à nouveau, du fichu de la révolutionnaire Ilham à Ali Soumaré, au même ressort manœuvrier.

Il s’agit bien de mener manœuvre contre l’entrée en politique sur la gauche et au concret réel, de communautés qui paraissent exogènes.

Rachida Dati, Fadela Amara, etc , sont casher, car elles servent avec une servilité assidue le pouvoir et la maintenance d’équilibres qui favorisent le capital.

Le PS aussi...

Sauf que Ali Soumaré ce n’est pas que ça , c’est toute la contradiction d’êtres réels qui essayent de conserver une dignité, en même temps sont secoués par la survie et en même temps cherchent une issue morale acceptable et collective.

Au PS ?

Ils le croient et ils ont tord, mais là n’est pas le propos mais la démarche qui importe.

Dans la plus grosse crise depuis 1929, où la population subit les agressions des amis de Sarko, où les licenciements pleuvent, où un immense hold’up est fait sur le monde par les groupes financiers, à coups de cadeaux des Sarkos and co, de la BCE et ses prêts à taux d’amis, où les bénéfices pris dans nos poches pleuvent dans les coffres des actionnaires, l’anti-capitalisme monte, la rage monte, ...

Dés lors il s’agit de ne pas rater une seule occasion pour la bourgeoisie, de lier, le plus souvent, la couleur d’une personne, la consonance du nom d’une personne, la religion d’une personne, aux angoisses du peuple afin de doter d’un bouc émissaire la rage populaire, la détourner vers la xénophobie et le racisme.

Comprendre que cette quête permanente à ostraciser l’arabe, le nom arabe, le noir, le musulman, etc, sont le fruit d’une orientation implicite de la droite et de la bourgeoisie qui ont peur de faire face au syndrome 1789, est important.

Pendant que ce qui reste de la gauche révolutionnaire se regarde le nombril, que la gauche poubelle dérive dans les forugons des patrons, la droite elle parle à la bête, la flatte, la caresse,l...

La gauche marche souvent dans la pommade de ces manœuvres incessantes de la bourgeoisie , des médias Sarkos, pour tresser des boucs émissaires, des bêtises insondables de Aubry, Buffet, Melenchon,etc pour s’attaquer à Ilhem et le NPA, du dérapage socialiste de Roubaix contre 8 quicks sur 350 qui empêchent parait-il certains à manger de la bonne bouffe américaine , des dérapages sur la burqa du membre du PC Gérin qui va s’accoquiner avec la droite extreme, des attaques sur l’identité nationale face auxquelles une partie du PS à plier, bref,
cette gauche est bête et ne comprends pas ce qui se passe.

Mais comprendre qu’une partie de la bourgeoisie cherche à créer un bouc émissaire, particulièrement si il est en plus en lutte contre le capitalisme (Ilhem cette magnifique militante à soutenir) , c’est également chercher à comprendre au profit de qui ces innombrables campagnes qui se produisent à un rythme de plus en plus effréné sont menées.

La classe criminogène qui manœuvre actuellement, dont le multi-récidivisme est notoire et planétaire , c’est la bourgeoisie.

Et Aubry, comme une grande partie de la gauche boite bas face à ce genre de soucis, pire, elles nourrisse le bébé coucou dans le nid du peuple, elle subventionne le capital, mène politique POUR, au concret, cite en exemple une armée de malfaisants d’ailleurs, comme Brown ou Zapatero.

Bref la gauche se neutralise, et se bat avec une main attachée dans le dos et le nez sale sur ces questions.

Au delà du sujet lui-même qui a sa dynamique propre , l’environnement relève d’une question stratégique pour la bourgeoisie, mobiliser les populations sur autre chose, d’autres ennemis, tous,TOUS, issus du peuple (ce qui ne leur donne en soi aucune virginité ou qualité particulière), ce qui éclaire significativement les objectifs des médias du pouvoir, et des godillots de la droite.

Il faut donc répondre au fond et attaquer au fond.

Contre la Bourgeoisie, pour la confiscation de ses biens, et pour la confiscation du monopole de contrôle des médias par la bourgeoisie, la socialisation sans indemnités ni rachats, sous contrôle des travailleurs et des travailleuses des groupes industriels et financiers.

ca évitera ainsi qu’elle ait monopole des médias et ne puisse propager ainsi, sans réponses adaptées et démocratiques, ses fantasmes et ses haines.






À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite