Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
TCE - (EUROPE) (1800 articles)
Traité Constitutionnel Européen - Référendums - Ratifications
SARKOZY AURAIT PU ÊTRE BATTU !
de : section pcf béziers - 9 février 2008
9 commentaires
COMMUNIQUÉ DE LA SECTION PCF DE BÉZIERS, rue Voltaire « Le 29 mai 2005, 55% des françaises et des français ont dit NON au traité constitutionnel européen. Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a imposé un nouveau traité européen, ayant le même contenu (dixit Giscard d’estaing). Mais comme la "vox populi", sous forme d’un autre référendum, pouvait le battre à nouveau, il a choisi la voie parlementaire. Ainsi, il a pu obtenir la majorité des trois cinquièmes du (...)
Lire la suite, les commentaires...
Irlande et Pays-Bas, toujours "non" au traité ?
de : Lolita - 8 février 2008
3 commentaires
de Aurélie Leone Alors que le Parlement vient de modifier la Constitution afin de permettre la ratification du traité européen de Lisbonne, tous les yeux se tournent vers l’Irlande et les Pays-Bas, deux pays dans le camp du "non" au côté de la France en 2005. Quelles sont les positions de ces deux pays à la veille de la ratification du mini-traité ? En Irlande, une majorité d’indécis menace la faible avance du "oui" La constitution irlandaise oblige à passer par un référendum (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Socialistes" du Oui, Responsables…
de : Jacques Cotta - 8 février 2008
1 commentaire
Par Jacques COTTA Au lendemain du vote du congrès qui a décidé d’adopter la réforme constitutionnelle dans le seul but de permettre l’adoption du traité de Lisbonne sans que le peuple ne soit appelé à se prononcer, il n’est pas inintéressant d’analyser le vote exprimé par les parlementaires. Ceux qui en effet se sont abstenus ou ont voté oui à la proposition du président de la République de réformer la constitution ont clairement fait le choix de s’opposer à (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ce lundi quatre février
de : plusieurs - 8 février 2008
2 commentaires
Ce lundi quatre février, nous fûmes plusieurs à nous rendre à Versailles, à la recherche d’un souverain. Nulle trace de lui, à croire qu’il n’existe pas. Son bouffon oui, à la une des magazines. De la piétaille également, les uns ses mercenaires policiers, les autres ses contestataires soixante-huitards. Ses représentants étaient-ils présents ou pas, je n’en sais rien. En tous cas, les voici désormais superflus. D’ailleurs rien n’a dû se passer non plus (...)
Lire la suite, les commentaires...
Traité de Lisbonne : vote des sénateurs PS... (liste)
de : Roberto Ferrario - 8 février 2008
16 commentaires
Les sénateurs ont adopté dans la nuit le texte qui leur était soumis par 265 voix contre 42. Les députés avaient fait de même jeudi par 336 voix contre 52. Le texte, est donc définitivement adopté par le Parlement. Nicolas Sarkozy, est à présent autorisé à ratifier ce traité dont il a été l’initiateur, l’article 52 de la Constitution disposant que "le président de la République négocie et ratifie les traités". Les socialistes et apparentés, ont voté pour, à l’exception (...)
Lire la suite, les commentaires...
Vote à l’assemblée...
de : Mengneau Michel - 8 février 2008
Pour que les choses soient claires, je vous fais part du vote de cette nuit à l’assemblée et de deux interventions non dénuées d’intérêt... Traité de Lisbonne- Mention référendaire Traité de Lisbonne - vote solennel
Lire la suite, les commentaires...
La France est une région parmi 27 régions
de : Instit - 8 février 2008
Ca y est. Le traité de Lisbonne est ratifié. Vendredi 8 février 2008, à deux heures et quart du matin, les sénateurs ont ratifié le traité de Lisbonne. A deux heures et quart du matin, la France est devenue une simple région de l’Union européenne. Ca fait bizarre de se réveiller en se disant que la France n’est plus qu’une simple région. Pour savoir qui a voté quoi, c’est à cette adresse : http://www.senat.fr/scrupub/2007/sc... Il y a eu 307 suffrages exprimés. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nous voulons une assemblée constituante européenne
de : Christophe - 8 février 2008
2 commentaires
Parce que seul le peuple peut décider la loi sous laquelle il veut vivre, qu’elle soit nationale ou européenne, Parce que nous voulons refonder l’Europe sur l’implication populaire, le consentement des citoyens, la satisfaction des intérêts du plus grand nombre, Parce que le cadre actuel des traités européens, qui sera aggravé si le traité de Lisbonne est adopté, contredit nos exigences de progrès social et démocratique, Parce que nous pensons qu’une autre Europe (...)
Lire la suite, les commentaires...
La france a éteint ces lumiéres.....
de : Abdeslam - 8 février 2008
Issue du Maroc (pays non démocratique), j’ai facilement superposé ce qui c’est passée chez vous , pour me rendre compte, que les pouvoirs totalitaires d’aujourd’hui ont adoptés une tout autre tactique, plus subtile, plus vicieuse et d’autant moins démocratique….. Assis entre sage, les singes se sont arbhoré le droit de gerer nos meninges, et de fair leur propre menage en lavant l’expression popualire… La France n’avait elle pas voter (...)
Lire la suite, les commentaires...
Alain Bocquet (PCF) tonne son non : « c’est un déni de démocratie »
de : Bocquet Alain - 8 février 2008
1 commentaire
de Bocquet Alain, Nord Eclair du 07 février 2008 Alain Bocquet, député communiste, avait fait campagne pour le non en 2005. Logiquement, il votera donc contre le Traité européen. Il est surtout furieux que le résultat du référendum de 2005 ne soit pas respecté aujourd’hui. Pourquoi le vote non ? >>J’ai voté non à Versailles car ce n’est pas normal de ne pas respecter le vote du peuple de 2005. Ils prennent les Français pour des gogos en refusant de leur donner la parole (...)
Lire la suite, les commentaires...
Traité de Lisbonne : un vote élitaire
de : PHILIPPE BACH - 8 février 2008
2 commentaires
de PHILIPPE BACH International L’Assemblée nationale française a approuvé hier le mini-traité de Lisbonne. Le Sénat devait suivre dans la soirée. Une ratification qui fait suite au vote, lundi dernier, du Congrès français – soit la séance plénière des deux chambres haute et basse réunies, nécessaire pour réviser la Constitution française. Ce coup de force démocratique est une victoire de taille pour le président Nicolas Sarkozy. Celui-ci s’était engagé auprès de ses (...)
Lire la suite, les commentaires...
Traité de Lisbonne : vote des députés PS... (liste)
de : Roberto Ferrario - 8 février 2008
4 commentaires
Les députés ont donné jeudi leur feu vert à la ratification du traité de Lisbonne par 336 voix contre 52. Le Parlement suspend ses travaux vendredi jusqu’au 25 mars pour les élections municipales et les cantonales des 9 et 16 mars. Le projet de loi, qui autorise la ratification par Nicolas Sarkozy du nouveau traité européen, sera examiné ce jeudi soir par le Sénat, pour un vote prévu dans la nuit... Le vote de l’Assemblée nationale a été acquis grâce aux voix de 121 (...)
Lire la suite, les commentaires...
121 députés PS votent OUI au traité de Lisbonne
de : Instit - 7 février 2008
5 commentaires
Jeudi 7 février 2008, l’Assemblée Nationale a ratifié le traité de Lisbonne. Pour savoir qui a voté quoi, c’est à cette adresse : http://www.assemblee-nationale.fr/1... Il y a eu 388 suffrages exprimés. 336 députés ont voté OUI. 52 députés ont voté NON. Je remercie les 52 députés qui ont voté NON : 5 députés UMP : MM. Georges Ginesta, Patrick Labaune, Mme Geneviève Levy, M. Jacques Myard et Mme Josette Pons. 25 députés socialistes et MRC (Chevènement) : MM. Thierry (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les députés acceptent la ratification du traité de Lisbonne
de : Lolita - 7 février 2008
4 commentaires
Le projet de loi autorisant la France à ratifier le traité européen de Lisbonne a été adopté par 336 députés, 52 se sont prononcés contre. Le Sénat doit à son tour voter sur le texte ce soir ou vendredi. L’Assemblée nationale a adopté jeudi 7 février après-midi le projet de loi autorisant la France à ratifier le traité européen de Lisbonne, avant le Sénat, qui doit faire de même sans la soirée ou au plus tard vendredi. Le projet de loi a été approuvée par 336 voix contre 52 voix. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Traité de Lisbonne : Il pourrait ne pas passer l’Irlande .
de : Lolita - 7 février 2008
2 commentaires
de domik27 L’Irlande est-il le seul pays démocratique en Europe ? Le grand parti républicain irlandais, le Sinn Féin est le seul parti politique a faire campagne pour le NON au traité de Lisbonne Traité de Lisbonne : Il pourrait ne pas passer l’Irlande Le sort du traité de Lisbonne sur les institutions européennes dépend maintenant du choix des quelque trois millions d’électeurs irlandais. La République d’Irlande est en effet le seul pays européen dont la (...)
Lire la suite, les commentaires...
4 février 2008 à Versailles : une vidéo citoyenne pour une vérité plus bandante que la fable propagée et orchestrée
de : Roberto Ferrario - 7 février 2008
12 commentaires
La forfaiture du 4 février 2008 à Versailles Si l’on se contente de regarder et de croire aux actualités saucissonnées par l’anxiolytique-télévision, la manifestation du 04 février 2008 à Versailles n’aurait rassemblé que "deux cents gauchistes extrêmes encadrés par 280 CRS ". Il y a comme un vent impudent à tenter de baîllonner la rue et à draper sa réalité. Les images que nous vous proposons de visionner rectifient le brouillard mensonger savamment entretenu par des (...)
Lire la suite, les commentaires...
La trahison de Versailles
de : Christian Picquet - 6 février 2008
2 commentaires
de Christian Picquet Pire qu’une faute, c’est une trahison… Le vote d’un certain nombre de parlementaires de gauche, au Congrès de Versailles, ce 4 février, aura permis à Nicolas Sarkozy de s’affranchir du plus élémentaire respect de la souveraineté populaire. L’analyse du scrutin est éloquente. Le total des voix ayant approuvé la révision constitutionnelle, sans laquelle il n’était pas possible de faire avaliser le traité de Lisbonne par la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Conséquences du 4 février sur les élections municipales
de : BiggerBang - 6 février 2008
20 commentaires
de BiggerBang J’ai retiré, il y a bien longtemps, d’entre mes dents le couteau que m’avait transmis mon grand-père…… Je n’ai jamais voté à droite. Je me suis toujours libéré de « la discipline Républicaine » en imitant les socialistes : tout mais pas ça ! (les cocos pour eux, les socialos pour moi). J’ai toujours fait mon devoir électoral et souvent au second tour cela me coutait, pour embêter les scrutateurs, un billet de 10F puis 5€ (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’indécision irlandaise met en danger le minitraité
de : Lolita - 6 février 2008
8 commentaires
Selon un sondage de l’institut TNS paru dans le Irish Times le 14 juin 2005, 45 % des irlandais souhaitent qu’une consultation ait lieu, 34 % ne le souhaitent pas et 21 % sont indécis. Si ce référendum avait lieu, 35 % rejeteraient la constitution tandis que 30 % l’accepteraient. Ce même sondage donne les motivations des irlandais : conserver son indépendance (45 %) à l’inverse, favoriser une union (36 %) Referendum en Irlande Tout le monde n’ayant pas la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nicolas Dupont-Aignan : "Sarkozy a trompé les Français sur l’Europe" VIDEO
de : Lolita - 6 février 2008
4 commentaires
Au lendemain de la modification de la Constitution en Congrès à Versailles, le gaulliste Dupont-Aignan a des mots très durs pour le président Sarkozy... enfin président, c’est vite dit, puisque pour NDA, Sarkozy "n’est pas encore président de la République"... mais "un acteur, un homme de show-biz". Un gros coup de gueule... dans le désert. http://www.agoravox.tv/article.php3...
Lire la suite, les commentaires...

... | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | 260 | 280 | 300 | 320 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons apprendre à vivre comme des frères, faute de quoi nous périrons comme des imbéciles. Pasteur Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite