BELLACIAO
samedi 29 juin 2019 (13h20) :
MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini et string.

De : Christian DELARUE
5 commentaires

MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini musulman intégriste d’un côté et string seins nus de l’autre.

Ambiance froide (ou pas) sous canicule !

L’intégrisme religieux pro-hypertextile avance mais il rencontre des résistances pacifistes (pas d’agression physique) diversifiées, soit libertaires soit féministes ou les deux !

Le burkini n’est pas une combinaison de plongée il porte deux significations : une IDENTITAIRE d’appartenance religieuse et culturelle et une de GENRE sur l’hypertextile pour les femmes musulmanes selon une prescription réactionnaire, nettement intégriste religieuse.

Le string permet de cacher l’organe sexuel primaire (féminin et masculin) et l’anus. Mais les fesses et les seins ne sont pas cachés ce qui n’est pas la même chose. Le nudisme se pratique ordinairement en zone réservée.

Christian DELARUE

suite sur http://amitie-entre-les-peuples.org/MIXITE-TEXTILE-en-piscine-a-Grenoble-burkini-musulman-integriste-d-un-cote-et


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini et string.
29 juin 2019 - 15h33 - Posté par Christian DELARUE - 88.***.55.**

  Le string permet de cacher l’organe sexuel primaire (féminin ou masculin) et l’anus. Mais les fesses et les seins ne sont pas cachés ce qui n’est pas la même chose.

Enjeux : Les sexyphobes - dont certains intégristes religieux mais pas qu’eux - voudraient cacher les formes du corps féminin et la peau des femmes car ils ne supportent pas de devoir « se tenir » dans une attitude de respect et de dignité. Ils peinent à pratiquer le « double regard » !

 Le nudisme est toléré - pas au sein des sociétés autoritaires ou il est réprimé - s’il se pratique ordinairement en zone réservée.

 L’hypertextile réservé aux femmes est difficilement accepté car il respire le sexisme. Ceci dit le string si réservé aux seules femmes (ce qui n’est pas le cas) peut subir la même critique !




MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini et string.
29 juin 2019 - 16h15 - Posté par Raymond H - 88.***.207.**

"... il rencontre des résistances pacifistes (pas d’agression physique) diversifiées, soit libertaires soit féministes ou les deux !"
Ah bon !
D’abord il n’y a pas que les "libertaires" à s’opposer à cette vague volontaire (faussement victimaire) du communautarisme islamiste. De plus, camarade, tu sembles oublier que dans le camp de l’extrême-gauche (donc y compris d’origine libertaire) il y a des idiots utiles de ce communautarisme qui refusent de voir là le conservatisme et la réaction à l’œuvre, y voyant plutôt de "pauvres immigrés stigmatisés". Or s’il y a immigrés (pas tous musulmans d’ailleurs et encore moins islamistes) il y a contrainte de la part de ces conservateurs. Mais çà, ces militants d’extrême-gauche ne veulent pas le voir (trop difficile, il faut réfléchir en dehors du binaire).
Il y a une offensive généralisée permanente, avec des piques estivales, contre la laïcité. Pour ces islamistes (mais pas que, car les intégristes chrétiens sont en embuscade) la laïcité doit s’accommoder alors que c’est le contraire qui doit se faire : l’islamisme doit s’accommoder pour respecter la laïcité.
Le combat continue et il appartient aux communistes (libertaires, ML, ...) d’être à la pointe de ce combat, sans faiblir, quelque soit les protagonistes (pas de racisme sous couvert de charité sociologique).




MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini et string.
29 juin 2019 - 17h37 - Posté par Christian DELARUE - 88.***.55.**

plutôt d’accord !



MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini et string.
1er juillet 2019 - 20h05 - Posté par Christian DELARUE - 83.***.34.*

Burkini : la réponse politique se fait attendre | Marianne

https://www.marianne.net/debattons/billets/burkini-piscine-grenoble-reponse-politique?



MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini et string.
2 juillet 2019 - 20h23 - Posté par Christian DELARUE - 83.***.34.*

Eléments de débat

Un texte sur Marianne sur Grenoble plus Rennes

 Sur la limite hypotextile : le string à la place du nu  :

« si nombre d’internautes se sont réjouis de cette initiative nudiste, nous n’y voyons qu’une radicalisation hystérique du débat sur la question du corps telle que précisément la souhaitent les islamistes : comme si au voilement obscurantiste des femmes il n’existait plus d’autre alternative que la revendication d’une complète nudité, laquelle peut poser des problèmes d’exhibitionnisme et gêner notamment les enfants. »

in

Burkini : la réponse politique se fait attendre sur Marianne

https://www.marianne.net/debattons/billets/burkini-piscine-grenoble-reponse-politique?

 Sur la réponse politique autoritaire attendue :

Le même texte de Marianne préconise une réponse politique autoritaire d’interdiction. Or on trouve de plus en plus une tendance autoritaire d’interdiction qui réduit la liberté textile à un entre-deux moyen de type ni hypertextile ni hypotextile ce qui suscite une crainte légitime. Pour nous il peut y avoir rapport de force critique pacifique au sein de la société civile qui réagit sur la base de l’exercice de la liberté opposée sans recours à une loi autoritaire et d’interdiction.

 Contre la discrimination textile

Par contre vouloir interdire les seins nus en bord de piscine quand le burkini est lui autorisé est inadmissible (ce serait arrivé à celle de Rennes). C’est une « discrimination textile » ou si vous voulez un défaut de réciprocité textile car si hypertextile est légal et possible alors hypotextile aussi (pas le nu, le string seulement).Retour ligne automatique
Si la loi doit changer c’est sur ce point.

Christian DELARUE




> Version web de cet article