Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Pierre MARCELLE (17 articles)
Cendres et braises, ou feu et flamme ?
de : pilhaouer - 7 février 2009
1 commentaire
Lire l’article de Pierre Marcelle : Extrait : « ... On manifestait ce jour-là, dans le prolongement naturel des slogans scandés de la Bastille à l’Opéra, pour rappeler que Julien Coupat (« terroriste » ferroviaire) croupit en geôle de haute sécurité depuis maintenant près de quatre mois. La Santé, ce n’est pas tout à fait Guantánamo, certes, mais ce régime d’exception devrait peut-être un peu émouvoir les représentants du peuple, non ? Et puis, « le terrain », (...)
Lire la suite, les commentaires...
César-Alexandre-Napoléon Sarkozy
de : Pierre Marcelle - 20 octobre 2008
3 commentaires
de Pierre Marcelle Formidable sidération Au rythme des oscillations de leurs valeurs en Bourse, des voleurs nous demandent de leur faire confiance et, en tremblant, de n’avoir pas peur, dans des incantations qui valent exactement ce que vaut leur institutionnelle fausse monnaie. Mais tout au fond de nous, nous savons bien que, de la banqueroute que depuis des lustres leur agiotage "systémique" organisa librement et libéralement, les pauvres - je veux dire les travailleurs et les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Chassons les mauvaises pensées
de : Pierre Marcelle - 31 août 2008
3 commentaires
de Pierre Marcelle Le chat de Siné D’abord, dire cette évidence que, malgré le black-out décrété à Charlie Hebdo, où les grands ciseaux d’une censure furieuse font depuis six semaines taire les langues et s’écraser les plumes, elle n’est pas terminée, « l’affaire Siné »… Aussi bien ferait-on mieux de parler d’une « affaire Val », tant le procès - si dérisoire en ses attendus, si tragi-comique en ses conséquences - destiné à assassiner un homme en (...)
Lire la suite, les commentaires...
Salauds de soixante-huitards !
de : Pierre Marcelle - 17 avril 2008
6 commentaires
de Pierre Marcelle Notre très grande faute Et des "émeutes de la faim", je suppose que nous sommes également responsables, nous autres, grands enfants ou semi-vieillards dont certaine grève générale alluma les consciences. C’est bien simple : un an après l’expression du projet sarkozyste d’en finir avec "l’héritage de Mai 68", il conviendrait plutôt de se demander de quoi nous ne serions pas coupables. A en croire une opinion fabriquée par ceux-là mêmes qui, si (...)
Lire la suite, les commentaires...
Laurence Parisot, les mains sales...
de : Pierre Marcelle - 7 mars 2008
7 commentaires
de Pierre Marcelle Le salon est clos Rentrés aux pays d’attache, les veaux, les vaches, et les cochons et les couvées, que reste-t-il de nos amours agriculturelles ? Une dizaine de secondes de voyeurisme flou qui firent une semaine grand bruit (1) et, dans la foulée, deux autres sondages. Tiens, nous disent lundi LH2 et Libération, Sarkozy plonge derechef de quatre points. Tiens, nous annoncent simultanément Ipsos et le Point, Sarkozy sort la tête du purin et voit sa cote remonter (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sarkozy n’est pas petit, il est bas…
de : Pierre Marcelle - 8 février 2008
1 commentaire
de Pierre Marcelle Le retour de Guy Môquet On l’avait laissé, l’adolescent communiste livré par l’Etat français aux nazis qui le fusillèrent en 1941, et dont Nicolas "pas de repentance" Sarkozy prétendit s’approprier la mémoire, devant la station de métro qui porte son nom. Là lui redit hommage, aux cris de "Hier, résistant, aujourd’hui sans-papiers" et parmi une foule de citoyens, une délégation d’élèves du lycée Carnot, dont la vigoureuse (...)
Lire la suite, les commentaires...
En tout bien, tout déshonneur…
de : Pierre Marcelle - 10 janvier 2008
2 commentaires
de Pierre Marcelle C’est le cas de le dire No Smoking partout, donc, et jusque dans les lieux d’élection de Madame Nicotine. Mais ne ressassons pas ce qui cent fois fut dit : après avoir en vain vitupéré, constatons que quand l’Etat veut, il peut. Déplorons qu’il veuille plus souvent attenter à nos modes de vie les plus privés que mettre ses pouvoirs au service de ses devoirs les plus publics ; en réquisitionnant, par exemple, des immeubles inoccupés pour loger des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Moderneries : Bataille de Valmy
de : Pierre Marcelle - 5 novembre 2007
1 commentaire
de Pierre Marcelle En matière de numérique aussi, il suffit de passer le pont (et c’est tout de suite l’aventure). Ainsi de cet incident de spam(1) que suscita l’autre mercredi la pétition, par certain Comité Valmy, d’un référendum sur le mini-traité européen, et que le collectif Bellaciao "routa" avec une bonne foi malencontreuse, très au-delà de ses destinataires. Cet incident ne constitue pas notre objet. Notre objet, c’est l’éblouissement étonné que (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le collectif Bellaciao : Petits mots, petites choses
de : Pierre Marcelle - 12 septembre 2007
de Pierre Marcelle A ma cantine, deux prolétaires pressés. La serveuse (au grand cœur) : « Je vous sers tout à la fois ? » Le plus pressé des deux : « Ben, oui ! Si on est là, c’est pas pour regarder les Feux de l’amour… » Contre la promotion du mot rebeu dans l’édition 2008 du Petit Robert, le syndicat de flicards Alliance a appelé ses 150 000 adhérents revendiqués à « boycotter » le dictionnaire dont, comme chacun sait, le fonctionnaire de police est un (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les armes des Palestiniens
de : Pierre MARCELLE - 16 juin 2006
3 commentaires
de Pierre MARCELLE Dans cette histoire figée où tout est trop prévisible (et depuis neuf mois qu’Israël évacua Gaza comme un dompteur referme la porte de la cage, cet épisode-là aussi était prévisible), même les images se répètent, et, avec elles, le même trouble. Celles, étrangement muettes, de la jeune Houda Ghalya, 10 ans, titubant dans le sable auprès des cadavres de sa famille, sur la plage d’Al-Soudania, font ainsi comme le remake de celles de la mort du jeune Mohammed (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE PUTSCH ROYAL
de : Pierre MARCELLE - 6 juin 2006
27 commentaires
de Pierre MARCELLE De ce que ratiocina Ségolène Royal (1) à propos de sécurité, on n’a pas fini de disputer, mais quelque chose s’est dit là qui laissera une trace. Et déjà, je sens qu’il va me falloir me contraindre pour exprimer en termes polis ce que ce manifeste m’inspire. Au-delà de ses prémices d’une lamentable indigence rhétorique ("la droite n’a pas le monopole...", etc.) ; au-delà de ce qu’il suinte de morgue de classe (la mise sous (...)
Lire la suite, les commentaires...
Diffamation sélective
de : Pierre MARCELLE - 23 mai 2006
7 commentaires
Soutenez Bellaciao et la liberté d’expression SIGNEZ ICI de Pierre MARCELLE Où en sommes-nous avec nos sourcilleux et procéduriers patrons de la maison Alstom ­ sa division Marine et la gestion controversée de ses chantiers navals, sur son site de Saint-Nazaire ? Nous les avions laissés à l’automne, empêtrés dans un conflit social relatif aux conditions d’embauche et d’exploitation des salariés de leurs sous-traitants polonais, conflit dont fit état un communiqué (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Incidents"
de : Pierre Marcelle - 21 février 2006
5 commentaires
En marge, « incidents » Par Pierre MARCELLE Lorsque quelques-uns de mes correspondants estiment que je déplore un peu trop le racisme anti- arabe pour n’être pas antisémite (forcément), cela donne parfois, dans la boîte à mails, de brèves cochoncetés ; telle celle-ci, découverte samedi : « alors merde marcelle... t’as pété le champagne... quand t’as appris la destruction du sionniste par l’unité djihadiste de la cité du tertre à Bagneux... t’as du faire dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nicolas Sarkozy... Multirécidiviste
de : Pierre MARCELLE - 27 juin 2005
5 commentaires
De Pierre MARCELLE Petit à petit, l’oiseau fait son nid ; à grands coups de gueule et de boutoir, Nicolas Sarkozy fait son coup d’Etat tragi-comique. En moins d’une semaine, de ses rodomontades de La Courneuve jusqu’à l’offrande au « peuple » de son corps martyrisé par les médias en passant par l’invention de la sanction de la robe par la matraque, le ministre d’Etat et coucou de Matignon interloqua. Ses saillies inspirent tout à la fois une peur (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ils vont bouder longtemps ?
de : Pierre MARCELLE - 1er juin 2005
3 commentaires
de Pierre MARCELLE Apartir de 55 % de non, me disais-je la semaine dernière en mon for, « ils » (la quasi-unanimité des commentateurs de ces choses) seront contraints de nous lâcher un peu, avec notre « xénophobie » (terme générique), pour ne parler que de la pire de nos tares ­ car il est patent que nous sommes tarés. Avec un non si porteur de gauche et d’Europe, me disais-je dimanche, il va bien falloir qu’enfin ils nous entendent. J’ai compris que j’avais tout (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : a la plage (5/5) : transalpine
de : Pierre MARCELLE - 4 septembre 2004
de Pierre MARCELLE De plage, il n’était plus guère alors que celle de Paris-sur-Seine, qui, le 20 août, remisa son sable pour là-dessous retrouver ses pavés. C’est dans ces eaux-là, dans cette plage chronologique courant du 14 au 21 août, que Cesare Battisti fit ce qu’à sa place évidemment nous eussions fait (pas vous ?). A son contrôle judiciaire, le14, il avait pointé, et le 21, pas. Dès le 2 juillet, Chirac avait déclaré « de son devoir de répondre favorablement à une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : La compagnie des loups
de : Pierre MARCELLE - 2 juillet 2004
Par Pierre MARCELLE Alors, les gars et les filles aussi, s’il en est (et forcément, il en est, puisqu’il y en a bien qui torturent) ça fait quoi ? Ça fait comment, le bruit métallique de la sentence secrètement désirée et susceptible d’envoyer, après vingt ans d’exil, un homme croupir derrière les hauts murs le reste de son âge ? Ça fait comment de se découvrir dans le camp de ceux qui, comme on fait à l’écart son petit pipi, rédigent pour des gazettes (...)
Lire la suite, les commentaires...

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La vérité n’est pas dans un seul rêve, mais dans beaucoup de rêves. Pier Paolo Pasolini
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite