BELLACIAO
mercredi 18 septembre 2019 (13h26) :
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !

De : Jodez
3 commentaires
JPEG - 92.6 ko

Jean-Paul Delevoye, le sous-ministre de la casse des retraites, était l’invité de Martinez au grand débat sur les retraites à la fête de l’Humanité.

Mais quelle mouche a piqué la CGT pour débattre avec un ennemi de la classe ouvrière et des retraités ?

Quelques jours avant, Martinez avait rencontré le Premier ministre qui lui avait signifié, au sujet du projet de la casse de notre système de retraite, « circulez, il n’y a rien à négocier ». Malgré cela, au lieu de mettre la machine syndicale sur les rails de la lutte « tous ensemble en même temps » pour contrer ce projet néfaste pour les travailleurs qui sont à quelques années de la retraite et ceux qui vont entrer dans la vie active, on continue à feindre de dialoguer avec un gouvernement qui poursuit sa politique de destruction de notre protection sociale imposée par l’UE capitaliste.

Bien sûr, notre critique s’adresse à la confédération de la CGT et pas aux milliers de militants de base qui chaque jour luttent dans leur entreprise pour améliorer le sort des travailleurs.

En ce qui nous concerne, nous continuerons à appeler les militants de la CGT, mais aussi ceux des autres syndicats se réclamant de l’esprit de lutte à faire pression sur les dirigeants confédéraux pour l’organisation d’actions « tous ensemble en même temps » et en finir avec les grèves et manifestations saute-mouton.

La seule issue à la casse des conquis de 1936, 1945 et 1968, c’est la construction, à partir de chaque lutte partielle, du blocage de l’économie capitaliste par une grève puissante et, comme en 1995, mettre des millions de travailleurs dans la rue pour chasser Macron et dénoncer les politiques destructives de l’UE.

Car la classe ouvrière veut que les richesses produites reviennent à ceux qui les produisent à savoir, les travailleurs, si bien que la remontée de l’esprit de lutte est inséparable du combat d’idées pour le Frexit progressiste et pour la transformation révolutionnaire de notre pays.


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
18 septembre 2019 - 19h41 - Posté par JOclaude - 90.**.215.**

OK. l’Ami ! Bien sûr un dialogue de sourds avec des décideurs bourgeois qui annoncent gaillardement, une ligne rouge tracée par eux ! Le rapport de force est encore pour l’instant en leur faveur possesseurs qu’ils sont des médias de grandes écoutes contre RIEN ! "L’armée" de militants des époques glorieuses et victorieuses vit depuis des décennies à la débandade ! Nos Gilets Jaunes maintiennent la pression en ayant maintenu une présence tout l’été à cortèges clairsemés à coups de "lacrys" C’est dire que l’organisation répressive du monarque a joué avec la peur du petit Peuple ! Les lacrys jetés pour briser les cortèges y sont pour quelque chose même s’il peut y avoir d’autres explications !Les grosses brutes du monarque comme la police autrefois ont peur de la foule , elles reçoivent ces ordres persuadées qu’elles vont dissuader même les mécontents à venir grossir les cortèges ! Cela dit le monarque et ses sbires pensent avoir trouvé la solution par la violence q’ils en accusent les manifestants à grands cris de trompettes de la renommée médiarique ! Sauf que , la crise économique est toujours bien là , la fracture sociale s’aggrave de jour en jour , les richars encaissant un sommum de dividendes macroniens jamais égalé ! IL est évident qu’à armes inégales médiatiques et armes de guerre la pente sera difficile à s’inverser ! QUID de cette terrible réalité ? Des millions de manifestants dans tout le pays avec la Solidarité et l’Unité retrouvées !




Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
18 septembre 2019 - 22h49 - Posté par Stirner - 92.***.169.**

Complètement d’accord avec cette analyse ; il faut dénoncer la politique social-traitre des dirigeants syndicaux et lancer la seule action efficace : LA GREVE GENERALE illimitée.




Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
20 septembre 2019 - 08h36 - Posté par Thomas - 90.**.157.**

C’est mal parti avec les manifs et grèves en ordres dispersées.
Le seul point commun aux syndicats, pas de rassemblement, tous dans son coin, même dans les syndicats.
Une tactique qui ravit Macron et les libéraux.




> Version web de cet article