Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Attentats-Terrorisme (1509 articles)
... Piraterie - Sabotage...
Les otages, Reporters Sans Frontières et l’US Army
de : Maxime Vivas - 6 janvier 2005
de Maxime Vivas Au mois de décembre 2004, Mohammed Al Joundi, accompagnateur syrien des journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot, les ex-otages français en Irak, a renoncé à déposer une plainte contre l’armée US pour mauvais traitements. Le secrétaire général de Reporters Sans Frontières (RSF), Robert Ménard avait su l’en dissuader en déclarant : « Ce n’est pas une bonne idée. Ce serait contre-productif. Je comprends M. Al Joundi mais attendons qu’ils (...)
Lire la suite, les commentaires...
Il y a soixante ans le colonel Fabien trouvait la mort
de : Jean Morawski - 28 décembre 2004
Mémoire. Le 27 décembre 1944 mourait Pierre-Félix Georges auteur du premier attentat armé contre l’occupant. De la guerre d’Espagne à la Lorraine, parcours d’un résistant. de Jean Morawski Une station du métro parisien, ligne 2, porte son nom. Ou, plus exactement, l’un des pseudonymes qu’il s’était donnés pendant la guerre et qui, étymologiquement, signifie « qui fait le bien », « qui agit bien ». Ce 27 décembre 1944 disparaît le colonel Fabien et, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Robert Ménard (RSF) « fou de joie » après la libération de Chesnot et Malbrunot
de : Paris - 21 décembre 2004
8 commentaires
La libération des deux journalistes français Christian Chesnot et Georges Malbrunot est « le plus beau cadeau de Noël qu’il puisse y avoir pour les familles », a déclaré mardi le président de Reporters sans frontières Robert Ménard. « On est fous de joie », a expliqué Robert Ménard, joint par l’Associated Press. « Je suis heureux que pendant quatre mois, les gens ne se soient pas démobilisés », s’est félicité le président de l’organisation de défense de la liberté (...)
Lire la suite, les commentaires...
Révélation à propos de la censure télévisuelle sur le 11 septembre
de : do - 18 décembre 2004
11 commentaires
COMPLÉMENT SUR LE 11 SEPTEMBRE 2001 Bonjour à toutes et à tous, Un argument, qui à priori n’en est pas un, mais qui tout compte fait est l’un des meilleurs, c’est qu’aujourd’hui, après mûre réflexion, La moitié des New Yorkais est persuadée que le gouvernement US savait à l’avance que les attentats du 11 septembre allaient avoir lieu et a choisi de les laisser se produire. C’est le résultat d’un sondage de Zogby (...)
Lire la suite, les commentaires...
Je me souviens de Milan, ce 12 décembre-là
de : Mario Capanna - 17 décembre 2004
de Mario Capanna A bien y repenser, trente-cinq ans après, il y a de quoi s’indigner encore plus. La bombe - le massacre - de Piazza Fontana ne devait pas seulement bloquer les luttes, casser et repousser en arrière le grand renouveau en cours, elle devait servir aussi à abîmer la démocratie en Italie : telles étaient les intentions. Le contexte : 1968, à la fin de l’année, tout est déjà retourné à la normale pratiquement partout ; l’Italie fait exception : chez nous les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Piazza Fontana, 12 décembre 1969
de : patrizia - 11 décembre 2004
2 commentaires
de Miguel Chueca Le 12 décembre 1969, à 16 h 37, une bombe explose à la Banque nationale de l’agriculture, située sur la piazza Fontana à Milan. L’attentat visait à tuer le plus de monde possible : 16 morts et une centaine de blessés, ses responsables peuvent se flatter d’y être parvenus. Si, trois jours après, l’opinion publique croit connaître le nom de l’auteur de la tuerie, il y a une chose, en revanche, qu’elle ne peut pas savoir : l’Italie (...)
Lire la suite, les commentaires...
Maxime Brunerie est condamné à dix ans de réclusion
de : Pascale Robert-Diard - 11 décembre 2004
de Pascale Robert-Diard L’avocat général n’avait requis que six à huit ans de prison contre le jeune homme qui avait tenté d’assassiner le président de la République le 14 juillet 2002, demandant aux jurés de "comprendre" l’accusé et invoquant son évolution "favorable". Il n’y a eu qu’une seule vraie plaidoirie en faveur de Maxime Brunerie, qui a tiré sur le président de la République lors des cérémonies du 14 juillet 2002, et elle est venue, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Série d’arrestations liées à la vie clandestine d’Antza et Anboto
de : BAYONNE - 9 décembre 2004
Deux mois après l’incarcération d’"Antza", numéro un politique présumé d’ETA et de sa compagne "Anboto" à Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques), la police a réalisé une série d’arrestations et perquisitions en relation avec la vie clandestine du couple dans la région. La dernière opération en date a eu lieu mardi avec l’arrestation de Jean-François Lefort, le porte-parole de l’association de défense des prisonniers basques. Ce basque français de 34 ans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Poursuite de la garde à vue pour le porte-parole d’Askatasuna
de : BAYONNE - 9 décembre 2004
La garde à vue de Jean-François Lefort, porte-parole de l’association de défense des prisonniers basques Askatasuna, se poursuivait jeudi après-midi à Bayonne à la suite de son interpellation mardi matin, a-t-on appris de source proche de l’enquête. Un transfert à Paris pour une présentation devant un juge anti-terroriste "n’est pas prévu pour l’instant" pour M. Lefort, a-t-on précisé de même source. M. Lefort est soupçonné d’avoir servi "d’agent de (...)
Lire la suite, les commentaires...
VENTS ET ORAGES
de : Charles Van der Elst - 8 décembre 2004
2 commentaires
Les progrès techniques et industriels ont perfectionné jusqu’à l’indicible les instruments de barbarie et de destruction. Par William Ospina* LE SECRET QUE N’ONT PU APPRENDRE ceux qui disent combattre contre le terrorisme est que, dans cette lutte, il ne s’agit pas de contrôler la capacité à faire du mal mais la volonté de faire du mal. Tout être humain possédé par le ressentiment ou par le dépit, en proie à une haine démesurée, peut précipiter des faits de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Deux des trois personnes liées au chef présumé de l’ETA relâchées
de : BORDEAUX - 4 décembre 2004
Deux des trois personnes liées au chef présumé de l’ETA Mikel Albizu Iriarte, alias "Antza", et à sa compagne Soledad Iparagirre Genetxea, dite "Anboto", qui avaient été arrêtées mardi, ont été remises en liberté vendredi, a-t-on appris auprès d’elles. Jean-Marc Raynaud et Thyde Rosell, animateurs d’une école libertaire sur l’île d’Oléron (Charente-Maritime), qui avaient accueilli pendant près de trois ans le fils des deux dirigeants basques, ont été relâchés (...)
Lire la suite, les commentaires...
Grève de la faim de Soledad Iparragirre Gentexea, dit "Anboto"
de : BORDEAUX - 4 décembre 2004
Soledad Iparragirre Genetxea, alias "Anboto", compagne de Mikel Albizu Iriarte, dit "Antza", numéro un politique de l’ETA, emprisonnée à la maison d’arrêt de Gradignan (Gironde), est en "grève de la faim et de la soif" depuis trois jours, a annoncé vendredi Askatasuna dans un communiqué. Interrogée par l’AFP, l’administration pénitentiaire a confirmé cette grève de la faim. Selon l’association de défense des prisonniers basques, "Anboto", interpellée avec son (...)
Lire la suite, les commentaires...
Irak : le corps retrouvé n’est pas celui de Mme Hassan... toujours disparue
de : Irak - 1er décembre 2004
Le corps d’une femme d’origine européenne retrouvé à Falloujah le 14 novembre n’est pas celui de l’otage britannique a indiqué le Foreign Office. Le corps d’une femme d’origine européenne retrouvé à Falloujah n’est pas celui de l’otage Margaret Hassan, a annoncé mercredi 1er décembre le ministère britannique des Affaires étrangères, en soulignant qu’il considère toujours que la responsable humanitaire a été assassinée. Selon le Foreign (...)
Lire la suite, les commentaires...
Liberté pout Thyde Rosell et Jean-Marc Raynaud !
de : Fédération anarchiste - 1er décembre 2004
Ce matin du mardi 30 novembre 2004, Thyde Rosell et Jean-Marc Raynaud ont été arrêtés par le SRPJ de Poitiers mandaté par la division nationale anti-terroriste (DNAT) dans le cadre d’une enquête sur complicité dans une entreprise terroriste. Thyde Rosell et Jean-Marc Raynaud militent depuis près de 30 ans à la Fédération anarchiste et animaient depuis des années le centre éducatif libertaire Bonaventure sur l’île d’Oléron. Dans le cadre de Bonaventure, puis à titre (...)
Lire la suite, les commentaires...
Oui, nous avons hébergé un « terroriste » ... de trois ans !
de : Bonaventure - 1er décembre 2004
1 commentaire
Quand vous lirez ces lignes, nous serons en prison. Pour quelques jours. Quelques semaines. Quelques mois. Quelques...... Notre « crime » ? Avoir fondé et animé une école libertaire. Bonaventure. Y avoir accueilli, sans formalité, des enfants de tous horizons (même des mômes de cathos, c’est dire). Et nous être pris d’affection pour un petit bout en perdition au point de l’avoir accueilli chez nous pendant deux ans et demi. De cela, qui remonte maintenant à (...)
Lire la suite, les commentaires...
PROCÈS Á 7 MILLIARDS DE DOLLARS CONTRE L’ADMINISTRATION BUSH
de : New York - 26 novembre 2004
1 commentaire
Une action collective en justice des familles des victimes du World Trade Center demande 7 milliards de dollars au gouvernement américain Stanley Hilton était un conseiller du sénateur Bob Dole. Il a personnellement approché Rumsfeld et Wolfowitz pendant des décennies. Conseiller et avocat, il représente aujourd’hui 400 familles des victimes du 11 septembre 2001. « En tant que représentant des familles des victimes du World Trade Center nous allons en justice contre Bush, Rice, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Amnesty presse l’UE de se montrer ferme sur la Tchétchénie
de : Marie Jégo - 8 novembre 2004
Un des preneurs d’otages de Beslan appartenait à la "police des polices" russe, selon l’enquête. de Marie Jégo Au moment où la Russie a demandé le report du sommet qu’elle devait tenir avec l’Union européenne, jeudi 11 novembre, dans l’attente de la prise de fonctions de la nouvelle Commission, Amnesty International et quelques ONG (le Secours catholique, Médecins du monde, la Fédération internationale des droits de l’homme et d’autres) ont appelé (...)
Lire la suite, les commentaires...
Six dirigeants emprisonnés de l’ETA préconisent l’abandon de la lutte armée
de : Martine Silber - 4 novembre 2004
Le ministre de l’intérieur espagnol "prend note". Martine Silber, Madrid Six dirigeants historiques de l’ETA, actuellement en prison, ont envoyé au mois d’août à la direction de l’organisation séparatiste armée, dont les attentats terroristes ont fait plus de 800 morts depuis 1968, une lettre appelant à l’abandon de la lutte armée. Cette lettre, qui vient d’être diffusée par la presse espagnole, explique que "la lutte armée ne sert à rien actuellement" (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’histoire vraie d’un "loup" infiltré dans l’ETA sur les écrans espagnols
de : Madrid - 4 novembre 2004
2 commentaires
MADRID "El Lobo" (Le Loup), l’histoire vraie d’une taupe infiltrée au coeur de l’ETA entre 1973 et 1975 sort vendredi sur les écrans espagnols alors que, 30 ans plus tard, l’organisation séparatiste basque armée n’est jamais apparue aussi affaiblie. Par un hasard ironique de calendrier, ce film hispano-français était présenté mardi en grande pompe à l’hôtel Ritz de Madrid tandis qu’un journal espagnol publiait une lettre de six anciens (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les Pays-Bas veulent classer le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes
de : beep - 2 novembre 2004
Le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Bot, dont le pays exerce la présidence tournante de l’Union européenne (UE), a souhaité hier que le Hezbollah soit inscrit sur la liste noire européenne des organisations terroristes afin de tarir son financement en Europe. M. Bot a fait cette proposition lors du débat parlementaire sur le budget des Affaires étrangères, a rapporté l’agence de presse néerlandaise ANP. Jusqu’à présent, le gouvernement néerlandais (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 1300 | 1320 | 1340 | 1360 | 1380 | 1400 | 1420 | 1440 | 1460 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre esprit humain exige sans délai la solidarité et l'union entre les peuples et les nations au-delà des différences qui pourraient les séparer. Augusto Roa Bastos
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite