Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Cesare Battisti (436 articles)
Cesare Battisti : Honte !
de : Giuseppe Genna - 4 juillet 2004
de Giuseppe Genna La chambre d’accusation parisienne a donc rendu un avis favorable à l’extradition de Cesare Battisti. A lire les titres des quotidiens italiens on line, comme il nous arrive depuis des mois, les bras nous en tombent et il convient de spécifier que cet avis de la Chambre n’est que le premier des degrés judiciaires. L’avis définitif sera celui du président français Jacques Chirac qui, après divers degrés judiciaires, si devait persister un (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : La lutte continue
de : Carmilla - 4 juillet 2004
Par la rédaction de Carmilla Avant tout, soyons clair. L’arrêt favorable à l’extradition de Cesare Battisti prononcé aujourd’hui par la Cour d’Appel de Paris, ne représente que le premier niveau de la procédure. Il en reste deux autres et donc, il est impossible que Battisti soit extradé avant plusieurs mois. On ne peut pas même envisager une arrestation, prévue seulement en cas d’ " extrème urgence ". Si telle est la partie " consolatoire " de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Jacques Chirac se prononce pour l’extradition de Cesare Battisti
de : Béatrice Gurrey - 4 juillet 2004
de Béatrice Gurrey Le chef de l’Etat ne se sent pas tenu par la doctrine Mitterrand, établie "alors que la loi italienne faisait l’objet de débats". Il justifie aussi son choix par l’existence d’un espace judiciaire européen. Deux jours après l’avis favorable donné par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris à la demande d’extradition de l’ex-activiste italien Cesare Battisti, Jacques Chirac s’est, pour la première (...)
Lire la suite, les commentaires...
Battisti : Jacques Chirac « a donné à M. Berlusconi ce qu’il attendait », déplore François Hollande
de : Paris - 4 juillet 2004
Le Premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, a estimé samedi que le président Jacques Chirac « a donné à M. Berlusconi ce qu’il attendait » en se déclarant favorable à une extradition de l’écrivain italien Cesare Battisti. « Il a donné à M. Berlusconi ce qu’il attendait, c’est-à-dire la libre disposition de ceux qui étaient venus se réfugier en France il y a maintenant plus de quinze ans, voire vingt ans, à des fins de simple politique intérieure », (...)
Lire la suite, les commentaires...
MESSAGE DE CESARE BATTISTI
de : Cesare Battisti - 2 juillet 2004
5 commentaires
de Cesare Battisti Chers amis, Je souhaite aujourd’hui vous exprimer à tous mes plus sincères remerciements pour le combat que vous avez mené et que vous continuez à mener, pour votre soutien qui n’a jamais fait défaut malgré les revers que nous avons connu. Vous avez toujours été à mes côtés durant ces derniers mois. C’est grâce à vous que, partout en France et en Europe, il a été possible d’entendre dans la tempête une autre voix, forte et sereine. Votre (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : La compagnie des loups
de : Pierre MARCELLE - 2 juillet 2004
Par Pierre MARCELLE Alors, les gars et les filles aussi, s’il en est (et forcément, il en est, puisqu’il y en a bien qui torturent) ça fait quoi ? Ça fait comment, le bruit métallique de la sentence secrètement désirée et susceptible d’envoyer, après vingt ans d’exil, un homme croupir derrière les hauts murs le reste de son âge ? Ça fait comment de se découvrir dans le camp de ceux qui, comme on fait à l’écart son petit pipi, rédigent pour des gazettes (...)
Lire la suite, les commentaires...
Conférence de presse conjointe Chirac-Berlusconi : oui à l’extradition de Cesare Battisti
de : Paris - 2 juillet 2004
Chirac ne s’opposerait pas à l’extradition de Battisti Jacques Chirac a laissé entendre qu’il donnerait son feu vert à l’extradition de l’ancien activiste d’extrême gauche italien Cesare Battisti si son pourvoi en cassation était rejeté. Le président français, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec Silvio Berlusconi à l’Elysée, a souligné qu’il était du "devoir" et de la "responsabilité" de la France (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : le communiqué des Verts
de : Les Verts - 2 juillet 2004
Treize ans plus tard, et après deux refus d’extradition de Cesare Battisti intervenus le 29 mai 1991 devant la même cour d’appel de Paris, ce qui était juridiquement inconcevable s’est produit. En estimant aujourd’hui possible cette extradition, la cour d’appel de Paris vient de bafouer les principes du droit national et notamment celui de l’autorité de la chose jugée. Les Verts demandent solennellement au Premier Ministre de ne signer en aucun cas le (...)
Lire la suite, les commentaires...
La France enjambe Mitterrand pour extrader l’écrivain Battisti
de : SANDRA VINCIGUERRA - 2 juillet 2004
de SANDRA VINCIGUERRA JUSTICE - La Cour d’appel de Paris s’est déclarée favorable à l’extradition de Cesare Battisti vers l’Italie. Les avocats de l’ex-militant d’extrême gauche déposent un pourvoi en cassation. Le feuilleton judiciaire se poursuivra encore quelques mois. La Cour d’appel de Paris a donné hier son feu vert à l’extradition vers l’Italie de Cesare Battisti, ancien activiste d’extrême gauche et aujourd’hui (...)
Lire la suite, les commentaires...
La cour d’appel de Paris autorise l’extradition de Cesare Battisti
de : Ariane Chemin - 2 juillet 2004
de Ariane Chemin La chambre de l’instruction de la cour d’appel a jugé, mercredi 30 juin, qu’elle n’avait pas à statuer sur la "doctrine Mitterrand", qui s’oppose à l’extradition des anciens activistes italiens, et a estimé que la procédure était conforme au droit. L’écrivain devrait se pourvoir en cassation. Juste le temps de réaliser, d’attendre la fin de la phrase. A peine la courte annonce terminée, à peine l’"avis favorable"à (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : Réactions à gauche, silence à droite
de : Humanite - 2 juillet 2004
Dès l’annonce de la décision de la cour d’appel, le PCF a demandé au gouvernement et au président de la République " de respecter la parole donnée par la France et en conséquence de refuser l’extradition ". C’est " une question d’honneur pour la République, et de justice ". Pour le PS, " la décision de la cour d’appel est une décision malheureuse : elle rouvre les plaies qui avaient vocation à se cicatriser, car tel était le sens de la jurisprudence mise (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : la jurisprudence Berlusconi
de : Michel Guilloux - 2 juillet 2004
de Michel Guilloux Non seulement justice n’est pas faite, mais l’idée qu’on s’en fait de ce côté-ci des Alpes depuis les Lumières vient d’être atteinte. " Comment ma seule voix d’homme peut-elle affronter tous les cris qui ont déjà déferlé contre moi ? Comment puis-je contrer la rumeur qui m’accable : " criminel odieux ", " assassin ", " tueur ". Cet homme qui n’est pas moi porte mon nom dans les journaux, partout. Cet homme, je ne le (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : la cour d’appel choisit l’extradition
de : Alain Nicolas - 2 juillet 2004
de Alain Nicolas La chambre de l’instruction de la cour d’appel autorise l’extradition de l’écrivain italien. Ses avocats annoncent un recours probable en Cassation. " La cour agrée la demande d’extradition. " Il est deux heures et six minutes, les portes de la chambre de l’instruction de la cour d’appel sont ouvertes depuis à peine trente secondes et la stupeur se lit sur tous les visages, sur ceux de la famille de Cesare Battisti, d’abord. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : Jean-Pierre Mignard, avocat, rappelle que la doctrine Mitterrand...
de : Dominique SIMONNOT - 2 juillet 2004
Battisti. Jean-Pierre Mignard, avocat, rappelle que la doctrine Mitterrand est devenue la politique de la France : « La République s’est engagée depuis 1981 » Par Dominique SIMONNOT Maître Jean-Pierre Mignard est l’un des avocats qui ont, en 1981, fait partie du groupe de travail constitué de conseillers du chef de l’Etat, de conseillers ministériels, de policiers de haut grade et de magistrats, pour régler le cas des « réfugiés italiens ». Ils ont abouti à ce qui fut (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : l’Italie politique massivement derrière les juges
de : Eric JOZSEF - 2 juillet 2004
Gauche et droite saluent « une décision juste », contestée par les seuls Verts et communistes orthodoxes. Par Eric JOZSEF Au beau milieu d’une tourmente politique créée par sa sévère défaite aux élections européennes et locales partielles, le gouvernement italien a accueilli hier avec une grande satisfaction l’avis favorable de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris à l’extradition de Cesare Battisti. Convoquant les journalistes quelques minutes (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti. Les magistrats ont rejeté les arguments de la défense...
de : Jacqueline COIGNARD - 2 juillet 2004
Battisti. Les magistrats ont rejeté les arguments de la défense, dont la référence à la « doctrine Mitterrand » : « En raison de la séparation des pouvoirs... » Par Jacqueline COIGNARD En trois mouvements, Norbert Gurtner, Renée Civalero et Michèle Bernard-Requin, les trois magistrats de la chambre de l’instruction, ont balayé les arguments présentés par les avocats de Cesare Battisti. Verbatim. 1- Autorité de la chose jugée, « non bis in idem » Les magistrats considèrent que la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : amnistie
de : Antoine de GAUDEMAR - 2 juillet 2004
Par Antoine de GAUDEMAR On doit respecter la parole donnée. Pour ne pas l’avoir fait hier en se déclarant favorables à l’extradition de Cesare Battisti, les juges français donnent la désagréable impression d’avoir agi sous une double influence. Celle du gouvernement français, pas mécontent d’en finir avec la « doctrine Mitterrand », et celle de son homologue italien, plus que jamais décidé à faire payer le prix fort à ses ex-présumés terroristes. Outre (...)
Lire la suite, les commentaires...
CESARE BATTISTI LES REPENTIS CHANTENT FAUX
de : Franca Mai - 1er juillet 2004
3 commentaires
de Franca Mai Les coqs chantent rauque Le matin La gorge nouée Ils négocient Les grains de blé Qu’ils devront avaler Leur territoire s’amenuise Et les poules fardées Caquettent leurs illusions perdues Tout se monnaye Les convictions Le soleil La réduction de peine L’évasion Le virage fracassé Je te donne Tu me donnes Je te souffle Tu me souffles Et la vérité perd ses entrailles Edulcorée Le repenti porte son plumage terne De balance (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sur le jugement de Battisti le 30-06, analyse + déclaration des avocats le 1-07
de : louise desrenards - 1er juillet 2004
Le verdict contre Battisti est plus que scandaleux il est inacceptable. Mais que peut-on attendre du pourvoi en cassation avant même de devoir poursuivre de se battre plus encore comme des fous, localement, et de devoir le faire maintenant globalement à l’échelle européenne - contre l’Europe ? - puisque décidément c’est notre sort citoyen local/ global qui dans cette affaire paraît se jouer, à travers la lecture accélérée des attendus qui nous fut donnée par le juge ? (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : communiqué de la LCR
de : LCR - 1er juillet 2004
Une décision indigne La décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris est proprement scandaleuse. Cesare Battisti est victime de la folie sécuritaire qui s’est emparée des gouvernements européens. Victime d’une justice d’exception, condamné à l’occasion d’un procés truqué sur lequel le Droit italien empêche de revenir, Cesare Battisti doit pouvoir rester en France. Sans aucun élément matériel nouveau, la cour a accepté une (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | 260 | 280 | 300 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans la bataille de l'homme et du monde, ce n'est pas le monde qui a commencé. Gaston Bachelard
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite