Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
190069397 IP
215460830 pages
(depuis le 10/02/2002)
171 connectés
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Roberto Ferrario (240 articles)
Ce matin, des militants communistes interpellés... pour avoir vendu l’Humanité Dimanche !
de : Ian Brossat via RF - 9 janvier 2012
6 commentaires
Ce matin dimanche 8 janvier, sept militants communistes qui vendaient tranquillement l’Humanité Dimanche se sont faits interpeller, rue Rambuteau à Paris, par les forces de l’ordre pour « trouble à l’ordre public ». Parmi eux, Evelyne Zarka, adjointe au maire du 4ème arrondissement de Paris depuis 2001. Les trois policiers, venus, selon leurs dires, suite à un signalement de vidéosurveillance, ont procédé à des contrôles d’identité, et ont arraché les affiches (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le Général argentin Arturo A. Corbetta, celui qui ne tolérait pas « des détentions illégales, la torture, ou l’assassinat »
de : Martin Edwin Andersen * via RF - 7 janvier 2012
La direction du Général Arturo A. Corbetta à la Police fédérale argentine, 29 ans après le coup militaire, donne un exemple d’un Officier préoccupé des droits de l’homme. Témoin direct, l’ambassadeur US Robert Hil informe le Département d’État des États-Unis sur sa conduite. (Voir pièces jointes). Tandis que les argentins commémorent aujourd’hui le 29 eme anniversaire du coup d’Etat qui a endeuillé le pays pour plus d’une génération, il est (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pouvoir et disparition. Les camps de concentration en Argentine
de : Marc Drouin via RF - 2 janvier 2012
Les souterrains de la dictature argentine, 1976-1983 En 1976 les forces armées prennent le pouvoir en Argentine en vue d’astreindre la société dans son ensemble à un « Processus de réorganisation nationale ». Selon le général Jorge Rafael Videla, tout individu qui prétendait bouleverser les valeurs fondamentales de la société, « motivé par des idées contraires à notre civilisation occidentale et chrétienne » était un subversif, un terroriste. Pour purifier la société de ces éléments (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le PARIS-DAKAR dans un Centre de Torture
de : Sophie Thonon-Wesfreid via FR - 1er janvier 2012
2 commentaires
L’Association FRANCE AMERIQUE LATINE entend rappeler que la ville argentine de MAR DEL PLATA, point de départ, du PARIS DAKAR, fut profondément touchée par la sanglante répression instaurée par la dictature militaire argentine de 1976 à 1983. Nous voulons faire savoir aux différents participants que les hangars de la Base Navale dans lesquels véhicules et matériel sont actuellement entreposés, fut un centre clandestin de tortures et de disparition, par lequel passèrent la plupart des (...)
Lire la suite, les commentaires...
15 ans de prison le dernier dictateur argentin Reynaldo Bignone (video)
de : Michael Warren via RF - 31 décembre 2011
Le dernier dictateur d’Argentine a été de nouveau reconnu coupable de crimes contre l’humanité, jeudi, et a été condamné à 15 années de prison supplémentaires pour avoir mis sur pied un centre de torture secret dans un hôpital lors du coup d’État de 1976. Reynaldo Bignone a personnellement supervisé la prise de l’hôpital Posadas de Haedo de la province de Buenos Aires, il y a 35 ans, dirigeant les soldats dans les chars et dans les hélicoptères pour retrouver les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sur les recherches du Docteur Basson en Afrique du Sud (videos)
de : via RF - 29 décembre 2011
1 commentaire
À propos de l’article : Chavez évoque une « technologie » américaine pour « inoculer le cancer » Wouter Basson Fils de policier, médecin et scientifique, il rejoint l’armée sud-africaine. En 1981, il est encore le médecin du président Pieter Botha quand il est nommé chef du « Project Coast » chargé de développer des armes bactériennes et chimiques et que l’état-major de l’armée sud-africaine présenta comme un « programme défensif ». Il recruta plus de 200 (...)
Lire la suite, les commentaires...
Quatre extraditions de répresseurs argentins en 2011
de : Telam via RF - 29 décembre 2011
Avec l’extradition ce dimanche [25 décembre ]du répresseur Luis Enrique Baraldini, par les autorités boliviennes, quatre extraditions ont eu lieu au cours de 2011 d’ ex-militaires qui sont poursuivis aujourd’hui par la justice argentine pour des délits de violation droits de l’homme. En juillet, fut extradé du Paraguay, le médecin militaire et voleur d’enfants, Norberto Bianco, accusé pour son comportement dans le plan systématique de vol de bébés nés en (...)
Lire la suite, les commentaires...
Procès en Argentine du terrorisme d’Etat : 266 condamnés
de : Victoria Ginzberg via RF - 28 décembre 2011
Au cours de l’année 2011, en Argentine , 20 procès ont abouti et 67 personnes ont été condamnées pour la première fois pour des faits liés aux violations des droits de l’homme pendant la dictature. Selon le rapport annuel de l’ « Unidad Fiscal de Coordinación y Seguimiento » cité dans dans un article de Pagina 12. Sur l’ensemble de l’année 2011, 193 personnes ont été jugées ou le sont pour crime contre l’humanité, c’est cinq fois plus qu’en (...)
Lire la suite, les commentaires...
La volonté des masses
de : Antonio Gramsci via RF - 27 décembre 2011
7 commentaires
« Existe-t-il une volonté des masses laborieuses prises dans leur ensemble et le Parti communiste peut-il soutenir qu’il va "obéir à la volonté des masses en général" ? Non. Il existe, dans l’ensemble des masses laborieuses, plusieurs volontés distinctes : il existe une volonté communiste, une volonté maximaliste, une volonté réformiste, une volonté démocratique libérale. Il existe même, en un certain sens et dans une certaine limite, une volonté fasciste. Tant que subsiste le (...)
Lire la suite, les commentaires...
Argentine : le procès des assassins présumés du P. Longueville s’ouvrira en mars
de : N. S. via RF - 27 décembre 2011
Le procès des assassins présumés de deux prêtres, dont le Français Gabriel Longueville, tués en juillet 1976 sous la dictature militaire, débutera le 15 mars 2012 à La Rioja (nord-ouest de l’Argentine). Trois juges auront à se prononcer sur la culpabilité de Luis Fernando Estrella, ancien commandant en second de la base aérienne de Chamical et figure centrale de la dictature à La Rioja, de l’ex-général Luciano Benjamín Menéndez, ancien commandant du IIIe corps d’armée (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Argentine recherche des Franquistes
de : via RF - 27 décembre 2011
1 commentaire
La justice argentine a demandé à l’Espagne les adresses des responsables qui ont agi sous le franquisme et sont encore en vie, dans le cadre d’une enquête sur des crimes commis en Espagne sous la dictature de Franco (1936-77), a-t-on appris mardi de source judiciaire. La magistrate Maria Servini de Cubria a sollicité par le biais d’une commission rogatoire, "les noms et dernières adresses connues des membres des Conseils des ministres des gouvernements de l’Etat (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un ex-colonel remis à l’Argentine (video)
de : Santa Cruz via RF - 26 décembre 2011
Luis Enrique Baraldini, un ancien colonel recherché pour des violations des droits de l’homme en Argentine sous la dictature, a été remis aux autorités argentines aujourd’hui, au lendemain de son arrestation à Santa Cruz, dans l’est de la Bolivie. Le ministre bolivien de l’Intérieur Wilfredo Chavez avait annoncé hier l’arrestation de Luis Enrique Baraldini à Santa Cruz, la capitale économique de la Bolivie - à 900 km de La Paz -, où il vivait depuis une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les origines de l’Etat terroriste et de la disparition forcée dans l’Argentine dictatoriale.
de : Roberto Ferrario - 21 décembre 2011
Intervention de Gabriel Péries, docteur en Sciences Politiques, lors du colloque « Les citoyens français assassinés ou portés disparus pendant le terrorisme d’Etat en Argentine », le 8 décembre 2011, au Sénat, organisé par le « Collectif argentin pour la mémoire » et l’Ambassade de la République Argentine en France. Ici : http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar... Il s’agit donc d’évoquer ici une articulation entre une forme d’Etat, l’Etat terroriste, et un (...)
Lire la suite, les commentaires...
Quand la France exportait sa torture en Argentine (full video)
de : Hélène Marzolf via RF - 21 décembre 2011
1 commentaire
En 2003, dans “Escadrons de la mort, l’école française”, Marie-Monique Robin racontait comment la France, à partir de la fin des années 50, fit profiter la junte argentine de ses méthodes de torture et de répression expérimentées en Indochine et en Algérie. Son film étant considéré comme pièce à conviction, la journaliste était citée à comparaître en février lors de procès contre des anciens tortionnaires. Nous l’avons accompagnée. Le 7 février, devant le tribunal (...)
Lire la suite, les commentaires...
N’oublions pas nos camarades disparus (video)
de : Roberto Ferrario - 21 décembre 2011
2 commentaires
Yves Domergue, Cecilia Rotemberg et Marie-Anne Erize sont "disparus"... victimes de la dictature militaire argentine entre 1976 et 1983. Mais ils ont été aussi anciens élèves ou enseignants du lycée franco-argentin Jean Mermoz de Buenos Aires et du Collège français de Belgrano (établissement précédent, fermé en 1969). Trente-cinq ans après ces disparitions, une grande majorité de la communauté du lycée l’ignore encore. Avec l’intention de rappeler ces faits et de rendre (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Argentine continue de découvrir les horreurs de la dictature (photos + videos Es)
de : Roberto Ferrario - 19 décembre 2011
Le « Processus de réorganisation nationale » (« Proceso de Reorganización Nacional ») est le nom officiellement donné à soi-même par la dictature militaire argentine de 1976 à 1983, qui imitait ainsi le Proceso de reconstrucción nacional de la dictature uruguayenne. Celle-ci a fait près de 30 000 « disparus » (desaparecidos), 15 000 fusillés, 9 000 prisonniers politiques, et 1,5 million exilés pour 30 millions d’habitants, ainsi que 500 bébés kidnappés aux parents desaparecidos et (...)
Lire la suite, les commentaires...
Salah Hamouri enfin libre ! (photos + audio)
de : Roberto Ferrario - 19 décembre 2011
5 commentaires
Salah Hamouri, âgé de 26 ans, a été relâché sur la base militaire israélienne d’Atarot, à Jérusalem-Est. Il a été accueilli par ses parents avant de retrouver le domicile familial où l’attendaient des proches et des sympathisants dans une atmosphère de fête.
Lire la suite, les commentaires...
Argentine : « les vols de la mort » ont bien existé (videos)
de : Roberto Ferrario - 18 décembre 2011
8 commentaires
Les vols de la mort (espagnol : vuelos de la muerte) sont une pratique de la guerre sale en Argentine, lors de la dictature militaire en Argentine (1976-1983). À l’aide des vols de la mort, des milliers de desaparecidos furent jetés dans l’Océan Atlantique vivants et drogués, depuis des avions militaires. La même tactique fut utilisée au Chili de Pinochet, en particulier dans le cadre de l’opération Calle Conferencia de 1976 (des hélicoptères Puma étaient utilisés). Par (...)
Lire la suite, les commentaires...
Répression en Argentine : une fosse commune contenant 15 corps retrouvée
de : Argentine via RF - 16 décembre 2011
Une fosse commune contenant les os d’au moins 15 personnes a été retrouvée à Tucuman (nord) dans un terrain où a fonctionné un centre clandestin de l’armée argentine, a annoncé mercredi le Centre d’Information Judiciaire. "Les restes osseux partiellement brûlés d’au moins 15 personnes ont été retrouvés à des profondeurs différentes", écrit le CIJ sur son site internet, en précisant que cette découverte intervient dans le cadre des fouilles que mène sur place (...)
Lire la suite, les commentaires...
La disparue de San Juan : Argentine, octobre 1976 (video)
de : Roberto Ferrario - 13 décembre 2011
7 commentaires
Marie-Anne Erize avait 24 ans, un physique de mannequin, des utopies de rebelle. Un jour d’octobre 1976, des militaires en civil l’ont enlevée à San Juan, petite ville du nord-ouest de l’Argentine. Ses parents, ses amis, ses six frères et soeurs ne l’ont jamais revue. Depuis, elle fait partie des 30 000 disparus de l’époque de la dictature (1976-1983), ces hommes et ces femmes dont le souvenir hante à jamais ce pays à la mémoire lourde. Peu importe que cette (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt-à-penser". Hubert Reeves
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi
lundi 12 mai
de Roberto Ferrario
A Giogiana ...si la révolution d’octobre avait été en mai si tu vivais encore, si je n’étais pas impuissant face à ton assassinat, si ma plume était une arme gagnante, si ma peur explosait sur la place, courage né de la rage étranglée dans la gorge, si t’avoir connue devenait notre force, si les fleurs que nous avons offertes à ta vie courageuse, dans notre mort devenaient des guirlandes de la lutte de nous toutes, femmes, si... ce ne serait pas (...)
Lire la suite
9 mai 1978 : PEPPINO IMPASTATO et sa lutte contre la mafia (videos)
samedi 10 mai
de Roberto Ferrario
L’histoire de "Les Cent pas" Années 60. Peppino Impastato, jeune garçon issu d’une famille étroitement liée à la mafia, vit à Cinisi, une bourgade sicilienne. Sa maison se situe à cent pas de la demeure de Tano Badalamenti, le parrain local. Son père espère faire de lui un personnage influent de la pègre. Mais en grandissant, Peppino devient un adolescent rebelle et idéaliste. Bientôt attiré par le communisme, il s’emploie à lutter ouvertement contre les pratiques de la (...)
Lire la suite
L’HISTOIRE DU 1er MAI, JOURNEE INTERNATIONALE DE CELEBRATION DES LUTTES DES TRAVAILLEURS
jeudi 1er mai
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le XIXe siècle voit la naissance de la classe ouvrière. La prolétarisation du travail se développe au fur et à mesure que la mecanisation industriel vient remplacer les anciennes formes de production. Les employeurs sont les maîtres absolus des entreprises et les conditions de travail sont misérables. Les (...)
Lire la suite
JEUDI 17 AVRIL A LIEU LA JOURNÉE DES PRISONNIERS PALESTINIENS – À PARIS , RASSEMBLEMENT DE 17 HEURES À 19 HEURES PLACE DE LA FONTAINE SAINT-MICHEL (M° SAINT-MICHEL, LIGNE 4)
mercredi 16 avril
1 commentaire
La détention de milliers de Palestiniens n’est pas la seule arme utilisée par l’occupant israélien pour venir à bout de la résistance de tout un peuple, mais c’est l’une des plus cruelles. Pas un jour, pas une nuit ne se passent sans que la soldatesque israélienne fasse irruption dans les villes et villages de Palestine occupée, et prenne en otage la jeunesse de ce pays. Il y a actuellement plus de 5.000 Palestiniens détenus par Israël, dont plusieurs centaines en (...)
Lire la suite
Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval
mardi 1er avril
de Collectif Argentin pour la Mémoire
Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime". Memo : M. Sandoval, qui vit actuellement en France, est poursuivi en Argentine pour crimes contre l’humanité commis pendant la dictature. Les autorités (...)
Lire la suite
Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video)
mercredi 19 mars
de Roberto Ferrario
Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Je suis originaire de Milan et j’ai connu le centre Leoncavallo (à cette époque, j’habitais à 5 minutes de là) : je me souviens que deux heures après l’assassinat des camarades, informé par "Radio Popolare", je me trouvai sur place, participant à une manifestation improvisée qui a rassemblé 5000 personnes et qui s’est terminée à une heure du matin... (...)
Lire la suite
RAPPEL DES REGLES DE PUBLICATION SUR BELLACIAO/ "CONSPIRATIONNISME", FAFS etc.
dimanche 2 mars
de Collectif BELLACIAO
15 commentaires
Cher-e-s Internautes et Ciaoistes ;-) Nous vous rappelons que si ce forum est accessible en "open publishing" c’est aussi à la condition que vous fassiez préalablement un travail de vérification de vos sources et que vous évitiez de nous polluer les pages avec des articles issus de sites d’extrême-droite ou proche de l’extrême-droite, "conspirationnistes", "confusionnistes", délirants etc. Nous vous rappelons que les sites et blogs suivants sont interdits de publication (...)
Lire la suite