Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Cesare Battisti (436 articles)
Contre l’extradition de Cesare Battisti et de tous les réfugiés italiens
de : LDH - 13 juillet 2004
Communiqué de la LDH. Plus de 500 personnalités lancent un nouvel appel contre l’extradition de Cesare Battisti et de tous les réfugiés italiens. C’est au Président de la République que cet appel s’adresse mais aussi à l’ensemble des citoyens. Ce texte peut être signé en ligne sur le site de la LDH www.ldh-france.org Nous demandons que se constituent, partout en France, des comités afin de refuser la violation de la parole de la France et d’exercer une (...)
Lire la suite, les commentaires...
La parole donnée à Cesare Battisti l’a été aussi à ses filles
de : Pierre-André Sauvageot - 13 juillet 2004
J’ai rencontré Cesare Battisti , il y a maintenant quelques années pour lui proposer la réalisation d’un film sur l’homme et l’écrivain qu’il est aujourd’hui. Ce projet s’inscrivait dans une trilogie sur les auteurs de roman noir dont les ouvrages portent un regard critique sur la société et ses injustices et dont j’apprécie particulièrement les ¦uvres. Très rapidement, en le voyant vivre, en parlant avec lui de son travail, en lisant ses (...)
Lire la suite, les commentaires...
Maxime Vivas : quand Gilles Martinet parle de Battisti, de Gaulle s’attriste
de : Maxime Vivas - 11 juillet 2004
de Maxime Vivas En une du Monde du 8 juillet 2004, un réquisitoire de G. Martinet contre Battisti. Je ne traiterai pas ici du droit légitime à l’exposé des opinions sur la violence, mais de distorsion des faits, d’ignorance, d’amalgame, de troncature de documents, d’insinuations malveillantes et de mensonges. Le plus grave d’abord : Martinet prétend démontrer sur deux longs paragraphes que l’asile offert par la France concernait les Italiens qui (...)
Lire la suite, les commentaires...
Soutien des communistes de Nîmes à Cesare Battisti
de : Jean-Claude RENOUX - 10 juillet 2004
SIGNATAIRES LORS DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES COMMUNISTES NIMOIS DU 8 JUILLET 2004 Laurent Alvarez, employé fonction publique territoriale Perrine Alvarez, gestionnaire Mireille Bonnet, agent administratif Serge Bastide, enseignant Huguette Saladin, retraitée Ursula Philippe, sans emploi Martine Gayraud, infirmière CHRU Claudette Breysse, retraitée éducation nationale Max Schwartz, retraité SNCF Jacques Molle, fonctionnaire Jean Tournecuillier, retraité SNCF T. Barasu, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti et les droits français, italien et européen
de : Nathalie Guibert - 10 juillet 2004
de Nathalie Guibert Cesare battisti , condamné par contumace à la prison à perpétuité en Italie, a-t-il été victime d’une procédure judiciaire contraire aux règles du procès équitable ? C’est ce qu’ont estimé les tribunaux français pendant de nombreuses années, en refusant d’extrader les ex-terroristes italiens réfugiés en France, avant que la cour d’appel de Paris produise une appréciation inverse, le 30 juin. C’est aussi ce qu’avancent les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : la fidélité du marrane, par Michel Tubiana
de : Michel Tubiana - 10 juillet 2004
de Michel Tubiana Il est toujours délicat de s’emparer des paroles d’un mort. Gilles Martinet, dans son point de vue "L’affaire Battisti et le complexe du marrane" (Le Mondedu 8 juillet), cite ce que Le Monde daté 24-25 février 1985 rapportait des propos de François Mitterrand concernant les réfugiés italiens : il en aurait exclu les auteurs de crimes de sang. Ce n’est pas le souvenir que j’ai des propos du même François Mitterrand au congrès de la Ligue des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Bernard-Henri Lévy : je ne défends pas Cesare Battisti, mais la justice, l’Italie et l’Europe
de : Bernard-Henri Lévy - 10 juillet 2004
Le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy On me dit : « et le terrorisme ? n’avez-vous pas cent fois écrit, ici même, que le terrorisme est notre ennemi et que nous sommes en guerre contre cet ennemi ? » Oui, bien sûr, je l’ai écrit. Je suis même, à l’époque, allé, non seulement l’écrire, mais le crier à la barbe des intéressés dans ces grands rassemblements de Rome ou de Bologne où il fallait convaincre les « extraparlementaires » tentés par l’action directe que (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : double de la lettre adressée à Télérama
de : Marie-Christiane Arnaud - 9 juillet 2004
de Marie-Christiane Arnaud Je vais avoir 60 ans et je lisais déjà Télérama ou son prédécesseur chez mon oncle curé. Depuis, j’ai abandonné la religion, mais je suis restée fidèle à Télérama auquel je suis abonnée, sous mon nom ou celui de mon conjoint Christophe Giard depuis 30 ans. Pour la première fois, je songe à me désabonner. Il se trouve que je fais partie des amis de Cesare Battisti et que je connais bien les détails de son histoire. Un journaliste m’a fait remarquer (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : France-Italie, la politique de l’otage
de : louise desrenards - 9 juillet 2004
Il est à rappeler que la doctrine Mitterrand ne s’est pas décidée contre l’Italie. Avant d’être mise en application elle a fait l’objet d’accords négociés avec les ministres Italiens concernés et qui donnèrent le feu vert (pour le vérifier il suffit de s’adresser aux personnes qui s’occupèrent administrativement de ces dossiers à l’époque, et plus tard jusqu’au dossier Schengen à Strasbourg). Par conséquent cette doctrine n’avait (...)
Lire la suite, les commentaires...
Berlusconi, Chirac : deux hommes intègres face à Battisti, par Maxime Vivas.
de : Maxime Vivas - 9 juillet 2004
de Maxime Vivas. Ecrivain La France a promis à l’Italie une livraison d’une quinzaine d’hommes et de femmes réfugiés chez nous. Battisti d’abord. Juillet 2004 Il y a dix-neuf ans, par la voix de son Président François Mitterrand, la France offrait l’asile aux anciens militants rescapés de la crise italienne des « années de plomb ». Ce qu’on a appelé la « Doctrine Mitterrand » a engagé la République, les services de justice et de police sous les (...)
Lire la suite, les commentaires...
CESARE BATTISTI : LA FRANCE DOIT RESPECTER SA PAROLE
de : Paris - 9 juillet 2004
Nous n’acceptons pas que Cesare BATTISTI ou tout autre réfugié italien soit extradé. Ignorant une décision antérieure qui avait refusé, en 1991, l’extradition de Cesare BATTISTI et qui était revêtue de l’autorité de la chose jugée, déniant à ce dernier le droit à un procès équitable car il ne sera pas rejugé en Italie, l’avis de la Chambre de l’Instruction, du 30 juin 2004, atteste d’une justice rendue sous influence. À l’inverse de ceux qui (...)
Lire la suite, les commentaires...
Affaire Battisti : évitons le lynchage
de : Marie-Dominique Massoni - 9 juillet 2004
de Marie-Dominique Massoni Dans la page Courrier d’hier, Alain Thévenet dénonçait l’asile accordé par la France à Cesare Battisti. Il mettait en parallèle l’assassinat du PDG de Renault, Georges Besse, par des activistes d’Action directe, et les réactions qu’aurait suscité, à l’inverse, leur exil en Italie. Il évoquait, ainsi, « la raison d’Etat » comme cause de l’extradition de l’accusé et refusait une prescription qui aurait pu aussi (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : l’harmonisation européenne par le mauvais bout
de : Syndicat Magistrature - 9 juillet 2004
Communiqué du Syndicat de la Magistrature L’avis favorable donné par la chambre de l’instruction de Paris à l’extradition de Cesare BATTISTI ouvre la perpective d’une remise en cause d’une décision politique de la France qui a favorisé l’apaisement d’une situation de tension grave dans l’Italie de la fin des années de plomb. Cette décision s’intégre dans un contexte européen marqué par l’utilisation de la menace terroriste pour (...)
Lire la suite, les commentaires...
Contre l’extradition de Cesare Battisti, les dirigeants du PS invoquent une pratique...
de : Mandraud et Monnot - 8 juillet 2004
Contre l’extradition de Cesare Battisti, les dirigeants du PS invoquent une pratique fixée par M. Mitterrand de Isabelle Mandraud et Caroline Monnot Les anciens premiers ministres Pierre Mauroy et Laurent Fabius affirment que l’ancien chef de l’Etat refusait de livrer à la justice italienne les réfugiés qui avaient renoncé au terrorisme. Leur mémoire est parfois incertaine sur les dates, les noms, les mots, mais les socialistes français ont cette certitude chevillée au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Rendez-nous Battisti, on vous envoie Messier
de : André - 8 juillet 2004
1 commentaire
L’État ne lache jamais ses proies. Et ce n’est pas Cesare Battisti qui dira le contraire. Un coup à droite, un coup à gauche, la justice en ce qu’elle a d’officiel, c’est-à-dire un ministère et ses juges, donne la mesure de la confusion entre équité et vengeance. Que les institutions soient italiennes ou françaises, qu’il s’agisse d’une mécanique judiciaire venant de Rome ou de Paris, la coopération, l’entraide, autant de bonnes vertus, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : conseil de Paris voeu adopté
de : Paris - 7 juillet 2004
1 commentaire
Le voeu suivant vient d’être adopté par le Conseil de Paris : Sur proposition de Alain Riou, Jean Vuillermoz et Patrick Bloche, les élue-e-s des groupes Les verts, Communiste, Socialiste et Radical de Gauche, le Conseil de Paris émet le voeu : Que la République française s’engage à respecter la parole de la France donnée en 1985 par François Mitterrand et confirmée par neuf gouvernements successifs depuis cette date ; Que le premier Ministre ne signe en aucun cas le décret (...)
Lire la suite, les commentaires...
Télérama et Battisti
de : 5 juillet 2004
5 commentaires
Mercredi 30 juin 2004. La cour d’appel de Paris s’est prononcée en faveur de l’extradition de Battisti. Ses avocats devraient se pourvoir en cassation. Les intellectuels français se sont-ils fourvoyés en critiquant les Italiens ?Débat. La scène se déroule au milieu des années 90, dans un bus, à Turin. Un universitaire communiste (Nanni Moretti) atteint d’une balle dans la tête lors d’un attentat commis quinze ans plus tôt par un commando d’extrême (...)
Lire la suite, les commentaires...
Télérama : desabonnement
de : Fred Vargas - 5 juillet 2004
2 commentaires
Fred Vargas 3 juillet 2004 Télérama Service des abonnements Madame, Monsieur, Je souhaite que vous preniez acte de mon désabonnement immédiat à Télérama. Ceci à mon grand regret, tant j’ai longuement apprécié la qualité et les positions de ce journal auquel j’étais très fidèle. Le tournant pris mercredi 23 juin par Télérama au sujet de l’affaire Battisti est profondément choquant, tant au plan humain que éthique, juridique et historique. Il devient difficile (...)
Lire la suite, les commentaires...
MEMOIRES DES AVOCATS DE CESARE BATTISTI
de : I TERREL et JJ de FELICE - 4 juillet 2004
1 commentaire
MEMOIRES DES AVOCATS EN LIGNE SUR VIALIBRE : "Pour ceux qui souhaitent approfondir, et mesurer l’ampleur du reniement juridique, vous trouverez en pièce jointe les deux mémoires que nous avons déposés devant la Cour, et dont vous pouvez faire bon usage. I TERREL et JJ de FELICE" Je ne mets pas ces documents en pièce jointe pour ne pas encombrer les boites mails, mais vous les trouverez sur le site de vialibre5 aux liens suivants : Avocats mémoire I : (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : VERS TOUJOURS PLUS D’INDIGNITE
de : Bertrand Schmitt - 4 juillet 2004
1 commentaire
de BERTRAND SCHMITT Ainsi, les juges de la chambre de L’Instruction de Paris ont rendu leur verdict sur ce que l’on a pris l’habitude d’appeler « l’affaire Battisti » en décidant de permettre l’extradition d’un homme qui depuis treize ans avait refait sa vie en France, où il avait coupé avec un passé douloureux et où, entouré de sa famille, il s’était attelé à bâtir une nouvelle existence. Ce matin, à plus d’un millier de kilomètres, je (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | 260 | 280 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les fruits sont à tous, et la terre n'est à personne. Jean-Jacques Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite