Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Michel Onfray (46 articles)
Non, Michel Onfray, le Front national n’a rien à voir avec le Front de gauche.
de : CD - 31 mai 2014
32 commentaires
Non, Michel Onfray , le Front national n’a rien à voir avec le Front de gauche. Il devrait rester à débattre de philosophie avec Badiou, le sieur Onfray, il y est plus brillant. Là ce professeur régresse en mode "potache" ! Je ne suis pas chargé de défendre le FDG, je n’en suis pas membre. Mais cet amalgame porte danger à toute la gauche. Un peu de fond : Les oligarchies, le social et le sociétal. Le social et le sociétal y sont en différence ! Le Front de gauche porte une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un livre "traité d’athéologie" de Michel Onfray
de : 22 septembre 2012
4 commentaires
« Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l’intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d’un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l’obéissance et la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon
de : Michel Onfray - 16 avril 2012
18 commentaires
LE PLUS. En 2007, il soutenait Olivier Besancenot au premier tour la présidentielle. Cette fois-ci, aucun candidat ne trouve grâce aux yeux du philosophe Michel Onfray, et surtout pas Jean-Luc Mélenchon. Extrait de sa tribune publiée dans "Le Nouvel Observateur" du 12 avril. Quelque temps avant que Jean-Luc Mélenchon ne devienne le candidat du Front de Gauche, j’envisageais de voter pour lui s’il devenait celui de la gauche antilibérale. Il l’est devenu et, pourtant, je (...)
Lire la suite, les commentaires...
Camus, Onfray et les libertaires
de : Ariane Gransac / Octavio Alberola - 17 mars 2012
9 commentaires
Camus, Onfray et les libertaires Le dernier livre de Michel Onfray, « L’ordre libertaire », sur « la vie philosophique d’Albert Camus » a suscité des réactions hargneuses de la part des gardiens de la pensée et de l’ordre autoritaires : tant de droite que de gauche. Ce qui n’est pas surprenant et qui est compréhensible, étant donné d’où viennent ces réactions. Par contre, ce qui est surprenant et incompréhensible c’est qu’Onfray soit accusé (dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Michel Onfray et ses indigestes divagations sur le NPA
de : Antoine (Montpellier) - 2 novembre 2011
18 commentaires
Le titre complet est " Michel Onfray et ses indigestes divagations sur le NPA et l’unité de la gauche radicale de P Poutou à ... A Montebourg ! " Nous avions déjà abordé la légèreté (a)politique avec laquelle Michel Onfray s’était inscrit dans la primaire socialiste en soutenant Arnaud Montebourg ..au nom de la radicalité de gauche (Michel Onfray en intellectuel de gauche papillonnant). Voilà deux jours à peine nous avons traité la lourdeur avec laquelle il a ciblé, samedi (...)
Lire la suite, les commentaires...
CAMARADE POUTOU NOUS TE SOUTENONS
de : 30 octobre 2011
44 commentaires
J’ai regardé Ruquier avec Poutou hier soir. J’ai trouvé gerbant la condescendance et le mépris avec lesquels Poutou a été traité. Toute cette superiorité dégueulasse de cette intelligentsia parisienne/bobo/intello me stupéfait. Le peuple pue, est inculte et doit supporter ces sarcasmes sous prétexte qu’on lui fait une faveur en lui donnant la parole
Lire la suite, les commentaires...
Michel Onfray en intellectuel de gauche papillonnant
de : Antoine (Montpellier) - 20 octobre 2011
14 commentaires
Il est un philosophe qui se pique de radicalité politique mais qui, au gré des aléas de la gauche radicale, ne sait plus où donner de la tête : Michel Onfray a cru en Olivier Besancenot jusqu’à l’affaire de la candidate voilée. Sa philosophie politique libertaire ne l’a pas aidé à démêler l’écheveau de mystification politique qui a été à l’oeuvre à cette occasion. Mais l’indulgence est de mise, tellement de militants du NPA se sont eux-mêmes retrouvés à (...)
Lire la suite, les commentaires...
Roudinesco déboulonne Onfray
de : Elisabeth Roudinesco - 19 avril 2010
8 commentaires
Freud, la polémique. Une tribune d’Elisabeth Roudinesco Roudinesco déboulonne Onfray Souvent visée, au moins implicitement, par Michel Onfray dans son brûlot anti-Freud (à paraître chez Grasset), l’historienne de la psychanalyse Elisabeth Roudinesco réfute point par point, pour BibliObs.com, la thèse développée dans « le Crépuscule d’une idole »... Et elle n’y va pas de main morte Dans un brûlot truffé d’erreurs et traversé de rumeurs, à paraître le 21 avril (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les attaques contre Freud de la part d’ONFRAY et d’autres
de : JM Berniolles - 17 avril 2010
11 commentaires
Pour se permettre de dénoncer Freud et sa pensée de cette manière définitive, on pourrait penser qu’il est nécessaire d’être soi-même un penseur marquant son époque dans un domaine proche de celui où Freund a exercé son génie. Alors que notre époque troublée interroge les philosophes sur l’avenir de l’humanité, la place de l’homme dans la société, dans l’univers même, la gestion de son pouvoir accru sur son être, …., on ne voit pas en quoi Michel (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’IMPASSE ISLAMIQUE
de : PUBLICO ED LIBERTAIRES - 12 novembre 2009
4 commentaires
Grand Prix "Ni dieu Ni maître" 2009 En France, critiquer le christianisme est souvent de bon ton. Voire progressiste. Par contre, dès que l’on touche à l’islam ou à la religion juive, il en va tout autrement. Les accusations pleuvent, alors, drues. Islamophobie ! Racisme ! Antisémitisme !... Ben tiens ! Dans ce paysage bétonné de la critique à géométrie variable du religieux, les libertaires, ces mécréants qui ont le « Ni dieu, Ni maître » tatoué à l’âme, font une fois (...)
Lire la suite, les commentaires...
Michel Onfray dérape !
de : Antoine (Montpellier) - 2 octobre 2009
6 commentaires
Sébastien Fontenelle rapporte dans Politis l’"émouvante cérémonie, l’autre jour, à Merlieux (Aisne), où des anarchistes ont remis le « Grand Prix « Ni Dieu Ni Maître » » 2009 à un certain Hamid Zanaz, « citoyen du monde né arabe en Algérie » et auteur d’un livre dont le propos, formidablement novateur, est de dénoncer, comme dit son titre : « L’Impasse islamique »." En cliquant sur le lien, à la fin de ces lignes, on verra l’ensemble du texte où Fontenelle (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le mégaphone comme idéal platonicien, par Michel Onfray
de : Antoine - 5 juin 2009
15 commentaires
J’ai d’abord vu d’un bon oeil la création du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) jusqu’à ce que je constate, comme beaucoup d’électeurs de la gauche antilibérale déçus par la chose, que ce nouveau parti n’avait de nouveau que le nom, car il prorogeait la vieille technique des partis classiques qui parlent, pensent et agissent d’abord en boutiquiers défenseurs de leur petite entreprise, sans véritable souci de s’attaquer à la misère réelle de (...)
Lire la suite, les commentaires...
un article sur le NPA de michel Onfray
de : 13 mars 2009
32 commentaires
Article de Michel Onfray dans Siné Hebdo n°26 du 4 mars 2009 « … La droite est unanime : la constitution du Nouveau parti anticapitaliste est une aubaine : la faveur grandissante d’Olivier Besancenot dans l’opinion publique est une bonne nouvelle ; les très bons sondages dont on crédite le NPA font jubiler Nicolas Sarkozy : et, signe qui ne trompe pas, les commentateurs politiques, chroniqueurs et autres pythies télévisées, toutes vendues au libéralisme et aux pouvoirs se (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pourquoi Onfray-t-il mieux de se taire
de : 15 décembre 2008
20 commentaires
de Claude Guillon Le problème avec Michel Onfray, ça n’est pas qu’il est sot ou malhonnête. Le problème c’est qu’il est convaincu qu’il peut produire une critique légitime de l’activisme politique, depuis l’extérieur. Autrement dit : il se poste sur le trottoir, regarde passer la manif, et ricane sur le mode "Eh ben les p’tits gars, c’est pas comme ça que vous allez changer le monde !". Personne n’a jamais vu Onfray dans une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Michel ONFRAY à saint denis
de : Boubailles jacques - 30 novembre 2008
3 commentaires
Michel ONFRAY, philosophe et écrivain, fondateur de l’Université populaire de Caen, sera à Saint-Denis le vendredi 12décembre 2008. A 20 heures, dans la salle Marcel Paul de la Bourse du Travail de Saint-Denis, conférence-débat sur le thème : Engagement, militantisme et plaisir. Une soirée organisée par la Dionyversité : l’Université populaire de Saint-Denis. Table de presse de PUBLICO, des Editions du Monde Libertaire et des Editions Libertaires. Principes, mode (...)
Lire la suite, les commentaires...
ONFRAY et les Mous du Bulbe...
de : 23 novembre 2008
14 commentaires
« Le premier devoir des intellectuels : rester silencieux quand ils ne servent à rien. » Umberto Eco Onfray et les mous du bulbe Dans le dernier numéro d’un célèbre hebdo satirique dont il est un gros actionnaire, le philosophe se déchaîne contre la bande de galopins qui - en provoquant quelques coupures de courant sur les lignes de la SNCF - ont produit "un réel désagrément de centaines de milliers d’usagers" (sic) en route vers leurs boulots d’esclaves et provoqué (...)
Lire la suite, les commentaires...
Michel Onfray : "Je serai attentif au contenu de chaque numéro de Siné-Hebdo"
de : Romy - 11 septembre 2008
4 commentaires
Le premier numéro de Siné-Hebdo sort ce mercredi dans les kiosques. Le philosophe Michel Onfray, qui participe à l’aventure, revient pour LEXPRESS.fr sur ce qu’il attend de ce nouveau journal satirique mais aussi sur les accusations d’antismétisme qui ont valu à son dessinateur fondateur d’être viré cet été de Charlie-Hebdo. Pourquoi participez-vous à cette aventure ? Ma motivation repose sur quatre points : 1) Défendre la liberté de la presse. On peut faire des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Célébration du génie colérique. Michel Onfray
de : SL - 20 novembre 2007
2 commentaires
tribune libre Célébration du génie colérique. Michel Onfray philosophe, université populaire de Caen Une fois encore on mesure combien l’univers médiatique dans sa quasi-totalité prétend à l’objectivité en martelant que la raison exigerait la « modernisation » de la société pendant que les archaïques n’y auraient rien compris en voulant maintenir des « injustices », en l’occurrence les « régimes spéciaux ». Or la fameuse « modernisation » n’est que le nom de (...)
Lire la suite, les commentaires...
De quelques questions de Michel Onfray
de : OLIVIER GEBUHRER - 26 mai 2007
4 commentaires
de OLIVIER GEBUHRER Cette réaction prévue intialement pour l’Humanité a bénéficié de plusieurs observations pertinentes de Claude Gindin . L’auteur l’en remercie vivement Dans les réflexions de Michel Onfray parues le 22 MAI 2007 dans l’Humanité, on trouve une série d’affirmations et un appel au PCF : sa contribution est suffisamment provocatrice pour qu’on ne laisse pas cet article tomber dans les archives et le silence des lourdes défaites. La gauche (...)
Lire la suite, les commentaires...
Supplique au Parti Communiste pour qu’il fasse la révolution
de : Michel Onfray - 26 mai 2007
10 commentaires
de Michel Onfray, philosophe La supplique est un genre austère et classique, une forme pure plus à son aise avec le siècle de Louis XIV qu’avec la Ve République finissante et vendue aux libéraux. La gravité de l’heure contraint à ce recours littéraire : l’état des lieux oblige à un regard lucide et froid sur la gauche aux premières heures d’un quinquennat nouveau qui lui confisque ses symboles - Jaurès, Blum, Môquet -, ses mots - le peuple, les ouvriers, les (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout pouvoir est méchant dès qu'on le laisse faire; tout pouvoir est sage dès qu'il se sent jugé. Alain
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite
Contre le coup d’état social
vendredi 22 septembre
Samedi 23 septembre 2017, donnons-nous rendez-vous à 14h00, place de la Bastille à Paris pour une marche contre le coup d’État social d’Emmanuel Macron, qui veut détruire le code du travail à coup d’ordonnances.
Lire la suite
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 septembre
de Front Social
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/stop-%C3%A... À travers cette pétition, nous proposons la tenue d’une table ronde permettant à tous les acteurs du mouvement social de s’entendre et proposer au plus vite une feuille de route unique et des actions communes... Amis et camarades, Comme vous, nous constatons que le programme de Macron n’épargne personne, des étudiants aux retraités, des jeunes bénéficiant de contrats aidés aux assurés sociaux, des (...)
Lire la suite
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 septembre
À la veille de la présentation des ordonnances, les syndicats opposés à la réforme du code du travail ont manifesté et appelé à la grève. Ces mobilisations traditionnelles sont-elles encore efficaces ? L’éclairage de Stéphane Sirot, historien du mouvement ouvrier. Regards. Après 1936 et 1968, la France est le pays de la grève générale, mais en pratique, depuis 1995, on évalue le rapport de forces dans la rue, en comptant le nombre de manifestants… La manifestation a-t-elle (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ : 3 JOURS POUR AGIR ET SE FAIRE PLAISIR
jeudi 14 septembre
de Info’Com-CGT
Venez échanger, débattre, discuter partager, vous amuser, partager un verre sur le stand d’Info’Com-CGT à la Fête de l’Humanité, avenue Lousie-Michel. :: : Concerts Roadmaster Officiel, Paul Exploit, Damien Accordémon, Palabre, Boris Pelosof :: : Débats Samedi 10 h 30 Inauguration du journal Moins Une, suivi du débat : Faire sauter le verrou médiatique : quelles initiatives pour une information indépendante ? Premiers invités : Pierre Souchon, rédacteur en chef (...)
Lire la suite
Les rendez-vous secrets de Berger et Mailly au ministère et au Château
jeudi 7 septembre
C’est le Canard enchaîné qui révèle les rencontres cachées aux travailleurs comme aux militants de leurs propres organisations de Berger et Mailly avec Macron le 28 août dernier, ce dernier ainsi que le premier ministre voulant " s’assurer qu’ils tenaient bien leurs troupes" !!! Afin de faire accepter la démolition du Code du travail contre de soit-disant contre-parties ! Des raisons supplémentaires pour que les travailleurs expriment leur colère et leur détermination le (...)
Lire la suite
LE 12 SEPTEMBRE, TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL
jeudi 7 septembre
de Info’Com-CGT
Le gouvernement a présenté, ses ordonnances qui vont supprimer ou fragiliser de nombreux droits et continuer à déconstruire le Code du travail. L’heure n’est pas à baisser les bras ! Soyons déterminés dans cette lutte qui doit être la plus importante de ces dernières années car celles et ceux qui défendent ces ordonnances libérales veulent en réalité en finir avec nos acquis et conquis. Cette régression sociale ne se limite d’ailleurs pas qu’au Code du travail. Le (...)
Lire la suite