BELLACIAO
mardi 10 septembre 2019 (12h08) :
Le RN face à la destruction sociale

De : Christian DELARUE
4 commentaires

Le RN face à la destruction sociale

http://amitie-entre-les-peuples.org/Le-RN-face-a-la-destruction-sociale

Sur la destruction sociale et le mal-développement territorial lire 1.

XX

Le Rassemblement National - RN (ex FN) - ne défend pas la nation pour tous et toutes au sens républicain avec ses implications sociales et territoriales anti-capitalistes mais seulement et fondamentalement une minorité de grands possédants de France avec un bloc social plus large de type national-identitaire autour. En ce sens il est de droite avec de la franchouilardise en plus !

C’est qu’outre sa défense du 1% national, il a toujours son fond d’identitarisme franchouillard et raciste qui fait diversion sur les questions sociales et territoriales importantes . Questions écologiques aussi ! Son identitarisme franchouillard est sans aucune consistance de fond face aux processus destructeurs en cours . La franchouillardise consiste essentiellement à user de repères identitaires « français » interclassistes sans aucun enjeux pour l’immense majorité du peuple-classe de France, si ce n’est une soumission à la classe dominante. Point important à bien comprendre ! C’est une grosse diversion idéologique pour les moins instruits et les plus soumis aux idéologies dominantes.

Si l’on veut défendre la France et la Nation, sans fétichisation grossière, il faut commencer par défendre la République sociale et le peuple-classe résident en France contre la destruction oligarchique en cours.

 Au plan démocratique, il ne milite pas pour plus de libertés publiques et pour un Etat de droit digne de ce nom. La sous-pénalisation des puissants et la sur-pénalisation de ceux et celles d’en-bas en résistance à l’ordre dominant ne le choque pas bien au contraire et ce malgré un langage « anti-système » qui s’accommode bien du système capitaliste financiarisé, productiviste et travailliste. Et de sa police répressive !

 Au plan économique et social, il est contre les violences visibles (casse des vitrines) mais ne dit rien contre les très importantes violences économiques, politiques et (anti) sociales, ce qui lui permet de gloser sur un « plus de sécurité » des centres des grandes villes, de la bourgeoisie et de la petite-bourgeoisie notamment celle très utilisatrice d’emplois flexibles, précaires et mal payés ! On comprend que les policiers chargés de la sécurité votent souvent RN.

Les « Le Pen » sont encore et toujours du côté du MEDEF, du 1% , et au-delà de la petite bourgeoisie utilisatrice de travailleurs serviles, obligés de travailler plus pour gagner peu . Il défends cette soumission, cette servilité sans souci d’émancipation et d’égalité ! Le RN est pro-inégalité et pro-hiérarchie ! Il est plus Spencer que Darwin et ne défends aucun « effet réversif » (P Tort) vers la civilisation ;

Le RN est pro-travailliste, tout comme Macron, et en ce sens il refuse une nouvelle RTT à 30 ou 35 heures hebdomadaire . Bien au contraire il s’agit d’inverser Il ne défends pas un SMIC européen ni des minimas sociaux relevés pour tous et toutes. Il ne défends pas le « moins pour en-haut et plus pour en-bas » des Gilets jaunes. Que dit-il sur la réforme des retraites de Macron. Voit-il que cette réforme va baisser le niveau des retraites et pensions pour beaucoup ? Que cette réforme dénature le principe même des retraites ?

Le RN ne défends pas la République avec ses services publics implantés partout sur le territoire. Il est élitiste spencérien (donc anti-solidarité), nationaliste-xénophobe anti-migrants, raciste anti-arabes et anti-musulmans (à distinguer des intégristes), beaucoup plus en défense du patronat que des employés modestes et moyens . Il ne peut prétendre répondre au problème du déclassement social et de la suppression des services publics dans les territoires hors des centres des grandes villes, tant en campagne qu’en périphérie des grandes villes.

Il revient donc aux syndicats de résister et de bloquer ces réformes mortifères et aux gauches de faire des propositions alternatives pour le débat démocratique ; des propositions réellement alternatives et pas un accompagnement vaguement social de la destruction en cours.

Christian DELARUE

Vers une société plus juste : Moins pour ceux d’en-haut, plus pour ceux et celles d’en-bas .Retour ligne automatique http://amitie-entre-les-peuples.org/Vers-une-societe-plus-juste-Moins-pour-ceux-d-en-haut-plus-pour-ceux-et-celles


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
Le RN face à la destruction sociale
10 septembre 2019 - 17h41 - Posté par Pedro - 84.***.195.**

Que le RN est un parti bourgeois, ce n’est un secret pour personne. La défense de la nation, en principe, ce n’est pas trop le truc des communistes. Même au sens "républicain" (?) on ne voit pas trop non plus en quoi cela pourrait avoir des implications anticapitalistes.




Le RN face à la destruction sociale
11 septembre 2019 - 19h55 - Posté par Christian DELARUE - 92.***.96.***

Dans la mesure ou, à une certaine époque, un gouvernement (l’Etat) a engagé des politiques publiques d’aménagement et d’urbanisme CONTRE le marché (et son développement inégal) en implantant des services, des routes, des voies de chemin de fer là ou ce n’était pas rentable, et de façon rationnelle et bureaucratique, on peut dire que la "main gauche de l’Etat’ a développer les services contre les logiques de profit et d’accumulation marchande.
Désormais, il s’agit d’aller en arrière en supprimant ces services et les emplois publics (statutaires) qui vont avec.



Le RN face à la destruction sociale
11 septembre 2019 - 20h41 - Posté par Christian DELARUE - 92.***.96.***

Je ne suis guère pour défendre la Nation qui est une communauté englobante comme l’Entreprise et qui a l’inconvénient 1) de mélanger la classe dominante avec les peuple-classe, 2) de défendre un communautarisme national contre les étrangers, le tout sans s’opposer à des menées impérialistes en Afrique (ou ailleurs).

En l’espèce la Nation est ici un cadre politique pour que la "main gauche de l’Etat" (Bourdieu) puisse faire ce qu’elle a déjà fait dans le passé contre le "désert français", à savoir des politiques publiques volontaristes contre les marchés et l’accumulation des profits dans les métropoles. Cela a donné une planification bureaucratique d’aménagement et d’urbanisme là ou ce n’était pas rentable, avec une distribution "républicaine" des services publics. Et des emplois publics (statutaires) avec.
Aujourd’hui, avec Macron on fait l’inverse : on détruit du construit et on suit la logique de profit. Injustice territoriale va avec injustice sociale. Le nombre d’emplois supprimés est grandiose. Il va y avoir à la place des flexible, des précaires et des mal payés. On file vers la tiers-mondisation de la Nation au plan territorial et social.



Le RN face à la destruction sociale
30 septembre 2019 - 23h21 - Posté par Christian DELARUE - 83.***.66.***

Le communautarisme du RN - Christian DELARUE - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-communautarisme-du-RN-Christian-DELARUE




> Version web de cet article