Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Robert Gil (62 articles)
SNCF : PLACE AUX TRAINS PRIVES
de : ROBERT GIL - 4 janvier 2012
Depuis 2007, la SNCF a décidé de verser un dividende à l’Etat qui est propriétaire du groupe ferroviaire et son unique actionnaire. En 2010, le groupe de transport avait versé 69 millions d’euros à l’Etat, et au titre de l’année 2011 la SNCF va verser un dividende record à l’État français de 230 millions d’euros. Ce montant traduit une très bonne performance opérationnelle en 2011 et correspond à 30% du résultat net. Et quels sont les projets du (...)
Lire la suite, les commentaires...
EMPLOI, RICHESSE ET CHOMAGE
de : ROBERT GIL - 3 janvier 2012
Grosso modo, les 3 milliards que l’on donne aux restaurateurs sans contrepartie et les 3 milliards que se sont partagés rien que sur les revenus de leur capital les 100 personnes les plus riches de France représentent de quoi créer prés de 500 000 postes dans la fonction publique ! 500 000 chômeurs en moins, c’est de la croissance en plus et c’est la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans le privé pour faire face à la demande de ces nouveaux (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’ANARCHIE, CE N’EST PAS LE BORDEL !
de : ROBERT GIL - 21 décembre 2011
5 commentaires
les médias font toujours tout pour amalgamer et confondre l’anarchie avec le désordre, le bordel … alors que c’est exactement le contraire : l’anarchie place l’homme au centre des préoccupations de chacun alors que le capitalisme nie la vie de l’homme et considère celui-ci comme une vulgaire marchandise soumise aux règles de la production, de la concurrence et de la consommation. L’anarchie c’est la démocratie directe, la forme la plus (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE « PRODUIRE EN FRANCE » DE NICOLAS SARKOZY
de : ROBERT GIL - 14 décembre 2011
7 commentaires
A chaque course à la présidentielle c’est la surenchère, surenchère à l’insécurité, à l’immigration, mais surenchère à la « réindustrialisation made in France », on ne nous l’avait pas encore fait ! Tous les candidats dénoncent les centaines de milliers d’emplois industriels perdus à cause de la crise. Ils ont la mémoire courte car les délocalisations ont commencé bien avant la crise, et plutôt à cause des actionnaires qui réclament des dividendes de plus en (...)
Lire la suite, les commentaires...
13 DECEMBRE 1937
de : ROBERT GIL - 13 décembre 2011
2 commentaires
C’était à Nankin, au centre de la Chine. Les troupes Japonaises venant de livrer une difficile bataille à Shanghai contre l’armée nationaliste entrent dans la ville. La ville est sans défense et le général Matsui Iwane décide d’en faire « un terrain de jeu et d’exercice pour nos soldats ».Aussitôt commencent des massacres à grande échelle. Exécutions à la baïonnette, au sabre ou à la mitrailleuse. Viols et mutilations. Environ 20 000 viols sont commis sur des femmes (...)
Lire la suite, les commentaires...
CHANTAGE A L’EMPLOI
de : ROBERT GIL - 7 décembre 2011
Combien de fois n’a-t-on pas entendu de la part des commentateurs et des politiques que l’intransigeance des revendications salariales mettrait le pays à genoux. Il faut bien admettre que ce discours culpabilisant a porté ses fruits, et au fil du temps, on a vu les organisations syndicales mettre un bémol à leurs revendications. Depuis les années 80 la classe ouvrière de France a perdu des acquis arrachés par de longues luttes au cours des décennies passées, le principal acquis (...)
Lire la suite, les commentaires...
LES MILLIARDAIRES VOUS REMERCIENT
de : ROBERT GIL - 6 décembre 2011
Les 1.000 milliardaires recensés sur cette planète vous remercient pour votre formidable aptitude à les enrichir quotidiennement, en privilégiant leurs produits manufacturés, payés des clopinettes aux milliards d’esclaves des pays sous développés, et que vous achetez cent fois plus cher chez vos commerçants locaux. Les 500 grandes multinationales qui contrôlent 52% du produit brut et détiennent davantage que les 133 pays les plus misérables, sont ravis que vous vous précipitiez dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
FAUT-IL LAISSER VOTER LES ETRANGERS ?
de : ROBERT GIL - 28 novembre 2011
3 commentaires
La constitution du 24 avril 1793 déclarait : « Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis, tout étranger de vingt et un ans, qui, domicilié en France depuis une année, y vit de son travail, ou acquiert une propriété, ou épouse une Française, ou adopte un enfant, ou nourrit un vieillard, tout étranger enfin qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l’Humanité est admis à l’exercice des Droits de citoyen français. » En 1793, ils avaient (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA FINANCE DICTE SA LOI
de : ROBERT GIL - 24 novembre 2011
Les récentes sorties de Sarkozy sur la traque des paradis fiscaux ne sont bien évidemment que de l’esbroufe. Rien n’a réellement été fait pour combattre le blanchiment de l’argent sale. La finance mondialisée brasse l’argent sale (organisations criminelles, drogue, dissimulation et évasion fiscale, commissions occultes, corruption...) comme jamais, et couvre ses exactions en plaçant ses sbires aux plus hauts postes des Etats et de l’Europe. Par exemple savez ce (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA SECU ET LES FRAUDEURS
de : ROBERT GIL - 18 novembre 2011
Le gouvernement a décidé de s’attaquer aux dépenses sociales injustifiées. Instaurer une première journée de carence pour les arrêts maladie des fonctionnaires, et un quatrième dans le privé, serait nécessaire, car selon le ministre du travail, Xavier Bertrand, la fraude sociale coûte chaque année 4 milliards d’euros à la collectivité. Mais selon la Cour des comptes, les fraudes à la Sécurité sociale sont en réalité très marginales. En 2010, elles n’auraient représenté que (...)
Lire la suite, les commentaires...
UN CANDIDAT SANS ARTIFICE
de : ROBERT GIL - 12 novembre 2011
3 commentaires
Voici un OVNI dans la course à la présidence, un ouvrier représentant « La France qui se lève tôt », un syndicaliste CGT, pour qui la politique ne devrait pas être un métier. Un ouvrier, un sans grade pour représenter la France d’en bas : impensable ! Sans diplôme, Philippe Poutou 44 ans, a d’abord enchaîné les emplois précaires comme intérimaire ou surveillant de collège, avant d’être embauché en CDI chez Ford comme réparateur de machines-outils, où il a animé une lutte (...)
Lire la suite, les commentaires...
A VOIR : PPS COMPRENDRE LA DETTE
de : ROBERT GIL - 3 novembre 2011
1 commentaire
Il est malhonnête de parler de dette sans examiner les avoirs. On n’est pas en faillite simplement parce qu’on est endetté, mais seulement quand on a plus de dettes que d’avoirs. Mais si l’on brade ses biens, et que l’on continue à rembourser sa dette on se met soi-même dans une situation difficile. L’Etat n’est plus qu’une courroie de transmission qui sert à enrichir les riches et appauvrir les pauvres. Il n’y a donc pas (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE PROBLEME EST DANS LE PRE
de : ROBERT GIL - 1er novembre 2011
« Avec le progrès et la technologie, il faut de gros investissements, nos revenus chutent et nous sommes obligés de trouver des appoints. Nous n’avons plus de temps pour nous... » Les éleveurs, par exemple, sont endettés jusqu’au cou, et les donneurs d’ordres qui les exploitent rachètent leur viande en dessous de son prix de revient. Les producteurs de fruits et légumes sont aussi obligés de vendre leurs récoltes aux centrales d’achat en dessous de leur prix de (...)
Lire la suite, les commentaires...
JE NE M’OCCUPE PAS DE POLITIQUE
de : ROBERT GIL - 31 octobre 2011
Lors des élections l’abstention est la principale gagnante, la formule du « tous pareils, tous pourris », formule de la classe dirigeante, pour que rien ne change à fait son chemin dans les esprits. Certains disent « la politique, ça ne m’intéresse pas », mais si vous ne vous intéressez pas à la politique, la politique s’intéresse à vous ! Dans votre vie de tous les jours, tout ce qui touche à votre santé, à l’éducation de vos enfants, au prix de vos courses, à vos (...)
Lire la suite, les commentaires...
C’EST BIEN, C’EST AUTOMATIQUE !
de : ROBERT GIL - 22 octobre 2011
9 commentaires
Hier soir en sortant du boulot, j’étais fatigué, mais il fallait que j’aille poster une lettre importante. La poste étant en centre ville, j’ai laissé ma voiture sur un parking, j’ai payé à un horodateur puis j’ai pris le tram. J’ai acheté un billet au distributeur automatique, et ensuite je l’ai composté moi-même sur une autre machine. Je suis arrivé à la poste et là, j’ai pesé et affranchi mon courrier avant de le poster sans l’aide de (...)
Lire la suite, les commentaires...
CRISE DE CROISSANCE
de : ROBERT GIL - 21 octobre 2011
Le patronat et les actionnaires ne veulent pas que l’État intervienne dans leurs affaires, par contre eux ne se gênent pas pour intervenir dans les affaires de l’État. Prétextant la fuite des capitaux ou des délocalisations ils réclament sans cesse des baisses d’impôt, des allègements de cotisations ou davantage de subventions. La course en avant des plus riches vers toujours plus de richesse est une des principales conséquences de la hausse des inégalités. On nous dit (...)
Lire la suite, les commentaires...
JE ME SUIS FAIT TOUT SEUL
de : ROBERT GIL - 27 septembre 2011
4 commentaires
Qui n’a jamais entendu dire à propos d’un dirigeant d’entreprise : « il s’est fait tout seul, personne ne l’a aidé ». Quel est ce concept curieux ? Toutes les entreprises sont aidées d’une manière ou d’une autre, directement par les exonérations de charges, les diverses subventions, les crédits d’impôts, les allègements fiscaux, ou indirectement par les conditions favorables que la collectivité crée pour son développement : la formation de (...)
Lire la suite, les commentaires...
SONDAGES, SONDAGES…
de : ROBERT GIL - 26 septembre 2011
Au premier tour de la présidentielle 2012, Nicolas Sarkozy est distancé par le candidat du PS, et Marine Le Pen arriverait en troisième position avec la possibilité de créer la surprise : c’est ce que révèle les sondages, les uns après les autres. Ségolène, Nicolas, Martine, François ou Marine, le capital n’a rien à craindre et les salariés rien à espérer ! Nos concitoyens auraient-ils définitivement démissionnés ! Alors que plus de 75% de la population gagne moins de 2000 (...)
Lire la suite, les commentaires...
COMMENT ON VOLE LES MINEURS
de : ROBERT GIL - 15 septembre 2011
Qui produit la richesse et à qui profite vraiment sa production ? Dans une brochure écrite en 1907, le socialiste britannique John Wheatley décrit une cour de justice imaginaire où un magnat du charbon, un propriétaire terrien et d’autres protagonistes sont accusés « d’avoir conspiré contre un vieux mineur, Dick McGonnagle, et de l’avoir volé ». Le pamphlet, "How the Miners are Robbed" (Comment on vole les mineurs), eut un impact considérable avant la première guerre (...)
Lire la suite, les commentaires...
SAUVEZ LES JEUNES, PAS LES BANQUES.
de : ROBERT GIL - 13 septembre 2011
1 commentaire
L’Europe vole au secours de ses marchés financiers mais pas de sa jeunesse, dont les droits élémentaires en matière d’éducation, de travail et de logement sont de plus en plus bafoués. Alors, pour se défendre, elle applique ce qui est devenu la règle : prends ce que tu peux et file. La jeunesse n’est ni un groupe social homogène, ni une place financière au bord de l’abîme. Et c’est bien dommage pour elle, car si elle était l’un ou l’autre, cela (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite