Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Cesare Battisti (436 articles)
Lettre à Cesare Battisti
de : Rue des boulets - 28 mars 2006
4 commentaires
Je me rappelle avoir défilé le 1er mai 2002 avec toi. Ce jour-là, nous manifestions contre l’arrivée de Le Pen au deuxième tour de l’élection présidentielle. Tes yeux ne souriaient déjà plus ; tu avais l’air très inquiet et tu nous a quitté très vite : je n’ai jamais su si tu t’es vraiment perdu dans le cortège monstre ou si tu as prétexté l’achat de bouteilles d’eau pour te sauver... Pour voir cette vidéo (format realplayer) : (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti ou a la recherche de la justice perdue
de : Fred Vargas - 17 février 2006
4 commentaires
de Fred Vargas MÉMOIRE EN DÉFENSE "Merde, Fred, je n’ai pas tué, je n’irai pas en prison." Je pourrais trouver une phrase plus délicate ou complexe pour aborder l’affaire Battisti. Mais ce sont ces mots de Cesare, prononcés un mois avant sa fuite, qui me restent le plus vivement en mémoire. Quinze jours plus tôt, le 30 juin 2004, la Cour d’appel de Paris avait rendu son arrêt : favorable à son extradition vers l’Italie, c’est-à-dire à son (...)
Lire la suite, les commentaires...
68 ou années de plomb ? L’anomalie italienne
de : Cesare Battisti - 30 janvier 2006
7 commentaires
de Cesare Battisti, 30 janvier 2006 Je n’ai aucunement l’intention de fournir une nième analyse des années de plomb. Je ne le pourrais pas. Parce que je suis partie prenante, que je ne suis pas un historien et surtout parce qu’il m’est objectivement impossible de répertorier une blessure qui n’est toujours pas cicatrisée dans le corps social italien. Mais si je m’aventure sur ce terrain glissant, c’est parce que depuis que j’ai fui (...)
Lire la suite, les commentaires...
En soutien à la famille de Cesare Battisti
de : LDH Lyon - 26 octobre 2005
Cesare Battisti face au marchandage, éditions Jean-Paul Rocher, 6 ?, grâce à vous, 120 exemplaires sont déjà partis, et on vous en remercie. Mais il reste encore des exemplaires de Cesare Battisti face au marchandage, qui attendent leurs lecteurs, 6 euros c’est peu pour un roman noir, roman policier, et ce n’est pas de la fiction, ce livre fait dans le vif. « Resistances » pour citer Cesare Battisti, et Endurances dans notre soutien ! Aussi (à ceux qui ne l’ont pas (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti est de retour
de : François-Guillaume Lorrain - 15 octobre 2005
3 commentaires
de François-Guillaume Lorrain En republiant "Le cargo sentimental", sorti en février 2003, l’éditrice Joëlle Losfeld fait resurgir Cesare Battisti, l’exilé politique italien en cavale depuis août 2004. Le choix du "Cargo sentimental" n’est pas anodin : son indéniable qualité littéraire braque les projecteurs sur l’écrivain. Le contenu autobiographique stimule aussi la lecture. L’engagement dans la lutte politique, la filiation avec le père antifasciste : ce (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : il s’est évanoui dans la nature il y a un an tout juste...
de : Dominique SIMONNOT - 23 août 2005
1 commentaire
Un an de cavale pour Cesare Battisti Début août, les avocats du romancier ont déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme. de Dominique SIMONNOT Il s’est évanoui dans la nature il y a un an tout juste, fuyant son contrôle judiciaire et une extradition certaine. Depuis, nul n’a revu Cesare Battisti, l’auteur de romans policiers, recherché par l’Italie. Il doit y purger la prison à vie pour quatre assassinats commis, à la fin des années (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : un recours devant la Cour européenne
de : Dominique SIMONNOT - 7 juillet 2005
de Dominique SIMONNOT Dans un mois et demi, Cesare Battisti fêtera ­ si l’on peut dire ­ une année de cavale. Il a fui à la mi-août 2004, probablement loin. En tout cas, bien caché. On serait tenté de dire qu’il a bien fait, à la lumière des informations qui parviennent d’Italie (lire ci-contre) : « Projeter d’enlever en France une personne recherchée en Italie est proprement inadmissible, accuse son avocat, Me Eric Turcon, et je constate que l’existence de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un commando fasciste italien rêvait d’enlever Battisti
de : patrizia - 5 juillet 2005
Un « bureau » aurait projeté une action contre l’écrivain d’extrême gauche. Par Laure STEPHAN, Rome Un projet d’enlèvement de Battisti en France par des barbouzes italiens ? L’hypothèse est réelle. Et vient de prendre corps avec une série de révélations dans la presse italienne. L’enlèvement de Cesare Battisti, membre des Prolétaires armés pour le communisme, aurait été ainsi préparé par le Département d’études de stratégie antiterroriste (DSSA), « (...)
Lire la suite, les commentaires...
Appel du comité lyonnais Soutien à la famille de Cesare Battisti
de : Lyon - 16 mai 2005
Il reste 350 exemplaires invendus du livre « Cesare Battisti face au marchandage », avec l’éditeur soutenant la cause, Jean-Paul Rocher, nous nous sommes mis d’accord pour vendre ces livres hors librairies. La situation ayant, comme chacun le sait, évolué, et est sortie du tout médiatique, suspendue à la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Pour rappel, ce livre a été réalisé « à chaud » en septembre 2004, en soutien à Cesare Battisti et aux réfugiés italiens menacés (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Droit d’asile", affiche réalisée par le Comité Battisti de Douarnenez
de : Douarnenez - 20 mars 2005
Le Comité Battisti de Douarnenez a réalisé une affiche pour soutenir la famille de Cesare et les autres réfugiés italiens menacés. "Soutien à Cesare Battisti et aux réfugiés italiens" L’argent récolté sera reversé à ces deux parties. Le prix de vente est fixé à 10 euros l’affiche (taille 60x40, papier épais, 170 g). Le Comité prend en charge les frais de port, pour tout achat de 5 affiches minimum. Restez groupés ! Les commandes sont à passer à l’adresse suivante : (...)
Lire la suite, les commentaires...
Fred Vargas : Cesare Battisti, a propos de l’arrêt du Conseil d’Etat
de : Fred Vargas - 20 mars 2005
5 commentaires
A propos de l’arrêt du Conseil d’Etat, commentaires de Fred Vargas (extraits) : "En deux pages, l’arrêt du Conseil d’Etat a servilement commis deux forfaitures juridiques pour justifier sa décision : il a dit qu’il était "conforme à l’ordre public français et à ses accords internationaux" qu’un condamné n’ait pas de procès "s’il était établi de manière non équivoque qu’il était informé". Ce qui est la copie mot pour mot de la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les procès italiens de Battisti remis en cause
de : Dominique SIMONNOT - 18 mars 2005
Des documents prouveraient que l’ex-activiste en fuite n’avait pas désigné d’avocat. Par Dominique SIMONNOT Une vraie bande de détectives. Juste avant Noël, l’auteure de polars Fred Vargas et deux avocats, Mes Elisabeth Maisondieu-Camus et Eric Turcon, passent à la loupe le dossier de Cesare Battisti. L’ex-activiste des années de plomb en Italie, lui-même écrivain, est en fuite, Jean-Pierre Raffarin ayant signé le décret permettant de l’extrader vers (...)
Lire la suite, les commentaires...
Battisti encore diffamé par la presse
de : maxime Vivas - 16 février 2005
Le 26 janvier, le quotidien la Dépêche du Midi a publié sur Cesare Battisti une information erronée et diffamatoire. Le 27 janvier 2005, j’ai adressé à un ami journaliste à la Dépêche du Midi, la demande de rectification suivante, avec copies au rédacteur en chef et au responsable de la rubrique polars. Le 15 février, l’information n’étant pas passée, et en l’absence du moindre accusé de réception, j’ai envoyé un second mail qu’on lira également (...)
Lire la suite, les commentaires...
Journée de solidarité avec Paolo Persichetti et contre l’extradition de Cesare Battisti...
de : Les réfugiés italiens - 24 janvier 2005
Journée de solidarité avec Paolo Persichetti et contre l’extradition de Cesare Battisti et de tous les autres réfugiés italiens Dimanche 30 janvier 2005 de 15h15 à 20h00 Studio de l’Ermitage 8, rue de l’Ermitage ­ 75020 Paris Métro : Jourdain ou Menilmontant Depuis deux ans et demi Paolo Persichetti est incarcéré dans une prison italienne. Son extradition a inauguré la « nouvelle politique » française à l’égard des réfugiés« italiens. Le gouvernement en place (...)
Lire la suite, les commentaires...
Lettre ouverte aux élus de France : et si Cesare Battisti était vraiment innocent ?
de : Lyon - 13 janvier 2005
Lettre ouverte aux élus de France, de Rhône-Alpes, de Lyon, et accompagnant la plaquette : Sans l’ombre d’une preuve... Et si Battisti était vraiment innocent ? Des vœux pour cette année 2005 ? Nous souhaitons le monde meilleur, l’humanité moins miséreuse. Mais tout cela n’est que vœu inaccessible si nous n’avançons pas espoir après espoir, pierre après pierre. Et pour 2005, nous espérons la vérité : que l’innocence de tout crime de sang de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : la vérité est transparente comme une goutte d’eau qui court le long d’un fil.
de : Cesare Battisti - 8 décembre 2004
5 commentaires
Elle peut tomber d’un moment à l’autre de Cesare Battisti J’ai beau me boucher les yeux et les oreilles. Mon repaire, qui n’en est pas un, ne saurait être à l’abri de ce climat d’ordinaire vengeance qui semble s’installer autour de mon « affaire », qui d’ailleurs est aussi celle de tous les réfugiés italiens. Disant climat, je me garde bien de dire « opinion publique », car, et fort heureusement, même les faiseurs de vérité les mieux (...)
Lire la suite, les commentaires...
La CEDH offre un recours à Cesare Battisti
de : nouvelobs - 16 novembre 2004
La Cour européenne des droits de l’Homme condamne la procédure de contumace italienne qui empêche des personnes condamnées en leur absence et sans avoir été informées des poursuites à leur encontre, d’obtenir un nouveau procès. La Cour européenne des droits de l’Homme a demandé mercredi 10 novembre à l’Italie de prendre des "mesures appropriées" pour modifier sa législation en matière de contumace, qui empêche des personnes condamnées en leur absence et sans (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’affaire Cesare Battisti est relancée
de : Laurent Mouloud - 16 novembre 2004
de Laurent Mouloud La Cour européenne des droits de l’homme juge « inéquitable » la procédure de contumace italienne. Une baffe pour le gouvernement français. Et une lueur d’espoir pour Cesare Battisti. Mercredi, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a demandé à l’Italie de modifier sa législation sur la contumace. Les juges de Strasbourg estiment que cette procédure, telle qu’appliquée chez nos voisins transalpins, est « inéquitable » (...)
Lire la suite, les commentaires...
Justice : le Cour européenne des droits de l’homme au secours de Cesare Battisti
de : fenetreeurope - 16 novembre 2004
L’affaire Battisti pourrait être relancée à la suite d’une décision de la Cour européenne de droits de l’homme (CEDH) qui a demandé, le 10 novembre, à l’Italie de modifier sa législation sur la contumace jugée inéquitable car ne permettant pas à une personne condamnée par défaut de bénéficier d’un nouveau procès. Les juges français et Jean-Pierre Raffarin, qui a signé le décret autorisant l’extradition vers l’Italie de Cesare Battisti condamné par (...)
Lire la suite, les commentaires...
En désavouant Rome, l’UE donne une chance à Battisti
de : Dominique SIMONNOT - 16 novembre 2004
La condamnation de la contumace italienne par la Cour européenne des droits de l’homme rend l’extradition délicate. Par Dominique SIMONNOT C’était soi-disant une certitude, affirmée par Dominique Perben sur tous les tons à propos de l’affaire Cesare Battisti : grâce à une réforme de 1999, la contumace italienne était, selon le garde des Sceaux, validée par la Cour européenne des droits de l’homme. Un mensonge grossier, pourtant repris par des éditorialistes, (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite