BELLACIAO
jeudi 5 septembre 2019 (22h19) :
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !

De : Hdm

Comme aux temps de la Grande Peste, des guerres incessantes ravageant l’horizon, comme aux temps primitifs de l’accumulation du capital, la population, soumise aux angoisses les plus sombres, cède à l’esprit de catastrophe.

Pour écouter, télécharger l’émission de Radio LE LIEN

JPEG - 27.1 ko
Rentrée catastrophe

Comme en ces temps reculés où la vie ne tenait à rien, fragile et futile, jouet de puissances supérieures, la superstition vient balayer et submerger tout raisonnement. La mort n’est plus seulement cette lointaine perspective individuelle, elle est ici présente, commune, banale : elle est paysage.

Incendies géants, cyclones, canicules, catastrophes, le réel vu par ses créatures ressemble de plus en plus à une brochure des Témoins de Jéhovah. Ajoutons-y la précarité des situations, la bulle qui va crever, les guerres et tous les chamboulements qui viennent, les esprits faibles peuvent facilement céder à cette sourde panique des fins du monde.

Dans ce désordre, épris de rage et d’ignorance, les plus bestiaux en viennent à souhaiter le Mal plus profond : il faut tuer l’Autre, écraser les pauvres, détruire encore. D’autres, encore attachés aux civilités, songent à mieux trier, à faire bio, à consommer moins et plus propre, à repeindre en vert leurs cauchemars. Il en est même, dit-on, qui espèrent Macron en sauveur de la Planète contre les méchants…

Les différentes formes d’aliénation engendrées par la faillite historique du capitalisme sont intimement liées aux pis-aller de circonstances que se trouvent les exploiteurs pour durer : elles font donc durer quand elles croient combattre.

En dehors des paniques et des modes du moment, conscient que les catastrophes sont les produits de choix politiques, que d’autres choix sont possibles et, mieux, nécessaires, et qu’il nous revient de les faire sans en avoir peur, l’auditeur de « l’heure de l’mettre » prépare, avec zèle et avec courage, la fin d’un monde et l’avènement d’un autre.

Et franchement, avoir des auditeurs comme ça, c’est un vrai plaisir.

L’heure de l’mettre


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article

> Version web de cet article