Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
TCE - (EUROPE) (1800 articles)
Traité Constitutionnel Européen - Référendums - Ratifications
Une interview hilarante de l’aristocrate Valéry Giscard d’Estaing sur RTL
de : RTL - 19 juin 2008
2 commentaires
Jeudi 19 juin, à la radio RTL, Jean-Michel Aphatie interroge Valéry Giscard d’Estaing sur le vote NON du peuple irlandais. Leur dialogue dure 7 minutes. Un grand moment de radio ! Un moment inoubliable ! http://www.rtl.fr/fiche/494878/vale... Pour sauver à tout prix le traité de Lisbonne, Valéry Giscard d’Estaing veut que les Irlandais revotent ! Pendant les 7 minutes, Valéry Giscard d’Estaing ne fait que radoter : « Il est indispensable qu’ils revotent » « (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le VRAI visage du Parlement français révélé par le député Jean-François Copé !
de : Libération - 19 juin 2008
3 commentaires
Les députés à court d’idées avant la présidence française de ANTOINE GUIRAL En dehors de quelques pitreries communistes et de vociférations convenues, le débat sur l’Europe qui se tenait hier à l’Assemblée nationale fut des plus soporifiques. A deux semaines de la présidence française de l’UE et au lendemain du non irlandais au traité de Lisbonne, chaque camp politique s’est contenté de jouer sa partition sans grande imagination. « Décalage ». Seul (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le Parlement britannique ratifie le traité de Lisbonne
de : Londres - 19 juin 2008
4 commentaires
Après avoir, dans un premier temps, repoussé un amendement proposé par les conservateurs, visant à remettre à l’automne l’examen du projet de loi sur le traité de Lisbonne, la Chambre des lors a ratifié le traité, mercredi soir, par un vote oral, au terme d’un long après-midi de débats. La Chambre des communes l’avait déjà adopté, le 5 mars. Jeudi matin, le texte doit recevoir l’assentiment royal. Après quoi, le Premier ministre, Gordon Brown, va pouvoir, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Union Européenne : sortir du piège à cons n’est pas si simple.
de : Europe - 17 juin 2008
2 commentaires
Mieux vaut ne pas y entrer ! Tenez bon, les Irlandais ! Une fois qu’on s’est bien fourré dedans, ou qu’on a élu un facho qui vous y a fourré d’office, la tête la première, en vous disant que c’est pour votre bien, en plus, comment fait-on pour en sortir, avant d’y crever ? Voici ce que dit le traité : TITRE VI DISPOSITIONS FINALES Article 35 Le retrait volontaire de l’Union 1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le docteur Bernard Kouchner tente d’ausculter un cadavre !
de : Le Monde.fr - 17 juin 2008
4 commentaires
Un traité entre en vigueur quand tous les pays concernés l’ont ratifié. C’est une des bases du droit international. Après le vote NON du peuple irlandais, le traité de Lisbonne est mort. Mais lisez cet article du Monde.fr, mis en ligne mardi 17 juin : Les dirigeants européens se démènent pour éviter la mort prématurée du traité de Lisbonne. Les dirigeants européens ont joint leurs forces, lundi 16 juin, pour éviter une crise potentielle européenne après le NON irlandais au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Que cache l’UE du TCE ?
de : Guinness lover - 17 juin 2008
L’on assiste à la mise en place d’un dispositif qui ligote les peuples, en les affamant. Si tu as faim, tais-toi et bosse ! A la fin du boulot, des 65 heures, tu es tellement sur les genoux que tu ne peux plus manifester la moindre volonté. Ca se passe comme ça. Le libre échange consiste à construire un circuit 24 sur 24 des marchandises, dont on veut qu’elles circulent toujours de plus en plus vite. Or, quand elles y réussissent, c’est pourquoi ? Parce (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Europe a besoin de démocratie !
de : tribune de geneve - 17 juin 2008
Après le « non » irlandais, l’Union européenne est placée au pied du mur. Quelle direction doit-elle prendre ? « Rendre enfin visible ses institutions en y associant les citoyens », répond Pascale Joannin, directrice générale de la Fondation Robert Schuman. Le « non » des Irlandais au Traité de Lisbonne sonne-t-il le glas de l’Europe politique ou son réveil ? L’Union se trouve désormais au pied du mur. Pour sortir de la crise, les ministres des affaires étrangères des 27 (...)
Lire la suite, les commentaires...
NON à toutes les réformes de l’UE, puisque plus d’UE !
de : Guinness lover - 17 juin 2008
Ce n’est pas contre l’allongement du temps de cotisations retraites, ni de celui du temps de travail, qu’il faudrait manifester ! Ces deux réformes se justifiaient par la perspective de participer à l’Union Européenne, telle que décrite dans le TCE-minitruc. Or, après le non Irlandais, si l’on suit les règles du jeu et respecte la valeur de ce vote, il n’y a plus d’UE. (Pas foutue comme çà, en tout cas) Tout ce qui s’y rattachait devient (...)
Lire la suite, les commentaires...
" Le traité de Lisbonne doit entrer en vigueur le plus tôt possible. "
de : Hans-Gert Pöttering - 16 juin 2008
4 commentaires
Lundi 16 juin, sur le site Le Monde.fr, Thomas Ferenczi interroge Hans-Gert Pöttering, le président du Parlement européen. Hans-Gert Pöttering est un des membres de l’aristocratie européenne. Il veut contourner le vote NON du peuple irlandais. En droit international, un traité entre en vigueur quand tous les pays concernés l’ont ratifié. Hans-Gert Pöttering s’en fout : pour lui, le traité de Lisbonne doit entrer en vigueur le plus tôt possible, avant les élections (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nous sommes le peuple , Nous sommes les peuples !
de : Michel Peyret - 16 juin 2008
Michel Peyret 16 juin 2008 NOUS SOMMES LE PEUPLE ! NOUS SOMMES LES PEUPLES ! En Irlande,comme en France en 2005,la quasi-totalité des forces politiques, les médias appelaient à voter OUI ! En Irlande comme en France , le peuple s’est insurgé contre ce mépris des classes dirigeantes qui veulent imposer le carcan d’un Etat européen aux peuples pour en finir avec leurs souverainetés et leurs libertés ! En France , les décisions prises par le peuple ne peuvent être remises en (...)
Lire la suite, les commentaires...
« Ces imbéciles d’irlandais »
de : P'tit Nico - 16 juin 2008
3 commentaires
« Ces imbéciles d’irlandais » a lâché Alain Minc, l’abject, dans son émission sur Direct 8 le 14 juin 2008. Voilà la considération qu’ont ces « Messieurs » pour ce qu’ils appellent « le Peuple ». C’est-à-dire l’ensemble aux contours flous de "ceux qui sont faits" pour les engraisser. « Le Peuple » qu’ils ont inventé doit les servir et faire où on lui dit de faire : là où sont les intérêts de "nos" « Messieurs ». Le concept de "Peuple" doit être (...)
Lire la suite, les commentaires...
le NON n’est pas un bouc émissaire
de : angela anaconda - 16 juin 2008
1 commentaire
depuis que les irlandais ont voté NON au traité de Lisbonne, les gouvernements européens recherchent à nouveau à transformer ce NON en un OUI, en désignant le NON comme bouc émissaire. Cette réaction ressemble à celle qui survient lors d’un divorce : ne pas vouloir accepter la réalité du changement déclenché par le NON. Au lieu de respecter ce NON, et les peuples qui l’ont prononcé, les gouvernements (tout comme un partenaire réfractaire au divorce) essayent de mettre tout en (...)
Lire la suite, les commentaires...
We are all irish ! NOUS SOMMES TOUS DES IRLANDAIS !
de : Prc.f - 16 juin 2008
1 commentaire
Déclaration du Pôle de Renaissance Communiste en France, suivie de trois propositions unitaires à débattre à l’adresse des communistes, des syndicalistes de lutte et des républicains progressistes. We are all irish ! NOUS SOMMES TOUS DES IRLANDAIS ! Merci au peuple irlandais qui a voté NON à l’UE du capital, de la misère, de la casse des nations libres, de la soumission à l’impérialisme états-unien ! En Irlande comme en France en 2005, tous les partis bourgeois, de la (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Union Européenne est-elle "démocratique" ?
de : NON, c'est NON ! - 16 juin 2008
3 commentaires
l’Union Européenne comporte sept instances , le Parlement européen est la seule instance ELUE, et ses pouvoirs sont très limités. 1. Le Parlement européen, ELU AU SUFFRAGE UNIVERSEL 2. Le Conseil européen, composé des chefs d’Etats – NON ELUS pour cette fonction 3. Le Conseil, composé de représentants des états-membres - NON ELUS 4. La Commission européenne composée de membres "choisis" = NON ELUS 5. La Cour de justice de l’Union (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’espoir renaît en Europe
de : Jean-Claude Lefort - 16 juin 2008
4 commentaires
de Jean-Claude Lefort Le référendum sur le Traité de Lisbonne en Irlande, obligatoire dans l’île alors qu’il a été littéralement "interdit" – c’est le mot qui convient – pour tous les autres peuples européens, donne un résultat sans appel. C’est "non" ! Il en résulte une première conséquence. Dès lors qu’il s’agit d’un traité international celui-ci supposait l’adhésion de tous les pays signataires pour être mis en œuvre. Ce (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’aristocratie européenne : "La ratification du traité de Lisbonne continue !"
de : BA - 15 juin 2008
3 commentaires
Deux poids, deux mesures. En 2005, quels sont les peuples qui auraient dû être consultés sur la Constitution Européenne ? 9 peuples devaient être consultés par référendum. Les peuples luxembourgeois et espagnols ont bien été consultés : ils ont voté OUI. Les peuples français et hollandais ont bien été consultés : ils ont voté NON. Mais que s’est-il passé après le NON français et après le NON hollandais ? Les 5 référendums qui étaient prévus ont été suspendus ! Le peuple danois (...)
Lire la suite, les commentaires...
GRANDS PRINCIPES ET VOTES BIDONS AU PS
de : Jean-Luc Mélenchon - 14 juin 2008
6 commentaires
De Jean-Luc Mélenchon Vendredi qui rit. Irlande en tête. Samedi grisailles et dépit. Car samedi, c’était la convention du PS sur la déclaration de principe. Plus que jamais il y avait la réunion réelle d’un côté et le récit médiatique de la réunion de l’autre. Deux scènes, deux enjeux. Certains dirigeants socialistes ne sont jamais allés plus loin que le couloir où campaient les médias. Ils n’ont pas mis un instant les pieds dans la salle. De leur côté certains (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le non irlandais va-t-il passer à la trappe ?
de : henri - 14 juin 2008
1 commentaire
LE NON IRLANDAIS VA-T-IL PASSER A LA TRAPPE ? Le peuple d’Irlande a dit NON au traité de Lisbonne, pourtant l’UE et sa future présidence ont décidé de bafouer la souveraineté du peuple. C’est évidemment avec joie que nous avons accueilli le NON venu d’Irlande, seul pays où le référendum ne pouvait être interdit car il est inscrit dans sa constitution. Les gouvernements de la France et des Pays-Bas, dont les peuples avaient dit NON au TCE en 2005, eux, se sont (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’interview insupportable de Jean-Pierre Jouyet : les Irlandais doivent revoter !
de : 20minutes.fr - 14 juin 2008
5 commentaires
Jean-Pierre Jouyet est le secrétaire d’Etat chargé des Affaires Européennes. Début juin, il est parti à Chantilly, près de Washington. Il a participé au Groupe de Bilderberg 2008, comme Christine Ockrent, Manuel Valls, Hubert Védrine et d’autres membres de l’aristocratie européenne. Le site 20minutes.fr donne des extraits de l’interview de Jean-Pierre Jouyet sur Europe 1. Que dit-il dans cette scandaleuse interview ? Il dit ceci : la seule solution, c’est que (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nous sommes tous des "Euro-Irlandais" (video)
de : Syola - 14 juin 2008
9 commentaires
de Syola Et pourtant, ils avaient tout calculé pour que le NON soit impossible et le hold-up parfait : mépriser les NON hollandais et français, retricoter en vitesse le même traité, passer accord entre eux pour ne pas consulter les Peuples…et patatras ! Un petit peuple rebelle, presque « breton », le seul à ne pas pouvoir être muselé, l’Irlande a dit NON. On leur avait pourtant bien expliqué que le mot référendum ne voulait rien dire, que le NON ne pouvait être que (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Puisqu'on ne peut être universel en sachant tout ce qui se peut savoir sur tout, il faut savoir peu de tout. Blaise Pascal
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite