Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Séverine Capeille (16 articles)
Mais… pourquoi la culotte ?
de : Séverine Capeille - 5 décembre 2009
5 commentaires
de Séverine Capeille Il est des questions qui sont des questions de fond et, quand on parle du logo officiel de Sistoeurs, on ne peut pas badiner. Question de fond, donc, que la culotte. Question de fond qu’il nous faut aborder. On ne peut évidemment pas traiter un tel choix par-dessus la jambe, il vaut mieux être méthodique afin de répondre correctement à la problématique : Mais… pourquoi la culotte ? L’explication prendra donc la forme d’une dissertation avec (...)
Lire la suite, les commentaires...
Portrait d’un photographe : CHRISTIAN PETER
de : Séverine Capeille - 5 décembre 2009
Les femmes ne se laissent pas facilement corseter dans des définitions. Elles échappent aux concepts et aux analyses à cause de leur dualité, leur fertilité, leur intuition… Mais pour envisager leur complexité, il suffit parfois de les regarder avec attention. C’est ce que fait Christian Peter, en nous emportant dans le « rêve onirique d´un corps sanctifié à une utopie d´expression ». Talentueux photographe, il fait bien plus que mettre les femmes dans la lumière, il a cette (...)
Lire la suite, les commentaires...
Interview de Franca Maï au sujet de son roman "Crescendo"
de : Séverine Capeille - 26 février 2009
de Séverine Capeille Au téléphone, j’avais dit à Franca que j’envisageais de l’interviewer à propos de la parution de son dernier roman Crescendo (parution Le Cherche Midi, 08 Janvier 2009). Dans l’impossibilité d’évaluer le temps nécessaire à la lecture de son ouvrage, j’avais proposé de lui envoyer des séries de questions par mails successifs, au gré des découvertes et des interrogations qui accompagneraient ma lecture. C’est raté. J’ai (...)
Lire la suite, les commentaires...
Keny Arkana : la relève
de : Séverine Capeille - 29 août 2008
13 commentaires
de Séverine Capeille C’est peut être parce qu’elle passe après Yelle. Oui, peut être que, en prenant la relève de cette chanteuse aussi pailletée qu’insipide, Keny Arkana bénéficie d’office du soutien d’un public exaspéré par la première artiste du festival "Les Authentiks". Après avoir supporté celle qui braille "A cause des garçons" en gesticulant dans tous les sens, entendre Keny Arkana appeler à la "Désobéissance civile" quand elle arrive sur scène, est un (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sistoeurs à la Fiesta Reggae Sun
de : Séverine Capeille - 25 juillet 2008
2 commentaires
de Séverine Capeille On met d’abord la culotte. C’est notre étendard. Une priorité absolue quand on arrive à l’emplacement de notre stand aux environs de 16h. Il fait une chaleur accablante sur le site de Villefranche sur Saône… Armées de pinces à linge colorées, LN (Hélène Bourchenin) et moi décidons de fixer le tissu sur un support en bambou. Tandis que nous œuvrons méthodiquement, les personnes des stands environnants se rapprochent, mues par la curiosité. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Mon con bat
de : Séverine Capeille - 28 septembre 2007
1 commentaire
de Séverine Capeille Mon con bat Trois mots, trois lettres à chaque fois Que tu es là Mon con bat La mesure du corps décomplexé Sous tes doigts Mon con bat Dans une rime équivoquée La rhétorique de mon combat Mon con bat Et je compte parfois jusqu’à trois Quand je crois Que toi et moi Pourraient peut être s’additionner Sous les draps Mon con bat Dans le voile du bal masqué Danse le tempo de nos ébats Mon con bat Les silences et les émois Et les alinéas Dans l’agenda (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ca commence avec Bob Marley, "No woman no cry".
de : Séverine Capeille - 5 mars 2007
de Séverine Capeille Incontestablement. Ca ne peut pas commencer autrement. "Oh ma petite sœur, ne verse pas de larmes". Regarde-les bien dans les yeux et "Let them talk" dit Garnett Silk, celui dont "la voix de soie" se déchira dans un cruel attentat et qu’on retrouva, dans le brasier de la maison enflammée, enlacé à sa mère qu’il avait tenté de sauver. Il avait vingt-neuf ans. Ca commence avec la sœur qu’on console et la mère qu’on implore : "teach me (...)
Lire la suite, les commentaires...
PEDRO : Mata Tombe
de : Séverine Capeille - 16 janvier 2007
1 commentaire
PEDRO, ROMAN DE FRANCA MAÏ, LE CHERCHE-MIDI EDITEUR, JANVIER 2007 de Séverine Capeille Entre le désir de "se poser" et la "lumière blanche", il y a le mouvement des feuilles, mortes. Leur crissement déchirant l’espace et le temps. Tic Tac Tic Tac Tic… Il y a les pages qui se tournent, irrémédiablement. Celles de la vie, et celles des romans. Le dernier opus de Franca Maï nous entraîne dans la spirale des oiseaux blessés, dans la chute vertigineuse des "ailes cassées". Nous (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sistoeurs en Vidéo
de : Séverine Capeille - 26 décembre 2006
1 commentaire
de Séverine Capeille C’est un bien joli cadeau que nous ont fait Vivé France et Radio Pluriel pour Noël ! Cette vidéo a été tournée le 19 novembre 2006, à l’occasion du salon du livre "Libérer résister" qui s’est déroulé à Grigny. C’était un dimanche. D’habitude, le dimanche, je ne sors pas. Surtout quand il fait froid. Mais là, j’étais avec Hélène et Béa, et puis j’allais rencontrer Franca Maï. Fait inhabituel qui préfigurait une belle journée : (...)
Lire la suite, les commentaires...
Anastasie & Cie : Séverine Capeille soutient Bellaciao... Merci Séverine
de : Séverine Capeille - 1er novembre 2006
8 commentaires
de Séverine Capeille soutenez Bellaciao en signant ici Un communiqué de l’USM-CGT. C’est dire à quel point les tournants Historiques émergent parfois de l’anecdotique. Qui aurait pu penser que la "Flibusterie des temps modernes" mettrait à ce point le feu aux claviers ? En relayant l’information syndicale du 16 septembre 2005 le site Bellaciao ne faisait qu’accroître l’accessibilité d’un document au plus grand nombre. C’est-à-dire Rien. Il (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sistoeurs a trois ans : Séverine Capeille soutient Bellaciao... Merci Séverine
de : Séverine Capeille - 22 octobre 2006
C’est l’histoire d’un site... de Séverine Capeille S C’est l’histoire d’un site perdu dans l’espace cybernétique. Une histoire sur fond de codes informatiques. Sistoeurs. C’est neuf lettres qui font le tour du monde mathématique. Une histoire en spirale, qui aspire la logique. C’est 70 000 visites dans les statistiques. Des chiffres et des êtres. Des « si » et des « peut-être », et des envies, surtout. Des espoirs un peu fous. Des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Dindes ou poulettes ?
de : Séverine Capeille - 28 juin 2006
3 commentaires
de Séverine Capeille Le titre est sérieux. Une vraie question. Une angoisse existentielle... De quoi monter sur ses ergots. Voici venu le temps d’un nouveau genre littéraire, la "chick lit", comprenez "chicken litterature", sorte de poule aux œufs d’or dans l’édition française. La littérature de poulettes Sex and the City, Le Journal de Bridget Jones, Le Diable s’habille en Prada, Blonde attitude, Sainte Futile... pour les plus connus. Mais il y a aussi A (...)
Lire la suite, les commentaires...
Toilette intime
de : Séverine Capeille - 23 mai 2006
de Séverine Capeille Il y a bien quelques bruits. Lointains. On entend sans doute les ronflements de la vie extérieure, plus ou moins perceptibles, pareils à des battements de cœur. Les sons arrivent déformés, non pas tant par l’épaisseur de la paroi que par la présence du liquide dans lequel on baigne. On est comme un fœtus de quelques semaines. L’eau, c’est notre entrée en matière... La tête s’incline légèrement vers l’arrière. Doucement. Un (...)
Lire la suite, les commentaires...
LES DROITS DE L’HOMME : Au prix d’une couverture
de : Séverine Capeille - 9 janvier 2006
4 commentaires
de Séverine Capeille Article 1 : Pièce d’étoffe destinée à protéger du froid Tu n’as pas pu le réchauffer. Tu l’as serré fort contre toi mais... Tu t’arrêtes là. Tu laisses un silence que la journaliste va combler par des informations chiffrées. Tu n’écoutes pas. Tu le tiens dans tes bras, encore. Ton petit garçon... Son dernier souffle dans la nuit, son pouls envolé sous tes cris. La pâleur. Et le petit matin qui malgré tout revient. Tes joues creuses, ton (...)
Lire la suite, les commentaires...
Saint Valentin : morts pour l’amour ?
de : Séverine Capeille - 14 février 2005
de Séverine Capeille C’est la Saint Valentin. Les badauds se pressent dans les magasins. On piétine sec pour avoir le must des produits cosmétiques, le top des parfums... Il s’agit de prouver à tous prix ses sentiments pour sa moitié, d’anticiper la scène qu’un oubli intempestif ne pourrait éviter. On s’agite, on s’affole, on attrape des flacons sur les gondoles... Pschitt Pschitt, font les essais sur le dos de la main. Snif snif, le nez collé en se (...)
Lire la suite, les commentaires...
Au Nom de la Mère : "Speedy Mata"
de : Séverine Capeille - 27 décembre 2004
1 commentaire
de Franca Maï, Le cherche midi, sortie : le 5 janvier 2005 dans les librairies. Elle. Il n’y a qu’elle dans la vie de Mata. Une mère qui remplit l’univers, comme un soleil qui chauffe, réchauffe toujours plus fort, et ne brûle pas. La mère dans le désert, un « roc » que rien ne peut casser, un oiseau dans la tempête, un refuge solitaire où les rêves se mélangent au sable et à la pureté. Une mère dans un HLM de cité. Seule. Le père s’est tiré. Il y a « elle » et (...)
Lire la suite, les commentaires...

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite