Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Cesare Battisti (436 articles)
CESARE BATTISTI : PROPOSITION DE LETTRE A CHIRAC
de : Paris - 22 août 2004
1 commentaire
proposition : monsieur le President Par votre déclaration du 2 Juillet j’apprends que vous etes favorable à l’extadition de Mr Cesare Battisti. Vous avez exprimé là une position de la France dans laquelle je ne me reconnais pas. Je vous attendais plus libre, libre de ne pas partager les haines et toutes les influences exportés d’Italie. Expulser Battisti constituerait une immense injustice, une imposture profonde au regard de la Loi. Monsieur le president, il faut (...)
Lire la suite, les commentaires...
Comité lyonnais de soutien à Cesare Battisti et la fédération LDH du Rhône
de : LDH Rhône - 22 août 2004
Suite à l’appel du 13 juillet de la LDH nationale, nous avons envoyé des lettres (postales) accompagnant l ’appel à pétition et un extrait de La vérité sur Cesare Battisti ,de Fred Vargas. Ce courrier a été envoyé à tous nos amis et contacts, ici à Lyon et agglomération, dans différentes villes de France et en Italie, et par e-mail. Aussi des dépôts chez les libraires, cafés, et autres lieux culturels, associatifs etc. Une crainte, celle de voir, vue la saison estivale, bon (...)
Lire la suite, les commentaires...
Avec Cesare Battisti
de : Patrick Besson - 22 août 2004
de Patrick Besson Cette affaire Battisti, si je ne m’en mêle pas, je sens que ça ne va pas aboutir. J’ai quand même réussi récemment à faire sortir Limonov, national-bolchevique russe, et Ceca, femme de criminel de guerre serbe, de prison ! Il faut voir aussi le Comité de soutien à Battisti. Rien que des écrivains que j’ai descendus dans Le Figaro littéraire ou Marianne : Vargas, Winckler, Deforges. Que Le Monde daté du vendredi 16 juillet 2004 orthographie Desforges, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Battisti, un enjeu politique
de : Pas dapostrophe ! - 20 août 2004
2 commentaires
Le 21 avril 1985, Mitterrand garantit l’asile aux Italiens accusés d’actes terroristes avant 1981. Vingt ans plus tard, la cour d’appel de Paris se prononce pour l’extradition de l’écrivain. vendredi 20 août 2004 C ’était il y a dix-neuf ans, en France : un président de la République exprime sa volonté de ne pas livrer à une démocratie voisine une poignée d’exilés vaincus à la condition qu’ils posent définitivement les armes et respectent (...)
Lire la suite, les commentaires...
COMMUNIQUÉ DE CESARE BATTISTI À L’AFP : " JE N’AI PAS TUÉ "
de : Paris - 7 août 2004
Trouvant insupportables la plupart des commentaires de presse ayant fait suite à l’arrêt d’extradition prononcé par la Cour d’Appel de Paris le 30 juin 2004, Cesare Battisti réaffirme formellement qu’il n’a jamais tué et qu’il est innocent des crimes qui lui ont été attribués C. Battisti rappelle qu’il est protégé par deux arrêts de non-extradition rendus par la Cour d’Appel de Paris en 1991 et par la parole de F. Mitterrand, respectée (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti, une ligne de vie à l’encre noire
de : Nicolas Verdan - 31 juillet 2004
de Nicolas Verdan « Aujourd’hui, le révolté ne tape plus son destin sur la machine à tuer. Il l’étend raide sur le papier » « Battisti, tu veux dire le criminel ? » Il a fallu se rendre à l’évidence. Cesare Battisti n’est pas seulement un romancier de talent. L’Italie voit en lui un terroriste comme ceux qui plombèrent ses années de démocratie dite chrétienne. Aujourd’hui, avec le concours de ses amis français, il se bat contre une extradition qui lui (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : l’extradition potentielle ne peut rester sans réaction de la part des Verts...
de : Mireille Ferri - 31 juillet 2004
COMMUNIQUE de presse des Verts La publication ces derniers jours d’articles divers évoquant l’extradition potentielle, outre Cesare Battisti, de plusieurs réfugiés italiens ne peut rester sans réaction de la part des Verts Les Verts rappellent leur vigilance constante, y compris en période estivale, et leur mobilisation pour éviter toute velléité de chasse aux réfugiés ou de déclanchement de procédure à leur encontre Les militants Verts, comme leurs élus, restent (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : COMMUNIQUE de presse des Verts au conseil de paris
de : Alain Riou - 31 juillet 2004
Notre protection est constante, même pendant le coeur d’août Il n’y a pas un jour sans que la situation de Cesare Battisti ou/et celle des réfugiés Italiens en France ne fasse l’objet de commentaires, d’analyses ou d’articles Certaines formulations précises conduisent à nous inquiéter Le coeur de l’été, tout particulièrement le coeur du mois d’août, est propice à tous les mauvais coups de l’Etat dans bien des domaines ; dans la traque et (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pour Cesare Battisti, merci aux Malgaches
de : Louise Desrenards - 30 juillet 2004
Avoir entendu RFI le 27 juillet 2004 Chers tous Il était 20 heures à Paris, peut-être ? En tous cas, le timbre hésitant pour de fermes paroles depuis le pôle austral par la voix du Président Chirac, rarement autoritaire avec tant de scrupule depuis quelques mois, attira mon attention. Il répondait à RFI sur les réfugiés politiques malgaches en France, anciens dignitaires du pouvoir dont l’ex Président Didier Ratsiraka. Au nombre de quatre... dont le nouveau (...)
Lire la suite, les commentaires...
Toujours Battisti/ Ne désemparons pas pendant l’été !
de : orphee - 25 juillet 2004
Dans un récent message, Paolo Persichetti rappelle que l’Italie en son temps avait accueilli - tenant bon sur le principe - des réfugiés français des deux camps opposés pendant la guerre d’Algérie : Putschistes, et terroristes du FLN. Mais bien moins de vingt ans plus tard en France l’amnistie générale était prononcée. Qu’attend l’Italie ? L’Italie n’a pas réglé le cas du Duce Mussolini, toujours en entête des documents de justice qu’elle (...)
Lire la suite, les commentaires...
CESARE BATTISTI, OBJECTIF IMMEDIAT : OBTENIR LA CASSATION
de : Fred Vargas - 24 juillet 2004
de Fred Vargas La Cour de Cassation se doit de casser l’arrêt rendu le 30 juin par la Cour d’Appel de Paris, car il s’agit d’un arrêt honteux et d’une monstruosité juridique Cet arrêt est un viol patent et invraisemblable du droit et constitue une authentique HERESIE JURIDIQUE : à ce titre, il s’agit d’une première historique que les Français doivent à toute force empêcher pour que leur justice -et eux-mêmes à l’avenir- demeurent (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : Sans autre forme de procès
de : Julien Cendres - 20 juillet 2004
Monsieur le Président, Cette lettre fait écho - un écho qu’hystérise quelque peu, sans doute, une colère trop longtemps contenue - à l’engagement public que vous avez jugé pertinent de prendre devant Silvio Berlusconi, ce dernier vendredi 2 juillet, au cours du 23e sommet franco-italien. " Il est de notre devoir de répondre favorablement à une demande d’extradition ", avez-vous osé déclarer, faisant ainsi allusion à l’écrivain Cesare Battisti et aux autres réfugiés (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : Oreste Scalzone, "Mettre en gage ma liberté"
de : Oreste Scalzone - 20 juillet 2004
Monsieur le Président Je m’appelle Oreste Scalzone et je suis " réfugié de fait " en France depuis l’été 1981 après avoir été poursuivi puis condamné en 1981 par la justice de mon pays, l’Italie. Mon procès portait sur des faits, des actes, des écrits, des discours, des pratiques militantes et organisationnelles qui s’étaient déroulées tout au long d’une décennie sur l’ensemble du territoire national. Ces faits ont été qualifiés selon un profil pénal (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : Pas de vacances pour la solidarité
de : A. N. - 20 juillet 2004
Après la décision de la cour d’appel de Paris autorisant son extradition, les réactions se multiplient. " Je vais faire face à l’histoire. Je suis prêt à tout faire si on me fait un procès équitable [.] , avec des observateurs internationaux ", a déclaré, le 12 juillet, sur France 3, l’écrivain italien, ancien militant des PAC, sans se faire d’illusions sur la possibilité d’un tel procès. On sait qu’en l’état actuel de la procédure italienne il (...)
Lire la suite, les commentaires...
CESARE BATTISTI : COMMUNIQUE AU SUJET DU CENTRE NATIONAL DES LETTRES
de : Comité de soutien de Paris - 20 juillet 2004
"Communiqué : prise de position illégale du CNL Le Centre national des Lettres (CNL) s’est rendu coupable, le 8 juin 2004, du grave délit de discrimination. Réuni en commission pour attribuer une subvention, comme chaque année depuis sept ans, au Festival littéraire de Billom (Auvergne), la Présidente de la commission a déclaré qu’aucune subvention ne serait allouée par le CNL si le nom de l’écrivain Cesare Battisti était maintenu dans la programmation du Festival, dont (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un réfugié italien indique à Jacques Chirac qu’il se livrera à l’Italie si Cesare Battisti est extradé
de : Ariane Chemin - 16 juillet 2004
Un réfugié italien indique à Jacques Chirac qu’il se livrera à l’Italie si Cesare Battisti est extradé de Ariane Chemin Oreste Scalzone remet entre les mains du président "ce qui reste du destin de ses camarades". C’est "la" figure des Italiens réfugiés en France, l’un des premiers arrivés, à l’été 1981. Mercredi 14 juillet, Oreste Scalzone s’est rendu à l’Elysée pour remettre aux huissiers une lettre ouverte à Jacques Chirac. Si l’avis (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : un appel à Jacques Chirac est signé par 500 personnalités
de : Paris - 15 juillet 2004
Un appel contre l’extradition de l’écrivain italien Cesare Battisti, réfugié en France depuis 1991, a été signé par plus de 500 personnalités qui demandent au président français Jacques Chirac que "la parole de la France ne soit pas trahie". "Nous n’acceptons pas que Cesare Battisti ou tout autre réfugié italien soit extradé", déclarent les signataires de cette pétition, que la Ligue des droits de l’Homme invite tous les citoyens à signer sur son site Internet. "A (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti, nous sommes avec toi ! ET LA FRANCE DOIT RESPECTER SA PAROLE...
de : Tamazgha - 15 juillet 2004
Qui a dit que la France est un pays d’asile ou patrie des droits de l’Homme ? Oui, elle peut l’être tant que ses intérêts ne sont pas mis en jeu ! Mais cette même France peut avoir des comportements les plus lâches et inhumains. Sinon comment expliquer cette décision de la Cour d’Appel de Paris qui a donné feu vert à l’extradition de Cesaré Battisti, réfugié italien en France depuis 1991 ? Comment expliquer aussi l’attitude de Jacques Chirac qui se (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les avocats de Battisti prêts à saisir la Cour européenne
de : Dominique SIMONNOT - 14 juillet 2004
Cette démarche interviendrait en cas de rejet du pourvoi en cassation. Par Dominique SIMONNOT S’il devait être extradé vers l’Italie pour y purger une peine de prison à vie, Cesare Battisti, condamné par contumace dans son pays, ne serait pas rejugé. Ainsi est faite la loi italienne. Et c’est, entre autres, ce problème que tranchera, au plus tard à la mi-octobre, la Cour de cassation. Les juges suprêmes décideront alors s’ils annulent ­ ou pas ­ l’avis (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
de : Julien Cendres - 13 juillet 2004
Julien Cendres La Maison d’Horbé - 61360 La Perrière-au-Perche - France à l’attention de Jacques Chirac, Président de la République Française. La Perrière, le 14 juillet 2004. Monsieur le Président, Cette lettre fait écho - un écho qu’hystérise quelque peu, sans doute, une colère trop longtemps contenue - à l’engagement public que vous avez jugé pertinent de prendre devant Silvio Berlusconi, ce dernier vendredi 2 juillet, au cours du 23e sommet franco-italien. (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | 260 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite