Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les quartiers populaires et les communistes...
de : bernard Sarton
vendredi 19 mars 2010 - 15h21 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

De nombreux livres et articles de presse stigmatisent l’abstention massive des quartiers jusqu’à parfois 80% comme à Bobigny dirigée par une Maire Communiste , responsable en plus du logement au sein du Conseil National du PCF .

Je ne vais pas revenir sur toutes les raisons connues de cette abstention électorale qui touche en particulier depuis des années le courant communiste. Le peuple des quartiers dit populaires a crié un moment sa colère , sous Mitterrand, en votant Le Pen parce que nous avons soutenu le Programme commun signé avec le PS et accepté de fait la rigueur des années 80 , d’où notre chute électorale avec Lajoinie , puis Hue et MGB .

Devant cet échec ou ce désaveu des masses populaires nous avons lancé le Front de Gauche autonome avec Mélenchon et Piquet mais sans rompre avec le PS . Pourquoi ? Le taux d’abstention des villes avec un Maire Communiste est énorme et le FN refait de bons scores ...Pourquoi ? La réflexion doit se porter sur les causes réelles de cette désaffection des ouvriers et employés qui constituent l’essentiel normal du vote communiste . Promouvoir des idées de changement de société avec des couches sociales obnubilées par les fins de mois , le chômage , la précarité ne peuvent entraîner le vote ou l’adhésion naturellement . Il faut autre chose , du concret , du solide matériellement , car ces travailleurs en perdition sociale ne croit que ce qu’il voit comme Saint-Thomas .

 Organiser des marchés alimentaires bon marché avec nos paysans-commerçants au pied des cités peut être une première réponse .
 Les organiser pour lutter contre les hausses de loyers , le surendettement peut aussi les mobiliser
 Créer des comités de défense révolutionnaires ,pour aider chaque habitant à ne pas sombrer dans le fatalisme et la désespérance ,pour la solidarité ,l’entraide , la fraternité dans tous les domaines de la vie quotidienne .
 Lutter contre la délinquance des jeunes et la drogue qui les tue par la prévention et le soin psychologique pour qu’ils retrouvent une santé qui les délivre des dealers .

 Aider les enfants des écoles à faire leurs devoirs , à réussir leurs études peut aussi compléter l’aide à la jeunesse .

Par contre sur les problèmes de l’emploi , sans solution avec le capitalisme, il nous faut trouver des solutions de créations d’entreprises coopératives dans un marché en crise et un assistanat d’Etat qui ronge la personnalité créative des chômeurs et précaires .

L’abstention a ses racines dans cette désespérance économique et la non-réponse concrète des élus et des pouvoirs patronaux à cet appel à travailler . Les communistes doivent être à l’avant-garde pour résoudre les problèmes d’emploi et de pouvoir d’achat . La crise dramatique du capitalisme doit permettre de sortir de cette logique de marché financier pour retrouver la production de biens matériels et culturels à l’échelon local , y compris en inventant une monnaie d’échange local en dehors des circuits financiers du capital .

Par ces diverses actions non limitatives nous pouvons retrouver du crédit politique pour asseoir le mouvement populaire et le développer pour abattre le capitalisme une bonne foi pour toute . L’incantation du Front de Gauche face à un PS dominateur dans les urnes reste marginal et ne séduit que les militants en panne sur l’idéal communiste . Construire l’alternative communiste avec d’autres révolutionnaires au plus près des gens de ces cités populaires est plus solide qu’une alliance électorale avec le PS bourgeois ou les bobos écolos .

Le débat reste ouvert car l’abstention massive d’aujourd’hui exprime une colère rentrée et un besoin d’autre chose qu’un scrutin à deux tours pour placer quelques camarades en mal de notorièté sur les médias locaux ou nationaux . N’oublions pas le FN en embuscade même si son nombre de militants est faible et vieillissant .

La militance communiste peut être "rentable" à condition d’affronter la crise du capitalisme dans les interstices du vécu des citoyens sur le plan économique , social et culturel .

Proclamer 30% de logements sociaux partout sans dire le montant des loyers et des charges au niveau du revenu (soit à mon avis pas plus de 5 à 10% du salaire) reste un voeu pieux et non crédible pour ceux ou celles qui n’ont pas de logement et les moyens d’y faire face .

Reste le domaine de l’emploi et la création d’entreprise pour donner un travail à tout le monde ..Vaste chantier à reconstruire après le désastre de 30 années de pouvoir UMP-PS .

La voie communiste est la seule solution crédible pour sortir de cette ornière où le capitalisme a entrainé notre beau pays .

Bernard SARTON ,section d’Aubagne



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les quartiers populaires et les communistes ...
19 mars 2010 - 16h59

cher Bernard,

merci de redire ce qui se fait lentement mais avec constance dans plein d’endroits, mais ça se fait sans drapeau,sous forme associative et donc sans retombées Politiques / politiciennes directes (pour nous et c’est tres bien comme ça ?) En revanche les Elus de tous bords, sont prompts a la recup...

Grignoter des terrains pour les mettre en culture est le plus difficile,sans bruit on grignote doucement dans l’associatif.

C’est l’humilité du terrain, en terrain plus ou moins hostile.

Oui,il faut autre chose , du concret , du solide matériellement , car ces travailleurs en perdition sociale ne croient que ce qu’ils voient ,comme Saint-Thomas .

Organiser des marchés alimentaires bon marché avec nos paysans-commerçants au pied des cités peut être une première réponse .

Les organiser pour lutter contre les hausses de loyers , le surendettement peut aussi les mobiliser

Créer des comités de défense (révolutionnaires ?) ,pour aider chaque habitant à ne pas sombrer dans le fatalisme et la désespérance ,pour la solidarité ,l’entraide , la fraternité dans tous les domaines de la vie quotidienne .

Lutter contre la délinquance des jeunes et la drogue qui les tue par la prévention et le soin psychologique pour qu’ils retrouvent une santé qui les délivre des dealers .

Aider les enfants des écoles à faire leurs devoirs , à réussir leurs études peut aussi compléter l’aide à la jeunesse .

Par contre sur les problèmes de l’emploi , sans solution avec le capitalisme, il nous faut trouver des solutions de créations d’entreprises coopératives creées par les habitants hors des subventions ? fin des chasses aux subventions qui sont la corde du pendu...autofinancement par des monnaies locales et la confiance mutuelle .

Merci de donner des exemples concrets hors agriculture si tu en connais.



Les quartiers populaires et les communistes ...
20 mars 2010 - 14h04 - Posté par GB26100

Une difficulté majeure vient du fait que les couches populaires ne sont pas INDISPENSABLES au fonctionnement du système. Elles constituent un moyen de pression sur les salaires, c’est l’armée de réserve du capital. Ce que je dis est terrible, la marginalisation d’une partie de la société fait partie du système actuel. Jusqu’à quand ? Les exclus ont même tendance à se refermer sur eux-mêmes. Tenir un langage alternatif en prise avec le vécu de ces catégories nécessite de rétablir des liens sociaux et politiques. Ce n’est pas une campagne électorale qui peut répondre à ce difficile problème. Et les forces sociales, syndicales et politiques ne sont pas à la hauteur. Cela contribue à crédibiliser ceux qui proposent le moindre mal rose pâle ou vert pâle en termes politiques. Ce qui a bougé avec le score du Front de Gauche constitue un petit progrès. Mesurons sans polémique le chemin qui reste à parcourir encore.






Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
3 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
9 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le nationalisme est une maladie infantile. C'est la rougeole de l'humanité. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite