Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Michel Onfray (46 articles)
LA THANATOPHILIE FRANCAISE
de : Michel Onfray - 5 mars 2006
9 commentaires
de Michel Onfray Au bord de la tombe, le corps du Roi Mitterrand puait la mort ; après dix ans de cercueil, il sent la rose - enfin façon de parler. Le retour de flamme mitterrandien fleure bon le culte du Maréchal : « Nous voulons un Père, rendez-nous le squelette du socialiste qui a donné son corps à la France ». Répondant aux questions débiles des journalistes, les français mettent la francisque en tête, juste avant la croix de Lorraine. De Gaulle ? La résistance, la décolonisation, (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’ingénuité philosophique
de : Michel Onfray - 12 février 2006
4 commentaires
de Michel Onfray Bien que scie philosophique (wébérienne) l’habituelle opposition entre l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité permet de clarifier plus d’un débat. Les cyniques se réclament de la seconde et rient de la première ; les ingénus pratiquent à rebours. Un philosophe digne de ce nom gagne à tenir ces deux instances pour des forces également nécessaires. Giorgio Agamben, un philosophe italien qui compte en Europe, a récemment illustré dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Philosopher au Karcher
de : Michel Onfray - 5 décembre 2005
24 commentaires
de Michel Onfray Un ami français vivant au Japon m’interroge sur l’embrasement des banlieues. Pour ce faire, je lui prépare des articles de presse, je collectionne les interventions d’intellectuels, je classe les avis de philosophes et nous en reparlerons à Noël quand nous nous retrouverons. En attendant, la pile de documents accumulés mérite qu’on s’y arrête ! Je récapitule : Attali déplore l’inaction des politiques depuis vingt ans. Je rêve ! Que fit (...)
Lire la suite, les commentaires...
Contre la servitude volontaire
de : Michel Onfray - 23 mai 2005
20 commentaires
de Michel Onfray L’Europe est morte et bientôt enterrée, voilà pourquoi les professionnels de la politique politicienne s’évertuent à bricoler leur fiction. [...] Cette Europe n’a jamais caché son jeu et paraît un monument de philosophie politique à ceux-là seuls qui croient Tocqueville vérité du siècle à venir. Depuis ses limbes, elle veut la communauté des marchands, la liberté du commerce, la facilité des échanges, sans aucun souci du citoyen transformé en (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les dévôts de la religion cathodique
de : Michel ONFRAY - 8 mai 2005
8 commentaires
de Michel ONFRAY La mort de Jean-Paul II a confirmé ce que je pense de la clique journalistique définitivement... sans foi ni loi ! Je ne veux pas compter les sollicitations venues de journaux, de radios, de télévisions, province et Paris confondus, sans oublier l’étranger, pour connaître mon sentiment sur la mort annoncée du pape, sa mort programmée, sa mort en live, sa mort réelle, son après mort. D’aucuns voulaient même de l’antipapisme sanglant. Trois ou quatre (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Europe des crétins
de : Michel ONFRAY - 8 avril 2005
86 commentaires
de Michel ONFRAY philosophe, écrivain Les gens qui vont voter Non à la constitution européenne sont des crétins, des abrutis, des imbéciles, des incultes. Petit pouvoir d’achat, petit cerveau, petite pensée, petits sentiments. Pas de diplômes, pas de livres chez eux, pas de culture, pas d’intelligence. Ils habitent en campagne, en province. Des paysans, des pécores, des péquenots, des ploucs. Ils n’ont pas le sens de l’Histoire, ne savent pas à quoi ressemble un (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Voici le fondement de la critique irréligieuse : c'est l'homme qui fait la religion, et non la religion qui fait l'homme. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite