Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Michel Onfray (46 articles)
L’anarchiste Michel Onfray et les communistes : un dialogue rugueux et exigeant
de : albertobei - 25 mai 2007
26 commentaires
Le communiste que je suis, fut un lecteur attentif du blog que Michel Onfray vient de clore sur le site du Nouvel Observateur. Il m’est arrivé d’intervenir, non pas en injuriant (comme il le dit à propos de certaines interventions dont je doute qu’elles émanent toutes de communistes) mais en manifestant simplement mon désaccord lorsque certaines de ces observations sur le PCF et les communistes me paraissait par trop intempestives, voir franchement injustes, aussi me voila (...)
Lire la suite, les commentaires...
ONFRAY : tout le monde peut se tromper.
de : Calixte EUROPE - 3 mai 2007
26 commentaires
ONFRAY : tout le monde peut se tromper ! Après avoir été cet infatigable animateur des universités populaires, cet infatigable penseur des causes à ne pas perdre, ce bretteur qui a poussé Sarkozy à nous dévoiler sa conception génétique du monde, ONFRAY fait une pause…. Le 6 mai prochain, il s’abstiendra. ( ! ) Sa réflexion l’a évidemment amené à une telle décision, et il est nécessaire de s’interroger sur le (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sarkozy et le gène de la pédophilie
de : Gérald Briant - 7 avril 2007
18 commentaires
de Gérald Briant Dialogue entre Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS (extrait de philosophie magazine, avril 2007). Ou l’on apprend de la bouche de l’ex ministre de l’intérieur qu’il y a un gêne de la pédophilie, du suicide. Grave le gars... M. O. : Je ne suis pas rousseauiste et ne soutiendrais pas que l’homme est naturellement bon. À mon sens, on ne naît ni bon ni mauvais. On le devient, car ce sont les circonstances qui fabriquent (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le cerveau d’un homme de droite : portrait de Nicolas Sarkozy, acte 1
de : Michel Onfray - 5 avril 2007
12 commentaires
de Michel Onfray De Boston (U.S.A.) mardi 3 avril, 16h00 heure locale. La revue Philosophie magazine m’a demandé si, sur le principe, j’acceptais de rencontrer l’un des candidats à la présidentielles pour le questionner sur son programme culturel, son rapport aux choses de l’esprit ou sa relation à la philosophie. Dans la foulée de mon consentement, la rédaction m’a rappelé en me demandant si j’avais une objection contre Nicolas Sarkozy. Pas plus avec (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Pour Olivier Besancenot", par Michel Onfray
de : Michel Onfray - 31 mars 2007
75 commentaires
de Michel Onfray Dans « Libération » ce jeudi 29 mars : « Olivier Besancenot se pose en rassembleur ». Bravo, encore bravo, toujours bravo ! J’ai souhaité ce rassemblement très tôt, dès le résultat noniste au référendum sur l’Europe ; il n’a pas eu lieu. Je l’ai désiré ensuite, à l’approche des présidentielles ; il n’a pas eu lieu. J’y ai aspiré quand il fut question d’une candidature commune avec vote des comités antilibéraux ; il n’a (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le poids nul de la gauche antilibérale.
de : michel onfray - 24 mars 2007
44 commentaires
de Michel Onfray Voilà, ils sont douze, dont cinq à la gauche du parti socialiste, donc à gauche. Dans l’ordre aléatoire du Conseil Constitutionnel : Olivier Besancenot, Marie Georges Buffet, Gérard Schivardi, José Bové et Arlette Laguiller. Soit : Ligue Communiste révolutionnaire, Parti Communiste français, Parti des Travailleurs, Alter mondialisme, et Lutte Ouvrière. Cette explosion de candidatures est malheureuse. A l’heure de l’ouverture de la campagne officielle, je (...)
Lire la suite, les commentaires...
Onfray tacle Villiers...
de : gramsci - 22 février 2007
7 commentaires
A croire qu’il a mal à la tête en ce moment Michel Onfray... Alors qu’on l’avait connu brillant (le "Traité d’athéologie" et ses différents textes sur la religion), il se vautre un jour dans un anticommunisme puant, avant de tacler sur son blog la porte parole du candidat qu’il soutient, rendant hommage aux militants coo et à l’Huma... Schyzophrénie ? Doute ? Girouette ? Lu sur son blog : "Dimanche 18 février 2007 Trois jours de papier. Trois jours à (...)
Lire la suite, les commentaires...
Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
de : NANTIS - 15 février 2007
83 commentaires
de Michel Onfray Lu dans "Libération" ce mercredi l’interpellation de José Bové par un ex-ajusteur communiste, Maurice, à qui il dit que le Parti Communiste "n’a pas trahi les ouvriers". Mon pauvre Maurice, il faut vraiment être un dévot de la religion communiste pour ne pas voir que, pendant presque un siècle, ce parti a fonctionné comme l’Eglise avec son inquisition, ses bûchers, ses orthodoxes célébrés, ses hétérodoxes persécutés, condamnés, emprisonnés et que, dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Onfray défenseur du capitalisme et de la constitution de 58. Beau renfort pour Bové !
de : Jips - 26 janvier 2007
12 commentaires
Extraits d’un dialogue avec Onfray dans le Nouvel Observateur du 25 janvier et intitulé : "A quoi sert l’extreme gauche ?" [...] L’extrême gauche plurielle est un vrai concept, très opératoire. Il manque quelqu’un capable de lier cette pluralité. Il y eut Mitterrand en son temps et pour son camp. Et c’était quand même nettement plus difficile de faire l’union de la gauche avec le Parti communiste stalinien de Georges Marchais et un pharmacien radical de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
de : grégo - 31 décembre 2006
16 commentaires
On n’a pas fini de parler de la dernière intervention de Michel Onfray. Quelle déception de voir le mouvement anti-libéral disparaître aussi vite qu’il est apparu, comme une étoile filante ! Je partage le même sentiment que Michel Onfray. L’espoir se faisait jour à la gauche de la gauche. Les stratégies des appareils des parti politiques ont repris le dessus. On ne peut pas être un mouton noir ou un dissident, dans son parti et pratiquer le lacher-prise sur le pouvoir (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’échec du front antilibéral est "une catastrophe"
de : Michel Onfray - 22 décembre 2006
11 commentaires
Une interview en 3 parties de Michel Onfray à propos de l’échec du front antilibéral. @import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/...) ; Pour Michel Onfray, l’échec du front antilibéral est "une catastrophe" LEMONDE.FR | 22.12.06 (c)
Lire la suite, les commentaires...
Un pour six, six pour un
de : Michel ONFRAY - 4 décembre 2006
33 commentaires
de Michel Onfray Quand les sondages donnaient le oui à la Constitution européenne à plus de 60 %, je faisais savoir que je voterais non. J’ai participé à des réunions où des gens modestes avaient lu, annoté et commenté ce texte austère afin d’argumenter pour justifier leur refus non pas de l’Europe, mais de sa formule libérale. Je me suis réjoui du succès de cette résistance réellement citoyenne. Passons sur la haine des tenants du oui pour l’expression (...)
Lire la suite, les commentaires...
DU DROIT A DISPOSER D’UNE AME
de : Michel Onfray - 23 novembre 2006
20 commentaires
de Michel Onfray Ma mère n’eut pas de mère. Du moins, elle fut abandonnée par la sienne. Je n’eus donc pas de grand-mère, de ce fait abandonné moi aussi par elle... Les circonstances de cette violence généalogique restent floues car l’enfant fut enlevé à la garde de ma grand-mère, un abandon forcé, contraint donc. La morale d’alors condamnait son histoire amoureuse, ou de corps, mais c’est la même chose, avec un ouvrier espagnol pendant que son époux se (...)
Lire la suite, les commentaires...
QUAND L’HOMOPHOBIE RAVIT L’HOMOSEXUEL
de : Michel Onfray - 14 octobre 2006
3 commentaires
de Michel Onfray J’avais un ami virtuel, je dis virtuel, car nous ne nous sommes jamais rencontrés autrement que par la voix du téléphone et les mots du courrier électronique, et je parle au passé car on ne peut avoir pour ami une personne qui a décidé de ne plus être le vôtre, j’avais un ami, donc, qui a un jour piétiné notre amitié sans que je comprenne pourquoi... Ce compagnon d’outre-Atlantique aimait mon travail, m’a contacté pour me le dire, et n’a (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les Universités Populaires et Michel Onfray au TNP de Villeurbanne (23-25 juin 2006)
de : Philippe Corcuff - 17 juin 2006
Le Printemps des Universités Populaires Thème de la Rencontre : L’engagement des savoirs : quelles Lumières aujourd’hui ? Présentation par Philippe Corcuff (enseignant bénévole à l’Université Populaire de Lyon) L’Université Populaire de Lyon se veut au carrefour de la diffusion d’un savoir rigoureux et d’une visée sociale de redistribution des connaissances vers le plus grand nombre. Il s’agit tout d’abord de prendre appui sur des (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Humanité : résister avec la "presse libre"
de : Michel Onfray - 15 juin 2006
9 commentaires
Soutenez Bellaciao : En signant ici Vous pouvez envoyer un don ici de Michel Onfray Philosophe "Étonnant : quand on lit un journal qu’on croit de gauche, puis un journal qu’on croit de droite, on y trouve les mêmes informations, vaguement traitées de la même manière. Étonnant, dès qu’on allume sa télévision, qu’on regarde une chaîne privée puis une chaîne publique, on tombe sur les mêmes informations, traitées dans le même ordre, avec le même genre de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Anne (Frank) et Joseph (Ratzinger)
de : Chronique d'Onfray - 3 juin 2006
34 commentaires
de Michel Onfray Lorsqu’elle écrit son journal, Anne Frank a treize ans. Bien que confinée dans sa chambre minuscule, coupée du monde auquel la relie un poste de radio, aux dates de 1942 elle entretient de "chambre à gaz", de chasse aux juifs, de persécutions, de déportations dans des wagons à bestiaux, de traitements identiques pour les femmes, les vieillards, les enfants, de familles séparées. Le 3 mars 1944, elle parle de "millions de gens (...) assassinés ou gazés sans (...)
Lire la suite, les commentaires...
RAEL, CRETIN SIDERAL OU LA MAUVAISE ODEUR DES JOURNALISTES
de : Michel Onfray - 7 avril 2006
12 commentaires
de Michel Onfray Le plus étrange n‘est pas que Raël saisisse l‘opportunité de la vague médiatique induite par les 220.000 exemplaires vendus du Traité d‘athéologie ou le succès de l‘Université Populaire de Caen pour déclarer de Miami qu‘il me nomme "prêtre honoraire" de sa tribu de demeurés mais bien plutôt que chaque désir de ce crétin soit amplifié par la presse qui se précipite pour lui tendre micros, caméras, porte voix et occasion de caisse de résonance à (...)
Lire la suite, les commentaires...
Michel ONFRAY : Les Français sont viscéralement opposés au libéralisme
de : Michel ONFRAY - 6 avril 2006
6 commentaires
de Michel ONFRAY, interview du Parisien le 6/04 Que révèle la crise du CPE ? • Michel Onfray. Que les Français sont viscéralement opposés au libéralisme. Le conflit actuel dépasse la question du CPE. Les Français n’ont aucun désir pour la formule libérale de la mondialisation. Ds ne refusent pas la flexibilité, mais ils voudraient qu’on paie cette acceptation par de la sécurité. Les Français veulent de la loi qui protège, de la République sociale, de l’Etat (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ceci n’est pas une caricature
de : Michel Onfray - 23 mars 2006
23 commentaires
de Michel Onfray Nos islamologues patentés le serinent en permanence dans les médias : l’Islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance. Ben voyons... Demandez à Salman Rushdie, au cadavre de Theo van Gogh, aux homosexuels torturés dans les geôles musulmanes, aux femmes soupçonnées d’adultère abattues dans un stade afghan. Interrogez aussi les dessinateurs danois assez sots pour croire universelle la liberté d’expression ! Sur toute la surface du globe, (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n'est point dessein de bourreau qui ne lui soit suggéré par le regard de la victime. Pier Paolo Pasolini
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite