BELLACIAO
jeudi 4 juillet 2019 (15h12) :
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !

De : JO

NDLR:Vous comprendrez, un président de plus qui ne reçoit pas la grâce de l’impérialisme ! Puisse-t-il être suffisamment inspiré pour assurer sa protection et se souvenir notamment de l’ex-Président du Chili, Salvador Allende assassiné, et de l’ex-Président du Venezuela Hogo Chavez qui fut victime de plusieurs tentatives d’attentats ainsi que son successeur Nicolas Maduro récemment . Et bien comprendre que les gérants de l’impérialisme dans l’opposition ne supportent pas à se trouver dans une opposition lui demandant des comptes ! Vite leur prétention à défendre la démocratie est balayée et jetée aux orties ! Soyons sûr que cet autre Président Progressiste saura faire face avec l’appui de tout un Peuple qui l’a élu !

Mexique : López Obrador reçoit des menaces 3 Juillet 2019, 17:17pm | SOURCE : Publié par Bolivar Infos Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a révélé lors de sa conférence de presse matinale de ce mardi qu’il « y a quelques jours, » on a placé une « pancarte » devant son domicile avec des messages destinés à l’intimider mais il a affirmé que cela n’arrêtera pas ses activités de Gouvernement.

« Nous n’allons pas cesser de prendre nos responsabilités pour une pancarte, » a déclaré le président. Interrogé sur ces menaces, López Obrador, a répondu : « je ne m’en souviens pas, ce sont des choses qu’il est préférable d’oublier. »

Mais il a rappelé certains des avertissements inscrits sur la toile : « Nous savons où tu habites » et l’adresse de ta maison, » a-t-il raconté.

Sur ses réactions face au fait d’être victime de ce délit, le dirigeant mexicain a affirmé : « je peux vous dire que je suis un être humain et que j’ai peur mais en même temps, je peux dire aussi que je ne suis pas un lâche. »

Pour en finir avec ce sujet, il a déclaré que « les pancartes et autres réactions peuvent continuer à apparaître » et il a conclu : « Mais nous, nous devons faire notre devoir. »

Il a précisé que sa décision de déménager avec sa faille de sa résidence dans la zone de Tlalpan, à Mexico, au Palais National n’a pas été influencée par les récentes intimidations.

La polémique à propos des pancartes a occupé l’opinion publique après que lundi, des voitures aient été brûlées et des toiles après que des menaces aient été lancées à des membres de la Garde Nationale à Villahermosa, état de Tabasco.

La Garde Nationale est une nouvelle force publique créée récemment par le Gouvernement local et composée de membres de l’Armée et de la Marine, une situation qui a suscité le débat entre les citoyens et les experts inquiets à cause de cette modification importante. Ces changements ont été faits dans le cadre du nouveau Plan de Paix et de Sécurité lancé par le nouveau Gouvernement.

López Obrador a déjà annoncé que la Garde Nationale serait déployée dans les 16 mairies de Mexico.

Concernant sa protection personnelle, en arrivant au pouvoir, il a renoncé à l’Etat Major Présidentiel et lors de ses apparitions publiques, il n’est protégé que par un groupe réduit de 20 personnes dont 10 sont des femmes.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.o...


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article

> Version web de cet article