BELLACIAO
jeudi 11 juillet 2019 (15h38) :
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)

De : nazairien
2 commentaires
JPEG - 6.5 ko

Entre « professeurs formatés idéologiquement » et « niveau scolaire abyssal », Anne-Sophie Nogaret dépeint à Sputnik une situation catastrophique pour l’Éducation nationale. Professeure de philosophie et auteure du livre-choc « Du mammouth au Titanic, la déséducation nationale », elle lance un cri d’alarme, à l’heure où le Bac 2019 a tout d’un fiasco

https://fr.sputniknews.com/france/2...

« C’est une folie qui commence à se voir. Mais les problèmes viennent de loin. »

Cela fait plusieurs années qu’Anne-Sophie Nogaret alerte sur l’état de l’École française. En 2017, la professeure de philosophie publiait « Du mammouth au Titanic, la déséducation nationale », aux éditions L’Artilleur. Dans cet ouvrage, remarqué à sa sortie, Anne-Sophie Nougaret décrivait une école en perdition, où règne une « bienveillance soviétique » envers des élèves-rois dont le niveau aurait chuté de manière cataclysmique ces dix dernières années.

Des propos qui ont, deux ans plus tard, un écho particulier à l’heure où le Bac version 2019 est le plus mouvementé depuis des décennies, entre grève des professeurs et des surveillants, rétention de copies, irrégularités et polémiques en tout genre. Sputnik France a reçu Anne-Sophie Nogaret afin qu’elle nous parle de son expérience. Selon elle, le fiasco du Bac 2019 n’est que l’aboutissement de décennies de laxisme qui ont vu la dévalorisation progressive de l’exigence intellectuelle sous fond de crise autoritaire et de formatage idéologique. Entretien explosif sur « la dictature de l’égalitarisme et du nivellement par le bas ».

« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale

https://www.youtube.com/watch?v=jBD...


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
11 juillet 2019 - 16h06 - Posté par nazairien - 2bd6caa80b923a0a843a511e3c4f9674...

Un commentaire, sous la vidéo

Housset Michel
il y a 19 heures
édifiant ...
rappel de ce qu’était le Certificat d’Etudes Primaire autrefois ( mon Papa l’a passé à 12 ans ) .
Vers les années 1950, l’examen se passe en une journée et comprend
Une épreuve de rédaction (50 min) sur 10 points avec deux sujets au choix
Une épreuve d’orthographe (50 min) sur 20 points comprenant
une dictée d’environ 100 à 150 mots sur 10 points
trois questions
une question de compréhension générale
une question d’explication d’une expression
une question de grammaire
Une épreuve de calcul (50 min) comprenant deux exercices ou problème de 8 et 12 points
Une épreuve de sciences (20 min) sur 10 points
Une épreuve d’histoire et géographie (20 min) sur 10 points
Une épreuve de calcul mental (cinq questions) sur 5 points
Une épreuve de lecture sur 5 points
Une épreuve de chant ou récitation sur 5 points, dans les épreuves de chant, il y avait la Marseillaise, le Chant des Partisans, ainsi que le Chant du Départ
Une épreuve de dessin, travaux manuels ou couture (50 min) sur 10 points
L’écriture est évaluée sur 5 points

évidemment , l’épreuve de sciences n’est pas comparable à celle d’un bac S , mais pour le reste , je suis sûr que les petits d’hommes des années 50 à partir de 11 ans avaient plus de chances d’avoir le bac d’aujourd’hui que les abrutis ( fabriqués ) de 18 ans d’aujourd’hui... consternant !!!

Ps sarcastique : paraît qu’aujourd’hui l’intelligence est devenue artificielle , non biologique ... CQFD !




« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
12 juillet 2019 - 10h02 - Posté par lilitte - b7432a82553b2e03765ba979ba5e78b9...

Ne serait elle pas un peu zemourienne cette petite dame ?
Bizarre aussi elle ne parle pas des causes profondes de la baisse du niveau scolaire , seuls les enfants mal élevés seraient responsables .
Que pense t elle du fait que les enseignants n aient plus de formation pédagogique ?
Ils ont des bac +5 , mais l enseignement doit s apprendre .
Que sont devenus les instituteurs formés dans les écoles normales ?
Cette dame ne voit pas que tout cela est voulu afin de privatiser l éducation nationale comme on l a fait pour tous nos services publics à commencer par les PTT etc....
Trop facile d analyser les conséquences et pas les causes





> Version web de cet article