Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
de : Gouly
vendredi 19 mars 2010 - 22h31 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

Ca en devient presque lassant, frustrant, désespérant. D’abord aux européennes, aujourd’hui aux régionales et demain ? Combien de temps encore va-t-on rester les bras croisés, incapables de prouver à tous sans aucunes ambiguité possible ce qu’est la gauche !

Le NPA part seul dans quelques régions, s’ali au PG dans d’autres quand le PC est avec le PS mais quand il n’y est pas, alors le Pg s’ali avec eux. Et puis dans trois régions, le npa parvient à s’alié avec le Pg et le PC en même temps. Après un résultat catastrophique aux européennes on entend partout la même chose, toujours la même chose qui me donne envie de tout casser : le npa ne veut pas gouverner, il refuse l’union, c’est une secte ... STOP !

Et oui, ça recommence certains militants veulent quitter le parti parcequ’il n’est pas clair, qu’il refuse l’unité. Ils ont au moins raison sur un point : ON EST PAS CLAIRE. Pour moi, il n’ya rien de compliqué là dedans et je m’étonne jour après jour que l’on continu indéfiniment ce silence, ce oui mais non... Jusqu’à quand ?

Je ne vais pas continuer plus longtemps car il me semble avoir la réponse, la solution toute simple et naturelle pour en finir avec ce problème ridicule : Réunissons-nous, partout, dans les quartiers, les villes, les régions, les burreaux politiques nationaux pour réfléchir, débatre, rédiger et signer le projet de la gauche du 21ème siècle. Réafirmons notre envie d’en finir avec le capitalisme et construisons ensemble ou reconstruisons plutôt, un projet de société qui fasse de nouveau rêver les gens, qui redonne de l’espoir à tous. Pour que chacun sache que s’il vote pour tel parti, il vote pour une société communiste sans classe, sans argent, basé sur l’entraide et la solidarité de tous entre tous. Ca ne parle pas et ça ne parlera jamais a personne : oui il faut interdire les licenciments, ne plus donner de subventions aux patrons qui licencient, mettre les transports gratuits. Moi ce qui me parle et ce qui m’a donné envie de m’engager au npa c’est l’autogestion totale sans patrons, le travail collectif planifier et le libre service et la libre consomation des marchandises. 0On passe nos journées et nos meetings à critiquer le ps, gestionnaire du capitalisme et libérale mais nous on fait quoi ! ya qu’a lire nos programme je n’ai pas entendu une seule fois besancenot, buffet ou mélenchon dire : Toutes ces mesures dans nos programmes ne sont que des mesures provisoires, des mesures pour que nous souffrions moins dans l’attente de la prise de pouvoir de la vrai gauche et de l’instauration de la société communiste.

Voila ce que nous devons faire réinventer cette société communiste et la présenter, la proposer aux gens. Aujourd’hui aucun des partis se disant anticapitaliste ne font cela c’est un comble ! Alors voila demain il y à les présidentielles on se dit bon ok on veut un candidat commun. Est-ce que toi NPA, PG, PC, LO tu est pour la société communiste et tu veut la bâtir une fois au pouvoir. Non ? eh bien tu ne fera pas parti de notre front et tu n’aura pas le droit de te dire différent du ps. Oui ? ok, alors on vote et on choisit un mec pour devenir président sachant que s’il est élu, il ne le sera pas pour très longtemps car nous donnerons le pouvoir au peuple tout entier.

Alors, vous avez pas envie d’aller voter vous si on vous parle communisme au lieu de vous parler subventions ou pas et plus de services publics ou pas ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 04h36

Gouly , ton cri rejoint le mien au sein du PCF ..Mais nous avons des camarades complètement domestiqués par l’idéologie bourgeoise et sa pseudo-démocratie , prêts à des compromis pour les dirigeants pour être élu grâce au PS ou pour passer à la télé pour les plus médiatiques.

Notre combat interne pour changer ces comportements de collaboration de classe est en cours grâce à la crise permanente et dramatique du système capitaliste . L’alliance du Front de gauche doit se transformer en front populaire révolutionnaire ,organisé dans chaque quartier et entreprise et sous la forme d’une autogestion sans chef . L’influence des médias pour imposer Mélenchon comme Présidentiable pour le Front de gauche devient insupportable pour les militants autogestionnaires et révolutionnaires comme cela devenait lassant avec Besancenot . La 5ème république veut absolument résumer la vie politique à une bataille d’hommes et à des égos médiatisés . D’où l’abstention massive contre ces élus qui trustent les postes pour toucher des indemnités confortables , à commencer par le Président de la république actuel dont l’argent est la ligne de conduite de son mandat .

J’ai lu d’autre part que la bobo écolo Duflot comptait avoir 400 élus "indemnisés" , déjà elle démontre son objectif d’enrichir ses copains avec notre pognon , assis dans des bureaux de conseils régionaux à se tourner les pouces et à jactonner sur la flotte, la bouffe ou les OGM . Cela occupera les heures "bidon" d’élus régionaux pendant que le peuple crie sa souffrance .Danser très mal le rock avec le gros Huchon au Zénith c’est déjà un signe que les bobos écolos passeront plus leur temps dans les boîtes de nuit que dans les quartiers populaires à régler les problèmes .

Il faut donc organiser fortement le courant communiste révolutionnaire pour battre la bourgeoisie et transformer la sympathie électorale pour le PS-Europe-écologie en désert complètement asséché . La bourgeoisie aide leur promotion médiatique en permanence , il faut donc taper à la caisse le capital et ses valets par toutes sortes d’action de déstabilisation pour couper les masses populaires de l’influence de ces charlots de la politique spectacle .

L’abstention actuelle démontre la vanité de ces gens-là à représenter le peuple .Ils vont vite s’en apercevoir quand le peuple reprendra les commandes de son histoire pour instaurer la nouvelle société communiste sans chefs , têtes de liste ou chef de file ...Le chant de l’internationale deviendra alors réalité .

Bernard SARTON ,section d’Aubagne



La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 06h20 - Posté par gouly

Tu as tout à fait raison de signaler et de fustiger le leadership de Mélenchon sur le FDG ou de Besancenot sur le NPA qui n’est d’ailleurs pas forcément volontaire mais en effet imposé par les médias bourgeois. La politique c’est ça et ça l’a toujours été : un seul homme représentant un courrant et auquel les gens s’identifient, auquel ils accordent toute leur confiance. A nous comme tu le dit de créer partout dans notre pays un front révolutionnaire pour comme je le dis refonder le programme, la forme de la nouvelle société communiste mais aussi en effet et ça va avec, remotiver, réintéresser les gens à la politique en changeant leur vision à commencer par cette idée ridicule et ce réflexe capitaliste naturel de vouloir voter pour cet homme. Il faut expliquer qu’il faut voter pour des idées, un ensemble de gens motivés pour l’appliquer et pour aller jusqu’au bout.


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 10h10 - Posté par

Une analyse claire et simple avec des mots du coeur et de la raison mêlés.

Ca doit être trop simple. Suffisamment pour que ceux qui dirigent tout ça craignent que les masses ne s’en emparent.

Le premier boulot : Les ignorer, faire ce qu’on doit et pas ce qu’ils disent si ça va contre nos convictions raisonnées.

Le deuxièm : Se retrouver... et pas que sur le Web. dans la vie de tous les jours.

Ca va venir. pas parce qu’on en a envie ou que ça fait plaisir, mais parce qu’on ne lâche pas des millions de gens dans la nature sans qu’un jour ils ne se retrouvent ensemble pour leur propre survie.

Faut simplement être présents au bon moment pour apporter des solutions concrètes mises au point en commun.

G.L.


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 10h18 - Posté par gouly

Il y a en effet une grande urgence aujourd’hui à tous se retrouver, militants de la vraie gauche, pour se mettre enfin d’accord sur un projet de société claire et audible. Oui en effet, aujourd’hui tu ne retrouves dans aucun parti cette question crutiale, qui devrait être notre fin à tous : la nouvelle société qu’on veut construire. Tu as Besancenot par exemple, qui ne cesse de répéter qu’on a pas de projet clef en main, qu’on veut renverser le capitalisme et mettre autre chose à la place mais quoi ? Elle est là la question, on se divise sur les mesures à adopter pour gérer le capital et l’argent le mieux possible et il est oû notre projet ? Une fois élu on fait quoi quand le capital sera renversé ? Il faut que les gens le sachent ça : tiens je vote pour lui qui me propose une nouvelle société qui me plait et qui me fait enfin rêver. Et aujourd’hui c’est : Je vais pas aller voter, ils me font tous des belles promesses sans rien remetre en cause du tout. (et ils ont tout à fait raison)


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 14h01 - Posté par Doliprane

Attention Gouly, tu finiras anarchiste !


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 14h28 - Posté par gouly

Bein justement depuis environt deux ans que je m’intéresse au communisme, à une société plus juste, je n’arrive pas tellement à comprendre la différence, la frontière entre les communistes et les anarchistes. J’ai lu et entendu mais je soupçonne que c’est un peu plus compliqué que ça que les anarchistes veulent une société sans aucune autorité, sans aucun pouvoir décisionnaire c’est à dire que tout marche tout seul, sous la bonne volonté de tous. Alors biensûr je suis contre ça, je suis pour la planification, les comités ouvriers souverains... et des lois biensûr sinon je suis convaincu qu’on ira de nouveau dans le mur. Je suis très attaché à cette idée que comme disait Boukarine, tout marche beaucoup mieux quand c’est parfaitement organisé et sous la conduite d’un plan. Mais finalement à part ce petit problème purement organisationnelle on veut la même chose, une société sans classe et à terme sans monnais ou chacun travail pour le bien de la communauté toute entière. Voila tout ce dialogue là je le répète encore, on l’a jamais et il n’apparait jamais dans nos meetings, dans la presse... alors qu’il devrait être ultra présent c’est la base quoi toutes les questions de gestion du capital devraient être purement secondaires. Quelque chose vraiment m’échappe oui vraiment ...


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 19h54 - Posté par Doliprane

"les anarchistes veulent une société sans aucune autorité, sans aucun pouvoir décisionnaire c’est à dire que tout marche tout seul, sous la bonne volonté de tous. Alors biensûr je suis contre ça, je suis pour la planification, les comités ouvriers souverains..."

déjà il y a des choses contradictoires dans ton énoncé , rapport au Pouvoir...

...De là à dire que "les choses iraient toutes seules en autogestion", pourquoi toujours caricaturer la pensée libertaire ?

En démocratie (ouvrière) il faut des ajustements , des discussions , ça prend du temps , on tatonne, on expérimente , y a pas de modèle préconcu qui apporte la meme solution en meme temps partout...on impose pas d’en haut.

On s’est rendu compte dans les expériences autogestionnaires menées à grande échelle , comme en Espagne pendant la Révolution (36,37) dans les régions catalanes, aragonaises, basque et levantines, que la capacité d’innovation et de coordination des efforts de la classe ouvrière allait beaucoup plus loin que ce qu "’on" - "on" mais pas les anarchistes - aurait pu penser au départ.

Les niveaux de conscience, les pratiques culturelles etc... des ouvriers et des paysans étant trop inégaux selon les endroits , il n’ y a pas eu un modèle de fonctionnement applicable en Espagne durant ces années là mais une multitude d’expérimentations, et pourtant ça a fonctionné et au delà de toutes espérances !

S’il n’y avait pas eu la guerre...

Un point essentiel de la pensée et des pratiques anarchistes c’est que la fin et les moyens sont liés , tu ne développes pas l’émancipation et le gout de la liberté en contraignant, tu n’amèneras pas d’émancipation dans la classe ouvrière si elle est contrainte , comme par exemple contrainte à suivre un "programme" politique et économique d’ajustement...

C’est typiquement marxiste ça de croire qu’il faut une planification centralisée pour que ça marche , en fait ta pensée est vachement contradictoire, parce que par moment tu parles d’autogestion et de comité ouvrier souverain !


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 22h35 - Posté par

C’est typiquement marxiste ça de croire qu’il faut une planification centralisée pour que ça marche

Je vois pas sur quoi tu te bases pour énoncer ce "théorème".

Le Marxisme, du moins celui de Marx, c’est un moyen d’appréhender le Monde et l’environnement. Pour mieux le comprendre et utiliser ses potentiels.

Pas d’énoncer des solutions toutes faites.

Le Marxisme c’est simplement un outil. Un bon outil si ce sont de bons ouvriers qui s’en servent pour leur bénéfice, une arme fatale contre ceux-ci s’ils négligent les précautions de sécurité ou s’il en laissent l’usage et le bénéfice à leurs ennemis.

Quant à une "planification centralisée", mes quelques décennies, et plus, d’expérience dans divers domaines techniques ou politiques me laissent penser qu’un corps social se comporte toujours comme un corps biologique. Ceci je ne suis pas le seul à le penser et le dire. D’autres, meilleurs que moi, dans l’ensemble de la Communauté scientifique ou philosophique mondiale pensent de même.

Et si demain on veut laisser le pouvoir de mise en oeuvre organisationnelle aux pieds et les mouvements de déplacement du corps au cerveau, ça peut être agréable pour celui qui rêve dans son plumard, mais sur le terrain ça risque de poser de graves problèmes de logistique.

Et tôt ou tard y a plusieurs parties du corps laissées pour compte qui vont venir demander des explications et présenter la facture. Et la "nébuleuse" organisationnelle à ce moment là, elle fait quoi ? Elle s’excuse ou elle envoie l’Armée ? Même pas car dans un système anarchique, si je suis bien au courant, y en a pas d’Armée ; ((- :

A part l’Etoile de Mer je ne connais pas de système organisé, (Social ou biologique), qui puisse se passer de parties diverses de son corps chacune spécialisées dans un domaine précis. Et coordonnées par une unité centrale qui collecte les informations et en redistribue le bénéfice à chaque partie du corps en fonction et au prorata de ses besoins.

Mais il est aussi vrai qu’avec une seule branche d’Astérie on peut voir se reconstituer un corps complet.

Pourtant on ne peut pas dire que l’Astérie soit l’exemple même de l’Organisme globalement "heureux" de vivre ou même évolutif. La preuve, (Par le "Pudding"), c’est qu’elle n’a pas évolué depuis environ un ou deux millions d’années et qu’on peut pas dire qu’elle ai globalement développé des acquis supplémentaires.

Si c’est ça le but autant se flinguer tout de suite. ((- :

G.L.


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 18h07

la seule union, c’est avec ceux qui a gauche on voté pour le non a la constitution. Ensuite, arretez avec le NPA qui ne veut pas l’union, en PACA c’est le PC qui n’a pas voulu de nous parceque nous voulions seulement garder notre liberté de parole !



La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 22h25 - Posté par Razianov

L’union signifie-t-elle la castration politique ? Doit-on réitérer ce que le PC a établi avec le PS ? Encore aujourd’hui, n’as-t-on pas vu les conseillers municipaux PC de la ville de Paris voter avec le PS, l’inauguration d’une place ben Gourion, illustre criminel,alors même que le PS se refuse à défendre le français Salah Hamouri !

Le NPA a-t-il tord de nouer des accords qui l’obligent à voter des subventions pour les grands patrons, des subventions pour des écoles privées ?

Le NPA a-t-il tord de refuser de se laisser piéger par le PS ? Ne faut-il pas tirer les lecons du PCF ?


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 22h27 - Posté par Razianov

Je corrige un petite erreur de sens, lire ; Le NPA a-t-il tord de refuser de nouer des accords...


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
20 mars 2010 - 22h38 - Posté par gouly

Attention on repart dans les débats inutiles et sans fin là. Ce n’est pas comme je viens de le lire le non au référundum européen ou bien la déffense d’israel et des subventions ou non aux patrons qui doivent nous unir. Ces idées ne sont que secondaires, et ne seront jamais appliquées si on s’ali sur un projet, un texte, un grand grand texte sur lequel est présenté avec clareté la société que l’on veut construire. Il n’y à que sur cette base qu’on doit penser une aliance, tant qu’on se placera et qu’on comparera nos propositions de gestion du capital, on n’arrivera à rien du tout...


La gauche en pleine dérive. Clarifions les choses ou les régionales ne seront qu’un début !
21 mars 2010 - 14h52 - Posté par

C’est une lourde erreur de Copppola et il le paye cher avec à peine plus de 5% dans les bouches du rhône . De plus en imposant le PG nationalement comme tête de liste dans le var, en désaccord avec la fédé du var, cela n’a pas mobilisé les camarades et le score est resté scotché en dessous de 5 % ..

Le manque de discussion à la base sur les stratégies électorales,qui restent une affaire fédérale ou nationale, empêche une bonne mobilisation des militants et des électeurs communistes et sympathisants . Il faut changer tout ça dans la pratique . Le secrétaire de section reste encore le porte-voix des directions fédérales et nationales . Une majorité de camarades veulent rompre avec le PS Bourgeois mais ils n’osent pas tous le dire par fidélité contrainte aux arguments dit unitaires des directions . Pour ma part je mène la bataille pour la rupture avec le PS qui nous utilise au nom du vote utile . Je passe pour un gauchiste mais je reste droit dans mes idées et beaucoup de camarades m’ approuvent surtout quand on leur raconte les négociations de deuxième tour pour la fusion avec les pseudo mathématiques de pourcentage d’élus .

Nous sommes dans une phase de remise en cause des pratiques militantes au sein des courants communistes exprimés par le PCF-NPA-LO-POI ...La crise du capital bouleverse toutes les données de délégation de pouvoir qui ont habitué les peuples aux élites auto-proclamés par les médias , les partis poltiques , les syndicats , les associations ... Cette fin est proche et nous ne devons pas chercher à la sauver en remplaçant un tel par un tel , mais en remettant toujours le peuple au centre sans paternalisme .

Bernard SARTON,section d’Aubagne





Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
1 commentaire
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
7 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite